Jonquille Impudique
Zaguien
Inscrit: 2021-04-02 21:07:43
2021-04-02 21:16:28
J'avais croisé un type sur Grindr en novembre 2018. Il n'a pas honoré notre RDV le jour en question et le lendemain non plus suite à son report, suite à quoi je l'ai envoyé balader poliment. On se recroise plus tard en juin 2019, on se voit chez lui. Il a la trentaine, moi 25 ans, étudiant, à l'époque, il était canon, sympa, accueillant, la soirée se passe bien, on alterne cul et discussion, on était tous les deux plutôt impressionnés l'un par l'autre je crois. La nuit c'était une autre paire de manche car il m'oblige à lui faire une fellation alors que je voulais dormir tranquillement. Je quitte rapidement le matin.

Quelques jours plus tard, il me contacte, je passe quand je suis dispo. Il était plutôt expéditif. Mais ça ne m'a pas dérangé plus que ça car je ne cherchais que des relations suivies avec quelqu'un et l'opportunité s'était visiblement présentée. Mais bon, j'espérais secrètement qu'il me contacte. Malgré la mauvaise expérience nocturne passée.

C'est moi qui le recontacte quelques mois plus tard, après l'été, on remet ça, mais c'était plat et sans goût. Il avait l'air paumé, sur le carreau (il gagne bien sa vie du coup tout était étrange, il m'avait même envoyé acheter des bières en me filant sa carte de crédit??). La nuit, pareil que la fois d'avant : il force, il me soumet à l'exercice de la pipe et tente de me forcer "la main" pour me pénétrer alors que je n'en avais nullement envie à 4h du mat'.

Décembre 2020, il me contacte pour nous voir le lendemain et le lendemain il annule.

Mars 2020. Il me propose de passer, je suis libre du coup j'y vais. Fin d'aprèm et soirée très agréables. Encore plus de magie que la première fois. J'essaie de lui faire comprendre qu'il me plaît et il me fait plus tard comprendre qu'il est en couple (si ça se trouve, c'était du bluff, mais cela m'importe peu aujourd’hui). La nuit, il fume son oinj, l'alcool aidant aussi, il se montre plus agressif que d'habitude et en fait il me fait mal en me pénétrant. Je lui demande d'arrêter en le suppliant mais il me répond "ta gueule" ?? Je me démène pour trouver une issue de son emprise physique relative sur moi. Les idées s'enchaînent et j'ai besoin d'extérioriser quelque chose que je n'arrive pas à nommer. Alors je lui dis que ça me dérange de coucher avec un mec en couple, il propose qu'on arrête de nous voir et je me casse.

Je lui envoie une lettre deux semaines plus tard où j'en suis carrément venu à m'excuser de ma maladresse en lui disant que je ne m'étais jamais retrouvé dans une position similaire de "l'autre mec/amant". Automne 2020 je lui envoie deux textos en lui proposant de nous revoir mais sur de bonnes bases (respect des limites et du consentement notamment).

Il m'avait dit vivre entre deux pays, pour le boulot le nôtre (non il ne s'agit pas de la France) et un autre. Du coup j'ai pensé qu'il "passerait" cette pandémie mieux à l'abri de l'autre côté de la frontière. Mais en réinstallant Grindr (que j'avais supprimé courant août 2019 pour des raisons personnelles), je crois reconnaître son profil, plus criard, plus tape-à-l'oeil. J'en sors de mes gonds en fait. Alors samedi dernier je le contacte, je me confronte à lui, il ne semble pas me reconnaître, et quand je lui fais part des séquelles de son abus (que j'ai du mal à appeler "viol" ), du fait que je n'arrive plus à rencontrer de mecs ne serait-ce que pour un verre, il ne me répond plus et fait le mort. Il ne me bloque pas pour autant. J'attends une heure environ et je le bloque car, et j'espère ne pas passer pour un hystérique, j'en tremblais littéralement.

J'ignore pourquoi j'ai continué à le revoir passé le premier soir. Il me paraissait plus familier, il me faisait penser à des camarades du lycée qui m'ont rendu la vie difficile et je voulais sans doute exorciser cet épisode du passé par sa compagnie quand il m'a paru sympa, serait-ce cela ? (Je pourrais revenir sur ce point si nécessaire). Cette idée a alors dû prendre le dessus et a occulté l'aspect problématique de sa conduite. Je pense aussi que cette rencontre maudite a eu le mérite de me faire comprendre que je ne posais pas suffisamment mes limites, que je n'avais pas recours à une sorte de "safe word" qui, dès qu'il est prononcé, le jeu se termine. Une amie avait exploré la piste du "trauma bonding" ?

Je dois dire aussi que je suis autiste (sans déficience intellectuelle), du coup mon approche des relations humaines est très maladroite. Mais bon, j'évite d'en parler autour de moi car ce concept fait peur.

Je ne sais pas quoi penser de tout cela. Quel enseignement en tirer. S'il faudrait que je porte plainte ou pas (j'en parle, mais pas sûr que cela puisse aboutir là où je me trouve). Je ne suis pas out et il semble assez riche et influent alors j'aurais alors aussi peur pour mes fesses si jamais il y a un retour de flamme. Le voir vivant sa vie, tranquille et impuni, me torture. J'ai envie de changer de ville, de m'exiler.

J'ai essayé d'être le plus honnête possible avec vous, et le sujet m'est douloureux, aussi vous demanderai-je de faire preuve d'empathie et d'indulgence

Merci de m'avoir lu !
🦦 Phylos
Modérateur
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2021-04-03 07:16:07
Salut,

Mon premier avis est que tu devrais t'astreindre à ne plus jamais le contacter ni lui répondre. C'est visiblement un sacré connard sans respect de l'autre qui ne mérite pas qu'on lui accorde de l'attention.

Je ne pense malheureusement pas qu'une plainte te donne un résultat satisfaisant. Je ne connais pas la situation de la justice dans ton pays, mais pour la France les procès sont longs, très longs, et lorsque les preuves sont difficiles à apporter le résultat n'est pas garanti (voire même carrément perdu d'avance), en plus de coûter pas mal d'argent et de "bloquer l'esprit" sur ça.
Passer X années en procès pour finir par perdre, c'est, je pense, le risque de terminer "plus mal" qu'on est parti.

Je ne sais pas trop quoi te conseiller, à part d'essayer un maximum de passer à autre chose.
Par ailleurs, je ne pense pas que Grindr soit le bon endroit pour trouver une relation stable, ni que chercher un plan qui se transformera en relation sérieuse a de grandes chances d'aboutir.



Bon courage.
Marie _Marie_12
Zaguien
Inscrit: 2021-04-10 11:00:45
2021-04-11 10:13:14
Salut, je suis d accord avec le commentaire précédent et je pense que ce type est toxique, tu devrais t en éloigner autant que tu peux, une relation avec lui pourrait devenir malsaine. Bon courage, j espère que tu trouvera qqn de mieux qui te mérite.