Mariage gay en Suisse. Faut-il entrer en matière ?

Anonyme
2013-12-16 21:19:12
En Suisse nous avons déjà la loi sur le Partenariat enregistré (quasi équivalent du mariage, sans l'adoption et la naturalisation facilitée) adopté par référendum à 58% en 2005 et effective depuis le 1er janvier 2007.

Mais un parti de   à lancé une initiative parlementaire le 6 décembre 2013 demandant au Conseil Fédéral (Gouvernement) d'élaboré une loi pour le mariage pour tous.  

Sachant qu'en Suisse les débats prendront plusieurs années et finiront par un référendum,  ? Ayant vu les dérives de la Manif pour tous.

Les partis conservateurs vont certainement demandé une amélioration de la loi sur le Partenariat (Union civile) et non le mariage.

Le parlement est déjà entré en matière pour l'adoption de l'enfant du partenaire. ce qui ferait un chevauchement de projets.
*TIRED*

Vidéo 
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-12-17 08:07:24
En France les dérives des manifs pour tous étaient la somme de plusieurs facteurs : une forte imprégnation religieuse, une opposition au gouvernement, un contexte social désastreux prioritaire, et une leader opportune.

Je suppose que les Suisses en avance sur la France sur la plupart des dossiers touchant à l'éthique, auront envie de débattre sur celui-ci.

Mais je ne sais pas comment les Suisses perçoivent le droit des minorités, ni leur attachement aux traditions religieuses.

Une Union Civile qui donnerait à peu près les mêmes droits que le mariage, un peu moins pour que les conservateurs ne perdent pas la face devant leur vieil ennemi payday lol, pourrait aussi être une solution valable, mais n'aurait pas pour la Suisse le prestige du mot mariage.

Je ne suis pas suisse, je n'ai pas de réponse à ces questions ^^
Anonyme
2013-12-17 14:24:13
En France, l'opposition au mariage, c'était un prétexte pour les conservateurs pour s'opposer au gouvernement actuel. De toute façon en Suisse au parlement ils parlent montre, chocolats et géranium non?
 
Anonyme
2013-12-17 17:49:57
Je suis Suisse et personnellement, je serais tout à fait pour ce genre de débat. Je pense aussi que le contexte suisse ne permettrait pas des débordements équivalents à ceux qu'on a pu voir en France. Et puis, n'ayant aucune tradition "contestataire", les Suisses sont moins enclins à gueuler dans la rue. Je ne veux rien généraliser : on aura droit aux conneries habituelles des anti-... mais je pense que les Suisse aiment mieux leur gouvernement, parce qu'ils ont majoritairement l'impression (naïve) que c'est le peuple qui décide.

Bref. Sinon, perso le mariage... Bon, je suis pour, par principe. Mais l'union civile est déjà pas mal. Reste à régler la question du droit à l'adoption. En tout cas, ça n'est pas le dossier le plus urgent, je trouve. En France non plus, ça n'était pas le cas...