Réformer le mariage civil.

Anonyme
2013-04-22 10:59:46
Au lieu de foncer vers le passé en réclamant le mariage pour tous, qui n'interesse pas les homos tellement il est étranger à leur mode de vie et tellement ce mariage écrit en 1800 est devenu inadapté à la société toute entière, pourquoi ne pas réformer le mariage actuel , en le dissociant de la procréation ! des tas de gens se marient après 50ans, et il n'est pas question de procréer à cet age là !
l'engagement de fidélité sexuelle est totalement désuet et fait fuir, alors que l'engagement amoureux est le coeur du mariage , est une très belle chose etc....il ne devrait plus être question de laisser un ordre moral désuet prendre en otage le mariage comme il le fait actuellement.

Au lieu de réclamer une égalité de droits certes légitime, pourquoi ne pas aborder la question différemment, avec une refonte complète du mariage civil lui-même ?
remarquons que le législateur a créé plusieurs mariage : plusieurs régimes de mariage, bien conscient qu'un seule conception ne pouvait plus résister à la variété des situations, néanmoins, au delà de la pluralité des régimes de "patrimoine", le coeur du texte définissant le mariage est lui même caduque et inactuel.
Anonyme
2013-04-22 11:21:00
Quand les époux se jurent fidélité, je pense qu'on peut interpréter ça dans le sens que les époux se doivent d'être vrais l'un envers l'autre, et se soutenir dans les épreuves et ne jamais se quitter, c'est dans ce sens qu'on utilise le mot "fidèle", pas trop dans le sens de fidélité physique.

Et de même, si les gens pensent que le mariage est lié à la procréation, c'est parce que le mariage garantit la famille. Sauf que la famille, ça peut très bien être un couple sans enfants. Un couple sans enfants n'est pas une famille avant le mariage, mais dès qu'ils se marient, ils le sont. Et de toute façon, dès qu'on fait un enfant, mariés ou pas, on est une famille, car la famille c'est soit des liens légaux, soit des liens de filiation. Donc associer mariage et procréation c'est juste une erreur de plus de nos chers anti-mariage.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-04-22 13:07:45
Pour des raisons pratiques, il vaut mieux mettre tout le monde au meme niveau avant de reformer le mariage.

De plus les petits humains necessitent d'etre elevés longtemps, avec une securité suffisante. Autrement dit une refonte du mariage et de la parentalité devrait conduire à ce que plus d'adultes soient en charge de l'enfant, notamment financierement et en terme de responsabilité, et non l'inverse comme actuellement.
 
Anonyme
2013-04-22 13:18:39
Pourquoi ne pas abolir le mariage sinon ?
Liffaen Liffaen
Zaguien
Inscrit: 2012-02-24 01:02:28
2013-04-22 16:55:47
Perso le mariage m'intéresse et je pense qu'il est trop dans les m½urs de certains pour l'abolir, le modifier est déjà bien assez dur...
Chaussure Chaussure
Zaguien
Inscrit: 2012-04-25 06:04:20
2013-04-22 17:53:56
Je suis assez d'accord avec Moufle.
Certes Certes
Zaguien
Inscrit: 2008-08-27 10:08:04
2013-04-22 18:10:47
Moufle:Pourquoi ne pas abolir le mariage sinon ?


Parce qu'il y a pas mal d'avantages à être mariés lorsque le conjoint décède par exemple, le mariage c'est pas seulement une histoire d'amour justement, c'est aussi une sécurité pour le couple, l'assurance pour celui qui reste d'être aidé en cas de malheur.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-04-22 19:26:02
Le souci est qu'il n'y a pas que le mariage qui s'affaiblit, mais aussi la filiation.

Traditionnellement il etait vital pour des parents d'avoir des enfants, et vital pour les enfants d'avoir des parents, en general deux parents.

Maintenant les parents peuvent se passer d'enfants, et les enfants peuvent n'avoir qu'un parent, parce que la societe mutualise les risques que cela engendre.

Toute la question est de savoir si la societe va continuer a le faire en temps de crise structurelle.

(Question de meme nature que : qui paie les pilules de l'auteur du topic...)
Anonyme
2013-04-22 20:20:19
Là il est juste question d'ouvrir l'accès au mariage civil classique aux homos sans le changer et c'est déjà la guerre. Alors modifier le mariage...
Flavien Titoune92
Zaguien
Inscrit: 2010-11-01 09:11:05
2013-04-22 20:59:38
ruby-throat:
Donc associer mariage et procréation c'est juste une erreur de plus de nos chers anti-mariage.


Le truc c'est que la loi ne dissocie pas mariage et adoption, donc le débat sur la procréation rentre bien en compte.
Ce que je me demande c'est justement pourquoi il n'y a pas cette distinction, comme si l'adoption était la dernière chose que ne permettait pas le PACS (ou peut-être est-ce le cas) et par conséquent j'en viens à ma question: qu'est ce qu'offre le mariage que n'offre pas le PACS ? Je sors peut-être un peu su sujet, je ne sais pas si ça a déjà été demandé et vous allez me dire qu'en cherchant un peu je pourrais trouver la réponse sur internet mais c'est juste que je suis en semaine de partiels et j'ai pas vraiment le temps de chercher l'information, si ce n'est ici-même...
Anonyme
2013-04-22 21:16:15
 
Flavien Titoune92
Zaguien
Inscrit: 2010-11-01 09:11:05
2013-04-22 22:10:24
Ah oui effectivement fallait pas aller chercher très loin. Merci
Anonyme
2013-04-22 23:08:11
Comme ça été dit plusieurs fois, le mariage a été créé pour unir deux familles dans l'unique but de garantir une sécurité foncière et financière.

Dans la mesure où un mariage sur deux passe devant un juge de la famille, pas étonnant qu'on soit en crise (hoho, je sais, c'est facile).
Anonyme
2013-04-23 00:07:42
Certes:
Moufle:Pourquoi ne pas abolir le mariage sinon ?


Parce qu'il y a pas mal d'avantages à être mariés lorsque le conjoint décède par exemple, le mariage c'est pas seulement une histoire d'amour justement, c'est aussi une sécurité pour le couple, l'assurance pour celui qui reste d'être aidé en cas de malheur.


Tu peux offrir et obtenir une sorte de "securité" et d'"assurance" sans être marié, y'a moyen de se démerder autrement
Daisu Daisu75
Zaguien
Inscrit: 2013-03-26 02:03:29
2013-04-24 01:51:54
Moufle:Pourquoi ne pas abolir le mariage sinon ?

je ne vois pas pourquoi il faudrait abolir le mariage.
Il y a toujours des personnes qui se marient ou qui ont envie de se marier dans le futur. Chacun fait son propre choix.
Supprimer le mariage, et par conséquent l'interdire à des personnes qui ont envie de se marier, revient un peu à la même idée que celle des "anti-mariage pour tous", c'est à dire "vous voulez-vous marier? et bah à travers une loi on décide à votre place de vous l'interdire". Avec le mariage pour tous, on donne le libre choix aux personnes de se marier ou non, alors qu'en suppriment le mariage, on impose quelque chose concernent une décision qui ne nous regarde pas.
Puis bon, vu à quel point le mariage garde une place aussi importante dans le droit et dans la société, ce n'est même pas la peine de l'imaginer disparaître.
Le jour où strictement plus personne ne voudra se marier, ça sera peut être envisageable (du moins transformer le mariage en quelque chose d'autre), autrement, ce n'est même pas la peine de l'envisager.
Anonyme
2013-04-24 03:15:48
Désolé, mais je ne suis pas d'accord,je rejoins Daisu75 ! On ne peut pas abolir une institution pareille, c'est impensable, pour la seule et unique raison qu'elle est au coeur d'enjeu socio-économiques et culturels qui ne peuvent disparaître d'un coup de " poof !" suite à la promulgation d'une loi ! ça ne marche malheureusement pas comme ça ! Il faut donner du temps au temps comme on dit !

Le mariage a depuis toujours été un moyen d'alliance entre deux parties, présentant chacune des intérêts l'une pour l'autre à divers niveaux. Le mariage est comme le contrat noué au terme de longues négociations dans le cadre d'une transaction commerciale. Ni plus, ni moins. Si à certaines époques, il a permis à des tribus de faire la paix, ou à des familels nobles de préserver leurs couronnes et leurs titres, aujourd'hui encore, il permet beaucoup de chose à tout un chacun. Qu'on le veuille ou non, (et si vous le voulez, vous pourriez vous documenter un peu sur la philosophie du capitalisme et son rapport avec la structure de la famille et le mariage), le couple est privilégié dans la vie socio-économique. Eh oui, l'argent reste le maître régisseur, mais ne comprenez pas l'argent dans le sens de "argent", voyez-y autre chose, plutôt des "intérêts" mutuels on va dire.
Exemple, généralement, dans beaucoup de situations, le couple marié obtient deux choses pour le prix d'une.
On le constate souvent. Que ce soit au restaurant ou en boîte ou dans des clubs etc. J'ai bossé dans un club l'été passé pendant quelques semaines, et je me voyais souvent proposer du champagne gratos aux "DAMES", leur maris eux, payaient leur verre. Les couples non mariés, eux, NON, il n'avaient rien, ou quelques petits bonus juste pour les demoiselles, par galanterie -_-' C'est chacun pour soi quoi. Pareil quand vous partez en voyage, si vous êtes marié, vous avez plus de chance, quand presque toutes les places sont prises à bord de l'avion, que la demoiselle antipathique qui fait les enregistrements se démerde un coup, juste pour avoir vu ce mignon petit couple marié s'aimer et se caresser, de vous trouver des places côte-à-côte ! Alors là, si vous dites que vous êtes en lune de miel ! C'est le TOP ! Bon, fin de cette parenthèse.
Tout ça pour dire que ces petits rien, ces petits avantages, ces petits gestes apparemment insignifiants, ne sont pas à négliger, car ils reflètent bien la perception que l'on a du mariage et du couple marié dans le secteur économique. Et je ne parle même pas des gros gestes comme : contracter une assurance, demander un prêt bancaire, ou encore s'arranger une bonne mutuelle, et j'en passe ! Oui, le système économique est bel et bien orienté vers le mariage et la structure du couple ou de la famille, vers une sorte de favoritisme, certes, mais c'est ainsi pour l'instant. Alors non, le mariage, n'a jamais été aussi bien adapté à la société d'aujourd'hui, car le mariage, ce n'est pas qu'une question de configuration familiale dans la cité où l'on raisonne à coup de famille recomposées, homoparentales ou de concubins avec enfants nés hors mariage, etc. Non, le mariage est une institution d'essence économique et financière aussi, bien plus que religieuse et culturelle d'ailleurs, que les sociétés modernes se sont accaparés pour faire tourner leur économie, et que le système hétérosexiste a monopolisé souvent à son avantage.
Juridiquement, le mariage bénéficie d'une très grande et sacrée, et non moins traditionnelle en matière de droit, attention. Il est et a été organisé de façon à être le régime le plus protecteur pour un couple, là encore, nous parlons en terme d'intérêts ! Parce que le mariage, ce n'est pas juste officialiser cette relation avec le personne aimée, c'est aussi formuler des garanties de la façon le plus efficace pour une vie sécurisée et protégée au sein de ce système économique. Quand votre conjoint est malade, qu'il doit se faire opérer, qu'il n'a pas de mutuelle ou d'assurance, il bénéficie de vos avantages. Quand votre conjoint est blessé, que vous devez vous prononcer à son sujet, pour qu'on l'opère lorsqu'il est inconscient, que c'est urgent, eh bien, en étant mariés, vous pouvez le faire. Autrement, il faut attendre une personne de la famille ! Quand votre conjoint est dans le coma, ou quand votre conjoint ne peut se déplacer pour cause d'accident, vous pouvez à sa place, étant mariés, remplir des papiers, les signer, l'aider à gérer ses affaires etc. Abolir le mariage, ou envisager une refonte, JE VEUX BIEN PERSONNELLEMENT, mais quand nous vivons dans une société où seuls les liens LEGAUX entre les personnes comptent et où le mariage est le tampon apposé sur ces lien pour leur donner une dimension légale, eh bien, je ne crois pas que nous soyons prêts à l'abolir ! C'est peut-être à des refontes spécifiques orientées vers la vie socio-économique qu'il faut d'abord songer ! Et ça voyez-vous, ça ne se produira pas de sitôt !