Besoin de Conseils S'il vous plaît

Paulement Paulement
Zaguien
Inscrit: 2015-11-21 09:11:29
2015-12-05 12:17:36
Salut à tous
Alors moi c'est Paul . Je savais que j'avais une attirance pour les garçons depuis bien longtemps mais je n'en parlais à personne du fait de leur avis sur la chose , aussi la plupart des gens que je fréquente ont une religion , ce qui n'arrange pas les choses . Mais depuis que j'ai eu mon bac je suis venu étudier à Nantes et quelques fois me sentant seul je me posais la question " Comment vais-Je faire?" "Est-ce que je serais condamné à me caché toute ma vie?"
Alors un soir où j'étais vraiment mal j'ai décidé d'en parler à ma s½ur qui l'a plutôt bien pris qui a essayé de me conseiller et je l'ai aussi dit à une amie proche qui l'accepte . Je trouve ça déjà bien de pouvoir en parler avec elles , mais je me sens toujours perdu du fait de cette homophobie encore très présente dans la société , j'aimerais pouvoir avoir des conseils pour savoir comment ne plus déprimer face à cette situation et par la même occasion parler avec des gens qui vivent à peu près la même situation.
MERCI ; 0:)
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-12-05 12:40:50
"la plupart des gens que je fréquente ont une religion"
"Est-ce que je serais condamné à me caché toute ma vie?"

C'est une question récurrente pour chacun.
Il y a les adeptes de la transparence et la liberté, quel qu'en soit le prix à payer.
Il y a les adeptes du "pour vivre heureux vivons caché", ou plutôt de la vie privé et vie publique, parfois même vie privée, vie publique, et vie familiale.

La prudence serait de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier, ne pas être trop dogmatique en faveur de la liberté totale ou de la clandestinité totale, faire des alliances avec les gens gay-friendly, et se méfier des homophobes.

Et il est prudent de ne pas se fâcher avec la famille, qui est normalement là pour partager les joies et encaisser les coup durs.

Concernant les religions, en tout cas les religions monothéistes qui se complaisent dans l'homophobie structurelle, avoir de la compassion pour les croyants victimes de leur éducation religieuse, n'empêche pas d'avoir la dent dure contre les institutions qui propage cette homophobie.

Et j'allais oublier la première règle, tout-à-fait fondamentale chez les humains bipèdes, il faut marcher la tête haute, et avoir confiance en toi et ce que tu es.
Paulement Paulement
Zaguien
Inscrit: 2015-11-21 09:11:29
2015-12-05 12:52:47
Merci pour ta réponse allomt69
 
Alex1611 Alex1611
Zaguien
Inscrit: 2015-04-03 09:04:01
2015-12-05 15:53:22
Pour ta famille, je te conseille de le faire savoir sans l'"avouer"(sans exagération bien sûr).
Ils auront déjà eux même une réflexion dessus. Et là tu verras un peu près leur position là dessus.
Bon courage
Paulement Paulement
Zaguien
Inscrit: 2015-11-21 09:11:29
2015-12-05 22:48:46
Merci merci
Alex1611 Alex1611
Zaguien
Inscrit: 2015-04-03 09:04:01
2015-12-05 22:52:12
De rien Après on y est tous passé mais bon les familles et les esprits sont différents donc nos conseils nous sont propres à nous, c'est délicat
Anonyme
2015-12-09 06:49:31
Chaque chose en son temps.
Essaie de te lier d'amitié avec des personnes ouvertes d'esprits ou alors qui sont proches du milieux gay ou qu'ils le sont. Tu te sentira moins frustré en leur présence, et pourra te relâcher un peu plus =)
Ange96 Ange96
Zaguien
Inscrit: 2011-05-22 12:05:23
2015-12-12 11:17:18
Salut,

On est un peu dans le même cas, et je sais pas pour toi, mais le fait d'avoir en plus une famille africaine, qui est " ancrer " dans la tradition c'est un peu mort. Bon mes parents sont des intellectuels, et je pense qu'avec eux sa pourrai passer, mais et pour le reste de la famille qui a une vision très grégaire d'un couple... ?? H
Je ne pourrai te donner de conseille mis à part soit fort et courageux !
Tibbers Tibbers
Zaguien
Inscrit: 2014-06-01 10:06:02
2015-12-13 19:24:00
Rien ne te presse de le dire à ta famille pour le moment sauf si tu en as vraiment besoin.. Sinon je suis d'accord avec Kintanasky
Tony70 Tony70
Zaguien
Inscrit: 2014-12-21 08:12:25
2015-12-13 23:45:32
Salut,
Personnellement mes proches le savent car je leurs ait dis, cela ne pose de soucis a personne (souvent c'est le stéréotype que les gens n'aime pas et j'en suis loins donc ça vas).
Je ne me suis sentis bien que lorsque toute ma famille l'a su ... je m'attendais a des reactions affreuses et finalement, tout s'est plutôt bien passé.
Apres j'avais pas le soucis de la religions personnellement.
Juste garde en tête que quoi que tu décide il faut que tu te sente prêt, prêt a assumer et a expliquer a tes proches de la façon la plus adaptée ^^"
C'est pas forcément evident (moi ... j'avais trop bu, je me suis mis a chialer en pensant a des trucks pas top ... mon frère m'a demandé ce qui se passais ... je lui ai repondu du tac au tac que j'étais gay et que j'avais peurs de leurs reactions a tous... mais sa a été ^^")

En espérant que je puisse t'être utile en tout cas ^^"
Minazuki13 Minazuki13
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 04:10:02
2015-12-13 23:48:03
ange96:Salut,

On est un peu dans le même cas, et je sais pas pour toi, mais le fait d'avoir en plus une famille africaine, qui est " ancrer " dans la tradition c'est un peu mort. Bon mes parents sont des intellectuels, et je pense qu'avec eux sa pourrai passer, mais et pour le reste de la famille qui a une vision très grégaire d'un couple... ?? H
Je ne pourrai te donner de conseille mis à part soit fort et courageux !


ahah les noirs se retrouvent :p
Anonyme
2015-12-14 00:40:56
Salut Paulement,

Quand j'ai commencé à accepter mon homosexualité je suis aussi passé par une longue phase de déprime, et la première chose que j'ai envie de te dire : ça va passer ! =)
Comment ? Tout simplement en tombant amoureux. Quand ça t'arrivera, tu te diras que tout ce qui te trotte dans la tête c'est des conneries, et que la seule chose qui compte, c'est l'amour qu'il y aura entre toi et l'autre personne.

Mais ne restons pas mièvre. Si l'homophobie n'est pas à sous-estimer, pour ma part elle était bien plus présente dans mon esprit et dans la représentation que j'avais du monde que dans la réalité. Pour être plus claire, j'étais homophobe envers moi-même et je pensais que tout le monde l'était, alors même que je n'en avais pas fait l'expérience.
Plus j'ai fait mon coming-out, plus je me suis rendu compte que les gens s'en foutaient, et plus ça m'aidait à l'accepter. Pour preuve, je n'ai jamais eu aucune réaction négative suite à l'annonce de mon homosexualité et les quatre choses que j'ai le plus entendu ont été :
-C'est vrai ?
-T'es sûr ?
-C'est pas grave tu sais.
-J'ai toujours rêvé d'avoir un ami gay (en général c'est des filles qui disent ça, pas tes parents ; )

Ce qui a beaucoup facilité mon acceptation (et donc le rejet de ma propre homophobie) a été les médias. Tous les films, toutes les séries, tous les livres, toutes les chansons où il est question d'homosexualité banalisent le sujet, montrent différents exemples de personnalités homosexuelles, dont certaines m'ont plu, inspiré, auxquelles j'ai pu m'identifier à l'écart des stéréotypes et maintenant j'assume =)

Alors ... bienvenu =)
Paulement Paulement
Zaguien
Inscrit: 2015-11-21 09:11:29
2015-12-17 23:29:45
Merci pour vos partages et conseils
Minazuki13 Minazuki13
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 04:10:02
2015-12-18 00:01:45
Elzeard:Salut Paulement,

Quand j'ai commencé à accepter mon homosexualité je suis aussi passé par une longue phase de déprime, et la première chose que j'ai envie de te dire : ça va passer ! =)
Comment ? Tout simplement en tombant amoureux. Quand ça t'arrivera, tu te diras que tout ce qui te trotte dans la tête c'est des conneries, et que la seule chose qui compte, c'est l'amour qu'il y aura entre toi et l'autre personne.

Mais ne restons pas mièvre. Si l'homophobie n'est pas à sous-estimer, pour ma part elle était bien plus présente dans mon esprit et dans la représentation que j'avais du monde que dans la réalité. Pour être plus claire, j'étais homophobe envers moi-même et je pensais que tout le monde l'était, alors même que je n'en avais pas fait l'expérience.
Plus j'ai fait mon coming-out, plus je me suis rendu compte que les gens s'en foutaient, et plus ça m'aidait à l'accepter. Pour preuve, je n'ai jamais eu aucune réaction négative suite à l'annonce de mon homosexualité et les quatre choses que j'ai le plus entendu ont été :
-C'est vrai ?
-T'es sûr ?
-C'est pas grave tu sais.
-J'ai toujours rêvé d'avoir un ami gay (en général c'est des filles qui disent ça, pas tes parents ; )

Ce qui a beaucoup facilité mon acceptation (et donc le rejet de ma propre homophobie) a été les médias. Tous les films, toutes les séries, tous les livres, toutes les chansons où il est question d'homosexualité banalisent le sujet, montrent différents exemples de personnalités homosexuelles, dont certaines m'ont plu, inspiré, auxquelles j'ai pu m'identifier à l'écart des stéréotypes et maintenant j'assume =)

Alors ... bienvenu =)

Je suis assez d'accord sur la phase de déprime, après personnellement j'ai pas été amoureux, mais comme Elzeard je pense que ça passe... Pense à autre chose, vis avec tes amis, des gens qui t'aiment et dont tu es sur de leurs avis sur la question, je pense que ça peut aider... en tout cas, ça rassure, dans le sens où même si ta famille te fait vivre un truc pas cool (mais ça tu ne sais pas encore comment ils vont réagir), tu auras des amis sur qui compter, ou au moins avec qui vivre autre chose.
Après chacun a besoin de choses différentes pour lui même, ça dépend des caractères.