Le fameux pote ambigu, venez témoigner !

Anonyme
2013-08-06 23:24:42
Yo tout le monde,
"es ce que mon pote est gay ou bi ?" on voit ça tres régulièrement dans les topics, la fameuse histoire du pote, collègue ou mec en soirée qui a un comportement ambigu dont on ne sait pas trop quoi penser... et finalement on connais jamais la finalité de l'histoire. Donc en gros la question c'est : ça vous est arrivé ? ça a marché ? sur quel type de relation ça a pu déboucher ? ou meme ça a foiré ? j'invite tout le monde a raconter sa petite histoire parce que je suis dans une situation, c'est pas la premiere fois et jsais pas trop quoi en penser :p
donc voila "je suis tout ouie"
Anonyme
2013-08-06 23:30:08
Dès qu'un mec commence à être ambigu avec moi (surtout en soirée), disons que je lui demande directement ce qu'il veut et basta, si il me plait tant mieux, sinon tant pis :p
Je comprend vraiment pas ces gens qui arrivent pas à demander ...
Anonyme
2013-08-06 23:35:48
bah une fois j'ai demandé et j'ai l'impression que ça a plus cassé le délire qu'autre chose, psk un mec qui assume pas ça peut le faire flipper j'ai l'impression apres en soirée j'avoue ça risque rien mais avec un pote ...
 
Anonyme
2013-08-06 23:42:49
moi c'est un bon ami quand il a appris que j'étais gay il c'est mis à me poser plein de question bon c'est normal après j'ai dit que je parlais à des BG il m'as dit dont moi mais 'ai dit qu'ils étaient gay et lui à rèpondu qu'il savait pas s'il était gay et du coup m'a encore posé plus de question dessus et maintenant quand je reçois un sms il m'envoi mon chouxxx
Anonyme
2013-08-06 23:45:51
ça m'a l'air bien engagé l'affaire :3
Anonyme
2013-08-06 23:46:11
moi c'est un bon ami quand il a appris que j'étais gay il c'est mis à me poser plein de question bon c'est normal après j'ai dit que je parlais à des BG il m'as dit dont moi mais 'ai dit qu'ils étaient gay et lui à rèpondu qu'il savait pas s'il était gay et du coup m'a encore posé plus de question dessus et maintenant quand je reçois un sms il m'envoi mon chouxxx
Anonyme
2013-08-06 23:47:33
moi c'est un bon ami quand il a appris que j'étais gay il c'est mis à me poser plein de question bon c'est normal après j'ai dit que je parlais à des BG il m'as dit dont moi mais 'ai dit qu'ils étaient gay et lui à rèpondu qu'il savait pas s'il était gay et du coup m'a encore posé plus de question dessus et maintenant quand je reçois un sms il m'envoi mon chouxxx
Psyco38 Psyco38
Zaguien
Inscrit: 2013-05-16 05:05:42
2013-08-06 23:57:54
on avait compris la 1ere fois x)
Anonyme
2013-08-07 00:48:04
le triple post c'mal m'voyez.
Anonyme
2013-08-07 00:51:58
Ouh comme je suis friand de ce genre d'histoires ! :3
Psyco38 Psyco38
Zaguien
Inscrit: 2013-05-16 05:05:42
2013-08-07 00:56:09
http://www.za-gay.org/forum/viewtopic/40797/hetero-tactile-ou-gay/0/ la flemme de tt reexpliquer
Anonyme
2013-08-07 01:06:24
il faut relir mon topic, enfait j'aimerais savoir comment ça se termine parce que on connais jamais la suite des sujets comme le tien par exemple
Psyco38 Psyco38
Zaguien
Inscrit: 2013-05-16 05:05:42
2013-08-07 01:08:44
Ha ba c'est rien passé j'ai zappé
Anonyme
2013-08-07 01:10:38
C'est triste. Je voulais de l'action moi
Psyco38 Psyco38
Zaguien
Inscrit: 2013-05-16 05:05:42
2013-08-07 01:12:16
Mdr si sa arrive jvous ldit promis
Soso Ilfroccio
Zaguien
Inscrit: 2012-08-07 01:08:18
2013-08-07 02:44:35
Salut =)

Ca m'est arrivé. Je vais essayer de faire vite parce que c'est une longue histoire hehe. Mais bon, vous devez être friands de ce genre d'histoire si vous en demandez =P

Tout le monde à la fac parlait de l'arrivée d'un beau gosse anglais/jamaïcain dans les parages. Tout le monde voulait se l'arracher avant même qu'il n'arrive.

Il s'est tout de suite lié d'amitié avec un ami à moi, gay. J'ai rien forcé pour le rencontrer et finalement ça s'est fait naturellement lors d'une soirée. Je me souviendrai toujours de ce moment. Je suis arrivé dans la pièce, il était assis à l'entrée sur une chaise, et plein de filles étaient autour de lui. Je lui ai parlé un peu et.. j'ai renversé mon verre sur lui. Comique pour une première approche, non ?

Ensuite on est allé en boîte, mais fallait beaucoup marcher. Sur la route il s'est amusé à approcher sa tête de la mienne et de celle de ma coloc. Drôle de jeu.

On garde contact pour une histoire de vélo. On s'envoie à peine deux sms dans le week end, et là tonus d'intégration. J'étais un peu beaucoup sous le charme. Même complètement, je pensais qu'à lui. Avec mon pote gay on se demandait s'il était gay mais on était sûrs que non. La soirée se passe tranquillement, je vais le voir par moments.. Je vais voir d'autres personnes et là, ma coloc arrive en le tenant par la main vers moi. Et là, c'est le drame. Haha. Elle me dit "tu peux me donner mon ticket de vestiaire je rentre avec XxXx". Je me suis montré agressif, chose très rare chez moi, puis j'ai fondu en larmes, chose encore plus rare en public. Ironie du sort, ma coloc me console. Mais ça ne marche pas, d'autant plus que 20 minutes après pour me faire sourire à nouveau elle trouve la bonne idée de me dire : "hey, mais c'est génial, il m'a invité à pique niquer !". Lui il comprenait rien du tout, enfin.. en y repensant.. c'est pas sûr.

Bref, je déclare forfait intérieurement, je me dis qu'il a trop de prétendantes et qu'il est hétéro. Cette semaine là, l'Université remet le couvert en faisant une fête pour les 20 ans de la fac. Lors de cette soirée, je le vois me parler d'homosexualité, je trouve ça un peu chelou.. Entouré de filles, je vais le voir et je lui dis "wow quel succès, tu as le choix mec!" et il me répond "oui mais j'ai déjà jeté mon dévolu sur quelqu'un". Le tout en anglais parce qu'il parlait pas un mot de français.

Et là il y a un sacré connard qui entre en jeu. Un pauvre type de première année qui lui dit d'aller observer la pleine lune avec lui pour lui tendre un piège et l'embrasser. XxxX trop choqué, se retourne et vient vers moi et ma coloc en disant "I'm not gay" et là ma coloc court vers lui, et il l'embrasse. Passage sombre de la soirée. J'étais assez mal. Mais nos discussions qui ont suivies m'ont rassuré, il m'a dit qu'il ne voulait rien avec ma coloc (alors qu'elle était à fond) et il m'a fait des compliments. Ca commençait à devenir ambigu entre nous.

(Petite précision pour montrer mon état de jalousie ce soir là : je me suis bien fighté avec le "sacré connard", j'ai jamais hurlé aussi fort je crois.. Ses copines aimaient les confrontations donc c'est vite parti. ca me ressemble tellement pas, j'étais vraiment in love pour en arriver à cet état de nerf..)

Le lendemain et le surlendemain il part faire des footings avec ma coloc. Quand elle rentrait elle en faisait son éloge, et j'étais tellement persuadé qu'il n'était pas pour moi que je l'encourageais dans sa démarche de séduction. Le week end qui a suivi, elle est rentrée à Nantes pour aller au sport, et j'ai passé une soirée avec lui et ses collègues (ils étaient assistants de langues), et en rentrant il m'a envoyé des textos vraiment mignons, disant que j'étais quelqu'un de bien, qu'il voulait vraiment apprendre à me connaitre etc.. là je commençais un peu à me faire des idées mais je me protégeais toujours.

La semaine suivante, je suis allé chez lui avec mon pote gay, ryry. On l'a souvent fait cette semaine là. Il nous a montré deux films : un film brésilien, et.. un film gay. On a trouvé ça un peu étrange mais bon. Puis un vendredi 7 octobre on se rend chez lui, toujours le petit trio bizarre, deux gays et un ambigu. (D'ailleurs, ma coloc dormait quand j'y suis allé.. A son réveil elle a vu nos textos pour lui dire de venir, et elle a fait la gueule.. Mais vraiment, elle me parlait plus quand je suis rentré. Elle m'a avoué plus tard que c'était pas de moi qu'elle était jalouse comme je pensais, mais de lui.. Elle me voulait pour elle toute seule.. bref =p) Vers la fin de soirée, il était face à nous et il savait qu'il nous avait à ses pieds c'était chelou. Il nous posait des questions un peu étranges en nous fixant intensément. Vient l'heure d'aller se coucher. Alors je ne me souviens plus pourquoi, mais ryry est rentré et moi je suis resté. Manque de place je crois et j'avais tellement envie de rester que j'ai pas accompagné ryry.

XxxX raccompagne ryry au portail du lycée où il loge, ce qui prend un peu de temps, et pendant ce temps je tombe sur son livre de chevet : Transparence, Don Lemon. Il m'avait dit que Don Lemon était son "mentor". Mais là j'ai tout compris, j'ai juste eu à lire les 3 premières pages, le ton est vite donné. Homosexualité, coming out, être black et gay.. Lorsqu'il revient dans la chambre, je lui dit un truc du genre "I know everything" comme dans les films haha. Je vous jure ma vie s'était transformée en film en l'espace de deux semaines.

Il nie en bloc mais il se presse vite pour aller dans son lit (une place je précise). Et là je commence à préparer mon lit.. sur le sol. Je comptais le faire réagir et ça a marché, il m'a dit de venir dans son lit. Collés l'un contre l'autre en boxer, il n'a pas fallu attendre longtemps, il me sort "tu penses que ça changerait quelque chose si on s'embrassait?". Là j'étais sur un nuage, je voulais arrêter le temps. Donc on s'embrasse.. Et pour un peu plus de romantisme, il me sort, et ça je m'en souviendrai toujours parce que c'est ridiculement déplacé, "I have a huge cock". J'ai jamais compris pourquoi il m'avait dit ça mais bon. Nuit de rêve. Le lendemain je me réveille, tout émerveillé.

J'étais vraiment heureux à ce moment là. J'ai caché ce qui s'était passé à tout le monde, par respect pour lui, qui ne se considère pas gay et ne s'assume pas du tout, et pour pas choquer encore plus ma coloc, qui faisait sa crise que je n'ai jamais pardonnée d'ailleurs.

Bon. Voilà pour le croustillant. Maintenant, comment ça s'est fini.. Pas très bien. On se voyait très régulièrement, tout le monde se doutait quelque chose tellement on se voyait. A la fin, il était le seul à pas savoir que tout le monde savait. Quand ma coloc l'a su c'était assez bizarre, ça a créé un froid. Ryry ne l'a jamais su par contre, mais j'étais en froid quand même avec lui. Ca m'a créé pas mal de problèmes relationnels cette histoire. Mais je ne vivais que par lui à cette époque. En gros, on se voyait, c'était le feu d'artifice dans la chambre, puis le lendemain et il m'envoyait un sms "je ne veux m'attacher à personne, je ne veux pas aimer, je veux rester libre et plus en symbiose avec la nature". Mon coeur était brisé, puis le jour d'après on se revoyait, on passait la soirée à faire comme si de rien n'était puis, hop, re feu d'artifice. Puis le lendemain, il recommençait son cinema.. C'était vraiment comme ça, un cycle de trois jours environ.

J'arrivais pas à me détacher de lui, j'étais sous son emprise, mais lui aussi était attaché à moi. J'étais son premier "mec", il ne m'oubliera jamais j'en suis sûr. C'est juste que c'est lui qui était réticent. Dans le fond, il souffrait plus que moi car son rejet est constant.. et violent. A côté de ça il m'a fait beaucoup de mal en côtoyant une fille nantaise qui n'avait rien à faire là, elle était juste magnifique c'est tout ce qu'il lui trouvait et ça m'énervait vraiment. quand je les savais ensemble j'étais vraiment mal. D'ailleurs une fois j'ai fondu en larme au téléphone avec ma mère, la première fois que je lui parlais d'un de mes "exs", elle est venue direct me voir chez moi. bref. Il y a également eu une histoire avec une amie d'enfance qui est venue lui rendre visite, mais je la voyais, elle était tellement amoureuse de lui, je trouvais que j'avais pas ma place pour le coup, je me trouvais illégitime de lui piquer son amoureux. Et je l'adore elle. Mais elle souffre aussi, il joue avec les filles pour essayer de se marier pour faire bien mais en réalité il ne le désire pas (aujourd'hui il n'est toujours pas marié).

Ouaah j'arrive pas du tout à être synthétique désolé. Je continue. Une fois on s'est vraiment engueulé, je l'ai insulté etc.. Je pensais que c'était la fin. Mais non, j'ai eu le droit à un rdv dans un parc la semaine d'après..

Malgré tous ces moments de rejets et de jeu, j'ai eu le droit à de belles preuves d'affection, ou d'amour (ce que je pense, mais les gens pensent qu'il jouait simplement avec moi. Mais je sais bien que non, je voyais son regard, lorsqu'il m'embrassait ou lorsqu'il me disait de pas être contre nature..). Elles étaient très rares mais marquantes.

Au bout de quelques mois, j'ai réussi à me détacher de lui, et j'ai décidé de mettre fin à tout ça. Je ne rentrais plus dans son jeu. j'ai couché une dernière fois avec lui pour marquer le coup et ça a vraiment fonctionné ! Après je n'en avais plus envie ! Ensuite je suis rentré à Nantes, il est rentré à Londres. Depuis un an on se reparle par mails occasionnellement, et j'ai droit à beaucoup de mots doux et touchants, des choses qu'il ne me disait que rarement avant, mais c'est toujours dans un langage subtil et pudique. Je ne me lâche pas trop, je le laisse m'écrire, j'en profite et ça me permet de voir à quel point il tient à moi.


Pour conclure... Je ne l'oublierai jamais, c'est une histoire qui m'a marqué, c'était intense, en joie, en souffrance.. Au début je n'aurais jamais pensé pouvoir me faire cet hétéro mais je le désirais profondément. Et quelques mois plus tard je cherchais à m'en défaire. Lorsqu'on parle de grand amour, je me dis que c'est possible que pour moi ce soit lui, parce que je ressens toujours quelque chose et je sais que ma seule protection c'est d'être loin de lui. Malgré ça, j'arrive à créer de belles choses autour et à aimer à nouveau. Mais mon coeur ne l'oublie pas.

Cette histoire m'a pourri mon année. Ca à été le déclencheur d'une série de froids avec ma coloc, une personne que je n'avais plus envie de voir non plus à la fin de l'année. J'ai également perdu ryry comme ami, même si aujourd'hui je le retrouve un peu. Je me suis renfermé sur moi, je passais mon temps chez lui, ou chez moi à attendre ou encaisser les coups. J'ai quand même tissé de belles relations avec ses collègues, mais à la fac, c'était une cata. J'ai même abandonné ma deuxième année en cours de route. Cette période a marqué le début d'un mal être destructeur.

Malgré ça, j'ai vécu de très beaux moments, tous les sentiments que j'ai pu éprouver lorsque j'étais avec lui sont indescriptibles.. Et au moins, je sais désormais repérer les refoulés et m'en préserver. J'ai donné, c'est bon, c'est trop dur à gérer.

Voilà j'espère que tu auras apprécié ce témoignage ^^ d'espoir dans un sens (OUI ça peut déboucher sur quelque chose d'intense), mais d'avertissement aussi (j'en ai eu le coeur brisé à plusieurs reprises..)..
Anonyme
2013-08-07 02:59:25
ilfroccio: Et au moins, je sais désormais repérer les refoulés


Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?
Soso Ilfroccio
Zaguien
Inscrit: 2012-08-07 01:08:18
2013-08-07 03:09:06
Like-A-River:

Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?


Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent compte que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulés que j'ai connus ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P
Moreno Moreno
Zaguien
Inscrit: 2012-02-10 07:02:55
2013-08-07 03:17:02
ilfroccio:
Like-A-River:

Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?


Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent compte que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulé que j'ai connu ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P


Non non, c'est exactement ça !! J'ai connu ce genre de refoulés ^^ well done !
Anonyme
2013-08-07 04:32:58
ilfroccio:
Like-A-River:

Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?


Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent compte que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulés que j'ai connus ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P

C'est pareil pour moi sauf qu'il ne parle pas de fille
Willy Alveen
Zaguien
Inscrit: 2011-08-16 09:08:14
2013-08-07 12:07:47
yax:
ilfroccio:
Like-A-River:

Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?


Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent compte que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulés que j'ai connus ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P

C'est pareil pour moi sauf qu'il ne parle pas de fille


La même ça parle pas de filles non plus lool!

Un pote Algérien, musulman et pratiquant à qui j'ai avoué être bi est de plus en plus différent dans ses rapports avec moi, mais ça devient assez "chiant" dans le sens ou on parle souvent de religion, et que dans nos conversations il me dit accepter mon orientation mais savoir que c'est anormal, ET dans le même temps ses gestes envers moi sont plus ambigus que jamais, j'entend par des petits attouchements de plus en plus appuyés, les caresses voir maintenant des crises parce que je me dégages quand il m'enserre dans des gros bras (assez marrant dans ces cas la),
et bien sûr il y a les ptits regard les ptits sourire gênés!
Mais le plus troublant reste ce fameux jeudi 2 Août ou d'un coup en se promenant il s'est arrêté tout d'un coup son visage à 2cm du mien me tenant par les épaules et son regard (ooh merde ce regard =P) dans le mien, à ce moment la j'ai flippé et je me suis dégagé mais ça me trotte encore dans la tête on est pote vu les discussions Mr n'est pas trop en accord avec l'homosexualité et pourtant, son corps, ses actes me laissent pensés que peut-être... mais c'est ça le soucis ce fameux PEUT-ÊTRE qui fait douter!

Bref GautSvent87 ça m'arrive aussi et malheureusement je ne sais pas quoi te dire pour t'aider puisque mon cas est bien chiant aussi lool
Anonyme
2013-08-07 13:35:40
yax:
ilfroccio:
Like-A-River:

Balance la méthode ! Comment tu fais pour repérer les refoulés ?


Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent compte que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulés que j'ai connus ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P

C'est pareil pour moi sauf qu'il ne parle pas de fille

on dit qu'il existe deux types d'hommes qui n'ont de cesse de parler de femmes, les obsédés du corps féminin et les homos refoulés. un philosophe l'a dis, je sais plus son nom x) apres ça varie en fonction de chaqun mais je suis d'accord avec le liste
Anonyme
2013-08-07 19:55:54
ilfroccio:Alors juste avant que je rencontre ce gars, j'ai eu affaire à un sacré refoulé et j'en ai encore rencontré par la suite. En fait c'est souvent le même schéma :

1) Ils se rendent <span class="adtext" id="adtext_5">compte</span> que t'es gay, soit parce qu'ils ont un bon gaydar, soit parce que c'est pas un secret.
2) Ils tentent des approches, tout en restant distants au début..
3) Le sujet de l'homosexualité est souvent évoqué, et la relation est ambigüe (regards, blague, activités, attitudes..).
4) Ils se défilent dès que les conversations vont un peu trop loin.
5) Ils essaient de prouver leur attirance pour les filles avec un peu trop d'insistance lorsqu'ils se rendent compte que tu comprends un peu les choses. Et d'ailleurs, tous les refoulés que j'ai connus ne faisaient rien avec les filles à part en parler pour se donner des images d'hétéros.
6) Leurs comportements changent souvent, entre proximité et distance.
7) Ils sont souvent solitaires et secrets.

Voilà c'est peut-être pas convaincant mais pour moi ça fonctionne très bien, j'ai un bon refoulédar =P


Ouais mais ça marche pas avec moi. Je les attire pas --'
Anonyme
2013-08-07 20:20:52
ça fait le 2eme en 1 an x)
GostosoDoFunk GostosoDoFunk
Zaguien
Inscrit: 2011-07-18 04:07:16
2013-08-07 21:31:12
évite ou attends on sait jamais...
Anonyme
2013-08-07 21:39:46
on sait jamais quoi ? :p
Soso Ilfroccio
Zaguien
Inscrit: 2012-08-07 01:08:18
2013-08-07 21:56:21
Like-A-River:
Ouais mais ça marche pas avec moi. Je les attire pas --'


Une chance.. !
GostosoDoFunk GostosoDoFunk
Zaguien
Inscrit: 2011-07-18 04:07:16
2013-08-07 22:28:53
GautSvent87:on sait jamais quoi ? :p


tu sais pas ce qui va se passer, tu vas gâcher ton amitié (ou pas) ou bien tu laisses faire ou tu vois si la situation change. T'attends, tu lui demande rien, peut être ca va tourner en rond, après autant lui demander mais bon c'est toi qui vois si tu veux un pote ou bien autre chose ^^
Anonyme
2013-08-07 23:48:12
je préfère autre chose ^^ m'enfin bref d'autres histoires ?
Anonyme
2013-08-08 05:30:54
Moi c'est pas mon pote, mais mon cousin : il me fait du pied à table lors des repas de famille et on a fait un slow ensemble une fois lors d'un retour de noces.
Mais bon, ça s'assimile plus à un petit jeu entre "hétéros" qu'autre chose (certes, je ne suis pas vraiment hétéro, mais il n'est pas censé le savoir >.> ) : c'est juste un trip entre nous.
C'est assez amusant comme situation, mais ça n'ira pas plus loin =)

Je suis néanmoins étonné qu'il n'ait pas eu -à ma connaissance tout du moins- de petite amie jusque là : j'ai ouïe dire qu'il y a plus d'une fille qui avait des vues sur lui (ce qui n'est pas si étonnant que ça d'ailleurs).
Anonyme
2013-08-10 08:53:04
Quand c'est ambigu dans une relation c'est toujours difficile a cerner...
Anonyme
2013-08-10 09:00:08
être avec un " refoulé " c'est plutôt être avec quelqu'un qui n'est pas encore à la lumière, il faut le laisse s'en rendre compte, le laisser s'affirmer, et ne pas trop s'y risqué avant. C'est comme pour un fruit, on le laisse mûrir avant de le manger.^^
Anonyme
2013-08-10 10:12:12
menindance:être avec un " refoulé " c'est plutôt être avec quelqu'un qui n'est pas encore à la lumière, il faut le laisse s'en rendre compte, le laisser s'affirmer, et ne pas trop s'y risqué avant. C'est comme pour un fruit, on le laisse mûrir avant de le manger.^^


Exact!!
Tito147 Tito147
Zaguien
Inscrit: 2013-06-22 06:06:41
2013-08-10 17:36:32
Parfois, on pense (espère) qu'un garçon est refoulé, alors qu'en faite, il est vraiment hétéro.. J'ai l'impression de toujours tombé sur des cas comme sa ^^
Je Le Changerai En Vincent ! LaTortue
Zaguien
Inscrit: 2013-03-09 02:03:43
2013-08-11 00:23:50
Pote ambigu ... Puis-je parler de mon frère ? /meurt/
Je soupçonne beaucoup mon frère d'être gay , tout simplement parce qu'a chaque fois que quelqu'un de musclé passe , je regarde ses yeux et magie [Il regarde le ciel *w* /meurt/] ses yeux visent directement l'entre jambe :'3
De plus , aujourd'hui , il on est parti pour pic-niquer , et y'avait une voiture avec un drapeau de gay , mon frère a dit "Ah c'est bien si ils s'assument" , j'ai stratégiquement glissé ma question "De quoi tu parles 8D" et il me réponds confus "Non je me rappel juste d'un truc" . De plus , il ne cesse de dire a ma mère qu'il "Ne se mariera jamais , qu'il n'aura jamais d'enfants et QU'IL N'A JAMAIS EU ET N'AURA DE COPINE" [C'assez alarment 8D] De plus , c'est peut-être que moi , mais je crois que son cul a doublé de volume x3
Bref , cela peut-être des conclusion hâtive , je ne sais pas comment tâter le terrain , mais je crois qu'il est gay , si un jour il me révèle qu'il est gay je serai tellement fier de lui *o*
Serac Serac
Zaguien
Inscrit: 2012-09-15 08:09:30
2013-08-11 00:33:50
LaTortue: c'est peut-être que moi , mais je crois que son cul a doublé de volume x3


Les guêpes en bronzant les fesses à l'air, c'est le mal.
Anonyme
2014-01-11 09:33:14
Moi j'ai un pote qui m'a dit qu'il était bi et après il ma dit qu'il était plus depuis je pense qu'à lui il m'a dit qu'il m'aime puis que c'était une blague ..... sa veut dire quoi ?(il sait pas que je suis gay)
Anonyme
2014-01-11 09:40:01
Moi j'ai un pote qui m'a dit qu'il était bi et après il ma dit qu'il était plus depuis je pense qu'à lui il m'a dit qu'il m'aime puis que c'était une blague ..... sa veut dire quoi ?(il sait pas que je suis gay)
Mystère Deniz
Zaguien
Inscrit: 2009-09-02 07:09:07
2014-01-11 13:58:07
il se fou de ta gueule pour voir ta réaction... En tout cas il n'est pas mature ton "pote"