Des petits remerciements qui s'imposent !

Andreas-37 Andreas-37
Zaguien
Inscrit: 2013-12-26 10:12:28
2018-04-23 04:34:57
Bonsoir à toutes & tous,

Je poste ici, sur l'espace du forum, quelque chose qui n'a aucun rapport avec une demande ou une quelconque aide. Je viens de plus en plus rarement sur ce site, parce que le temps me manque, mais je tenais quand même à écrire ce sujet parmi d'autres. J'aimerais simplement remercier toutes les personnes qui sont venues ici et qui ont contribué à rendre cet espace accessible, lisible et éclairant. J'avais 16 ans quand je me suis inscrit ici pour la première fois, en sortant d'une relation démoniaque, dont l'issue avait été abominable. Je venais juste de faire mon coming-out, auprès de mes proches, dans une période noircie par une peur, celle de n'avoir que ma sexualité fraîchement assumée comme seul et unique repère pour avancer. J'ai toujours été doué artistiquement, pour écrire et transmettre mes émotions à ma manière, mais je dois reconnaître qu'ici, beaucoup de conversations et de commentaires m'ont plutôt émerveillé, plus que ce à quoi je m'attendais.

Chacun vit avec ses problèmes, ses joies, ses fardeaux, ses ambitions, et c'est précisément la raison pour laquelle j'ai eu le trait d'esprit de ne jamais me reposer sur qui j'étais et d'être toujours curieux, à travers ma sexualité, de découvrir des personnalités complètements différentes de la mienne. J'ai lu ici des choses qui m'ont brisé, auparavant, et d'autres qui continuent de me prendre par la poitrine, encore cette nuit. Vous les zaguiens, vous avez tous votre part de complexité, d'états d'âme ou encore de troubles qui vous amènent à ne pas toujours savoir comment aller mieux, parce que quelque chose échappe de votre compréhension, ou parce que votre sexualité vous amène à un questionnement intime. Vous m'avez tous inspiré, tous autant que vous êtes.

Être gay ou lesbienne aujourd'hui n'est pas plus facile qu'il y a 5 ans, parce que personne ne veut comprendre que notre désir n'est pas d'être différent, d'être salement regardé ou d'être jugés courageux parce qu'on a eu la force d'assumer quelque chose qui est en soi naturel, inné.

J'ai eu comme vous dès grands moments de remise en question, ou des moments pendant lequel mon levier de vitesse échappait à mon contrôle, ce qui m'empêchait de passer à la vitesse supérieure ( ce jeu de mot croisant métaphore automobile et partie génitale est totalement inadmissible mais je suis fatigué, pardon à l'avance ). J'ai encore parfois l'impression de devoir me justifier d'être qui je suis, comme Si ma sexualité était un blase, ou un caractère en gras supplémentaire sur ma carte d'identité. La sexualité ne définit pas qui on est dans l'absolu, mais ce qui constitue notre désir émotionnel, sentimental et charnel. Ce un ressenti qui ne doit pas être obsessionnel. Tout ce que je suis capable de penser et dire vis à vis de tout ça, c'est ici que je l'ai compris, a 90%.

J'ai fréquenté beaucoup de garçons, peut-être trop, j'ai partagé ma culture aux bons moments, crisé dans les mauvais, échangé des idées pendant des heures et des heures. Tout ce dont je profite par rapport à ma sexualité aujourd'hui, et mon comportement face à elle, je le dois en grande partie à vous tous, quel que soit votre âge, votre marque de dentifrice ou vos goûts exacerbés ou non pour les chanteuses suédoises aux cheveux blonds platine. Vos interventions m'ont parfois sauvé la mise, Moi qui restais tapi dans l'ombre, comme un loup, à l'affût de nouvelles idées de votre part. Je ne me suis jamais exprimé ici pour la simple et bonne raison que vous le faites bien mieux que moi, et parce que ma timidité émotionnelle de l'époque me berçait jusqu'à m'endormir.

Au nom du pouvoir qui ne m'a jamais été conféré par personne, je me déclare mari de cet espace, jusqu'à ce que la wifi bas débit nous sépare.

Je vous embrasse tous, même si par ce temps j'ai les lèvres aussi sèches que les parties genitales de Marine le Pen.

Je continuerai de vous lire de temps en temps, et Si possible, de réagir à certains posts. En attendant, mes légumes sont dans la poêle et le film Thelma ( que je vous conseille de regarder d'urgence ) s'apprête à passer pour la troisième fois sous mon regard en moins de 3 semaines.

À bientôt, et encore merci. Mes hommages au(x) créateur(s) de cet espace, j'aurais pu me marier avec toi dans une autre vie parallèle. Bye bye boys & girls -•
Zaguien
Inscrit: 2014-09-27 12:09:03
2018-04-29 17:22:03
Je pense que ce message peut être écrit par n'importe quel membre de ce site. En tous cas il est touchant :3
Zaguien
Inscrit: 2015-08-23 09:08:44
2018-04-30 20:14:56
Yey !