Au bord de la crise

Anonyme
2015-07-01 02:42:24
Que faites vous si vous êtes au bord de la crise? J'ai écris sur un autre topic , j'ai eu de l'aide merci mais la je sais pas ce qui m'arrive je veux plus allez travaillier j'en ai marre le Macdônald c'est stressant chiant tout les gros mot c'est pas comme dans la pub ils pensent qu'à la propreté a la rapidité meme si tu croise les bras ils font te faire ch** . Et a part sa ce qui m'ai arriver sa me perturbe tout les jours . J'ai pas envie d'en parler à ma famille sa compliquerais les choses , mais je comprend pas la vie les gens qui font du mal aux autres , avec eux faut être sévère c'est pas du sursis qui leurs faut mais de la prison 1 ans sans sortir sa serait cool ! Moi je vais plus ternir longtemp comme sa on dirait que je suis en train de faire un burn out . Je suis pas fou mais dans ma tête sa va plus , je me dit que ces gens vont être plus heureux que moi et que moi je vais souffrir mais jusqu'à quand ? Je veux toute suite arrêter de travailler , j'en ai marre de moi j'ai un ami qui me comprend mais j'ai pas envie de le faire chier avec ce qui m'arrive , je veux qui profite de ces début de vacanses apres les 10 mois de cours qu'il a eu ... C'est crime de faire du mal a quelqun , c'est aussi un crime d'être complice . Je vais pas me venger c'est dommage ... Mais bon un jour ils vont payé , je m'en veux d'avoir etait gentil avec tout le monde je m'en veux beaucoup ! J'ai écrit sa parceque je suis pas en paix j'en peux plus de vivre avec sa sur le dos , je peux plus aimé quelqun . Si j'était au gouvernement ma priorité c'est punir tout ceux qui harcèle les gens meme si c'est pour rigoler les consequance de sa elle sont grave ! 3 ans de prison selon le type de harcèlent ou plus , dommage que YA pas un service que internet qui s'occupe de sa . Je dit pas que la France c'est nul mais la justice c'est à revoir . Bref je sais pas combien de temps il me reste à vivre parce que j'en ai plus que marre de les voir en liberté ces gens . Merci
Anonyme
2015-07-01 08:29:53
Il faut tenter de prendre du recul et de la distance par rapport aux comportements des autres mais également face à tes propres ressentis.
Les actions des autres ne résument pas forcément ce qu'ils sont et ce que, toi, tu fais, n'est pas ce que tu es. Les clients qui te sont désagréables sont eux aussi peut-être sous le joug du stress, de la pression ou d'un quelconque autre malheur qui les ronge. La hauteur de vue et d'esprit ne peut qu'être bénéfique dans de tels cas de figure, bien que ce soit souvent difficile et douloureux à mettre en pratique. Mais le penser et avoir cette idée en tête est déjà un premier pas vers une action en devenir.
Cette période de crise peut aussi être, paradoxalement, un temps de réflexion et d'introspection bénéfique pour ton futur, dans la mesure ou ce genre de situation permet de se questionner et d'en ressortir grandi et fortifié. Faire d'une crise un instant bénéfique et constructif est une opportunité à saisir.



" Pour trouver le bonheur, il faut risquer le malheur. Si vous voulez être heureux, il ne faut pas chercher à fuir le malheur à tout prix. Il faut plutôt chercher comment, et grâce à qui, l'on pourra le surmonter ", Boris Cyrulnik.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-07-01 10:12:27
Déjà tu décris apparemment un harcèlement moral au travail ?

Si tel est le cas, c'est interdit et en effet punissable.
Tu trouveras toutes les infos nécessaire sur ce site officiel du gouvernement :  

Je ne pense pas que Macdo soit favorable au harcèlement au sein de l'entreprise, cela ne pourrait que lui faire de la mauvaise pub.

Il faudrait que quelqu'un de neutre puisse faire la part entre un harcèlement s'il est avéré, le rythme de travail habituel chez Macdo, et ton état psychologique visiblement fragilisé.
Il existe des directeurs au-dessus des gérants chez Macdo.


"ils pensent qu'à la propreté a la rapidité meme si tu croise les bras ils font te faire ch** . Et a part sa ce qui m'ai arriver sa me perturbe tout les jours"

Tu parles apparemment de deux événements différents, le fait qu'ils ne laissent pas les employés sans rien faire, ce qui est connu, et ...?
Tu pourrais nous en dire plus ?

De plus, il ne faut pas attendre le burnout, tu devrais en parler rapidement à ton médecin.
 
Anonyme
2015-07-01 13:40:43
Si tu as si peur que ces gens soient heureux et toi non, alors prouve le contraire, montre leur que tu peux être plus heureux qu'eux
Tiens bon et va voir un psy, des personnes tout à fait normales s'y rendent.
ICP ICP
Zaguien
Inscrit: 2015-03-18 08:03:55
2015-07-01 15:49:05
Plop Fvkir,

Tu sèmes un peu des sujets partout et j'ai dû mal à m'y retrouver. Effectivement ça en rajoute par rapport à ce dont tu nous avais déjà parlé (allomat je pense que ce qu'il entend par "a part sa" c'est ce dont nous avons parlé sur l'autre topic).

Maintenant je rejoins Hellopierrot sur le fait que les gens autour de toi sont parfois eux aussi soumis au stress et aux aléas de la vie. Il y en a des plus c*** que d'autres mais ça tu n'y peux rien. S'ils enfreignent la loi, agit, tu as des droits, sers toi en.

Maintenant je pense que compte tenu de la situation et de ce que tu nous as raconté sur les autres topics il est indispensable que tu ailles voir un médecin ou un psychologue pour parler de tout ça.
Ne pas en parler va te faire péter un câble voire même pire et ça c'est hors de question que ça arrive parce qu'il y a des gens qui sont là pour t'écouter.

Kiss,

Léo
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-07-01 17:51:53
"allomat je pense que ce qu'il entend par "a part sa" c'est ce dont nous avons parlé sur l'autre topic"

Vraisemblablement oui.
Anonyme
2015-07-01 22:07:46
Après lecture de l'autre sujet, je ne verrai qu'une chose à faire : partir assez loin et tout recommencer, tout changer : ne jamais hésiter à démissionner et s'exiler quand on se sent mal (et éventuellement avoir quelqu'un avec soi pour démarrer ailleurs).
Ces "amis tweeter" ou "amis facebook" tu peux évidemment arrêter de leur faire confiance. Ceci dit même si tu es sous le choc, il faut quand même, même si c'est difficile, savoir te remettre en question. Tu as sans doute compris que tu as fait une erreur immature, que tu aurais du y réfléchir (voir autre sujet), et donc ça doit t'avoir servi de leçon. Après certains à ta place feraient tout le contraire, assumeraient et feraient publier dix fois plus et chercheraient à faire plus d'argent ... mais j'imagine que ce n'est pas ta mentalité, et ne correspond pas à ton milieu social (sinon tu n'en parlerais pas ainsi) - et cela se comprend parfaitement.
Aussi à l'avenir, teste la confiance de tes amis (c'est absolument cynique, mais c'est vital). Par exemple si je parlais de mes 'attirances', je pense qu'il n'y en a qu'un seul qui est capable de garder le secret (pour l'instant... ) sur plus de 15 déjà testés avec d'autres choses légèrement moins sensibles (parfois même des histoires inventées). Aussi tant que tu n'as pas d'attaques violentes (physiquement), dis-toi que ça peut aller. Je comprends que psychologiquement ça peut être difficile, mais comme à peu près dit plus haut, ça peut te permettre d'évoluer vers plus de maturité et de résistance.
Anonyme
2015-07-03 01:28:00
[quote=_Maxime_]Après lecture de l'autre sujet, je ne verrai qu'une chose à faire : partir assez loin et tout recommencer, tout changer : ne jamais hésiter à démissionner et s'exiler quand on se sent mal (et éventuellement avoir quelqu'un avec soi pour démarrer ailleurs).
Ces "amis tweeter" ou "amis facebook" tu peux évidemment arrêter de leur faire confiance. Ceci dit même si tu es sous le choc, il faut quand même, même si c'est difficile, savoir te remettre en question.[quote=_maxime_] C'est trop tôt tout sa . Je réfléchis beaucoup , mais je vais pas faire de bêtises .
Bulgroz Bulgroz
Zaguien
Inscrit: 2014-03-23 11:03:58
2015-07-05 18:24:04
Casse toi...quitte cet environnement qui te fait souffrir. Fais une pause, part en Helpx, woofing, fais de longues ballades, dis merde aux choses qui te gonflent. Je sais que c'est difficile mais au bout d'un certains stade dans ce genre de situation, on perd le goût de tout et c'est la fin.
Sors toi de la cage qui se crée autour de toi.