Comment mon ex m'empêche de vivre

Anonyme
2014-04-07 22:30:14
Tu as raison de décider d'agir.
De toute façon on passe toujours trop de temps à réfléchir à comment les choses pourraient se passer et ça ne se passe jamais comme on l'avait imaginé donc...il y a plus qu'à se lancer.
Flávio Cucciolo
Zaguien
Inscrit: 2014-04-04 12:04:17
2014-04-07 23:18:28
Comment devrais-je avoir cette conversation avec lui ?
En face à face, au téléphone, par mail ?
 
🦊 Grayfox
Zaguien
Inscrit: 2012-04-16 12:04:40
2014-04-08 00:38:23
En face à face c'est toujours mieux. Sauf si tu penses que cela peut être vraiment malsain pour toi.

Je te conseille de l'enregistrer discrètement si tu le vois réellement. Ça te permettra au moins d'avoir des preuves de ce qu'il te fait subir.
Flávio Cucciolo
Zaguien
Inscrit: 2014-04-04 12:04:17
2014-04-08 00:45:57
Oh là là, j'ai la boule au ventre rien que d'y penser, il a une totale emprise sur moi.

Pas bête pour l'enregistrement !
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2014-04-08 07:52:52
Je ne sais pas si le face est face est le plus approprié, ta relation est typiquement dissymétrique depuis le début, sa différence d'age et d'expérience gay lui a donné un ascendant sur toi, qui lui permet de te faire accepter ses caprices.

Je pense que tu devrais clairement lui dire à distance que s'il te nuit, tu vas porter plainte contre lui, et que ça va se terminer au tribunal. Rassemble déjà toutes les menaces qu'il t'a fait.

Concernant tes parents, si vraiment ça tournait au vinaigre, tu n'aurais rien à perdre à leur expliquer que cet homme qui a maintenant 27 ans si j'ai bien compris, t'a choppé à la sortie de l'adolescence à un age où tu étais encore affectivement fragile, de façon à ce qu'ils s'allient avec toi contre lui. Ce n'est peut-être pas des plus justes, mais puisque ton ex fait du chantage affectif, il doit aussi en assumer les risques, que tu ferais bien de lui écrire de façon brève et concise, à distance, sans aucune discussion qui lui permette de reprendre son ascendant sur toi.

Je l'explique souvent, et je sais que ce cela froisse un peu l'orgueil des plus jeunes, quand on a un age en teen comme on dit en anglais (style 14-19), on est une proie affective facile pour des jeunes adultes, parce qu'ils ont l'avantage de l'expérience. Alors soit ces adultes se comportent de façon responsable, soit ils se comportent de façon abusive en exploitant leur ascendant sur le plus jeune, et dans ce cas ils doivent s'attendre à ce que ça puisse avoir un prix à payer lorsque le jeune devient adulte.

Certes la justice est prudente dans ces histoires de couples, mais d'une part elle prend de plus en plus en compte les menaces, chantages, et brutalités, notamment vis-à-vis de femmes qui ont encore bien souvent le role le plus vulnérable (souvent plus jeunes plus fragiles et plus conciliantes), et d'autre part saisir la justice c'est déjà le début des emmerdements pour celui contre qui porte la plainte.

Tu devrais donc faire preuve de fermeté, tu n'es plus un gosse, et le lui faire comprendre. Ce devrait être suffisant pour le calmer s'il n'a pas l'esprit trop tordu...
Serac Serac
Zaguien
Inscrit: 2012-09-15 08:09:30
2014-04-08 11:25:43
allomat69:
Tu devrais donc faire preuve de fermeté, tu n'es plus un gosse, et le lui faire comprendre. Ce devrait être suffisant pour le calmer s'il n'a pas l'esprit trop tordu...


D'accord avec ce que tu dis là, sauf que le gars semble être quelqu'un de vraiment tordu. Il s'agit de quelqu'un de manipulateur, un bon pervers narcissique (ça se voit rien que par le fait qu'il accuse sa victime de l'avoir forcé à le tromper, pour plus tard lui dire que c'est l'homme de sa vie : n'importe quoi). Ce genre de personnes ne va pas se rétracter si on ne lui met pas une pression sérieuse, une vraie menace et pas des arguments raisonnés et qui ne se basent dans le fond que sur la morale. Il veut sa proie.

Révéler ton homosexualité à tes parents me semble être la solution. Vu la situation, soit tu ne leurs dis pas, et tu traînes avec un gars qui a de gros problèmes dans la caboche et qui ne t'aime pas et ne t'aimera jamais (tu n'es pour lui qu'un jouet qui le pose sur un piédestal), avec la menace persistante qu'il révèle un jour ton homosexualité à tes parents, avec possibilité qu'il se forge d'autres pièces à conviction compromettantes, soit tu fais ton coming out, tu t'attires des problèmes avec tes parents et ta famille, mais tu le rends inoffensif... La seconde me semble préférable pour peu que tu sois indépendant. Je ne sais pas où tu en es à ce niveau. Dans les deux cas, tu souffriras de quelque chose, mais dans une des deux situations, tu risques de souffrir des deux situations.

La stratégie du père ne me semble pas mal, si le père est quelqu'un de sensé et qu'il ne rivalise pas avec son fils ou n'essaie pas de le protéger. Ca peut aussi ajouter une difficulté en plus, en gérant la relation avec le père sans que le fils ne soit au courant et pète un câble. Si tu peux t'aider de tes amis, ce serait optimal. Au moins avoir quelqu'un de confiance à qui dire quand tu dois voir le gars en question, et que ça dégénérerait. En gros ne pas agir seul et avoir quelqu'un qui permet de servir de filet de sécurité, aussi fragile soit-il, c'est toujours mieux que rien. Je pense aussi que tu ne devrais pas hésiter à porter plainte si jamais il te fait mal ou va à l'encontre de ta volonté, au cas où tu le rencontrerais et que tu aies accepté de le revoir, sous le poids de la menace. Déjà que sa stratégie de chantage est risquée pour lui, si tu as les preuves à son encontre, mais ça reviendrait très certainement à dire à tes parents que tu es gay, si ils sont toujours responsables en partie de toi et qu'ils sont de ce fait convoqués.
Flávio Cucciolo
Zaguien
Inscrit: 2014-04-04 12:04:17
2014-04-08 17:14:05
allomat69, Serac, déjà je vous remercie pour vos réponses, et d'avoir pris le temps de les faire.

Allomat69, tu as tout à fait raison, la relation est asymétrique, il a une totale emprise sur moi, je ne sais pas comment m'en sortir, même si j'ai grandi aujourd'hui et que je ne suis plus le jeunot vulnérable que j'étais, face à cette personnalité je redeviens bébé et je perds tous mes moyens.
Je ne vois pas malheureusement comment lui mettre la pression.

Serac; Tu as souligné quelque chose de très sensé que je n'ai même pas été fichu de voir après tout ce temps, c'est un pervers narcissique. Comment peut-il me faire sentir COUPABLE de sa tromperie, et ensuite me dire que c'est moi et uniquement moi qu'il veut pour sa vie? J'en ai tellement souffert de me sentir coupable pour ses agissements, alors que je n'étais qu'une victime.
Cependant je ne veux pas forcer mon CO avant d'être prêt, ça sera à moi d'en décider, je ne veux pas que cette action soit prématurée par sa faute à lui.

Je ne sais pas encore comment, quand, et si j'y arriverai, mais je suis fermement décidé à changer et arrêter d'être ce pantin ridicule dont on fait ce qu'on veut ! Sa violence physique et morale m'ont beaucoup cassé, me rendant encore plus vulnérable, mais je pense que ça m'a tellement rempli de haine à son égard que je suis décidé à reprendre le contrôle cette fois-ci !! Reste à savoir comment, et si j'y parviendrai, je ne sais pas si je trouverai les mots pertinents et efficaces.
Flávio Cucciolo
Zaguien
Inscrit: 2014-04-04 12:04:17
2014-04-12 15:43:57
Bon les amis, vous m'avez aidé, et conseillé, donc je vais vous expliquer la suite de évènements.
Notre explication a été précipitée, sans que je m'y sois trop préparé, car il m'a appelé, (23 appels en absence, j'étais obligé de répondre au bout d'un moment)

Violente dispute, il m'a reproché encore tout un tas de faits, en me répétant que j'étais un ''connard'' de dire que je ne ressentais plus rien pour lui, et que c'était impossible vu qu'on s'était aimé, et selon lui ce qui faisait de moi le connard c'est que quand je lui avais dit que je l'aimais à l'époque où on sortait ensemble, ça signifiait pour lui que je l'aimais inconditionnellement et que ça ne pourrait pas changer.

Il me reproche de l'avoir trompé sur mes sentiments, car pour lui ce n'est pas possible de dire Je t'aime un jour et ne plus avoir de sentiments un autre. BREF, un charabia qui n'en finissait pas.

Je me suis montré très différent dans nos échanges, plus sûr de moi, plus affirmatif sur ce que je disais, et pour la première fois j'ai osé hausser le ton, lui demander de se calmer et de m'écouter!
Bon j'avoue que j'en ai tremblé!


Voici comment s'est finie la discussion (très très bizarrement), c'est LUI qui souhaite couper les ponts maintenant, mais je n'y crois pas trop. Et ce qui me fait peur c'est que malgré ça il est très en colère. Je ne suis pas à l'abri de l'exécution de ses menaces.
Pour l'instant ça fait 2h, et je n'ai toujours pas de nouvelles, jusqu'ici les ponts sont toujours coupés!
Anonyme
2014-04-12 16:15:55
Bon bah c'est plutôt une bonne nouvelle alors. Reste à voir si il s'y tiendra. Chose qui comme toi m'étonnerait mais tu verras bien
🦊 Grayfox
Zaguien
Inscrit: 2012-04-16 12:04:40
2014-04-12 21:38:58
Le plus affligeant c'est qu'il essaye te faire culpabiliser alors qu'il est la cause de cette rupture.