Contamination par fellation...

Epsio Epsio
Zaguien
Inscrit: 2015-01-05 06:01:28
2015-01-06 20:55:04
Bonjour,

Pour commencer je tiens à préciser que je sait que le risque de contamination par fellation est extrêmement faible, mais je sait qu'il est présent quand même.

Donc voila, mercredi soir j'ai effectué une fellation à quelqu'un... (Juste la fellation, pas le reste)
En soit je connais la personne depuis un moment mais n'avais jamais rien fais avec. Cette personne à fais un test qui s'est revellé négatif en novembre mais je sait qu'il est fan du sans capote et qu'il a recoucher depuis son dernier test. A noter qu'il ne m'as pas éjaculé dans la bouche, mais je sait qu'il y avais eu du liquide pré-séminal et pendant le "Rapport" je lui ai également fais des gorges profonde.

Depuis quelques jours, moi et plusieurs des potes avec qui j'ai passé ce "Long week-end" avons attrapé une grippe, donc fièvre, difficulté respiratoire et tout ce qui va avec. Je sait que l'Etat grippal est un des symptômes mais on est plusieurs à l'avoir, donc on va dire que c'est une grippe virale.
Ensuite j'ai eu droit aux douleurs abdominale (Diarées) mais je ne suis aller a la selle qu'une fois, mais cela aussi fais partie des symptômes.
Aujourd'hui je viens également de me rendre compte que j'ai aphte dans la bouche... Ca m'arrive de temps en temps d'en avoir mais la quand même, je me dis que ca fais pas mal de coincidence vu que c'est un autre des symptômes...

J'aimerais bien avoir des avis, voir si selon vous il y à bien un risque ou si je suis juste parano...
Merci d'avance !
Zag-prev Zag-Prev
Zaguien
Inscrit: 2011-03-28 08:03:39
2015-01-06 21:23:19
Bonsoir.

Comme tu le dis toi-même, le risque de contamination par fellation est présent mais reste très faible, surtout si il n'y a pas eu d'éjaculation buccale.
Si ton partenaire a couché sans préservatif depuis la 6ème semaine antérieure à son dernier test, il n'est pas impossible qu'il ait attrapé quelque chose. Plus les rapports non-protégés sont fréquents, et plus le risque augmente.

L'idéal serait de vous faire dépister tous les deux cette semaine, et de refaire le dépistage dans 6 semaines. Par précaution. Et pour te rassurer.

La moitié des primo-infections sont silencieuses. Les maux que tu décris peuvent très bien être liés au stress, surtout si tu "guettes" le moindre soucis. Ils peuvent être aussi la cause du redoux (tout le monde est malade en ce moment) d'une fatigue de Nouvel An, ou d'une mauvaise hygiène de vie qui provoquerait une baisse de l'immunité, qui provoquerait une diarrhée, des aphtes etc...
Florian The-ark
Zaguien
Inscrit: 2007-11-19 07:11:53
2015-01-06 21:29:51
Bon, quoiqu'il en soit, tu as pris un risque, donc oui il y a un risque.
Donc ça veut dire, dépistage dès que possible (à 3semaines par exemple avec dépistage combiné Ag P24 et anticorps) ET à 6semaines ou 3 mois pour être totalement sûr.
Mais aussi dépistage des autres infections sexuellement transmissibles: VHB, syphilis, gonocoque, chlamydiae.

Concernant cette prise de risque, je trouve que les symptomes sont un peu précoces pour une primo-infection, en général c'est plutôt après 7jours (possible plus tôt et plus tard). Mais effectivement ce que tu décris rentre dans le cadre de la primo-infection.
Après, le fait que vous soyez tous malades, fait quand même douter, car à moins que votre ami n'ait une charge très élevée de virus, il faut savoir que le VIH ne se transmet pas à tous les rapports, c'est pas du 100% même avec une personne séropositive, loin de là.
Mais, même si on peut essayer de te rassurer, en te disant que le risque est faible mais présent, il faut toujours te dire que ce ne sont là que des statistiques, c'est applicable à une population pas pour un individu.
Tu seras rassuré après avoir fait les tests. Pas avant, pas avec nos mots.

edit: (comme quoi j'aurais dû rejoindre l'équipe de zag-prev ^^ je continue à répondre aux questions malgré ma dernière année) et je réponds sensiblement la même chose...
 
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-01-06 21:39:12
je sens que la rentrée va être chargée pour Zag-Prev xD

La période d'incubation du virus est d'au moins 2 à 6 semaines, et il y a plein de syndromes grippaux et de gastros actuellement.

Sauf si ce mec t'apprenait qu'un dépistage vient de révéler sa séropositivité, auquel cas tu pourrais t'en inquiéter, les dépistages périodiques apparaissent mieux adaptés que les crises d'angoisses après chaque fellation non protégée. Au moins une fois par an, certains mecs ayant une activité sexuelle soutenue avec des partenaires inconnus en font plusieurs fois par an.

Pouvoir avoir confiance dans un partenaire (et si possible un seul lol) diminue considérablement l'incertitude des fellations...
Belettedu44 Belettedu44
Zaguien
Inscrit: 2011-11-26 05:11:03
2015-01-06 21:41:24
J'espère pour toi que tu es juste parano. x)
Anonyme
2015-01-06 21:42:27
Euh ça ne va pas répondre à tes inquiétudes mais, on peut être contaminé par une fellation s'il n'y a pas d'éjaculation buccale ? :o
Florian The-ark
Zaguien
Inscrit: 2007-11-19 07:11:53
2015-01-06 21:44:24
Ashywe:Euh ça ne va pas répondre à tes inquiétudes mais, on peut être contaminé par une fellation s'il n'y a pas d'éjaculation buccale ? :o

OUI. (en théorie... dans la pratique je n'ai pas encore rencontré de séropositif contaminé de cette façon.)

Allomat69:
La période d'incubation du virus est d'au moins 2 à 6 semaines, et il y a plein de syndromes grippaux et de gastros actuellement.

la période d'incubation pour les symptômes de la primo-infection c'est 5 à 30jours en fait. 2 à 6semaines ça correspond plutôt à la période d'incubation permettant aux techniques actuelles de détecter une variation des marqueurs biologiques (les deux définitions d'incubation circulent et sont valables)
Epsio Epsio
Zaguien
Inscrit: 2015-01-05 06:01:28
2015-01-07 13:49:24
Histoire d'avoir un coup de stress supplémentaire mon médecin viens de me dire que j'avais pas une grippe mais un Etat grippal... Youpi
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-01-07 14:23:16
Etat grippal c'est intermédiaire entre le rhume et la grippe.

Il faudrait plutot s'alarmer de symptomes style mononucleose.

Couvre toi bien pour ne pas aggraver ton etat grippal :-)
Florian The-ark
Zaguien
Inscrit: 2007-11-19 07:11:53
2015-01-07 15:37:37
Epsio:Histoire d'avoir un coup de stress supplémentaire mon médecin viens de me dire que j'avais pas une grippe mais un Etat grippal... Youpi


J'espère que tu en as quand même profité pour lui demander de te prescrire les sérologies de dépistage? !
RbnRbn RbnRbn
Zaguien
Inscrit: 2015-02-20 01:02:05
2015-04-04 18:12:31
Euh non mais une fellation pour être sur de rien chopper faut la faire avec une capote alors ? (c'est degeulasse et pas lexcuse de la capote aromatisé svp)

Si on en fait une sans avaler et a quelqu'un qui n'a rien y'a pas de risque ?
Anonyme
2015-04-04 20:18:44
La fellation comporte un risque, même sans éjaculation. Ce n'est pas un risque élevé, comme pour la sodomie. C'est un risque infime mais qui existe quand même. L'éjaculation buccale augmente ce risque. On estime que 7% des contaminations au VIH proviennent d'une fellation.
Avec le sexe oral, on peut attraper d'autres maladies que le VIH.

Il faut être certain que la personne sucée n'a rien pour faire une fellation sans capotes sans risques. Donc à moins que le mec soit un copain ou un régulier digne de confiance ...
RbnRbn RbnRbn
Zaguien
Inscrit: 2015-02-20 01:02:05
2015-04-05 01:51:01
Et si c'est juste un plan on doit la faire avec capote ? j'ai jamais vu quelqu'un le faire...
Il ne faut jamais avaler aussi non ?
Anonyme
2015-04-05 03:10:19
De façon générale, un plan sans capotes = risque.
Donc faire une fellation non protégée à un inconnu dont on ne sait rien du statut sérologique c'est s'exposer à un risque - certes minime - de se faire contaminer.
Après c'est à chacun de prendre ses responsabilités. Beaucoup de gays choisissent de sucer des partenaires occasionnels sans préservatif et "acceptent" de prendre le risque. Personnellement, je ne pense pas que ce soit la décision la plus sage.

Plus que le fait d'avaler, c'est le fait de recevoir du sperme ou du liquide séminal contaminé dans la bouche qui accroit le risque de transmission du VIH.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-04-05 08:36:16
Vilcrik,
"Beaucoup de gays choisissent de sucer des partenaires occasionnels sans préservatif et "acceptent" de prendre le risque. Personnellement, je ne pense pas que ce soit la décision la plus sage."

Statistiquement les partenaires occasionnels ont une plus grande probabilité d'etre souvent occasionnels, et donc plus grande probabilité d'avoir été infectés récemment, et donc une plus grandre probabilité d'etre beaucoup plus infectieux (la charge virale en primo-infection est du meme ordre que celle en phase sida terminal, tres élevée), ou bien de défaut de protection non intercepté par TPE.

A l'inverse on connait mieux la prudence d'un partenaire régulier, et il a moins le temps d'aller voir ailleurs lol.

Tu as donc raison, en tout cas dans la perception actuelle qu'on a des risques.


Edit pour les autres : cette stratégie n'est pas suffisante pour les relations anales, à cause de la fragilité des muqueuses.
Florian The-ark
Zaguien
Inscrit: 2007-11-19 07:11:53
2015-04-05 10:42:53
Vilcrik: On estime que 7% des contaminations au VIH proviennent d'une fellation.


Vilcrik, quelle est ta source pour ce chiffre?
Car de mon côté j'avais cherché cette information et n'avait trouvé que des articles disant qu'aucune étude suffisamment puissante n'étaient en mesure d'estimer ce risque, à cause des difficultés méthodologiques à n'avoir des participants qui n'ont que ce facteur de risque de transmission VIH. Je tombe souvent sur des données qui disent risque existant, non nul et j'ai trouvé des case report de contamination oro-génitales, mais c'est tout.
RbnRbn RbnRbn
Zaguien
Inscrit: 2015-02-20 01:02:05
2015-04-05 12:19:48
Bah c'est vraiment ridicule de sucer protéger j'ai jamais vu sa de ma vie autant ne rien faire...
Et si la personne n'a rien y'a aucun risque ?
Zag-prev Zag-Prev
Zaguien
Inscrit: 2011-03-28 08:03:39
2015-04-05 15:02:30
RbnRbn
Non, ce n'est pas ridicule de sucer protégé, et de nombreuses personnes le font.
Le risque étant assez faible de contamination par ce biais, mais existant, de nombreuses personnes choisissent de vivre en prenant ce risque, mais il faut être assez mature pour reconnaître que ce risque existe, et donc prendre les mesures nécessaires qui s'imposent alors = se faire dépister régulièrement, et ne pas donner son sang (puisque les homosexuels pourront probablement donner leur sang d'ici peu, il faut quand même être au courant que la fellation constitue une pratique à risque)
A chaque rapport pris séparément il y a un risque très faible de contamination. Mais sur toute une vie, avec la multiplicité des rencontres, et prises de risques, le risque augmente. Mais ce ne sont que des statistiques, une personne peut aussi être contaminée à la première erreur, voilà pourquoi il faut se protéger.

Si la personne n'a aucune infection sexuellement transmissible (IST), ce dont tu ne peux jamais être sûr (sauf partenaire régulier/fidèle et déjà dépisté) non il n'y a pas de risque. Les virus ou bactéries ne se créent pas pendant un rapport, ils se transmettent d'individus à individus. Il y a des personnes qui portent les bactéries/virus sans avoir de symptômes visibles.

Si tu as d'autres questions n'hésite pas.
Gnap Gnap
Zaguien
Inscrit: 2014-08-15 06:08:36
2015-04-05 15:46:04
J'avais vu aux infos que le sang collecté était systématiquement testé, info ou intox ?
Zag-prev Zag-Prev
Zaguien
Inscrit: 2011-03-28 08:03:39
2015-04-05 17:00:59
C'est un autre sujet, mais oui, le sang est systématiquement testé, pour le VIH notamment, mais pas uniquement. (les autres étant HTLV1/2, VHC, VHB et syphilis)
Mais en cas de prise de risque récente (évaluée à "nouveau partenaire dans les 4 derniers mois" dans le questionnaire) on considère que les tests de dépistage sont alors pris en défaut, et peuvent être faussement négatif, car il y a une période où les contaminations ne peuvent pas encore être détectées dans le sang avec les techniques actuelles.
Donc le test ne reflète pas la santé de la personne au moment où elle fait le don, mais celle qu'elle avait au moins 4mois avant le don (bien sûr il y a une marge de sécurité, on est désormais plus proche des 2/3mois de fiabilité). On ne peut donc pas éliminer une infection récente qui aurait eu lieu pendant ces 3/4 mois.
La règle est donc nouveau partenaire dans les 4mois = interdiction temporaire de donner son sang.

(Actuellement la réglementation en vigueur exclue toujours les hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes, mais c'est en train de changer)
Anonyme
2015-04-05 19:47:06
The Ark:Vilcrik, quelle est ta source pour ce chiffre?
Car de mon côté j'avais cherché cette information et n'avait trouvé que des articles disant qu'aucune étude suffisamment puissante n'étaient en mesure d'estimer ce risque, à cause des difficultés méthodologiques à n'avoir des participants qui n'ont que ce facteur de risque de transmission VIH. Je tombe souvent sur des données qui disent risque existant, non nul et j'ai trouvé des case report de contamination oro-génitales, mais c'est tout.


Il y a l'étude du Center for Diseases Control and Prevention qui est affilié à l'hôpital de San Francisco qui met en avant le chiffre de 8 patients homosexuels sur 102 contaminés par voie orale. Je n'ai plus la référence de l'étude par contre mais on peut aller sur le site du   (en anglais).

---

Sur SIS, j'ai trouvé ça :
 
Florian The-ark
Zaguien
Inscrit: 2007-11-19 07:11:53
2015-04-05 20:18:48
Ok merci Bon après 7% ça me paraissait effectivement plausible comme chiffre, mais je voulais le voir écrit. La flemme de chercher sur le site, mais bon le CDC de SF c'est pas mal, même si c'est sur 100 patients.
Anonyme
2015-04-05 22:28:10
C'est fou quand m?me, une simple queue peut transmettre 5000 maladies
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2015-04-06 19:49:03
the-ark:Ok merci Bon après 7% ça me paraissait effectivement plausible comme chiffre, mais je voulais le voir écrit. La flemme de chercher sur le site, mais bon le CDC de SF c'est pas mal, même si c'est sur 100 patients.


J'ai retrouvé le lien vers The Options Project, où on retrouve ce chiffre de 7,8% :  

Si cet ordre de grandeur d'environ 1 sur 10 était une moyenne, on retrouverait inévitablement plus de témoignages sur internet, surtout dans les régions du monde qui ont un faible pour la fellation avant mariage (dans notre monde méditerranéen les mecs font plutôt une fixation sur la pénétration...).

Par contre je ne serais pas surpris que les gays qui sortent beaucoup (qui multiplient les rencontres occasionnelles), et qui ont plutôt l'intention de protéger les relations anales aux erreurs près, puissent être exposés à des facteurs défavorables comme des IST et hautes charges virales VIH, et se situer dans un niveau de risque significatif lors de relations orales non protégées.

C'est un peu la difficulté avec ce foutu VIH, il est opportuniste à des circonstances parfois assez différentes...
Anonyme
2015-04-09 22:01:09
Sucer du plastique, c'est bof quoi... M'enfin !
Tout le monde l'a indiqué, une fellation (sans éjaculation dans la bouche) peut amener des Virus.
Il ne faut pas sucer un mec après s'être lavé les dents, il ne faut pas avoir une plaie dans la bouche ou sur les lèvres.
Le VIH nous fait bien chier, mais il est là et on doit être vigilant !

On chope le VIH et les IST, vraiment le gros lot ! (genre condylome sur le pénis, etc...)

Même pour une fellation, on ne peut pas faire confiance à la tête du mec (même s'il a une bonne bouille :p)
Je croise les doigts, j'ai jamais rien chopé pour le moment.