Lesbiennes et fantasmes

Floe Floe
Zaguien
Inscrit: 2020-11-21 14:14:11
2020-12-01 16:04:07
Coucou

Sur internet on ne voit quasiment que des hétéro femmes qui auraient des fantasmes lesbiens. Non pas qu'ici vous ayez des fantasmes hétéro mais vous en parlez un peu. Je ne sais pas si on va me répondre où si tout le monde a disparu depuis 8ans mais voilà je voulais faire part de mon expérience..

J'ai 40 ans je suis lesbienne à 100% mais je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec les femmes à mon grand désespoir.. ça bloque.. moi toute seule ça roule mais à 2 ça ne fonctionne pas.. je me suis souvent demandé si j'étais vraiment lesbienne mais ce sont les femmes qui m'attirent jamais les hommes. Ça pourrait s'arrêter là mais ce serait trop simple mes fantasmes sont à 100% hétéro.. c'est chelou hein? En tout cas moi je suis dégoûtée de ça.. je fantasme sur les pénis ça m'excite de me faire pénétrer par un homme même de mettre ça dans ma bouche mais voilà quand mon orgasme vient tout s'arrête je suis dégoûtée de mes pensées. J'ai déjà couché avec un mec (je me disais à l'époque j'ai 22ans j'aime les femmes mais il faut que je couche au moins une fois avec un homme bon ennui total c'était nul et le garçon je l'aimais bien mais voilà quoi pas amoureuse du tout).

Je ne suis jamais tombée amoureuse d'un homme et quand je pense à une situation en vrai je me dis que j'aime pas du tout le corps des mecs et pour le coup moi je me vois très bien dire "ba en fait nan ça va pas le faire !!" 😂 Avant d'accepter mon homosexualité à 22ans je suis sortie avec un mec on n'a pas couché ensemble mais c'est bien la seule fois où j'ai eu un orgasme (la première fois de ma life d'ailleurs) car je me suis frottée sur son sexe..

Bref c'est quelque chose de très déroutant c'est chiant de vivre comme ça.. j'ai déjà suivi des thérapies,je travaille sur moi, je sais me remettre en question mais sexuellement je ne suis pas épanouie et à 40ans c'est un peu la loose... Et pis être obligée de penser à des queues sérieux ça me gave quoi !!

Donc voilà je n'ai rien lu de tel sur ce post ni vu un tel témoignage sur le net je me sens un peu alone sur ce coup là !! si ça vous inspire des réponses ou des remarques je suis preneuse..😉

Merci
Elixam Elixam57
Zaguien
Inscrit: 2020-12-11 08:03:56
2020-12-13 09:25:47
Peux être.. Que tu as besoin d'une femme lesbienne un peu dominatrice (et masculine ?) qui voudrait bien utiliser un strap-on avec toi ?

C'est juste une idée.
🦦 Phylos
Zaguien
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2020-12-13 11:37:49
Salut,

L'univers des sexualité est grand et complexe.

J'ai tendance à séparer les attirances que l'on peut ressentir en 3 :
- l'attirance physique
- l'attirance psychologique
- l'attirance sexuelle.

La plupart des gens avec lesquels j'ai abordé ces sujets n'en voient que 2, fusionnant "physique" et "sexuelle", parce que chez beaucoup ces deux attirances vont de pair.

Je définis l'attirance physique comme l'attrait pour un corps, en dehors de tout aspect sexuel : cela va de l'appréciation des lignes, des formes, du visage, cela peut inclure le souhait d'une proximité physique mais sans le côté "excitation".
L'attirance physique est en jeu dans toutes les situations de la vie courante (vous discuterez plus facilement par exemple avec quelqu'un que vous trouvez "beau"/"belle".)

Je définis l'attirance psychologique comme l'attirance pour des traits de caractère, des façons de penser, de fonctionner

Je ne pense pas avoir besoin de définir l'attirance sexuelle :p

Sur chacune de ces attirances, je pense que chaque personne se positionne sur une échelle, cette échelle allant de l'hétéroattirance pure (qui, à mon sens, n'est pas naturelle) jusqu'à l'homoattirance pure, avec la possibilité aussi d'être "a", donc en dehors de cette échelle (ne pas ressentir d'attirance particulière)

Ces 3 "échelles" ne sont pas nécessairement en accord les unes avec les autres. Il me semble tout à fait possible d'être hétérosentimental-homo"physique"-asexuel, par exemple, tout comme on peut aussi avoir des attirances homosexuelles-homosentimentales-homopsychologiques.
Note : je n'aime pas du tout le terme "homophysique" qui ne m'apparaît pas comme un descriptif pertinent, mais je ne trouve pas mieux pour décrire cela)

Ce que tu décris semble pouvoir rentrer dans ces critères : je pourrais, selon les éléments que tu décris, te définir comme "homosentimentale-homophysique-hétérosexuelle"

Je ne sais pas si mes pistes de réflexions t'aident, je l'espère en tous cas.

Je rejoins Elixam, peut-être que l'utilisation d'accessoires sexuels pourrait te permettre d'explorer des zones plus proches de ce que ton corps désire ?
 
Floe Floe
Zaguien
Inscrit: 2020-11-21 14:14:11
2020-12-21 22:24:13
Merci pour vos réponses 😉

Dans ma vie sexuelle j'utilise parfois des objets genre des godes mais bizarrement cela ne m'excite pas spécialement.. la pénétration est très excitante elle me plaît si la femme me pénètre mais je préfère les doigts du coup.. moi toute seule je déteste me pénétrer du coup tout ce passe dans ma tête et mes films que je me fait et je n'ai q" des orgasmes clitoridiens.. bizarre cette façon d'y accéder.. et surtout je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec ma partenaire...

Ce qui me gave surtout c'est cette obligation pour moi de fantasmer sur un sexe d'homme pour atteindre mon orgasme... Je ne suis pas attirée par le corps des hommes pourtant..

C'est très intéressant tes différentes aspects de l'attirance Phylos !!

J'ai parfois l'impression que je me suis "bloquée" sur cette excitation du sexe de l'homme et de ne pas réussir à m'en défaire comme si j'étais esclave de cette façon d'obtenir mon orgasme.

Qu'est ce que c'est relou la sexualité en vrai !!😂 J'aimerais tellement que ce soit plus simple et que je ne sois pas obligé de penser à qqch qui en vrai ne m'attire pas du tout... Bref relou relou et relou !!
Floe Floe
Zaguien
Inscrit: 2020-11-21 14:14:11
2020-12-21 22:26:39
Elixam je ne tombe que sur des femmes qui aiment être dominées c'est rigolo.. en ce moment je suis avec quelqu'un qui aime être dominée et qui aimerait me dominer mais moi je suis pas dans ce "délire".. j'aime plus la douceur que le côté "sauvage"... Le côté sauvage je l'ai dans ma tête et mes films.. quand je dis que suis relou...