pass sanitaire, va t-on trop loin ?

Kg Kg
Zaguien
Inscrit: 2008-06-23 07:06:32
2021-07-15 18:41:38
Je comprends l'enjeu de la vaccination, mais est-ce qu'interdire l'entrée des resto, bars, ciné, centres commerciaux à ceux qui ne le sont pas ou pas complètement (il faut avoir 2 doses ou un test pcr de -48h pour un pass sanitaire) est bénéfique, acceptable ?

Ne sacrifions nous pas les droits de nos libertés les plus cruciales ? Ceux qui sont vaccinés pourraient dire, après tout c'est de votre vote, vous n'aviez qu'à et puis il faut bien ça pour nous protéger, nous vaccinés ?

Mais si on est vacciné, on ne devrait justement point craindre les non vaccinés, dans la logique, ça devrait être ça ?

Qu'en pensez-vous ? Pour ? Contre ?
El senor SmithBogossJR
Zaguien
Inscrit: 2017-03-01 04:03:49
2021-07-17 13:37:52
La première liberté est celle de vivre.

Certaines personnes ne peuvent être vaccinées du fait de la faiblesse de leur système immunitaire : sans vaccination de masse, elles ne peuvent être protégées. D'autres sont suffisamment stupides pour craindre une piqûre, ne pas se vacciner et risquer de mourir par stupidité.

Le passe sanitaire ne va pas assez loin, ni l'obligation de vaccination imposée aux soignants. Il faut rendre la vaccination obligatoire pour tout le monde (enfin ceux qui le peuvent évidemment).

Les masques et les confinements sont des restrictions très douloureuses qui impactent la vie de tout le monde. Le passe sanitaire n'est qu'un QR code qui lui-même peut être obtenu grâce à une vaccination. Ce n'est pas la mère à boire.

Ça fait six mois et demi que la vaccination a été lancée, deux mois depuis que les doses arrivent en masse. Macron a été très laxiste ces derniers mois, il a enfin compris qu'il fallait prendre des mesures fortes. C'est très bien (mais insuffisant).
Kg Kg
Zaguien
Inscrit: 2008-06-23 07:06:32

sur les non vaccinés

2021-07-19 16:43:31
SmithBogossJR:La première liberté est celle de vivre.

Certaines personnes ne peuvent être vaccinées du fait de la faiblesse de leur système immunitaire : sans vaccination de masse, elles ne peuvent être protégées. D'autres sont suffisamment stupides pour craindre une piqûre, ne pas se vacciner et risquer de mourir par stupidité.

Le passe sanitaire ne va pas assez loin, ni l'obligation de vaccination imposée aux soignants. Il faut rendre la vaccination obligatoire pour tout le monde (enfin ceux qui le peuvent évidemment).

Les masques et les confinements sont des restrictions très douloureuses qui impactent la vie de tout le monde. Le passe sanitaire n'est qu'un QR code qui lui-même peut être obtenu grâce à une vaccination. Ce n'est pas la mère à boire.

Ça fait six mois et demi que la vaccination a été lancée, deux mois depuis que les doses arrivent en masse. Macron a été très laxiste ces derniers mois, il a enfin compris qu'il fallait prendre des mesures fortes. C'est très bien (mais insuffisant).



Quand je parle du pass sanitaire c'est aussi d'avoir les 2 doses requises. Hors beaucoup de gens ont été pris de cours par cette annonce macronienne. Beaucoup d'entre eux, venaient de faire leurs premières doses et n'ont pas encore reçu leur seconde.

Perso je ne crois pas qu'en agissant ainsi on fera progresser la vaccination. Je trouve d'ailleurs qu'il y a beaucoup de violence dans les pro pass sanitaire. Encore ce matin à la radio (France Info) une personne assez connu (avocat) accusé les non vaccinés de "rats".

Car dans les non vaccinés tous et la grande majorité ne sont pas anti vax, ni théoricien du complot. Beaucoup n'ont pas eu le temps, car travaillant tard, quand ils sortaient leurs labo ou pharmacie étaient fermés. Je pense que si Macron avait vraiment voulu faire une vaccination de masse, il aurait pris les dispositions adéquates. Des infirmières, pompiers, docteurs,... dans toute les entreprises pour faire vacciner tout les employés, des sessions de vaccination dans les établissements scolaires. Car si on avait, au lieu d'imposer un pass qui ne sert qu'à fracturer le pays, autorisé que ceux qui ne soient pas vaccinés puissent le faire plus amplement ?

Certains se posent juste des questions, à savoir si il protègera contre les nouveaux variants ? Et je pense que les traiter de "rats" ou d'autres injures de ce type n'est pas la meilleure des choses qui soit à faire.

Notons aussi que le vaccin pour les plus de 55 ans n'est arrivé que début juin, qu'il y a eu des manque de doses, que beaucoup quand ils se sont pointé on les a renvoyé en leur disant que ce n'était pas possible.

Alors oui les hystériques illuminés qui portent une étoile jaune ou disent que ce sont des puces qu'on nous injectent ceux là on en tirera rien mais ils sont ultra minoritaire.
 
El senor SmithBogossJR
Zaguien
Inscrit: 2017-03-01 04:03:49
2021-07-20 16:26:27
Je n'ai pas dit que les personnes non-vaccinées ou refusant le vaccin étaient des rats.

Sinon pour le reste, il y a toujours la possibilité de faire un test antigénique (environ une trentaine de minutes pour le faire) et au sujet des vaccinations, la France a très largement les capacités. Rien que la semaine dernière la France est montée à plus de 800 000 doses injectées par jour !

En juin, le rythme était rapide sans aucun problème aussi d'ailleurs : les pharmacies, les médecins ainsi que de grands centres de vaccination étaient ouverts.

Je sais bien que la majorité des personnes ont un emploi du temps chargé, mais caler une injection d'une dose n'est pas non plus la mort. La preuve : le rythme de vaccination était très rapide de mai à mi-juin avant de descelérer et - rappel - la France peut monter jusqu'à 800 000 injections par jour !

De toute façon, même en cas d'impossibilité de se faire vacciner, il leur est toujours possible de faire un test antigénique et de prendre rendez-vous pour se faire vacciner.
: : NaniOkonawareru
Modérateur
Inscrit: 2015-08-23 09:08:44

-

2021-07-23 01:16:27
Le gros problème de la vaccination obligatoire de facto, c'est déjà que ça va augmenter le sentiment anti-vaccination. Les antivax ne se feront pas vacciner, avec ou sans obligation. Rendre le vaccin obligatoire pour tous (alors que déjà on n'arrive pas à vacciner tout le monde donc ça serait absurde) ça pose aussi des problèmes de sécurité intérieure : augmentation du contrôle par la police qui était déjà fort, contrôles d'identité systématisé, augmentation des contrôles dans les zones urbaines pauvres, sabotages antivax, etc.
Le gouvernement prend cette décision parce qu'elle permet d'augmenter la vaccination sans renflouer le budget des soins publics. S'il y avait suffisamment de gens embauchés pour faire le vaccin en expliquant précisément les risques, le bénéfice et la qualité du vaccin injecté, au moment de la vaccination mais même avant celle-ci ; il y aurait moins d'incertitudes et de doutes parmi la population.
Personnellement, lorsque j'ai fait mes injections, à chaque fois le contexte m'a mis mal à l'aise voire m'a effrayé passablement, bien que je ne sois absolument pas antivax (aucun docteur pour prescrire le vaccin, mise en avant des effets secondaires mais pas des bénéfices, pas d'explication sur le fait de devoir rester 15min alors que c'est quelque chose qu'on fait pour toutes les injections, conditions de stockage des vaccins floues, locaux clairement pas prévus pour, etc.).

L'autre problème et pas des moindres, c'est de vacciner les enfants alors qu'on sait qu'ils ne sont pas à risque (taux très faible de mortalité chez les enfants), et dont on sait qu'il peut y avoir des effets secondaires problématiques (myocardite notamment) du fait de leur système immunitaire plus réactif.

Les personnes légèrement immunodéprimées sont vaccinables.
Les personnes très immunodéprimées doivent prendre de grandes précautions avec ou sans covid, pusique la moindre bactérie peut les mettre dans un danger de mort.

Et, mais c'est un autre sujet, le pass vaccinal va permettre que des entreprises privées traitent des données médicales et de vie privée en masse, et augmenter les contrôles d'identité inutilement. Le caractère privé des traitements médicaux est remis en question.