Profiter de la jeunesse, sexe,argent ?

Wes Wesley75
Zaguien
Inscrit: 2020-10-11 09:45:25
2020-10-11 10:03:06

J’aimerai savoir pour vous c’est quoi profiter de la vie quand on est jeune ?

Avec la plus part des gens avec qui j’ai discuté ils me disent que profiter quand on est jeune c’est baiser à gauche à droite, faire pleins d’expériences.... mais la dignité elle est où ? J’veux pas me sentir sale moi ...

Voici ce que je pense du sexe :

Personnellement, le sexe c’est bon, on va pas ce mentir, mais je trouve que dans la société d’aujourd’hui c’est un peu trop.

Déjà :

Dans les films/séries d’ados (sur Netflix) y a beaucoup de sexe, j’ai l’impression qu’ils se sentent obligés d’en mettre, comme par exemple baiser dans les toilettes d’un bar, ou alors faire pleins de plans à trois... Alors qu’il sont censé représenter des ados de 17-18 ans ... J’vois mal quelqu’un de mon lycée faire ça, (en tout cas maintenant quoi)....



À Paris y a des sex-shop devant des écoles 😓

Y a quand même des films très osés au cinéma, comme Sausage Party...des aliments qui baisent quoi 😓 Même si c’est un film marrant x’) Mais je trouve ça dommage car je me dis ... La nouvelle génération vont commencer des trucs très très tôt...



J’ai l’impression que la plus part des gens veulent que baiser, jusqu’au point de ne plus se respecter (comme sur Grindr, les gens on tellement faim qu’ils ne se respectent plus (enfin la plus part)). Ils veulent toujours aller le plus loin possible 🤔



Le porno... Déjà une drogue et ça donne une image fausse, de part les physiques et attitudes adoptés mais en même temps très sale. Le pire c’est que les gens commence à faire passer ce business comme un métier normal, en faisant des interviews avec des acteurs x qui peuvent donner leurs point de vue et dire que c’est tout à fait normal, qui peuvent donner des conseils etc...J’ai aussi l’impression que ... Tout le monde commence a faire du porno, peut-être pas professionnel mais tout simplement des vidéos amateurs et les poster sur des sites ...Faire des plans par exemple à l’arrière d’une voiture pendant que le mec devant commande un mcdo drive, ou alors dehors sur le trottoir... Mais bon encore une fois ça me regarde pas x’)



Et Onlyfans (bon y avais des trucs similaires bien avant). Faire des nudes pour avoir de l’argent 🤔 et y a quand même beaucoup de gens qui se lance dedans et ils peuvent gagner jusqu’à 100 000€

On nous dit d’aller à l’école pour avoir un bon métier et de l’argent mais on aura jamais un salaire d'un mec ou une meuf qui vend son corps

Ils font aussi passer ça pour un métier normal, mais bon...



Enfin voilà je me dis que dans notre monde maintenant le plus important c’est le sexe

Bref j’écris surtout pour savoir votre avis... Car moi je suis vraiment perdu, je sais pas c’est quoi profiter de la jeunesse ... Est-ce que c’est moi qui suis beaucoup trop "fermé d’esprit" (même si je déteste ce mot) ou c’est vraiment la société qui dérape un peu 😕

Genre les gens qui font des gang bang, des bukkake, vont dans des saunas, qui vendent leurs corps, qui font 20 plans par mois... Vous pensez quoi d’eux ? 🤔 Évidemment si je vois que c’est moi le problème je vais me remettre en question et essayer de m’inclure dans cette société... Même si c’est pas ce que je veux x)

🐈 SmithBogossJR
Zaguien
Inscrit: 2017-03-01 04:03:49

Titre à renseigner car c long wola

2020-10-11 11:18:14
Je pense que profiter de la jeunesse (dans ce sens) est plutôt une croyance des producteurs des séries que tu as citées et d'ado/personnes plus vieilles dont les hormones dégoulinent.

Ce que tu vois dans Skams (ados vivant dans une coloc alors que juste lycéens), dans Sex Éducation (que je n'ai jamais regardée) est irréel. Ce que tu décris niveau plans concerne bien des ados mais à la fac. Et encore seulement une minorité et selon les filières (si tu regardes une école de communication ou de commerce et tu compares avec une école de commerce du top 3, une école de compta ou une promotion d'une licence contrôle de gestion tu verras une grosse différence).

Et pour finir j'ai envie de te dire que finalement, ces séries sont écrites pour des ados et que les producteurs savent que les ados dégoulinent d'hormones et de fantasmes.

Sinon, vu ton âge tu ne devrais pas être sur Grindr 😅. Ce que tu peux voir sur cette appli est un peu biaisée. Entre les vieux qui n'ont connu qu'un époque où il était impossible d'être un couple gay (donc plan cul) et ceux qui veulent justement plein de coups (et qui se connectent beaucoup donc), ça laisse peu de places à ceux qui veulent une relation normale et qui se connectent peu.
Dex⭐ XIII
Zaguien
Inscrit: 2020-10-11 19:32:44

ce que je pense des plans

2020-10-11 20:50:32
Il y en a qui ne font que des plans en effet. Et je doute que l'âge y soit pour quelque chose, à 50 ans ils sont toujours en train de chercher à baiser (ceux qui connaissent grindr savent de quoi je parle). Mais il ne faut pas généraliser et tout le monde n'est pas à la recherche de ça.

Grindr est conçu pour favoriser les plans, c'est pas le meilleur exemple. Raison pour laquelle l'accent est mis sur les photos des membres et non pas sur qui ils sont. Pourquoi ? parce que ça rapporte de l'argent aux créateurs de l'app. Malheureusement la majorité des apps gays sont orientées sur le sexe (de base, c'est une industrie qui rapporte gros). On te demande pas de parler de ta passion pour le dessin, on te propose de payer x euros pour télécharger 10 photos de toi avec max 2 lignes de bio que personne ne va lire.

Il y a des mecs qui font des plans en pensant que cela va leur permettre de commencer une relation amoureuse, ce qui n'est pas vraiment pareil ni forcément la meilleure manière de commencer une relation sérieuse, mais bon, chacun fait comme il pense.

Par contre, il y a des communautés gays comme sur l'app Amino (application pour créer des communautés en général) où les gens échangent leurs passions en publiant des billets de blog que tout le monde peut voir et commenter. Là tu fais des rencontres bien différentes de ce qui existe sur Grindr. Et il y en a certainement d'autres du même genre que je ne connais pas.

Les gens qui se vendent sur OnlyFan ne le font pas par simple passion de se montrer à poil en webcam devant Gilbert 75 ans. Souvent, ce sont des gens qui ont des problèmes financiers, et ce genre de plateforme leur permet d'avoir un revenu. En effet ça peut leur rapporter gros, selon leur physique (vu que c'est ce qu'ils vendent).

Si ça ne te dit rien de faire des plans, rien ne t'oblige à le faire.

Profiter de la vie, pour moi, c'est découvrir de nouvelles choses comme d'autres cultures, d'autres paysages, mais aussi rencontrer des personnes intéressantes, avoir des projets et les réaliser.
 
Wes Wesley75
Zaguien
Inscrit: 2020-10-11 09:45:25
2020-10-11 21:23:45
Salut Dex, merci pour ta réponse, mais du coup je voudrais savoir, qu'est-ce tu penses des gens qui se vendent sur Onlyfans ? 🤔
Dex⭐ XIII
Zaguien
Inscrit: 2020-10-11 19:32:44
2020-10-11 21:53:17
J'ai rien à penser d'eux. Je suis pas là pour dire ce qui est juste ^^ Comme je le disais, il y en a qui se vendent par soucis de pauvreté (incapacité à payer des frais de scolarité par exemple), mais également parce qu'ils n'ont aucune opportunité leur permettant d'avoir un boulot, je prends par exemple ceux vivant dans des pays avec un taux de pauvreté extrême où le seul moyen d'avoir de l'argent réside dans la mafia, la prostitution et donc le porno en ligne.

Faut savoir qu'il y a des mecs, certes ils font du porno, mais ils cherchent néanmoins quelqu'un à aimer. Bien sûr leur situation rend les choses difficiles, mais il faut comprendre les raisons qui les poussent à faire ça, et il y a des gens pour qui ça ne pose pas de problème de se mettre en couple avec un gars qui fait du porno parce qu'ils n'associent pas l'activité pornographique avec leur relation amoureuse puisqu'ils savent que la raison est économique et que leur copain n'a aucun sentiment pour son 'client'.

Bon après, il doit y en avoir qui ne vivent pas dans la pauvreté et qui profitent de se faire de l'argent mais ça doit être une minorité.
Elodie Ay3la
Zaguien
Inscrit: 2020-10-13 09:00:09
2020-10-13 09:11:33
En effet, chacun son concept sur "profiter de la jeunesse". Je pense que cela varie selon les pays également. Par exemple, j'ai un peu voyagé en Afrique et pour eux (les jeunes de ce pays où j'étais), la première initiation à la puberté est de fumer. Les enfants de riche possèdent même des tubes à cigarettes tandis que ceux de la classe moyenne fume des cigarettes même sans filtre. D'ailleurs, je retrouve cette tendance dans la jeunesse française également.

 

C'est après quelques années que vient enfin le sexe.
Olivier LeNounours
Zaguien
Inscrit: 2020-10-13 10:53:12

porno libre?

2020-10-13 11:27:47
J'ai beaucoup changé d'opinion par rapport à ça ces dernière années.

Déjà, quand on veut s'intéresser à un média, on s'intéresse à ses conditions de productions. Avant, il y avait juste quelques productions par pays, qui vendaient des cassettes ou des films au cinéma. Avec l'arrivée d'internet 2.0, et des tubes comme xvid, youp0rn, xbelette, bah le contenu payant s'est fait voler par de grandes entreprises qui vendent de la pub, de la data, du flux en direct. Intéressant à voir, le documentaire d'Ovidie sur le sujet. On y voit un producteur de film filmer avec une caméra dv, tout seul dans un appartement, avec le couple d'acteurs en face de lui. "C'est comme ça maintenant". On y voit des jeunes actrices qui se préparent à une double péné, privilégieant un régime eau / sucre pendant trois jours pour éviter les accidents. Ovidie y raconte qu'à son époque, personne n'aurait proposé une double aussi tôt. Donc les acteurs sont précarisés, ubérisés, pour produire du contenu quasiment gratuit, et espèrer toucher quelques maigres royalties.

Le sexe et son omniprésence supposée est un effet de notre société de consommation. On consomme mieux quand on est attiré sexuellement, et parfois il suffit d'une blonde à gros seins pour vendre. Surtout, il sert à faire oublier que nous sommes dans une société totalitaire marchande. Tout y est organisé pour faire adhérer au fait de consommer. Si on peut consommer du sexe en plus, ça fera moins de temps de cerveau disponible pour réfléchir à nos alénations...



J'imagine donc que la sur sexualisation à laquelle on assiste aujourd'hui n'est juste qu'une représentation, actuelle, pour évacuer nos nombreux démons d'une société malade...
Harfang Harfang
Zaguien
Inscrit: 2007-07-23 08:07:30
2020-10-14 01:30:08
Les gens sur onlyfans ou sur les applications d'escorting ainsi que les acteurs ne "se vendent" pas. Ils vendent un service, une image, une performance.

Nous restons seul maitre de notre corps, il est invendable. Un escort par exemple va vendre un service, et ça s'arrête là. Aussi, ces derniers n'ont absolument pas des "salaires" de ouf, loin de là (peut-on parler de "salaire" ?).

Le monde de la pornographie et de la prostitution sont très loin de ce qu'on peut imaginer. C'est un monde à part, certes rendu plus accessible, mais qui a toujours existé. La télévision et internet ont une part de responsabilité dans la démocratisation du sexe, mais dans les années 90/2000 les jeunes se refilaient des K7 et des journeaux hot. C'est pas si nouveau.
Thibz Didgboy
Zaguien
Inscrit: 2009-03-22 10:03:53
2020-10-15 11:39:33
Salut, (attention légère digression par rapport au sujet xD)

quand on est jeune (ado, jeune adulte) on manque d'expérience et de maturité pour bien "profiter de la vie". Quand on passe la trentaine, on a un peu tendance à se rappeler des moments un peu ratés par manque d'expérience/maturité (des rencontres, des reactions, des inactions...) que l'on rejouerai différemment avec le recul. Pour avoir échangé la dessus avec des potes de mon âge, on est tous un peu pareil... ça implique finalement que quelque soit ton état d'esprit, tu vis ta jeunesse comme tu es censé la vivre et c'est aussi elle qui va façonner ta façon de la percevoir plus tard, l'important c'est d'être raccord avec toi même à l'instant t.

Je me rappelle que quand j'avais 18-20ans, mon credo c'était de ne rien regretter plus tard mais c'était complètement débile puisque ça impliquait d'avoir 10 ans de recul sur chaque situation que tu vis à l'instant t.... impossible donc. par exemple, puisque c'est le sujet, à 20ans j'étais incapable d'avoir une relation autre qu'amoureuse, incapable d'avoir des plans culs alors que j'avais besoin de sexe mais j'étais pas mûr, aujourd'hui je suis en couple depuis 10 ans et je me dis que j'aurais aimé me construire sexuellement avant de me construire amoureusement parcequ'aujourd'hui je ressens le besoin d'avoir d'autre expériences (alors que ça va très bien)... ce que l'on s'autorise mais c'est un risque qu'on fait prendre à notre couple.

J'avoue que la démarche appli pour les plans cul m'apparaît glauque mais je fais le tri. C'est vrai qu'on est dans une société hyper sexualisée par rapport à "avant" et puis quoi ? On a bien fini par pouvoir se marier... la société évolue, point. Et puis le sexe c'est pas sale d'après moi, c'est davantage la perception que tu as de certaines pratiques que tu n'es pas prêt à accepter aujourd'hui. J'ai moi aussi les miennes, on en a tous, l'important c'est d'être capable d'avoir un regard critique sans jugement, donc accepter les positions divergentes sans les cautionner ni les condamner...

Conclusion : be yourself, accepte le fait que ta vie soit une vaste experimentation et que comme toute experimentation, il y aura des "bonnes" et "mauvaises" choses (selon ton propre jugement futur) et que chacun voit midi à sa porte... chacun ses besoins ( et nevroses xD)... et te demande pas ce qu'en pensent les autres on s'en cogne, soit honnête avec toi meme et cohérent dans tes actes.

DSL pour le discours de trentenaire mais bon, j'assume !
Anonyme

En manque d’inspi pour le titre sorry

2020-10-17 18:55:02
Olala.

Déjà profiter de la vie quand on est jeune, ça dépend de chacun. Chacun à sa propre conception du mot "profiter". Genre, pour certains, profiter bah ce sera --> se faire tirer à tout va. Tandis que pour d'autres ce sera peut-être le fait d'enchaîner 200 lectures par jour. En fait tout ça pour dire que profiter, c'est tout simplement le fait de se faire plaisir. Genre si toi tu n'es pas du genre à baiser tout le temps, parce que ça ne te fais PAS plaisir, eh bien c'est ton choix. Fais des choses qui te font plaisir, le but étant de ne pas se contrainte à faire certains trucs.

De toute façon la sexualité a toujours occupé une certaine place dans nos sociétés, à n'importe quelle époque. Avant on sculptait des actes sexuels sur la pierre, aujourd'hui on les visionne sur internet genre 😂😂😂 C'est ancré en nous, on ne peut pas s'en détacher.

Personnellement je serais un peu comme toi, dans le sens où j'aime pas les plans cul, on m'en propose assez fréquemment, quand je veux faire des rencontres, mais je refuse systématiquement. Parce que j'ai ce défaut de "m'attacher vite", et j'ai pas envie de ressentir certaines choses pour mon partenaire de cul, que lui ne ressentirait absolument pas, manque affectif, etc...

J'attends de trouver la bonne personne avant de m'ouvrir à la sexualité. Je préfère encore rester seul comme un con plutôt qu'avoir recours à ces pratiques.

Je vois pas pourquoi une relation homo ne pourrait pas être basée sur des sentiments amoureux, tout comme chez les hétéro il n'y a pas que le cul qui compte x)

Voilou en tout cas si ça peut te consoler Wesley75 , tu n'es pas le seul à penser de la sorte, cherches à te débrider, mais dans le bon sens bien sûr ☺️



Bye
Dylan Dydy
Zaguien
Inscrit: 2020-09-13 13:44:45
2020-10-18 12:52:39
entièrement d'accord avec toi c'est surtout dans les film d'horreur que sa me gonfle j'en regarde beaucoup est je comprend pas pourquoi mettent ils des scènes olé olé si tu regarde un film d'horreur c'est pour avoir peur
Esty Estwald
Zaguien
Inscrit: 2007-10-04 05:10:55
2020-10-23 16:11:53
Je suis très d'accord avec le post de Digboy (#trentenaire 😅). Il n'existe pas une seule définition de ce qu'est profiter de la jeunesse, et quant à savoir si on en profite ou pas, c'est difficile de le voir sans un peu recul. Nous prenons tous un chemin différent dans la vie et c'est cela qui nous construit.