Nymph()maniac, un coup de coeur

MaybeDeadCats MaybeDeadCats
Zaguien
Inscrit: 2015-09-15 03:09:44
2016-01-04 22:00:19
Hey bande cinéphiles (ou non <3)

Pour mon cas personnel j'adore le cinéma et je me trouve plongé dans ses salles obscures extreeeement souvent ^o^
Mais je suis pourtant là pour vous parler d'un film que j'ai apprécié (enfin.. que j'ai adoré!), mais qui pourtant date un peu: Nymphomaniac de Lars von Trier. Hors mit ses problèmes de formats d'exploitation au cinéma et la censure dont il a été victime, ce film m'a tout simplement laissé yeux ébahis; je tenais donc beaucoup à avoir votre ressentit personnel pour ceux qui ont eu le courage de voir ce film cinq heures vingt-cinq <3
(et pour les autres je vous laisse devant la bande annonce *o*) Ah oui et j'allais presque oublié le pitch est le suivant: Un récit poétique du parcours sexuel d'une femme, raconté en huit chapitres successifs par le personnage principal, Joe, qui s'est auto-diagnostiquée comme étant une nymphomane.

Attention: pour ceux qui souhaiteraient regarder ce film, je tiens à préciser qu'il contient des scènes explicite de violence et de pornographie; et qu'il est classifié interdit aux moins de 16 ans en France pour le premier volume, et interdit aux moins de 18 ans en France pour le second volume.
de plus même si la bande annonce que je vous propose c'est pas l'original et qu'elle est censuré, elle peut toujours choqué les plus jeunes ou sensibles
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2016-01-05 07:15:56
Je ne l'ai pas vu, un peu long pour moi.
Mais je crois que c'est surtout le manque d'envie de suivre l'histoire d'une femme qui enchaine de façon boulimique des plans à risques, et peine à en être heureuse, l'inverse aurait été surprenant.

Cette situation existe chez certains gays, en général le corps craque avant le mental, il a une résistance limite notamment face aux maladies.

La misère humaine est rarement aussi esthétique qu'au cinéma ou dans les livres, mais bon je peux comprendre l'envie de romancer, c'est aussi une façon de surmonter la réalité.
MaybeDeadCats MaybeDeadCats
Zaguien
Inscrit: 2015-09-15 03:09:44
2016-01-05 21:23:56
Sur l'histoire, c'est plutôt l'histoire de la vie de cette femme retracé par chapitre qui s'autopersuade que toute sa vie qui n'est tournée que vers le sexe est mauvaise. Et le film est très cru et dérangent pour ma part et le talent que Lars Von Trier a su mettre dans son film pour retracer cette histoire donne juste quelque chose de magnifique et génial!
 
Stauffenberg Stauffenberg
Zaguien
Inscrit: 2015-12-23 10:12:03
2016-01-05 23:51:22
allomat69:Je ne l'ai pas vu, un peu long pour moi.
Mais je crois que c'est surtout le manque d'envie de suivre l'histoire d'une femme qui enchaine de façon boulimique des plans à risques, et peine à en être heureuse, l'inverse aurait été surprenant.

Cette situation existe chez certains gays, en général le corps craque avant le mental, il a une résistance limite notamment face aux maladies.

La misère humaine est rarement aussi esthétique qu'au cinéma ou dans les livres, mais bon je peux comprendre l'envie de romancer, c'est aussi une façon de surmonter la réalité.


Détrompe-toi, je ne suis pas amateur du sex froid et clinique au cinma, et avant de regarder les cinq heures et demies en non-censuré, j'était partie pour condamner ce film, et des films traitant ce sujet j'en ai vue à la pelle, pour au final, toujours en faire le même constat, celui que, on s'en fou de vos first world problems à la sauce sex froid et dépressif. Après la fin du premier film, j'ai changé d'avis. Ce film est excellent mais pas pour les raisons citées plus haut. Déjà tu as tord, le film n'est pas romancé, il est biographique, clinique, ne s'excuse pas de sa simplicité, et le personnage principal, d'ailleurs le dit, elle n'aime pas la romance, elle aime appeler un noir un noir parce que c'est ce que c'est, pourquoi en avoir honte car la société culpabilise de l'apartheid ? Ensuite le film fait tout sauf l'apologie du sexe. Loin de ces film regarde moi, je suis une petite salope bien gaulé et pourrie ga^té mais j'aime pas la vie alors je me fait défoncé la chatte ! Non ! Il fait plutôt l'apologie de l'anticonformisme sexuel, du chemin pour accepter qui l'on est dans une société qui fait tout pour te cataloguer (non je ne fait pas référence à l'homosexualité qui est loin d'être marginale) et te frustrer d'être qui tu es, peu importe qui tu es. Le personnage n'est pas misérable de sa condition, elle l'est de ce que la société pense de sa condition. Aussi, il était temps qu'un réalisateur nous montre ce que c'est que du vrai féminisme intelligent et pas ce féminisme de chienne de garde qui n'est autre qu'un machisme inversé, non un féminisme égalitaire qui comprend la place de l'homme dans la revendication de sa propre féminité, et ça ne pouvait passer que par une sexualité hétérosexuelle. Il n'y a enfin aucune réalité à surmonter en allant voir ce film je dirais plutôt le contraire et Lars Von Tiers est un réalisateur qui sait y faire notamment avec son mouvement d'avant garde le dogme 95 dont son film "les idiots" est je pense le plus majeur etc, il s'agit de s'y confronter à la simplicité de la réalité. Je ne pense pas mentir si je dis que j'ai vu non loin de 3000 film dans ma vie, ce film est un des meilleurs film d'auteur du 21ème siècle pour le moment. Il y a des réalisateur comme ça.