Asexualité, désintérêt: Serions nous brisés ?

BlueCheshire BlueCheshire
Zaguien
Inscrit: 2013-10-29 12:10:32
2016-02-15 23:42:48
Hello tout le monde !
Je suis ici depuis un long moment et j'ai appris un peu à me connaître grâce à différentes rencontres.
Cependant, depuis quelques temps je m'intéresse sérieusement à l'asexualité.

L'asexualité désigne l'absence d'attirance sexuelle, même si il y a énormément de "degrés" différents. Personnellement je ne suis pas attirée par l'amour charnel... Et à vrai dire, parfois ça me pose des soucis pour m'engager dans une véritable relation à vrai dire.

J'ai eu des relations auparavant évidemment. Je sais que j'aime les femmes cependant, mais seulement de façon "romantique"...

Je suis ni malheureuse, ni complexée ni quoi que ce soit. Mais c'est vrai que je me pose des questions ! J'aimerais savoir si certaines personnes sont dans le même cas que moi

Goodbye tout le monde :3
Rhythm Rhythm
Zaguien
Inscrit: 2011-07-04 08:07:18
2016-02-16 14:35:38
J'aimerais être asexuel. Si tu trouves une formule magique pour l'être à 100% fais tourner
Hugobossu Hugobossu
Zaguien
Inscrit: 2012-03-16 05:03:22
2016-02-16 19:45:14
Rhythm:J'aimerais être asexuel. Si tu trouves une formule magique pour l'être à 100% fais tourner


Je pense que la castration peut aider.
 
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-17 13:04:28
Une société boulimique peut engendrer de l'anorexie pour y échapper.

L'addiction à la sexualité de la société n'a pas échappé à nos ancetres, qui ont inventé la chasteté.

Avec des gens pour qui le sexe n'était pas reellement un besoin et un plaisir, peut-etre les précheurs qui diffusaient ces idées lol, mais aussi pas mal de gens qui s'y réfugiaient en luttant contre leurs désirs, ou déçus par leurs relations, ou attirées par les promesses de nirvana ou de vie éternelle...

Il y a certainement de vraies asexualités, mais quand on dialogue un peu avec les gens, on trouve plus souvent un échappement à une sexualité qui ne leur convient pas.

Ce n'est pas par hasard que j'ai employé les mots de boulimie et anorexie, mais pour rappeler que la sexualité est un continuum entre les deux, et que le monde est assez vaste pour finalement trouver une personne avec qui la position du curseur conviendra, et au bon moment.

Pourquoi le bon moment, parce qu'on est pas immuables, il y a des moments ou on est un peu dégoutés, un peu fatigués, d'autres où on est tres imaginatifs, et d'autres encore où une personne rencontrée est une vraie surprise, quasiment initiatique.
Kubricks Kubricks
Zaguien
Inscrit: 2011-10-09 12:10:57
2016-02-17 19:42:49
Nan pas dans ce cas, j'ai pas un grand intérêt pour ça, mais dépend aussi avec qui tu partage ça.

Ca me choque pas mais ça fait mouche , parce que perso j'ai plus l'impression que la tendance vas à la consommation décomplexée pour le temps d'une nuit.
Je connais pas ton rapport à la sexualité, c'est a dire qu'est ce que c'est pour toi un rapport sexuel amoureux ? La sexualité, c'est fluide, ça bouge, ça stagne pas, ça vaut pour l'orientation, qui sait dans 10 ans si tu n'auras pas expérimenter des choses.
🦦 Phylos
Zaguien
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2016-02-18 07:35:59
C'est vrai que s'engager dans une relation en sachant d'avance que l'on ne va pas être attiré sexuellement par l'autre est compliqué. Si j'avais la formule magique pour répondre à ça, je te la donnerais, mais malheureusement je cherche encore ^^
Anonyme
2016-02-18 17:49:06
J'ai une amie, c'est un total désintérêt, elle est pas dégoutée ni rien, elle a juste jamais eu aucun intérêt pour ce genre de choses, elle trouve même des gens beaux et a pas de mal avec les histoires d'amour et tout, pas un problèmes de dégoût, mais vraiment un désintérêt complet. J'étais assez étonné mais il semble bien qu'il existe des gens comme ça. :c
Camarade LoupBlanc
Zaguien
Inscrit: 2007-09-26 06:09:04
2016-02-18 18:32:17
allomat69:L'addiction à la sexualité de la société n'a pas échappé à nos ancetres, qui ont inventé la chasteté.


Ah oui, la chasteté contre la surcharge sexuelle de l'époque. Bien entendu. Dieu disait "non" au porno, même à l'époque.

Il y a certainement de vraies asexualités, mais quand on dialogue un peu avec les gens, on trouve plus souvent un échappement à une sexualité qui ne leur convient pas.


C'est ouf, tu arrives à faire en même temps un truisme (les asexuels le sont parce qu'ils n'aiment pas le sexe) et à faire de l'asexualité "le plus souvent" une forme de pathologie. Je suis assez admiratif.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-18 18:45:25
Qui parle de pathologie ?
Et à la limite lorsque la sexualité proposée par la société ne leur plait pas, c'est eux les malades, ou la société ?

Je pense simplement que l'asexualité est un concept facile pour la société, qui n'a pas besoin de s'intéresser aux souffrances des gens, et que je dis qu'il y a une sexualité adaptée à chacun, rendue possible par la multiplicité des cultures et des individus.
Camarade LoupBlanc
Zaguien
Inscrit: 2007-09-26 06:09:04
2016-02-18 18:51:26
Allons, on va pas ergoter pendant des heures, tu sais comme moi que quand tu dis "un échappement à une sexualité qui ne leur convient pas", tu impliques derrière que y'a "une sexualité qui leur convient". Que l'asexualité est une condition anormale, un refoulement d'une sexualité voulue mais interdite par les conditions de "la société". Et au vu de la façon dont tu traites du refoulement en général, je serais surpris de voir chez toi l'idée d'un refoulement qui ne soit pas pathologique.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-18 19:04:29
Je n'ai déjà pas cette notion du pathologique de façon générale, lorsque j'oriente vers un médecin c'est pour des raisons pratiques car c'est leur métier, cela ne me generais pas d'orienter vers un club de vacances si c'était habituel ou plus efficace.

Quant-au refoulement, je n'en rends jamais responsable l'individu, pas plus que sa différence d'ailleurs.

Ce que j'aimerais surtout faire comprendre, c'est qu'a la question "serions nous brisé(e)s", je réponds "probablement non".
Camarade LoupBlanc
Zaguien
Inscrit: 2007-09-26 06:09:04
2016-02-18 19:27:41
Tu expliques que l'asexuel est "le plus souvent" refoulé, et qu'il a envie d'une sexualité que la société ne peut pas lui accorder. "Refoulement" est pathologique, vecteur de souffrance, tu le rappelles en longueur de temps. Même si tu changes ton fusil d'épaule dans ton dernier message, ça ne change rien.

C'est vraiment lassant, à force, de te voir déblatérer un discours anxiogène.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-18 21:25:26
Refoulement d'une sexualité signifierait qu'il n'existerait pas d'alternative à cette sexualité, mais qu'elle serait refoulée.

Je dis tout l'inverse (je parle d'échappement), à savoir que cette sexualité conventionnelle est peut-etre innapropriée à des gens, qu'il peut en exister d'autres, ou en tout cas à des niveaux intrusifs différents. Pouvant atteindre à un moment donné le désintéret total, mais rien ne garantit que cela soit immuable.

En tout cas je ne m'aventurerais pas avec une personne jeune dont je ne connais pas l'histoire, de confirmer que oui en effet elle est et a le droit d'etre asexuelle. Cela n'a peut-etre aucun rapport avec le droit à la différence, ni avec l'asexualité.

Je préfère dire qu'on a la vie devant soi, et qu'elle est pleine de surprises qu'on ne pouvait pas imaginer, ce qui est vrai.
Camarade LoupBlanc
Zaguien
Inscrit: 2007-09-26 06:09:04
2016-02-19 01:08:14
Eh bien voilà, on finit par être à peu près d'accord. Suffit de te pousser un peu.
Rhythm Rhythm
Zaguien
Inscrit: 2011-07-04 08:07:18
2016-02-19 06:49:22
hugobossu:
Rhythm:J'aimerais être asexuel. Si tu trouves une formule magique pour l'être à 100% fais tourner


Je pense que la castration peut aider.


Est-ce qu'on pourrait pas trouver quelque chose d'un peu plus contemporain ?
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-19 08:24:21
LoupBlanc:Eh bien voilà, on finit par être à peu près d'accord. Suffit de te pousser un peu.


Tu me rassures, j'ai cru un instant que tu avais interprété que les asexuels refouleraient l'idéal de notre chère communauté gay, les plans cul à répétition, l'instabilité affective, les centaines de partenaires au cours d'une vie, les prises de risque d'IST pouvant avoir des conséquences graves sur l'ensemble de la population, leur obsession pour le sexe, et j'en oublie ^^
Camarade LoupBlanc
Zaguien
Inscrit: 2007-09-26 06:09:04
2016-02-19 08:27:06
C'est pas possible. Les asexuels sont des malades et les homosexuels culturellement des bêtes de sexe. Tu te relis, des fois ?
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-02-19 13:17:05
L'asexualité n'est probablement pas une nature, comme une sexualité ou un genre, mais un niveau, comme l'hypersexualité.

Perso je n'y ai jamais vu de problème, je dis simplement qu'il ne faut pas se croire définitivement fixé dans cet état, parce que nous ne sommes pas invariables, et que par la force des choses nous n'avons pas tout exploré du monde qui nous entoure, et de tres loin car il est extremement diversifié et que chacun peut finir par y trouver son bonheur, au niveau de sexualité qui lui convient à peu pres, et au plus près de ses préférences.

Mais si on me force vraiment à y trouver un seuil pathologique, je réponds qu'il sera plus facile à trouvrer dans l'hypersexualité de la communauté gay ^^

Il faut évidemment prendre cela comme une taquinerie, mais il ne peut y avoir humour sans fond de vérité. La seule chose qui ne me fasse pas rire du tout est que le VIH y trouve rapidement son compte, et que cela met tout le monde en danger, et compris femmes et enfants à terme.

Mais pour les gens qui se sentent asexuels je dis de ne pas s'inqiéter, ce n'est pas parce qu'on ne suit pas la mode qu'il faut se sentir différents, il existe mille et une façons pour s'habiller.

D'ailleurs je serais curieux de lire dans quelques années quels sont les gens qui se sentiront les plus heureux : ceux qui auront eu une sexualité raisonnée plus proche de l'asexualité, ou ceux qui auront eu une sexualité dite libérée plus proche de l'hypersexualité
Kubricks Kubricks
Zaguien
Inscrit: 2011-10-09 12:10:57
2016-02-19 17:29:29
Rhythm:
hugobossu:
Rhythm:J'aimerais être asexuel. Si tu trouves une formule magique pour l'être à 100% fais tourner


Je pense que la castration peut aider.


Est-ce qu'on pourrait pas trouver quelque chose d'un peu plus contemporain ?



Si tu peut veut tu peut te faire de petits électrochocs à chaque fois qu'une idée lubrique te vient en tête ^^
Effets garantie je pense x)