A propos bisexualité

Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-15 04:16:39
Bon, je suis dans la merde.

Quand j'étais au collège et au lycée, et même fac, j'aimais les filles, je bandais, me branlais en pensant à elles, tout allait bien.

Et pourtant... au fond, il y avait des trucs pas nets.

Déjà au collège, pas mal de filles me voulaient. Mais je fuyais. Bizarre. La timidité, tu es coincé. Mais une fille m'a pris dans ses bras, m'a embrassé et m'a dit " je veux sortir avec toi ". Seulement, je me suis sentit très gêné, et je suis allé vers les salles de cours, comme si rien n'était, alors qu'elle criait " je veux être avec toi ".

Du coup, une fille m'a donné une lettre, un mec qui avait écrit, un gay. Je demande à le voir, je le connaissais ! C'était marrant ! Je pars au ski, une fille veut faire, pas de capotes, je fais pas. Bon, je résume : le mec gay, je l'ai ramené chez moi, et je l'ai baisé.

Bon, je précise aussi : j'aime pas le foot, ni le sport. J'aime pas les beuveries, fumer, se droguer. J'aime pas la vulgarité. J'aime pas la médiocrité. Je prends soin de moi, je m'habille très bien, je parle très bien. Je suis très sensible.

Bref, je me retrouve au lycée. Et là évidemment, très vite, on m'a collé l'étiquette gay. Pourtant, j'étais hétéro !

A la fac, rien de spécial.

Vient le divorce de mes parents. J'avais 20 ans. Un véritable traumatisme. J'étais au fond du sceau, complètement dans un état pitoyable. Je me retrouve seul à l'appart, sans personne. Papa pas là et maman pas là. Chouette ! Certes, 20 ans mais je l'ai mal vécu. Et puis un jour, je me prépare, je vais à la fac, le matin rien à dire, le midi je mange un sandwich, l'après-midi je vais vers l'amphi, je vois des gens de ma classe, et là...

Le choc. Je sens naître en moi un désir fort, énorme, indescriptible, inimaginable, avec un mec de ma classe. Un truc que j'ai jamais vécu avant, qui me met dans un état pas possible. Et là, je me dis : Nico, t'es vraiment mal barré. Tout le cours, je m'agrippe à mon truc, pour pas lui sauter dessus. Une fois chez moi, je me mets dans mon lit et me dit mais qu'est-ce qui m'arrive ? Je deviens dingue ou quoi ? Evidemment, je me dis : ça va passer, tu en veux à tes parents.

Quelques semaines plus tard, j'achète une revue de mode et un journal. Je parcoure la revue de mode. Et là... je vois des mecs. Merde ! Je me mets à transpirer, à avoir de l'excitation, à bander, et à les caresser du doigt sur la page. Nico, t'es dans la merde !

Je déménage et me retrouve à Biarritz. Je me disais : mais ton côté hétéro, il est là ? C'était ma peur. Fort heureusement, il est toujours là. Je disais : Nico, tu es hétéro. Et c'est tout. Mais une part de moi ne voulait pas entendre. Le temps passe. Je déprime. Je me sens pas bien. Je dis non, je suis hétéro ! A un moment, je pars en vrille. Je regarde la fenêtre. Je marche sur le balcon. Je regarde en bas. Impossible de me rater. Et à l'intérieur " ACCEPTES TOI PUTAIN ! ". Je reviens dans l'appart, m'asseoit et dit " okay j'accepte ".

A Biarritz, c'est terrible : toutes les filles me considèrent comme gays et me parlent de la Gay Pride, de mon copain... mais les gays m'aiment bien. Trop... beaucoup veulent me défoncer, mais moi pas.

Je pars pour Toulouse, et me retrouve dans des boîtes gays et hétéros. Je vais ensuite à la Rochelle, dans le cadre de mon école de commerce. A peine j'arrive, des gays me sautent dessus, sur le mode " on va le faire ". Faire quoi ? Oh, j'ai compris. Et les filles me parlent du mariage...

Je suis dans la merde. On me traite de gay alors que j'aime les filles ( mais pas que ). Et de l'autre côté, j'assume pas ma part gay, qui est 80 % de moi, sinon plus aujourd'hui.
Anonyme
2017-04-15 15:08:38
temps que tu touches pas les couilles c'est pas gay , on t'a jamais appris ca voyons ?
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-15 18:59:43
Non...

Reste que j'ai dû mal à assumer ma bisexualité.
 
Bl0bfish Bl0bfish
Zaguien
Inscrit: 2013-06-11 06:06:22
2017-04-15 23:22:59
Je sais pas si c'est un effet de style chaotique que tu veux te donner, mais ton texte a pas beaucoup de sens, et puis tu te contredis un peu entre tes 3 posts.
Donc, d'une, on ne te "traite" pas de gay parce qu'en faites c'est pas une insulte coco. De plus, si c'est le cas, ils ont pas entièrement tord.

Comme on te l'a déjà dis, on comprend pas forcément quelle est ta question. Tu acceptes pas ton homosexualité/bisexualité ? (alors que tu dis qu'elle fait peut être partie de plus de 80% de toi et que tu hais les hétéros?)

Va falloir faire un effort pour être plus clair si tu veux qu'on t'aide...
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-16 04:37:04
Ouais, à la base, je les ai pas écrit en même temps, sur un forum.

Mais bon...

Non, pas une insulte. Pourquoi ça le serait ? Qu'on me traite de gay, je vais pas dire qu'on m'insulte. Mais après, à l'époque, j'étais hétéro ( enfin je crois ).

J'étais hétéro flexible. Ca veut dire que d'un côté, j'étais comme un gay, mais j'aimais les filles. J'avoue quand même que j'avais aussi des envies gays.

Evidemment, après le divorce, ça s'est pas arrangé.

La question... j'assume pas. Et le fait qu'on me dise que je suis gay alors que j'aime encore les filles.

Je ne hais pas les hétéros. J'ai rien contre eux. Mais j'ai pas envie de subir leur foot, leurs beuveries, et surtout, leurs insultes et leurs agressions.
Anonyme
2017-04-16 11:49:16
Ca va ptêtre te paraitre ahurissant mais j'aime pas non plus le foot, les beuveries et toutes les idioties du monde hétéro, du coup je n'y participe pas. C'est pas parce que tu évolues dans un environnement qui comporte des hétéros que t'es obligé de participer à toutes ces choses...

Quand au fait que t'aimes les filles ou les mecs, c'est très joli ton discours (le style apporté personnellement j'aime bien, c'est vivant, ça change des gens fades bordel); mais ne cherche pas à lutter contre toi même, en essayant de te limiter intérieurement tu te détruiras, toujours et de plus en plus.

Moi je n'aime que les mecs, et si un jour j'aime les filles, et bah j'aimerais les filles, ou les deux, ou peu importe. Qu'est ce qu'on s'en fou du moment que ça me va?
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-17 02:40:03
C'est sûr.
VinceVittorio VinceVittorio
Zaguien
Inscrit: 2017-04-11 04:04:46
2017-04-17 12:34:35
4materasu 4materasu
Zaguien
Inscrit: 2017-04-17 01:04:29
2017-04-17 16:18:30
VinceVittorio:


On est sur un forum Lgbt est la condescendance est présente entre les membres. C'est hallucinant voir, irrespectueux.

Sinon, l'auteur tu est gay. Si tu a une attirance plus forte envers un mec qu'une fille c'est de l'homosexualité.
Anonyme
2017-04-17 19:15:41
4materasu:
VinceVittorio:


On est sur un forum Lgbt est la condescendance est présente entre les membres. C'est hallucinant voir, irrespectueux.

Sinon, l'auteur tu est gay. Si tu a une attirance plus forte envers un mec qu'une fille c'est de l'homosexualité.

comprends aussi que les gens ont aussi vu beaucoup de fake/troll donc du coup ils se méfient
Anonyme
2017-04-18 13:13:12
-Rebellion-:
4materasu:
VinceVittorio:
On est sur un forum Lgbt est la condescendance est présente entre les membres. C'est hallucinant voir, irrespectueux.

Sinon, l'auteur tu est gay. Si tu a une attirance plus forte envers un mec qu'une fille c'est de l'homosexualité.

comprends aussi que les gens ont aussi vu beaucoup de fake/troll donc du coup ils se méfient


Dans ce cas ne sort plus de chez toi car tu ignores si le type que tu vas croiser aujourd'hui ne vas pas te planter un couteau dans le dos.

Blague à part, cette condescendance sera à rappeler lorsque quelqu'un emploiera le terme "communauté"...
Anonyme
2017-04-18 21:25:37
Anthony350:
-Rebellion-:
4materasu:
VinceVittorio:
On est sur un forum Lgbt est la condescendance est présente entre les membres. C'est hallucinant voir, irrespectueux.

Sinon, l'auteur tu est gay. Si tu a une attirance plus forte envers un mec qu'une fille c'est de l'homosexualité.

comprends aussi que les gens ont aussi vu beaucoup de fake/troll donc du coup ils se méfient


Dans ce cas ne sort plus de chez toi car tu ignores si le type que tu vas croiser aujourd'hui ne vas pas te planter un couteau dans le dos.

Blague à part, cette condescendance sera à rappeler lorsque quelqu'un emploiera le terme "communauté"...

Un new qui fait 6 topic bizzare par jour moi je trouve ca suspect maintenant
Anonyme
2017-04-18 23:50:57
Si le new en question fait des topics pour le fun et qu'on y répond pour rien soit; mais le forum ne sert pas qu'au new, peut être que ça servira à un autre qui passera par là.
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-19 03:48:21
Ou j'ai fait tant de topics ? J'en ai fait 3 ou 4.

Planter un couteau... bah j'ai failli me faire fracasser et violer par 4 personnes. Ca répond à ta question ?
Zerials Zerials
Zaguien
Inscrit: 2013-07-09 10:07:56
2017-04-19 12:37:56
Oulah :o
Tu sais, étant donné que tu le répète dans chacun de tes messages, on a compris.

Mais bref, que ce soit sur tes posts ou en PV, tu veux rien entendre. Pourquoi t'es venu sur ce site si c'est pas pour bousculer un peu tes opinions ?
T'a l'air complètement têtu, bloqué, et ce teinté avec une recherche d'attention et mélangé avec un léger sentiment de supériorité vis a vis des autres pour justement empêcher que les autres opinions ne t'atteignent.
Dans un tel état d'esprit, sache que ta vie est foutue. (Et ne me répond pas "elle l'est déjà", ça m'étonnerait fort)
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-20 01:49:19
De toute façon, si je me barre pas, c'est foutu.

C'est sûr.
... -Mest-
Zaguien
Inscrit: 2015-10-28 10:10:10
2017-04-21 02:28:25
Gros respect pour la patience dont tu fais preuve Zerials, je pourrais pas '-'

Sinon cher Lama, c'est bien d'avoir confiance en soi et d'être sûr de ses convictions, mais faut aussi savoir mettre de l'eau dans son vin. Être gay, bi ou tout ce que tu veux n'a jamais été une tare peut importe ce que la société t'en dis. Pour pouvoir t'accepter, tu vas devoir évoluer, et tu ne le feras jamais tant que t'auras ce regard condescendant sur les gens et les choses.

Et puis qu'est ce que t'entend par "assumer" au final? Te dire que t'est bi (ou gay)? T'as l'air d'avoir déjà réalisé. Et concernant la peur de vivre avec ... T'as déjà demandé à un black ce que ça fait de vivre avec le fait d'être noir ? Rien. Enfin si t'entend par là en parler aux autres, là c'est à toi de décider, observes bien et agit en conséquence. Je t'épargne un pavé, ce site est rempli de sujets et de personnes qui pourront t'éclairer.

Bref, je suis sûrement un peu trop agressif dans mes commentaires, mais c'est plus pour te faire réagir que par méchanceté. J'espère juste que ça pourra aider.
Nekomata Nekomata
Zaguien
Inscrit: 2013-10-05 04:10:37
2017-04-22 01:55:56
La prise de conscience de sa bisexualité version "Bref..."; 'aime bien le style d'écriture, ça fait un peu teubé mais j'aime bien.
Cela dit je vois/comprends pas très bien ce qui te gène avec ta "bisexualité". Si c'est juste une notion d'étiquette (avec toute les représentation associées), bah t'as qu'à pas t'en coller une d'étiquette! D'autres raisons peut-être? Parce que tu les as pas tellement développé ou alors excuse mon manque d'attention (ou d'intérêt) pour le blabla au-dessus, (je sais pas encore trop (condescendance quand tu nous tiens...))!
Zerials Zerials
Zaguien
Inscrit: 2013-07-09 10:07:56
2017-04-22 15:52:32
-Mest-:Gros respect pour la patience dont tu fais preuve Zerials, je pourrais pas '-'


J'ai l'habitude mdr
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-22 19:02:27
Là où je suis, c'est une tare.

J'ai dû mal à assumer, dans un environnement où rien ne me donne envie de le faire.
Nekomata Nekomata
Zaguien
Inscrit: 2013-10-05 04:10:37
2017-04-23 00:41:24
Lama1983:Là où je suis, c'est une tare.

J'ai dû mal à assumer, dans un environnement où rien ne me donne envie de le faire.


Si par "là" tu veux dire la planète sur laquelle tu résides, ça va être compliqué ^^! C'est un peu la même partout en fait. Y a pas vraiment de lieux pour "assumer" sa sexualité autre qu'un lit quand tu regardes. Le reste c'est juste toi que ça regarde dans le sens où ce que tu es doit intégré la perception de qui tu es et comment tu le vends autour de toi.
Ce qui m'intéresse déjà ce serait plus de savoir si tu l'acceptes ou pas et si non, pourquoi?
Charlyb Charlyb
Zaguien
Inscrit: 2014-05-06 03:05:34
2017-04-23 09:51:07
J'ai répondu a ton autre sujet sur les "Hétéros",
En réalité il s'agit du même problème^^

je te laisse y réfléchir.

bisou :*
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-24 02:14:32
J'ai dû mal parce que je suis environnement de merde.
Anonyme
2017-04-25 19:25:16
Tu sais, bien que j'suis persuadé que tu racontes la réalité, tout est loin d'être abouti.
Tout d'abord, peut-être déjà essayer d'en avoir envie, nan ? Sans réelle détermination il est difficile de se concentrer sur tes "objectifs".
Ta détermination, ça pourrait être quoi ? Je pense déjà, sortir du placard. S'épanouir, se rappeler qu'on vit qu'une seule fois, peut-être. T'a droit à une certaine stabilité dans ta vie comme absolument tout le monde ; et alors comme tout le monde il y a forcément des embûches un peu partout. Or, pour commencer ce serait déjà pas mal d'essayer au moins de t'offrir les possibilités pour que la situation s'améliore.

Là, tu pourrais peut-être me dire aussi : "sortir du placard de quoi ? j'suis pas gay" ou "c'est compliqué..."
Et bien c'est justement pour ça que tu devrais penser à avancer. Histoire de découvrir qui tu es, en commençant par soulever tes propres barrières. Le reste est un chemin complexe, mais ça, c'est inné chez tout le monde.
Lama1983 Lama1983
Zaguien
Inscrit: 2017-03-15 01:03:15
2017-04-26 04:39:12
Je commence à réaliser tout doucement qu'en réalité, je suis même pas bi.

Quand j'étais au collège, au lycée.

Au collège, plein de filles me voulaient.

Je fuyais.

Des filles m'ont embrassé, j'étais très gêné, et je continuais ma route.

Je... je pouvais pas.

J'étais bloqué.

J'ai rien fait. Des filles m'ont harcelé, et j'ai rien fait !

Jolies, laides, on s'en fiche !

Et puis un jour, une fille m'a apporté lettre d'un mec gay.

J'ai lu.

Le temps a passé, je l'ai revu.

Je voulais savoir.

Je lui ai dit, on va faire un tour.

Il était content.

Je l'ai ramené chez moi.

Jusque dans ma chambre.

Je l'ai regardé.

Je me suis dit : tu vas bloquer Nico, c'est sûr. Tu vas être gêné, dégoûté.

Du tout.

Je lui ai dit, allez déshabilles toi, on va le faire.

Il n'en revenait pas.

Je me disais : tu vas bloquer, Nico.

Du tout.

Je me suis fichu à poil, je l'ai mis dans le lit.

Putain Nico, bloque ! Bloque !

Non.

Je bloquais pas.

Il m'a fait.

Plusieurs positions différentes.

Je bloquais pas.

Je lui ai dit : maintenant, je vais te faire.

Je me suis dit voilà, je vais bloquer, je vais être gêné. Pas possible.

Non.

Je l'ai pris, j'étais en lui, et pas gêné, alors à force, je l'ai défoncé. Je sais pas, je l'ai défoncé complètement. J'ai passé du temps. Et puis après, on s'est calmés. On était pas bons. Il est partit.


Et puis y'a eu un deuxième gars dans chambre mecs. Il était de dos. J'ai pas pu, j'ai pas réfléchi, je lui ai sauté dessus.

Aucune fille au collège.

Au lycée, rien non plus.

Mes parents se demandaient.

J'étais différent des hétéros. Je le savais. Mais je savais pas pourquoi.

J'étais toujours avec des gays.

Une fille en avait marre, m'a jeté dans les toilettes.

Je me suis barré.

J'ai eu les gays sur le dos.

Ils m'ont dit assume.

J'ai fini par assumer ce que j'étais pas. Enfin pour moi, au lycée.

Mais...

Plus ça va...

Plus j'en viens à me demander si au fond...