Il faut que j'écrive pour me soulager.

Anonyme
2013-12-18 23:56:29
Voilà, j'en peux plus. C'est simple non?
J'en peux plus de la vie. Je sais, je suis adolescent, je sais, c'est une période éphémère, mais en attendant j'en peux plus. Ca rime à quoi tout ça? A quoi? Je sais pas ce que je veux faire plus tard, je sais même pourquoi j'ai choisi la 1ère S. Dans 1 an et demi le lycée sera fini, ceux à qui je parlais vont partir, étant donné que je n'ai aucun vrai ami je vais me retrouver seul. Seul. C'est horrible comme mot. Il grignote ma vie. Je n'ai jamais eu de petit ami... Je connais 1 seul gay dans mon lycée. Oui, un seul est sorti du placard. Moi quelque personne le savent, mais je ne leur parle presque plus à la plupart depuis l'entrée en seconde (plus le même lycée, les mêmes potes...).
Je comptais aller en médecine, mais en fait ça ne me plait pas. je me dis que peut être le commerce m'aurait plus plu, mais c'est trop tard.
Je reste au lycée tous les jours de 8h à 18h, pour rester avec des gens (des "potes" encore une fois), parce que j'en peux plus de déprimer tout seul chez moi.
Le pire, c'est que j'ai quelques personnes à qui je raconte tout (1 seule en fait), mais je sais reconnaître une amitié éphémère maintenant.
J'ai aucune passion, aucun but. En fait je rêve d'avoir un but je crois. Mon but est d'avoir un but. Utile hein?
J'ai envie de mourir rien que pour voir si il y a quelque chose après. En fait, je crois que s'il n'y avait pas ma famille j'aurais déjà essayer, mais je ne leur ferai jamais ça.
Ça fait du bien d'écrire, mais en même temps ça me fait réaliser que je pense tout ce que je viens de dire, vraiment...
RainbowUnicorn RainbowUnicorn
Zaguien
Inscrit: 2013-07-16 01:07:03
2013-12-19 00:07:37
Bonsoir !

Je vis à peu près la même chose que toi. Que tout ce qu'on fait est voué à rien vu que nous n'avons ni but ni passion. On se cherche une raison en vain et au final on se demande, et pourquoi pas tout arrêter ?
Contrairement (ou peut être pas) à toi, on me répète encore et encore que d'être adolescent nous enlève cette "légitimé" de se sentir mal. Nous ne connaissons rien de la vie encore, alors que pouvons nous ressentir de manière justifiée ? Tu as au moins été capable de reconnaître que tu vas mal, alors que je reste meurtris dans un mal être que je renie.
Continue d'écrire si ça te soulage, même si ça ne réglera pas ton problème. Fais de la musique, du sport, c'est vraiment con mais parfois ça aide à avoir un semblant de rêve et quelque chose à quoi se raccrocher.
Anonyme
2013-12-19 00:13:05
Je suis nul en sport, en chant, en danse, en à peu près tout sauf les cours. Ca ne me laisse pas grand chose...
 
Certes Certes
Zaguien
Inscrit: 2008-08-27 10:08:04
2013-12-19 00:19:35
pseudo:Je comptais aller en médecine, mais en fait ça ne me plait pas. je me dis que peut être le commerce m'aurait plus plu, mais c'est trop tard.


Le commerce ? Trop tard ? ... Y en a qui font math sup math spé et qui se redirigent vers commerce ensuite hein, t'es en première S, si tu bosses rien ne t'es fermé pour la suite.
Anonyme
2013-12-19 00:22:43
Le problème c'est que j'ai aucune idée si ça me plait ou pas. J'ai fait un test la dernière fois, pour l'orientation. Y avait 3 colonnes : Oui / Non / je ne sais pas. Il y avait des propositions comme soigner, communiquer... J'ai mis 80% de Je ne sais pas, au final...
Certes Certes
Zaguien
Inscrit: 2008-08-27 10:08:04
2013-12-19 00:24:44
Il n'y a rien que tu aimes faire ?
Anonyme
2013-12-19 00:28:12
Non. J'ai des loisirs, comme la lecture, les jeux-vidéos, mais ça va bien 5 min x)
Serac Serac
Zaguien
Inscrit: 2012-09-15 08:09:30
2013-12-19 00:31:12
Justement, ça te laisse beaucoup d'options pour la suite, beaucoup plus que d'autres qui sont à la rue au niveau scolaire. C'est très positif d'avoir de bonnes notes, car ça te laisse toutes les portes ouvertes. Maintenant faudra choisir, et pour ça, il faut que tu sois attentif et réceptif à ce que tu pourrais faire et ce qui peut t'intéresser. C'est un point important auquel tu peux réfléchir, avec tes parents, ou bien en te basant sur tes aptitudes. Pourquoi est-il trop tard pour te lancer dans des études de commerce ? Parce que tu n'as pas choisi la bonne filière ? La section S est assez polyvalente, je pense, il y a toujours moyen de s'en sortir.

Une fois que tu auras choisi ta voie, tu trouveras des personnes dans ta section, et puisque tu ne sembles pas te décrire comme asocial, tu te feras des amis qui seront plus durables, car souvent, ce sont les amis que l'on se fait au niveau des études supérieures qui sont ceux qu'on garde tout le restant de sa vie. Puis rien ne t'empêche de garder contact avec quelques personnes de ton lycée, même si c'est occasionnel.

Si tu déprimes seul chez toi, faut pas que tu restes chez toi à t'enfermer dans ta solitude. Essaie de te trouver une activité, même avec des gens du lycée si tu peux, pour partager quelque chose en plus. C'est pas grave si tu es nul dans le domaine, l'essentiel, c'est que tu te vides la tête, que tu t'améliores, et que tu fasses une activité qui te reboostera. Etre nul dans a peu près tout ne t'empêche pas de progresser, et de faire ce que tu aimes. Je suis nul aux jeux vidéo, pourtant, j'y joue parce que j'aime bien. Je ne suis pas un sportif exceptionnel, je suis assez maladroit, mais j'aime en faire juste pour le fun, parce que ça libère et que je garde de bons souvenirs quand je fais un truc bien exécuté ou complètement raté, parce que c'est drôle de se planter aussi (si si).

Si vraiment rien ne te passionne et que tu te sens vraiment sans motivation, parles-en un peu sur le forum, mais si vraiment ça va pas, tu peux toujours demander à tes parents de consulter un psy. Il peut t'apporter des perspectives, t'aider à mettre des mots sur ce qui ne va pas, sans te juger, et te permettre d'enlever le poids que tu as sur ta poitrine. C'est peut-être bête, mais vraiment, ça aide des fois. Et si tu n'aimes pas le label psy, il y a des gens sympas ici qui voudront bien t'écouter et discuter avec toi de ce qui ne va pas ou pas.

Il y a des solutions, mais une chose est certaine, il ne faut pas baisser les bras et vouloir que les choses changent, même si ça prend du temps. On est tous passé par un moment de déprime, surtout à cette époque de la vie, à mettre en perspective avec l'homosexualité qui n'est pas toujours simple à gérer. Mais on s'en sort quand même. Tu en feras partie
Anonyme
2013-12-19 00:40:20
Le truc c'est que je n'ai vraiment aucune idée de ce que je veux faire plus tard ! ... La seule chose en cours qui me plait c'est les langues. Comme je suis souvent sur internet, je suis plutôt bon en anglais, et je trouve l'espagnol hyper facile.
J'ai déjà essayé de voir les débouchées qui concernent les langues, mais aucune ne m'intéressent vraiment.
Des fois je me dis que prof d'anglais j'aimerai bien, mais d'autre fois je me dis que non, c'est nul. Et je me dis ça avec tout en fait.
Serac Serac
Zaguien
Inscrit: 2012-09-15 08:09:30
2013-12-19 00:48:25
Qu'est-ce qui te plaît plus dans les langues que dans les autres cours ? Les langues, je pense que ça donne accès à beaucoup de débouchés, mais c'est certain que tous auront leurs avantages et leurs inconvénients, comme tous les métiers. Qu'est-ce qui te plaît dans l'enseignement et qu'est-ce qui te fait dire que c'est nul des fois ?
Anonyme
2013-12-19 00:53:39
Je ne sais pas vraiment ce qui fait que ça me plait, c'est peut-être le fait que ce soit une autre culture, ou alors la communication, je sais pas.
Pour l'enseignement, ça me plait parce que c'est un métier intéressant, chaque élève est différent. Je suis pas prof, mais je pense que pour un prof qui s'intéresse à ses élèves, il n'y a pas de routine. Des fois ça ne me plait pas parce que la plupart des élèves n'en ont rien à faire, ce n'est pas du tout un métier gratifiant, même en se donnant du mal (cf. ma prof d'anglais de l'année dernière, qui avait des cours super et des choses à partager, mais bon c'est la seconde).
Serac Serac
Zaguien
Inscrit: 2012-09-15 08:09:30
2013-12-19 01:01:36
La mentalité que tu décris, c'est une mentalité plutôt de collège-lycée. Si tu mets pas mal d'efforts, que tu travailles bien, que tes notes suivent, tu peux enseigner dans le supérieur. Ou bien tu peux donner des cours du soir aussi, avec des adultes qui eux auront nettement plus envie de s'améliorer et d'apprendre, ou de manière générale, enseigner à des gens dans un cadre extra-scolaire. Il y a surement beaucoup de manière de dériver le boulot de professeur pour te débarrasser du dédain de certains élèves pour la matière, tu peux certainement trouver des moyens de rendre ton cours très intéressant, même si forcément tu tomberas toujours sur des cas qui s'en ficheront de tout le mal que tu te donnes (mais c'est pareil dans tous les secteurs, ça ). Chaque métier a ses inconvénients, et c'est sur que le métier de prof n'est pas très gratifiant sur certains aspects, même si je pense que les gens qui aiment enseigner trouvent plein de raisons de trouver leur job gratifiant, sur des points divers et variés. Peut-être que tu devrais creuser sur cette voie, ou de manière générale sur les métiers de communication, si tu es intéressé par cet aspect. Mais je pense qu'il y a quelque chose à creuser à ce niveau.
Anonyme
2013-12-19 01:10:23
Je vais essayer de voir avec le conseiller d'orientation de mon lycée (qui n'est jamais la...). Merci de la discussion en tout cas ! je vais aller me coucher x)
Pedroestrogene Pedroestrogene
Zaguien
Inscrit: 2011-07-30 05:07:34
2013-12-19 05:42:46
FAIS SCIENCES DU LANGAGE ON EST TROP PAREILS GROS




Sauf que j'ai pas fait une dépression pétée en me disant que le lycée finissait bientôt, parce que bon le lycée CT nul mais bon franchement je me suis retrouvée dans certains des aspects de ta vie.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-12-19 08:21:57
"Je suis nul en sport, en chant, en danse, en à peu près tout sauf les cours. Ca ne me laisse pas grand chose"

Cela te laisse l'essentiel dans notre monde actuel...

Le ras le bol la veille des vacances où on va se retrouver seul, quand on est fatigué et qu'on ne dort pas assez, quand on accumule les questions sans réponses, qu'on vient de perdre son seul pote ou sa best, sur fond de déprime qui dure depuis pas mal de temps, ...est un grand classique. Mais qu'il vaut mieux ne pas laisser dériver, car sinon le mal s'installe encore plus à l'intérieur de soi, qui déforme et amplifie les difficultés de la vie, c'est une spirale descendante.

Envie de mourir mais attachement à ta famille, certes tu es loin d'être le seul ado dans ce cas, certes un bon tiers des jeunes gays sont plus ou moins passés par là, mais on est déjà dans le cas où l'aide d'un pro peut être utile.

Mais comme une aide extérieure n'est jamais suffisante, qu'il faut faire son chemin qu'on soit aidé ou seul, il faudrait sans doute prendre quelques bonnes résolutions pour la nouvelle année, comme avoir une activité extérieure de préférence en groupe, et dormir suffisamment la nuit.

Quand certaines choses ont tendance à aller mieux, les autres soucis se résolvent plus facilement, on a envie d'aller de l'avant, et l'horizon s'éclaircit...
Ketamine Ketamine
Zaguien
Inscrit: 2012-11-04 01:11:51
2013-12-19 11:17:51
Ouais moi aussi j'ai aucun but!
Mais moi j'm'en fout

Tu meurs pas si t'as pas de buts! Tu cherches juste plus longtemps...

T'aime les langues mais les débouchés te plaisent pas? Bah fais langue en attendant et puis vois ou ça te mène! Tu chercheras en même temps voir si autre chose te fais kiffer!

Et si t'es nul en chant, en danse, en je sais pas quoi... Bah dis toi qu'on est pas dans Glee et que bah... C'pas forcément ça qui va t'attirer joie et bonheur!

(Sinon pour le petit ami... Oui bah c'est sur qu'au collège/lycée c'est pas toujours facile de croire les gens qui sont déjà passés par là et qui te disent que ça ira mieux après, mais heu... Ça devrait aller mieux après!

Et pour les potes bah... Là tu peux t'en prendre qu'à toi (ou à eux, au choix), les amitiés ça se cultive, ça s'entretient, et si tu pars du principe que c'est éphémère donc inutile à entretenir, et bah t'es dans la merde, parce que la vie aussi c'est éphémère, et puis aussi tout ce qui t'entoure, donc au pire arrête de t'habiller les habits c'est éphémère, arrête de parler à ta famille ils mourront un jour ou l'autre et arrête de manger aussi, parce que c'est déjà mort et ça finira par disparaitre alors ça sert à rien... Tu me suis?
Anonyme
2013-12-19 14:22:42
Mais tu sais qu'avoir un but dans la vie, ça vient d'un peu de volonté ?
C'est à toi de vouloir en avoir un, et de te forcer un peu pour trouver quelque chose qui t'intéresse et vers quoi tu veuilles aller.
En fait, c'est pas si compliqué, faut essayer. Essayer pleins de trucs, te renseigner, et à partir de là tu trouveras forcément quelque chose qui te plaira plus.
Tu sais, 16/17 ans, le lycée, c'est jeune tout ça, et tu as tellement de choses cools qui t'attendent par la suite. Tu verras que tu rencontreras bien plus de gens plus tard, et que le lycée c'est rien au final. Ca te parait important, tout comme les gens que tu rencontres, mais tu comprendras en étant parti qu'au final ça ne signifie rien du tout. Donc n'aies pas peur de te retrouver seul, parce que ça ne sera pas le cas. Si tu choisis de continuer tes études, tu verras que toutes les personnes que tu rencontreras seront dans ton cas : elles ne connaitront personne dans cette nouvelle vie, et seront à la recherche de la même chose : rencontrer ceux qui t'aideront à grandir et qui t'ouvriront les yeux sur le monde qui t'entoure.

Donc si tu veux un conseil, essaye de t'intéresser aux choses autour de toi, et tes passions, tu les découvriras comme ça.
Anonyme
2013-12-19 14:59:36
Illesio:Il faut que j'écrive pour me soulager.


J'ai cru que tu allais nous parler de problèmes de constipation XD
Marc-Olivier Teneridigezh
Zaguien
Inscrit: 2012-08-23 06:08:30
2013-12-19 16:49:33
Vaatjetzt:Mais tu sais qu'avoir un but dans la vie, ça vient d'un peu de volonté ?

Je suis vraiment d'accord !

Faut se donner les moyens d'aimer les choses. Ça vient pas tout seul.
On dit souvent : "Si tu veux, tu peux en" sous-entendant que c'est l'action la plus difficile. Or c'est faux, c'est bien la volonté qui est la plus difficile à développer ! Alors fonce ! Les conseils de Vaatjetzt sont très précieux je trouve !
Anonyme
2013-12-19 17:00:08
La volonté ça se trouve pas dans une pochette surprise.
Mystère Deniz
Zaguien
Inscrit: 2009-09-02 07:09:07
2013-12-19 18:30:21
Si tu sembles être intéressé par le commerce, je te conseil de rentrer dans un greta proche de chez toi (rentrée en juin) qui fera sûrement un bac pro commerce en 1 an, après ça rien t'empêche de faire un bts ou d'aller en école de commerce, même fac, etc.. surtout que t'es bon en cours apparemment.
Anonyme
2013-12-19 19:24:53
Kimah:Et pour les potes bah... Là tu peux t'en prendre qu'à toi (ou à eux, au choix), les amitiés ça se cultive, ça s'entretient

Le problème c'est que je suis loin de tout, dans un village de 700 habitants avec seulement 2 personnes de mon âge. J'ai aucun moyen d'aller en ville le week-end ou pendant les vacances à part mes parents...

eden-is-close:La volonté ça se trouve pas dans une pochette surprise.

C'est facile à dire, mais je la trouve où ? C'est pas que je n'ai pas la volonté de faire quoi que ce soit, c'est que rien ne me plait... J'ai déjà essayé tout ce qui était à ma portée. Du fait de mon village ça réduit considérablement le choix... Je hais les travaux manuels, le dessin, tout ça. Je ne veux pas faire de musique...
Marc-Olivier Teneridigezh
Zaguien
Inscrit: 2012-08-23 06:08:30
2013-12-19 19:41:20
Illesio:Le problème c'est que je suis loin de tout, dans un village de 700 habitants avec seulement 2 personnes de mon âge. J'ai aucun moyen d'aller en ville le week-end ou pendant les vacances à part mes parents...

Si tu savais où j'habite...

Illesio:C'est facile à dire, mais je la trouve où ? C'est pas que je n'ai pas la volonté de faire quoi que ce soit, c'est que rien ne me plait...

C'est très provocateur ce que je vais dire, et ça peut être sujet à de vives critiques, mais je le dis quand même : Tu n'assumes pas ta liberté. Quelque soit ta position (physique et morale), je suis sûr que tu peux sortir de cet enfer dans lequel tu te trouves. Quelque soit le cercle dans lequel tu vis, je pense que tu es libres d'en sortir. Pis encore! Si tu n'en sors pas, c'est parce que tu y reste librement. Sartre disait avec beaucoup de provocation : on est condamné à être libre.
Ce qui trahis cette passivité dans ton profil c'est ce "Je les envie..." en parlant du profils des autres, alors même que tu as les moyens d'en faire un comme tu le souhaites toi, à ton image !

Donc la volonté, va falloir la conquérir petit à petit. Faut que tu te motives pour y arriver. Tu étudies bien dans un établissement ? Y doit y avoir un club ou un truc du genre, non ? Sinon, j'en sais rien, essayes d'en faire un toi.

Comme le disais plus haut Vaatjetzt, il faut que tu ouvres les yeux sur le monde, investie-le ! Cultiver la volonté, c'est le plus dur, mais je suis persuadé que ça paye ! Tu n'imagines même pas ce qui dépend de TOI !
Anonyme
2013-12-19 20:00:42
Désolé, pour ma part je vais pas être de bon conseil. J'ai vécu la même chose, mais à la différence c'est que moi je n'ai pas su en parler au bon moment contrairement à toi. Tu as fais le premier pas, n'abandonne pas!
Beaucoup ici te donneront des conseils ne les néglige pas. J'ai pas vu ou lu dans un de tes post si tu avais mentionné ou pas si tu en avais parlé avec tes parents. En tout cas le meilleur soutien c'est d'en parler aux personnes proche de toi.

Je vais te dire, tu es encore jeune, rien n'est perdue, réagir maintenant c'est la meilleur chose à faire et même si c'est dur il faut forcer tout les moyens.
En comparaison, moi, je me suis tapé 3ans d'études qui ne me plaisaient pas, dans une classe ou je n'avais aucun ami proche et personne à qui me confier. A la surprise de tout le monde j'ai quitté le lycée et les études à ma dernière année de bac, alors que j'avais le potentiel et les notes pour l'avoir. Il m'a fallu 4 ans pour reprendre des études et obtenir le bac qui me correspondait, alors j'ai perdu beaucoup de temps inutiles.
Max-2712 Max-2712
Zaguien
Inscrit: 2012-10-22 05:10:51
2013-12-22 11:51:54
Je suis désolé de lire tout cela.
Etre gay n'est pas seulement une orientation sexuelle, c'est bel et bien aussi un sentiment d'isolement et d'inutilité. On est beaucoup à être plus ou moins passé par là. Tu n'es donc pas seul.

En ce qui concerne les cours, crois moi, si tu es un minimum doué pour ca et que t'es en S, rien ne t'est fermé. Les chiffres prouvent que la majorité des étudiants en Prépas lettres sont issus de section scientifique. Les profs de philo diront qu'objectivement les classes de S sont meilleurs. Que ca plaise ou non, un bon Bac S, il n'y a rien de mieux, c'est la réalité. En revanche, si tu es bon en cours, NE VA PAS faire un Bac Pro commerce comme j'ai pu lire ici ou là... Il y a commerce et commerce hein... Là encore, je connais un peu le truc : le niveau bac pro actuel n'est plus adapté à la vie professionnelle aussi contradictoire que ca puisse paraître.

Ensuite, tu ne sais pas ce que tu veux faire, hyper classique et même normal. Je croyais savoir et j'ai changé une fois arrivé en L1. L'immense majorité de mes anciens potes de Terminale se sont plus ou moins réorientés au bout d'un an. En fait, c'est logique, il faut attendre d'y être pour se rendre vraiment compte. Donc là encore les chiffres prouvent qu'une immense majorité de Lycéen modifient leur projet au cours de leurs études, c'est pas grave !

Pour le reste, tu vas arriver dans une grande ville pour tes études. Il y aura bien plus de choses à faire, de nouveaux amis et surtout une GRANDE possibilité de rencontres !!

Bon courage!