L'annonce de mon fils

123Marc 123Marc
Zaguien
Inscrit: 2014-04-15 03:04:31
2014-04-15 17:23:42
Bonjour à tous,

Je me suis inscrit sur ce site pour pouvoir y poster quelque chose puisque visiblement c'est obligatoire mais mes 25 ans sont bien loin malheureusement.

Je suis le père d'un jeune homme qui m'a récemment annoncé son homosexualité. Je vous passe le choc, la surprise et tout ce qui va avec …
Je ne vous cache pas que j'ai été légèrement secoué et que je me suis bien sur posé toute les questions que ce genre d'annonce amène, j'ai pensé aux diverses erreurs que j'aurais pu faire et puis au sida et a tout ça.

Ses frères et sa s½ur semblaient être déjà au courant puisqu'ils n'ont pas été plus surpris que ça et c'est d'ailleurs peut être ce qui me tracasse le plus.
Je ne pensais pas faire peur à mes enfants, je ne pensais que me dire quelque chose comme ça était si compliqué.

La conversation a très vite été dévié et nous n'en avons pas reparlé depuis, seulement je me demande si je ne devrais pas en parler avec lui quand même ?
Surtout parce que j'ai la vague impression qu'il fuit un peu le moindre face à face depuis, mais je ne voudrais pas le mettre plus mal à l'aise encore.

Voila, merci d'avance pour vos éventuelles réponses.
Belettedu44 Belettedu44
Zaguien
Inscrit: 2011-11-26 05:11:03
2014-04-15 17:30:32
Bonjour, déjà c'est sympa comme initiative de venir en parler ici !

Si vous sentez le besoin d'éclaircir certains points avec lui faites le, normal qu'il se sent un peu gêné car ça touche aussi à l'intimité.
Forty Forty
Zaguien
Inscrit: 2014-03-07 10:03:03
2014-04-15 17:55:03
C'est normal d'être secoué quand on apprend l'homosexualité de son fils.

Vous avez bien fait de poster dans ce forum, maintenant les choses doivent se passer naturellement,
il a quel âge ?
je ne sais pas, mais à la place de votre fils je n'aurais pas aimé en parler tout de suite
ça viendra peut être naturellement, le plus important c'est qu'il sache que vous l'aimez,
que vous n'allez pas le juger et que rien ne changera dans vos relations.
Pour le sida il y a autant de risques de l'attraper chez les gay que chez les hétéro
mais je suppose qu'il sait se protéger.
 
Anonyme
2014-04-15 18:43:24
C'est sûr que ce n'est pas évident. Vous aviez sans doute d'autre projet quand à son avenir.
Laissez vous du temps. La culture dans la laquelle vous avez grandi vous a fait assimilé l'homosexualité comme un comportement marginal, c'est normal d'être mal à l'aise sur le sujet. Peut-être qu'en parler avec lui ne vous fera pas de mal. Il faut briser la glace comme on dit. Il n'y a rien de plus important que le dialogue et la patience, à mon sens. Communiquez avec vos enfants, faites-leur confiance, et profiter de la vie avec eux...Le temps passes tellement vite, l'important, c'est d'être avec eux !
Anonyme
2014-04-15 19:06:18
Bonjour,
D'abords,ne vous tracassez pas,vous n'avez commis aucune erreurs,ma mère s'est posée exactement la même question,et je lui ai dis qu'elle n'en a commis aucune,car c'est la vérité,c'est de la faute de personne,c'est pas un choix non plus.
On comprends que c'est pas évident et que c'est pas facile a accepter,et il est judicieux que vous lui en parliez et que vous dites ce que vous en penser et lui avouer vos craintes par rapport à ça,mais il faut avant tout qu'il sache que ça change rien dans vos relations(si c'est bien le cas) et que vous l'aimer toujours en tant que fils.
Anonyme
2014-04-15 19:39:43
Je ne connais pas votre point de vue sur l'homosexualité même si vous avez l'air tolérant.

A la place de votre fils, j'aurais fuis aussi les discussions, c'est toujours difficile après un coming-out de se confronter à ses parents.
Je ne connais ni vous, ni votre fils mais il vaudrait mieux attendre un peu, laisser passer de l'eau sous les ponts.
Dans quelques jours/semaines voire mois, ce serait bien de reparler de ce coming-out, histoire de clarifier votre position par rapport à ce fait. Mais ne pressez rien.
Anonyme
2014-04-15 20:29:24
Bonjour,

L'homosexualité étant un détail intime, presque insignifiant (et je rajouterai inintéressant), pourquoi considérer votre fils autrement? Les actes peuvent être jugés, et non une somme de détails innés chez un être humain. Je comprend le fait que l'on soit secoué car on a tendance l'homosexualité comme quelque chose d'extraordinaire. Au final, cela reste ce détail présent dans toute l'histoire humaine, qui ne mérite pas même de s'y attarder.

Je vous conseille simplement de répondre un "d'accord" ni trop étrange ni suspicieux, un simple "message reçu, tu me passes le sel?" pour libérer toute la tension qu'il peut exister derrière ce banal mot, et changer de sujet. Un coming out ne mérite pas tant d'attention que ça.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2014-04-15 21:00:59
L'homosexualité est une constante chez les mammifères, en particuliers chez les humains, sans qu'on sache trop faire la part de l'inné et de l'acquis, les deux étant probablement impliqués parce que l'humain est un mammifère sociable.

Les anciens se morfondaient a la naissance d'une fille, les contemporains occidentaux, et tous les peuples ayant adopté de gré ou de force une culture ayant les mêmes racines religieuses, se morfondent au CO d'un enfant gay.

Tout est dit, car à part s'adresser au service apres vente du grand ordonnateur de l'univers, ou vous verser un grand whisky sec, les possibilités raisonnables ne sont pas nombreuses.

C'est vrai que l'homosexualité a en occident un caractère souterrain depuis la fin de l'antiquité, mais les choses évoluent très vite, surtout chez les jeunes.

Il en résultera une plus grande securité, ce qui ne peut pas déplaire a des parents aimants et ayant le sens des responsabilités...
Augustin Leblondu63
Zaguien
Inscrit: 2013-12-19 10:12:24
2014-04-15 22:32:41
Dans votre témoignage j'ai l'impression de revivre mon coming out qui est tres récent lui aussi et dans votre histoire j'ai l'impression de reconnaître mon pere et sa réaction qui est casi identique.

Si vous voulez en discuter en privée pour avoir la vie d'une personne qui se trouve dans la même situation que votre fils hésitez pas a me contacter par mp.
Ketamine Ketamine
Zaguien
Inscrit: 2012-11-04 01:11:51
2014-04-15 23:07:37
Enormément de gays ont eu du mal à parler de ça avec leur père, pour pleins de raisons

Que ça soit dans un couple, ou dans n'importe quelle relation sociale entre 2 personnes, il est important de parler

Prenez du temps en privé pour parler avec votre fils, sans le forcer, pour lui demander ce qui l'a empêché de vous en parler avant, si votre attitude a pu lui faire peur ou quoi que se soit, si c'est ce qui vous préoccupe
Julion Ulysse
Zaguien
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2014-04-16 12:26:32
123Marc:Je ne pensais pas faire peur à mes enfants, je ne pensais que me dire quelque chose comme ça était si compliqué.


Vous savez, beaucoup de bons pères se révèlent être extrêmement désapprobateurs au moment de la découverte de l'attirance affective et sexuelle de leur fils pour les garçons. Ce n'est pas forcément lié à vous, la réaction d'un père n'est pas prévisible en considération des relations, bonnes ou mauvaises, qu'il entretient avec son fils.

Et puis, vous savez, en procédant à ce genre d'annonces auprès de ses parents on prend un risque, alors avant en général, on préfère s'assurer de soutiens dans le cercle familial : les frères et s½urs, c'est un appui, et pour une question de génération, ils sont en général plus ouverts sur la question.

123Marc:La conversation a très vite été dévié et nous n'en avons pas reparlé depuis, seulement je me demande si je ne devrais pas en parler avec lui quand même ? Surtout parce que j'ai la vague impression qu'il fuit un peu le moindre face à face depuis, mais je ne voudrais pas le mettre plus mal à l'aise encore.


Il doit craindre votre opinion. Dans un moment seul à seul, ce serait bien de lui dire que son attirance pour les garçons ne vous pose pas problème, que s'il veut parler de qqch en rapport avec ce sujet (un petit copain, par exemple), vous êtes à l'écoute. Il sera soulagé, j'en suis certain.

Et rien ne doit vous empêcher de poser les questions qui vous trottent dans la tête. Vous avez pensé aux infections sexuellement transmissibles, ce n'est pas une erreur de lui demander s'il se protège ! Du moins, s'il a déjà eu des relations intimes. Ça fait aussi partie du rôle des parents que de veiller à la santé de leur enfant.
Anonyme
2014-04-17 02:43:12
Bravo d'avoir eu le courage d'être venu sur ce site ! Pas beaucoup de parents l'aurait fait !

C'est toujours difficile pour un père/une mère au début je pense. J'ai eu la même situation avec mon père quand je lui ai annoncé. Il l'a assez bien pris, mais j'ai essayé à tout prix de l'éviter pendant presque 1 semaine, par gêne, et pour lui laisser le temps. Depuis que j'ai fais mon coming-out, j'en ai reparlé une seule fois avec mon père, et par hasard en plus, mais il l'a bien pris. Ma mère, à ce jour, quand elle me demande si j'ai un copain, utilise le terme de partenaire, donc vous voyez c'est encore un peu fragile comme sujet, même après 4 ans.

Si vous sentez que vous avez besoin de lui parler, et bien faites-le. Le meilleur moyen, à mon avis, serait de l'emmener faire quelque chose qu'il aime faire (ne connaissant pas votre fils, je vais dire des choses comme accrobranche, match de football, shopping...) et de lui en parler à ce moment, ça vous permettra de passer une journée agréable, et faire passer plus facilement la conversation.

J'attends de vos nouvelles avec impatience
Anonyme
2014-04-18 01:01:58
L'important est de ne pas le brusquer à mon avis. S'il ne veut pas en parler maintenant, c'est compréhensible. Asseyez de parler de l'homosexualité en général, pour être déjà plus à l'aise avec le sujet. S'il le voit, il se sentira à son tour plus à l'aise pour vous parler de son cas personnel je pense.
Liffaen Liffaen
Zaguien
Inscrit: 2012-02-24 01:02:28
2014-04-18 01:47:27
Vous parliez d'erreurs que vous auriez pu faire...Vis-à-vis de?

Parce que j'ai entendu mon père me faire comprendre que pour lui je suis passé à côté du charme des femmes pendant mon enfance (ou pendant que la personnalité de la personne se développe) et que c'était bête... Sauf que pour moi il n'y a pas eu de problèmes, enfin... Je suis gay, heureux, ce n'est pas à considérer comme eu défaut, comme le résultat d'un trouble... C'est comme ça et les choses n'en restent pas moins belles.

Amenez des discussions sur le sujet et montrez que vous pouvez en parler sans gêne, les tabous ne mènent pas à l'épanouissement...
Anonyme
2014-04-18 03:11:34
Je pense qu'il vaut mieux le laisser venir si il a besoin de parler.
Donc personnellement je te conseillerai d'aller le voir et de simplement lui dire ce que tu penses, qu'il n'y a pas de probleme du moment qu'il est heureux et que si jamais il a besoin de parler tu es la pour lui.
Anonyme
2014-04-18 17:51:49
Liffaen:
Parce que j'ai entendu mon père me faire comprendre que pour lui je suis passé à côté du charme des femmes pendant mon enfance (ou pendant que la personnalité de la personne se développe) et que c'était bête... Sauf que pour moi il n'y a pas eu de problèmes, enfin... Je suis gay, heureux, ce n'est pas à considérer comme eu défaut, comme le résultat d'un trouble... C'est comme ça et les choses n'en restent pas moins belles.


Tout à fait d'accord. Faut arrêter avec cette idée d'erreur là... Parce que si vous parlez d'erreur, c'est que logiquement vous partez du principe que l'homosexualité n'est pas quelque chose de normal, mais une sorte d'accident qui arrive quand on fait une connerie... J'avoue que cette notion d'hypothétique erreur que l'on entend des parents découvrant l'homosexualité de leur enfant est assez agaçante. Ça fait très "T'es homo ? Ah bah merde alors ! Pourtant j'vois pas où j'ai merdé c'est bizarre... Mais d'un autre côté si t'as ce problème y'a bien quelque chose qui a foiré non ?" Enfin, j'imagine que vous ne lui avez pas parlé de cette idée d'erreur... n'est-ce-pas ? ^^
Vulkain Vulkain
Zaguien
Inscrit: 2011-01-14 06:01:18
2014-04-22 23:56:55
123Marc:La conversation a très vite été dévié et nous n'en avons pas reparlé depuis, seulement je me demande si je ne devrais pas en parler avec lui quand même ?
Surtout parce que j'ai la vague impression qu'il fuit un peu le moindre face à face depuis, mais je ne voudrais pas le mettre plus mal à l'aise encore.


Peut-être qu'il attend simplement un retour, un signe qui lui dirait "ok, j'ai eu le temps de réfléchir, de digérer la nouvelle", après, je ne pense pas qu'il faudrait se mentir: certains parents l'acceptent mieux que d'autres. Le tout je pense est d'être franc avec lui, c'est sûrement ce qu'il cherchait en vous le disant; Le soutien de son père.
Anonyme
2014-04-23 01:18:04
Surtout ne pas rentrer dans sa chambre !! Mdr Le top pour la braquer, enfin je parle pour moi ^^
Limite il faudrait y aller sur le ton de la rigolade, genre "je m'en fou" ^^ Il ne faut surtout pas qu'il ressente que ça vous tracasse !!

Quand on le dit à des amies elles sont limites contentes d'avoir un ami gay, et après quand on le dit aux parents ils paraissent moins content bizarrement mdr Perso, je pense qu'il faille rester naturel, et saisir l'opportunité pour en parler. S'il vous fuit, profitez des vacances pour sortir ! Mais ne pas aborder le sujet, juste montrer que vous êtes présent. Et s'il porte un regard insistant sur un beau mec, dire "bah vas-y, tente ta chance, il n'est pas moche" mdr

Après c'est ce que je préférerais x)
Pandaren Pandaren
Zaguien
Inscrit: 2012-04-23 12:04:00
2014-04-23 03:30:36
C'est important de ne pas vouloir bousculer son fils , mais il faut aussi pouvoir répondre à ses propres doutes afin d'avoir une relation saine .

Peut être que votre fils n'est pas si mal à l'aise que ça et que c'est vous qui l'êtes le plus au final ?

Si vous avez fait la démarche de venir ici , c'est probablement que vous êtes diplomate , alors je pense que vous pouvez engager le dialogue avec sans que cela ne se solde par un échec. Les autres ont suffisament insistés sur la "gravité" de la chose , moi j'insiste sur le fait qu'il faut en avoir le coeur net par vous même et pour vous même
Anonyme
2014-05-17 18:31:06
Bon jours, moi c'est l'effet inverse, je sais pas comment le dire à mon père j'ai peur de sa réaction. Aidez-moi s'il vous plaît ! :'(
Anonyme
2014-05-17 18:33:08
Bon jours, moi c'est l'effet inverse, je sais pas comment le dire à mon père j'ai peur de sa réaction. Aidez-moi s'il vous plaît ! :'(
Spoonbab Spoonbab
Zaguien
Inscrit: 2014-02-14 11:02:44
2014-10-03 22:32:19
tout d'abord, félicitation d'avoir pris l'initiative de venir ici

je pense sincèrement qu'il faut que vous lui en parliez en tête a tête, que vous lui demandiez pourquoi il a mis tant de temps a vous en parler
mais ne vous inquiétez pas, c'est tout de même normal qu'on apréhende la réaction de ses parent, sans pour autant ar peur de ses dernier, mais on a peur que votre regard change sur nous, on a peur que ça vous "déçoive", ou je sais pas
CedricMB CedricMB
Zaguien
Inscrit: 2014-10-01 12:10:53
2014-10-23 15:19:03
Anonyme:Bon jours, moi c'est l'effet inverse, je sais pas comment le dire à mon père j'ai peur de sa réaction. Aidez-moi s'il vous plaît ! :'(
Ton post date de 5 mois maintenant - Depuis, tout ce passe mieux ? Smacou.
Oulala76 Oulala76
Zaguien
Inscrit: 2012-06-08 05:06:08
2014-11-17 15:13:46
Et bien je pense personnellement que en reparler avec lui serait une bonne idée , et n' hésitez pas a lui parler de votre démarche sur ce site .
A l' occasion d' un moment père /fils ou parents/fils aborder le sujet avec lui , de façon simple .
Renseigné vous aussi au près de lui sur des détails comme si il a un petit ami , ou si ilo ya un garçon qui lui plait , si il a des soucis avec des gens vis a vis de cela .( le faite que vous vous intéressez autant a sa vie amoureuse qu' a celle de ces frères et soeurs lui montrera que vous l'acceptiez . Et il sera qu' il peut se confier a vous en cas de soucis .
Dites lui que vous acceptez pleinement son homosexualité , et que vous l' aimé plus que tout homo ou pas .

Ca peu paraitre évident , mais je pense qu' il a besoin de l' entendre pour être rassurer . Cette sensation de fuite que vous pensez percevoir chez lui peut venir de là , du fait qu' il ne sache pas comment vous digérer la nouvelle .

Au tous cas rassurez vous , les homosexuel(lle)s n' ont pas plus de chance d' attraper le sida que les hétéros , a condition de se protéger et d' évité les situations dites a risques .
Scal Scal
Zaguien
Inscrit: 2013-01-02 02:01:06
2015-02-13 00:18:23
Anonyme:
Tout à fait d'accord. Faut arrêter avec cette idée d'erreur là... Parce que si vous parlez d'erreur, c'est que logiquement vous partez du principe que l'homosexualité n'est pas quelque chose de normal, mais une sorte d'accident qui arrive quand on fait une connerie... J'avoue que cette notion d'hypothétique erreur que l'on entend des parents découvrant l'homosexualité de leur enfant est assez agaçante. Ça fait très "T'es homo ? Ah bah merde alors ! Pourtant j'vois pas où j'ai merdé c'est bizarre... Mais d'un autre côté si t'as ce problème y'a bien quelque chose qui a foiré non ?" Enfin, j'imagine que vous ne lui avez pas parlé de cette idée d'erreur... n'est-ce-pas ? ^^


Salut, je comprends que de notre point de vue, l'idée que les parents puissent penser à une erreur est énervant. Néanmoins je comprends tout à fait ! Et il ne faut pas trop les blâmer non plus. L'homosexualité commence à rentrer dans les moeurs, mais il n'y a pas si longtemps (du temps où nos parents étaient jeunes) ce n'était pas accepté ! Alors forcément, le réflexe naturel, quand on a été élevé au siècle dernier, c'est de penser à une erreur, à une faute. Mais ce genre de pensée doit être écarté. Et elle arrivera de moins en moins.

Anecdote amusante : ma grand mère de 80, m'avait demandé il a deux ans, si je sortais avec une fille... ou un garçon ? en ajoutant que c'était "l'époque". Enfin voilà ^^
Nno Nno
Zaguien
Inscrit: 2015-03-21 07:03:30
2015-06-04 17:13:11
Fais lui juste un calin et dis lui que tu l'aimes , peu importe qu'il préfère les garcons ou les filles