On risque quoi si on se fait sucer bareback

Anonyme
2016-08-27 23:38:39
C'est pour ami , très très proche :-P , il perd sa virginité Lundi et il ne voudrait perdre sa santé en même temps . :-[
Anonyme
2016-08-27 23:44:19
Il me semble que y a pas trop trop de soucis généralement du moment que le mec qui fait à pas de blessure ou de connerie dans la bouche et qu il ai pas de maladies ça va de soi
Anonyme
2016-08-27 23:49:50
Enfin j'ai lu qq part que concernant le Sida y a peu de risques (pas inexistants cependant) mais que pour certaines Ist comme la siphillis ou autre ç plus dangereux.
Mais à mon avis si son partenaire est nickel sanitaire ment parlant ca devrait être sans soucis
 
Anonyme
2016-08-28 00:06:01
Aucun risque non plus de sucer sans capote un séropo qui se soigne par trithérapie. Tu peux même tout avaler à la fin.
Bon après on se fait engueuler quand on dévoile la faille du VIH car c'est un lobby très juteux pour les assoces, le labos, et la fraude à l'AAH des séropos en pleine forme apte à travailler.
Anonyme
2016-08-28 00:07:39
Nevedrago:Aucun risque non plus de sucer sans capote un séropo qui se soigne.
Bon après on se fait engueuler quand on dévoile la faille du VIH car c'est un lobby très juteux pour les assoces, le labos, et la fraude à l'AAH des séropos en pleine forme apte à travailler.

Nan mais y'a pas que le VIH qui existe hein . On l'a pas attendu pour avoir des MST
Anonyme
2016-08-28 02:28:03
T'as des risques d'attraper certaines maladies sexuellement trans-missibles. Mais apres, tu as moins de risques qu'en te faisant ENCULER (OUI !!!! OUI !!!! OUI !!!! OUI !!!).


(http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0720/sa_4307_fellation.htm)
Anonyme
2016-08-28 08:33:51
-Rebellion-:
Nevedrago:Aucun risque non plus de sucer sans capote un séropo qui se soigne.
Bon après on se fait engueuler quand on dévoile la faille du VIH car c'est un lobby très juteux pour les assoces, le labos, et la fraude à l'AAH des séropos en pleine forme apte à travailler.

Nan mais y'a pas que le VIH qui existe hein . On l'a pas attendu pour avoir des MST


Bien envoyé ! Comme j'imagine qu'il s'agit juste d'un plan cul, si il tient vraiment à sa santé, il devrait utiliser un préservatif. Par contre, si c'est quelqu'un qu'il connait, ils pourraient aller se faire dépister avant de baiser, au moins la question "Combien d'MST, IST, mycoses, etc.. j'vais choper en te suçant la queue ?" ne se posera pas. ^^
Anonyme
2016-08-28 11:43:42
Y'a de moins de risque si il est circoncis ? histoire que ce douloureux passage serve à quelque chose ?
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-08-28 14:33:17
Si on se fait sucer sans se faire mordre, la salive est normalement exempte de VIH.
Reste les hépatites, mais le baiser craint déja, et un gay devrait etre vacciné.
La circoncision ne devrait pas oas changer grand chose.

Si on suce, en terme de probabilité la moyenne est basse, mais il existe des situations où elle devient significative, telles qu'une forte charge virale due a une infection récente ou à l'inverse au stade Sida, et une muqueuse bucale abimée (gencives qui saignent, érosions, aphtes, chirurgie ou dentistrie récente, etc).

Tres souvent en terme de risques, et particulièrement avec cette m**** de virus, les risques les plus élevés peuvent etre 10, 100, voire 1000 fois plus élevés que les plus faibles, et les gens ont en général autre choses à penser que faire des calculs.


Nevedrago:Aucun risque non plus de sucer sans capote un séropo qui se soigne par trithérapie. Tu peux même tout avaler à la fin.
Bon après on se fait engueuler quand on dévoile la faille du VIH car c'est un lobby très juteux pour les assoces, le labos, et la fraude à l'AAH des séropos en pleine forme apte à travailler.


Je sens que la rentrée va être sportive ^^

Pour le VIH, c'est-a-dire sans compter les IST souvent associées au VIH, il est vrai que sucer un séropo stabilisé au stade TasP est moins risqué que sucer quelqu'un qui peut avoir été infecté sans le savoir, c'est-a-dire pas dépisté.

Mais quand les gens ne se connaissent pas, ce n'est pas la même chose d'ajouter probablement une sécurité médicamenteuse telle la TasP (ou la PrEP qui nécessite aussi un dépistage trimestriel en France) à une fellation peu souvent protégée, que de prendre le risque de retirer la protection du préservatif dans une relation anale habituellement protégée.

Ce n'est donc pas cool de répeter comme un péroquet que la TasP lève la protection du préservatif, dans un monde bisounours peut-etre, encore qu'il n'a pas que le VIH pour etre une IST empoisonnante, mais sur terre avec des terriens non.
Anonyme
2016-08-28 15:49:28
Merci pour les conseils , bon il s'est fait sucé sans capote et il a baisé avec et il a adoré ca .
Anonyme
2016-08-28 19:59:38
Cool alors
Anonyme
2016-08-28 22:59:52
J'ai eu une érection en lisant.





Merci.