Besoin de soutien vis-à-vis de ma dysphorie de genre

Anonyme
2015-08-28 03:03:32
Alors voilà, je suis transgenre. J'en ait parlé avec ma chérie ainsi qu'avec une amie, mais je ne me sent pas à l'aise d'en parler avec la plupart des gens. Je me vois très mal en parler avec un mec, pourtant selon l'éducation qu'on reçois selon notre sexe je devrais être plus apte à en parler avec des mecs. C'est le cas sur la plupart des choses mais pas sur ce sujet, et c'est un sujet qui me tracasse depuis mes huit ans. J'ai d'abords cru que j'était travestie mais après avoir porter de nombreuses fois les vêtements de ma mère sans qu'elle le sache (enfin, c'est ce que je pense ^^') j'ai finit par comprendre que c'était plus profond que ça. Que le simple fait de porter des vêtements féminin me rendait heureuse, mais que ça allait encore plus loin. J'ai toujours été renfermée et introvertie car je pensais être la seule dans cette situation, mais lorsque j'en ait parlé avec ma chérie elle m'as dit qu'il y avait plus de gens que je le pensais (elle m'as dit ça en connaissant ce site). Depuis que je lui en ait parlé, je me sent beaucoup mieux. Elle m'as ouvert les yeux. Je compte en parler avec mes parents mais je ne sais toujours pas comment m'y prendre même si je sais déjà que ça va être à l'écrit car à l'oral, je suis certaine que je n'y arriverais pas.

Je me comporte comme un garçon dans la vie de tout les jours (le seul moment ou je me comporte librement c'est avec ma chéri et mon amie), j'ai un physique assez masculin (d'ailleurs ça me rend malade de voir mon corps être en train de devenir de plus en plus masculin.. :'() alors je pense qu'à partir du moment ou ils le sauront, il y aura une adaptation à faire autant pour moi que pour eux. Pouvoir en parler librement.. dire ce que je ressens.. le bonheur quoi *-*. De leur côté ils ne s'y attende pas, ma mère a peut-être un doute par rapport au fait que j'ai déjà porter ses vêtements mais je ne pense pas qu'elle me pense transgenre.

Après, il y a un truc qui me tracasse. J'ai 13 ans, la prise d'hormone ne pourras s'effectuer que dans 3 ans (selon ce que j'en sais). Mais je mesure 1m80.. Je n'ai certainement pas finit de grandir sachant que mon père mesure 1m95, mais j'aimerais vraiment arrêter ma croissance.. Une fille d'1m80 c'est déjà moyennement grand, 1m90 ça serait beaucoup trop. Sachant que ma copine fait 1m56, je n'ai pas vraiment envie qu'il y ait 30cm de différence entre nous deux.

Je ne pose pas de questions en particulier dans mon message, j'ai surtout besoins de soutien. Que vous soyez transgenre ou non, j'aimerais vraiment de l'aide. Je pense que venir en parler ici est une bonne idée, j'espère que mes pensées seront juste ^^'
Iusidjai Iusidjai
Zaguien
Inscrit: 2011-12-06 07:12:33
2015-08-28 13:31:11
Je ne connais pas ta famille mais je te demande de bien faire attention : tu es mineure. Avant de leur annoncer que tu voudrais entamer une transition, teste les peut-être un peu sur le sujet en parlant d'un film ou d'une personne célèbre, pour prendre la température. Y aller à l'aveuglette n'est pas forcément une super idée à ton âge, parce que tu es encore dépendante de ta famille financièrement pour un petit moment.


En France, il semblerait qu'avec l'accord des parents on puisse commencer une transition à 16 ans, mais dans les faits, comme il n'y a pas de loi sur le sujet, on commence à voir de jeunes personnes trans mineures se lancer avant (le plus jeune que j'ai pu voir étant 13 ans, à ma connaissance).
Les traitement qui arrêtent la puberté, au risque de me tromper, c'est essentiellement aux États Unis que ça se fait. Et puis tu sais, je comprends bien que les filles de grande taille ne courent pas les rues mais ça a des avantages ! Une fille trans de ma connaissance fait au bas mot 1.90m, une autre 1.80m ce qui ne les empêche ni l'une ni l'autre d'être très féminines. Il n'y a pas de "trop", il n'y a que des clichés qui voudraient qu'une fille fasse telle taille, soit mince, avec une forte poitrine etc.
(moi c'est l'inverse, je suis vu comme petit pour un mec, mais au final, moins on est complexé, moins on attire les critiques des abrutis).

Tu as tout mon soutien. Je sais bien ce que ça fait de se voir grandir dans le mauvais sens...mais vu que tu as compris tôt, les choses se feront plus vite.

PS : j'ai changé le nom de ton topic(la dysphasie étant un trouble du langage). Le mot exact est dysphorie de genre.
Ketamine Ketamine
Zaguien
Inscrit: 2012-11-04 01:11:51
2015-08-28 13:36:18
13 ans 1m80?
Ohmagad mais t'es géante putain XO

De ce que j'en sais (j'suis tombé sur un documentaire y a quelques jours justement), en France c'est pas avant 18 ans (en Hollande ça peut se faire à partir de 12 ans si j'ai tout suivi) les hormones. C'est assez mal foutu, l'avis d'un psychiatre est essentiel alors que c'est pas considéré comme une maladie mentale (enfin plus depuis quelques temps)...

Du coup, t'as encore quelques années devant toi pour habituer les gens autour de toi à voir la vraie toi, et je pense qu'en parler le plus tôt sera le mieux, surtout pour les parents. Ca doit faire un choc, se dire qu'on a élevé une personne de tel sexe, et se rendre compte qu'on a une personne de l'autre sexe. Après loin de moi l'idée de te presser, chacun son rythme, c'est pas facile

Mais bon, du coup disons que t'as le temps de préparer le terrain pour tes proches, et toi de ton coté t'as du temps pour "apprendre" à être une femme comme les autres
 
Firewhore Firewhore
Zaguien
Inscrit: 2013-06-18 11:06:07
2015-08-28 13:39:56
Il est trop cool ton avatar !!!
Anonyme
2015-08-28 20:04:02
Merci bien Iusidjai, ça me fait du bien d'en parler et de recevoir des réponses positives encore plus. Pour ce qui est d'annoncer à mes parents je vais essayer de faire comme tu m'as dit, c'est à dire de les tester. Mais j'ai déjà une bonne idée de comment ma mère le prendra, c'est elle qui m'a expliqué étant plus jeunes que certaines personnes ne se sentant pas bien avec leur sexe, peuvent faire en sorte de le changer (C'est a peu près mot pour mots ce qu'elle m'as dit). C'est à partir de ce moment que j'ai commencé à interpréter ce qu'il se passait dans ma tête. Alors je sais que ma mère accepte plutôt bien les transgenre en général, c'est probablement le fait d'apprendre que que sa fille est une fille qui va la surprendre. Mon père lui es asperger, le changement n'est pas son fort Pour ma taille, j'ai vu une fille de deux mètres hier soir. Ça m'a rassurée ^^'!

Wuii j'ai cru comprendre que j'étais grande pour mon âge ^^' Tu ne me presse pas du tout, je suis déjà en train de me presser moi même. Je suis introvertie mais lorsqu'il y a un truc qui me tracasse je suis souvent plus ouverte que les personnes extravertie. C'est assez étrange x)

Wuii il es trop chou le pitit renard =3 <3
Anonyme
2015-08-31 02:43:20
Aujourd'hui j'en ai parlé à la fois avec ma mère, à la fois avec mon père. Je leur en ai parlé séparément, vu qu'ils sont séparés. Ma mère et moi en avons parler pendant environ une heure, elle m'as poser des questions, j'y ai répondu. Elle m'as dit qu'elle devait prendre du temps de recul, histoire de l'accepter et de s'y habituer. Mon père quand à lui, il es autiste. Il m'as expliquer qu'il ne pouvais pas juger les gens, du coup lorsque je lui en ai parlé il as eu la réaction suivante ''et alors ?''. Je ne pense pas qu'il comprenne que je voudrais changer physiquement. J'ai essayer d'aborder le sujet, (Je ne suis pas encore très à l'aise d'en parler avec eux, je garde ça pour moi depuis quelques années.) et il m'as dit ''Tu veux essayer de le vivre ?''. Plus tard il m'as demander qu'est-ce que je voulais qu'il fasse, c'est vraiment une question à laquelle je ne savais pas répondre. Je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire et qui aller voir pour démarrer les démarches pour se faire prescrire des inhibiteur de puberté et ensuite en arriver aux hormones.

(Complètement en dehors du sujet, que signifie la taille du drapeau en dessous du pseudo ? J'ai chercher un peu, mais je n'ai pas trouver)
Penelopefdli Penelopefdli
Zaguien
Inscrit: 2016-01-26 05:01:49
2016-01-26 18:12:28
Salut anonyme,

Premièrement, ton histoire est très touchante, ne crois pas que tu sois la seule, en vrai, il y a beaucoup de personnes que ça concerne. Malheureusement les gens sont mal informés et ce qui en résulte est un sentiment de peur, de solitude et d'aliénation. Je suis lesbienne mais ne présente pas de trouble de l'identité. En revanche, en tant que journaliste, je m'intéresse beaucoup à la questions. Est-ce que tu penses que nous pourrions nous entretenir? Je te souhaite tout le courage et le bonheur que tu mérites en tous cas. Et si je n'ai pas de réponse de ta part, bonne route
🌰 Artemicion
Zaguien
Inscrit: 2015-02-22 03:02:31
2021-04-16 15:57:37
Kupo up