complexe d'oedipe/erestre

Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-24 23:47:27
Ca fait un bout de temps que je me pose la question et debattre avec moi meme devient rapidement repetitif . Je voudrais votre avis : je fais partie de ceux qui pense qu'on "devient" gay, rien avoir avec la genetique donc on peut le "devenir" a n'importe quel age. D'ou ma question :
Comment se passe le complexe d'Oedipe ( ou d'Electre ) chez quelqu'un qui decouvre sont homosexualite tres ( tres ) tot ? le concept de complexe inverse est possible ?
Pier-hic Pier-hic
Zaguien
Inscrit: 2012-05-08 02:05:51
2015-01-24 23:55:50
C'est Electre pour les filles


sinon no idea
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-24 23:58:26
changé ^^
 
Forty Forty
Zaguien
Inscrit: 2014-03-07 10:03:03
2015-01-25 00:14:50
Je ne suis jamais parvenu à croire à ces histoires de complexe d'Oedipe. Je me trompe peut être mais je n'ai jamais trouvé aucune explication convaincante.
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-25 02:58:20
moi je trouve ca assez "logique" la seule figure du sexe oppose ( ou non du coup vu que c'est ma question ) c'est le pere ou la mere qui sont en generale idealises par les enfants, ils developpent un sorte d'adoration qu'on peut rapprocher d'un sentiment amoureux. Souvent y a un transfert sur la maitresse, qui est un peu considerer comme une deuxieme mere pour les enfants.
Gdo Gdo
Zaguien
Inscrit: 2014-10-09 02:10:27
2015-01-25 12:04:58
Tu devrais commencer par débattre avec toi-même sur la légitimité de la psychanalyse. Je pense que ceux qui croient à des conneries aussi manifestes que la psychanalyse sont les mêmes que ceux capables de consulter une voyante.

Ensuite tu as tort, des corrélations entre la génétique et l'homosexualité ont été prouvées.

Enfin il y a des problèmes de logique et de raisonnement (ce qui n'est pas étonnant lorsqu'on croit à la psychanalyse), il n'y a aucun rapport entre le fait que l'homosexualité soit corrélé avec la génétique ou non et le fait qu'il soit possible de découvrir son homosexualité jeune. Et le complexe d'Oedipe est censé être inconscient donc dans ta question il n'est pas nécessaire de découvrir son homosexualité jeune, il suffit d'être devenu homosexuel jeune.
Anonyme
2015-01-25 13:42:58
Ca marche comment ce complexe quand les parents sont de même sexe ?
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-25 18:39:34
Alors... tu ne crois peutetre pas en ces "conneries" ( c'est sympa la discution a l'air super ouverte avec toi ca donne envie...) mais moi oui. Je peux aussi dire que la plupart des principes de la psychanalyse on était "prouvé", n'importe qui peut prouver n'importe quoi, je ne vois pas pourquoi mon raisonnement aurait moins de valeur que le tient puisque que chacun a une theorie qui a ete a un moment prouvé.
je ne dis pas que tout le monde passe par ce complexe, mais c'est quand meme un fait c'est tres frequent chez l'enfant.

De plus je ne fais pas un rapport entre la genetique ou non et le complexe en lui meme mais vu que je crois (toujours) en la these " on ne nait pas homo on le devient", je parle donc de ca et du fait que suivant cette logique on peut le devenir a tout age meme tres jeune.

et pour finir je n'est peutetre pas utilise les bons mots entre decouvrir et devenir, mais le principe reste le meme et la question aussi, si on le devient tres jeune meme sans en av9ir conscience est ce qu'on peut avoir un complexe inverse ?
Pandaren Pandaren
Zaguien
Inscrit: 2012-04-23 12:04:00
2015-01-25 18:47:20
Enfin la psychanalyse c'est assez nébuleux quand même comme "science". Difficile de dégager des schémas généraux suffisament particuliers pour être utiles quand on voit la variété qui caractérise l'être humain.
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-25 19:38:16
Je suis d'accord, c'est ni une "science" exacte ni pr?cise. C'est tellement large comme mot ! Mais d'ici a r?futer sa globalit? ! L'Homme est tr?s diff?rent ( et heureusement) mais on retrouve quand m?me un tronc commun a chacun m?me si c'est tr?s loin d'etre la majorit? des caracteristique en chaque humain.
Pandaren Pandaren
Zaguien
Inscrit: 2012-04-23 12:04:00
2015-01-25 21:06:35
Je ne refuse pas, je dis que ça me semble difficile. C'est un peu la porte ouverte aux charlatans quoi, même si je suis convaincu de certaines personnes très brillantes peuvent dégager des choses utiles.
Forty Forty
Zaguien
Inscrit: 2014-03-07 10:03:03
2015-01-25 22:57:00
-Rebellion-:Ca marche comment ce complexe quand les parents sont de même sexe ?


La façon dont tu as formulé la question!! ^^ merci pour ce fou rire
Gdo Gdo
Zaguien
Inscrit: 2014-10-09 02:10:27
2015-01-26 00:28:21
ryzla:Alors... tu ne crois peutetre pas en ces "conneries" ( c'est sympa la discution a l'air super ouverte avec toi ca donne envie...) mais moi oui.

Evidemment que j'ai pas envie de débattre sur la légitimité de la psychanalyse et ce pour les mêmes raisons qui font que j'ai pas envie de débattre sur la légitimité de l'astrologie. Si tu percutes pas l'énormité du truc je peux rien pour toi.

ryzla:
Je peux aussi dire que la plupart des principes de la psychanalyse on était "prouvé", n'importe qui peut prouver n'importe quoi, je ne vois pas pourquoi mon raisonnement aurait moins de valeur que le tient puisque que chacun a une theorie qui a ete a un moment prouvé.

Tu ne pas comprends pas le sens du mot preuve. C'est chaud quand même.
J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à trouver une interprétation de l'utilisation que tu fais de ce mot qui ait le moindre sens. En résumé ta phrase est un non-sens complet.
"N'importe qui peut prouver n'importe quoi", magique ! Tu devrais prouver l'hypothèse de Riemann alors, à toi le million de dollars !

ryzla:
je ne dis pas que tout le monde passe par ce complexe, mais c'est quand meme un fait c'est tres frequent chez l'enfant.

Ah ouais quand même... J'avoue, il faut de sacrés balls pour la sortir celle-là. Heureusement le ridicule ne tue pas.

ryzla:
De plus je ne fais pas un rapport entre la genetique ou non et le complexe en lui meme mais vu que je crois (toujours) en la these " on ne nait pas homo on le devient", je parle donc de ca et du fait que suivant cette logique on peut le devenir a tout age meme tres jeune.

C'est bien ce que je dis, ça ne sert rien de parler de génétique comme tu l'as fait puisque que ta théorie n'est pas contredite par l'absence ou la présence de causes génétiques.

ryzla:
et pour finir je n'est peutetre pas utilise les bons mots entre decouvrir et devenir, mais le principe reste le meme et la question aussi, si on le devient tres jeune meme sans en av9ir conscience est ce qu'on peut avoir un complexe inverse ?

Je ne vois pas de raison pour laquelle un garçon censé développer le complexe d'Oedipe mais devenant homosexuel tôt n'aurait pas envie de fourrer son père et buter sa mère.
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-26 08:17:28
Si tu n'as pas envie de debattre de la legitimite de la psychanalyse et encore moins de ma question... Quel interet a part celui de me decendre ? Non parce que c'est gentil de reprendre tout ce que je dis et d'essayer de le tourner en ridicule mais j'ai pas l'impression que ma question de base peut te deranger plus que ca ni de t'empecher de penser ce que tu veux ... On a des avis differents et tant mieux ! Mais j'ai pas l'impression que les arguments que tu avances la sont plus fondes sur ton envie d'absolument me montrer a quel point j'ai tord plutot que sur celui d'une envie de debattre tout en respectant l'avis de l'autre ... Donc pourquoi s'acharner a absolument me prouver a quel point je suis pathetique et incapable de reflechir ?
Ryzla Ryzla
Zaguien
Inscrit: 2014-10-22 08:10:27
2015-01-26 08:24:09
Pandarem : je parlais pas de toi quand je disais tout refuter ! Je suis d'accord avec ce que tu dis, il y a des "arnaques" et des reflexions qui peutetre sont en realite fausse ou tout du moins non applicable a une majorite mais qui reste reelement envisageable !
Gdo Gdo
Zaguien
Inscrit: 2014-10-09 02:10:27
2015-01-26 10:58:45
ryzla:Si tu n'as pas envie de debattre de la legitimite de la psychanalyse et encore moins de ma question... Quel interet a part celui de me decendre ? Non parce que c'est gentil de reprendre tout ce que je dis et d'essayer de le tourner en ridicule mais j'ai pas l'impression que ma question de base peut te deranger plus que ca ni de t'empecher de penser ce que tu veux ... On a des avis differents et tant mieux ! Mais j'ai pas l'impression que les arguments que tu avances la sont plus fondes sur ton envie d'absolument me montrer a quel point j'ai tord plutot que sur celui d'une envie de debattre tout en respectant l'avis de l'autre ... Donc pourquoi s'acharner a absolument me prouver a quel point je suis pathetique et incapable de reflechir ?

Personne ici n'a eu envie de débattre sur la légitimité de la psychanalyse.
Les autres t'ont répondu très (trop) poliment qu'ils ne croyaient pas à la psychanalyse. J'ai juste exprimé le fond de leur pensée de manière claire. C'est pas en ménageant le cocotier qu'il risque d'en sortir quelque chose.

Après tu me parles je te répond, et c'est pas de ma faute si tu sors connerie sur connerie. Je te dis que des corrélations génétiques ont été prouvées et là tu me sors une phrase vide de sens dont le but était visiblement de contredire ce fait établi. Qui a absolument envie de montrer que l'autre à tort ?

Je suis par ailleurs le seul à avoir répondu à ta question initiale, ça ne fait que 2 lignes mais je ne pense pas que la question amène à beaucoup plus de réflexion.
Will Wilrick
Zaguien
Inscrit: 2014-11-11 01:11:52
2015-01-26 23:28:28
Forty:
-Rebellion-:Ca marche comment ce complexe quand les parents sont de même sexe ?


La façon dont tu as formulé la question!! ^^ merci pour ce fou rire


Pareil. J'ai retenu un éclat de rire en lisant. C'est la formulation qui est drôle ^^
Anonyme
2015-02-02 16:06:38
D'après Freud:
"- Pour la fille, l'homosexualité résulte d'une fixation infantile à la mère et d'une déception à l'égard du père.
- Pour le garçon, l'homosexualité survient après la puberté, quand s'est instauré durant l'enfance un lien intense entre le fils et sa mère. Au lieu de renoncer à elle, celui-ci s'identifie à elle, se transforme en elle et cherche un homme qui puisse le représenter et qu'il puisse aimer comme il a été aimé par sa mère.

Freud considérait que l'homosexualité était un arrêt du développement sexuel. Un peu plus tard, Lacan et d'autres ont affiné les observations et théories de Freud. A présent, on ne parle plus d'homosexualité mais des homosexualités. En effet, l'homosexualité peut résulter de différents mécanismes inconscients.

1er mode de formation de l'homosexualité (à partir de l'Oedipe) : Le complexe d'Oedipe (vers 3 à 6 ans) :
Dans le développement normal d'un enfant, garçon ou fille, au tout début, il y a une identification première au père, l'objet d'amour étant la mère. L'enfant aime la mère du même type d'amour que celui du père pour la mère : il la désire et veut être aimé d'elle comme elle aime le père.
Le garçon, lors du complexe d'Oedipe, entre en rivalité avec le père pour aimer la mère. C'est l'identification secondaire au père. Mais, par peur de la castration, il finit par renoncer à cette rivalité et accepte de diriger son amour vers quelqu'un d'autre, de sexe féminin, appartenant à sa génération.
Pour la fille, l'amour premier pour la mère se transforme en haine pour elle : la mère ne lui a pas donné de pénis. Elle l'a faite manquante. Alors, elle s'identifie à sa mère et se met à aimer le père qui, lui, a un pénis ; elle veut obtenir de lui un "pénis de substitution" (= un enfant). Mais le père refusant d'épouser sa fille, la fille sort du complexe d'Oedipe en acceptant de diriger son amour vers un homme de sa génération.

Dans le 1er mode de formation de l'homosexualité :Il n'y a pas de passage par le complexe d'Oedipe mais il y a un complexe d'Oedipe inversé :

2ème mode d'homosexualité :Lorsque l'enfant prend conscience de la différence des sexes, dans ce type d'homosexualité, il n'arrive pas à admettre l'absence de sexe masculin chez la mère. Il est dans le déni par rapport à cela : il refuse d'admettre cette réalité.

3ème mode d'homosexualité :L'homosexuel cherche, dans l'amour donné à un homme plus jeune que lui, le prototype de l'amour qui lui a été donné ou refusé par sa propre mère quand il était garçon. Il aime ses partenaires comme sa mère l'a aimé, lui ; d'où le choix de partenaires plus jeunes, ce qui peut conduire à la pédophilie.

En psychanalyse, on considère donc que l'homosexualité est un choix du sujet (choix inconscient, mais choix tout de même, par rapport à son désir). Freud avait déjà fait ce lien entre homosexualité et choix inconscient. Se basant sur ses observations cliniques, il refusa d'en faire une disposition innée ou naturelle (donc biologique) ou culturelle.

Dans la résolution normale du complexe d'Oedipe, l'enfant doit renoncer à ses désirs incestueux (et non pas les refouler), désirs le plus souvent inconscients. S'il ne le fait pas, cela apparaîtra dans le type de conjoint choisi, se manifestera à travers certains problèmes de couple ou à travers les névroses."

J'ai choisi de ne pas débattre et de simplement m'arrêter à l'avis de Freud, étant un grand fan de ses théories. Chacun est libre d'y croire ou non.