Comment envisagez-vous un couple homosexuel ?

ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-17 17:39:07
Bonjour à tous,
J'ai essayé d'aider une connaissance de mon lycée qui n'a pas fait son coming out, et qui m'a trouvé sur Zag il y a quelques semaines. Il rencontre un garçon de son quartier aujourd'hui, et avant cela j'ai tenté de lui demander si il se sentait actif ou passif, par pure curiosité. Il m'a affirmé ne pas savoir. J'ai été assez surpris. Cela m'a amené à me poser tout un tas de questions sur la structure des couples homosexuels, j'ai lu plusieurs extraits de thèses et d'essais sans pour autant trouver une réponse. J'ai une conception très limitée du couple homosexuel, et dans mes relations les caractères actifs ou passifs ne déterminent pas seulement des pratiques sexuelles, mais
bien des "rôles sociaux" quasi mimés à partir des couples hétérosexuels. Un garçon qui me plait m'a assuré que ce n'était absolument pas une règle générale.

Ainsi, comment cela se passe-t-il dans vos couples, relations ? Avez-vous un avis sur la question ?
Pensez-vous que j'ai eu tort de lui dire que ce caractère est fondateur pour un couple ?
Anonyme
2013-04-17 17:41:02
Sujet abordé maintes et maintes fois, il y a autant de formes de couple qu'il y a d'amours!
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-17 17:42:57
Je suis absolument d'accord, mais en un sens, il y a forcément des structures de couple plus communes que d'autres, non ?
 
Anonyme
2013-04-17 18:03:37
Intéresse-toi aux nuances plutôt qu'aux clichés sur lesquels il n'y a pas plus à dire que ce qu'on voit dans les médias.
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-17 18:06:48
Je comprends ce que tu essayes de me dire, néanmoins je ne fais pas la défense de ce que les médias représentent des couples homosexuels mais bien d'une situation qui me concerne et qui a concerné mes couples parce que mon identité dans une relation s'est construite de cette manière.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-04-17 18:08:14
La structure de couple...c'est assez simple.

Si on dort chez lui, je traine au lit le lendemain matin, et c'est lui qui prepare le ti dej. Si il dort chez moi c'est l'inverse, faut que je repete 10 fois que le ti dej est servi.

Apres si on taffe c'est simple, on est tous les deux en retard. Si c'est le we, faut arriver a se mettre d'accord sur le programme de la journee, c'est deja pas triste. Heureusement il y a des trucs sur lesquels ont est toujours d'accord.

Sinon c'est lui qui fait toujours la vaisselle, moi qui fait toujours le menage, on fait les courses ensemble.

Ah la question concernait le lit ?
Bin là chacun fait selon son inspiration ^^
Anonyme
2013-04-17 18:14:02
Tout le monde pourrait te parler de son expérience, mais il paraît que celle des uns ne sert pas aux autres. Je ne pense pas en tout cas que le fait d'être actif/passif contribue à construire son identité dans un couple. Si tu veux aller dans ce sens, on se retrouve avec le vieux débat de "qui fait la meuf ?"
Reste à savoir si l'identité se construit avant de réaliser qu'on est homosexuel, dans ce cas, j'en reviens à mon constat que le rôle sexuel ne la détermine pas.
Magnet Magnet
Zaguien
Inscrit: 2012-03-13 10:03:37
2013-04-17 20:12:36
Un couple homosexuel ? Bah y'en a un qui fait la femme et l'autre l'homme, bien sûr.
Anonyme
2013-04-17 21:36:28
echyd:Intéresse-toi aux nuances plutôt qu'aux clichés sur lesquels il n'y a pas plus à dire que ce qu'on voit dans les médias.


I support this message.
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-17 21:40:38
allomat69
Pour le coup il y a énormément de cas possibles, mon sujet perd un peu de son importance, mais ça me permet d'en observer un très différent du mien.

echyd
En ce qui concerne le "vieux débat", je vois bien ce que tu pointes du doigt, mais en même temps la socialisation c'est du mimétisme, pourquoi ici ce ne serait pas la même chose, sans pour autant que ça devienne péjoratif. Mes couples sont comme cela, parce que c'est comme je suis, c'est ma volonté qui illustre mon identité. Du coup ton constat final est sans doute juste.

magnetism
Encore une fois, on rend la chose péjorative, mais j'ai le plaisir d'être aux petits soins, je suis perfectionniste et maniac, je ne fais pas plaisir pour autant à ceux qui simplifient ce que sont les homos.
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-17 21:42:40
Ce n'est que mon humble avis, mais on dirait ce que j'évoque vous donne l'impression de parler d'un stéréotype d'hétéro de base sur les homosexuels, mais ce n'est pas ce que je cherche à faire passer..
Anonyme
2013-04-17 23:28:30
Tiens petit coeur, la plupart des couples gays ressemblent à ça :

Kaahlox Kaahlox
Zaguien
Inscrit: 2013-03-28 11:03:25
2013-04-18 08:38:59
Un chiwawa, on aura un chiwawa qui porte un tutu rose avec des dentelles !
Iusidjai Iusidjai
Zaguien
Inscrit: 2011-12-06 07:12:33
2013-04-18 10:33:24
Cette question est tellement énorme que j'en reste stupéfait.

Bien sûr que non un couple d'homo ne "singe" pas les rôles d'un couple hétéro (enfin pas la plupart en tout cas). Après il faut voir ce que tu considères comme féminin ou masculin...

Préférer se faire prendre serait donc féminin ? Que dire des femmes qui portent la culotte et chevauchent hardiment leur mari ? Que dire des messieurs tout à fait banals d'aspect qui vénèrent leur dame comme une reine ou se font prendre avec un gode ceinture régulièrement ?

C'est un peu schématique comme façon de voir les choses non ?

Il y a plein de couples ou les deux donnent/reçoivent et surtout des couples dans lesquels les hommes ne pratiquent pas la sodomie du tout ! (je crois que c'est genre....40 % au moins) lui préférant la fellation et la masturbation réciproque. Je ne te parle même pas des couples de femmes (qu'on oublie trop souvent) qui sont plus...polyvalents.

Donc voilà, déjà rien que pour ça, cette structuration tombe un peu à l'eau...C'était peut être vaguement vrai il y a 30-40 ans, quand les premiers couples "affichés" d'homos sont sortis du bois et qu'ils n'avaient pas vraiment de repères sur lesquels s'appuyer, qu'ils en ont fait des tonnes, peut être pour mieux se défendre, mais aujourd'hui....Bon...Ce cliché devient bien moins fréquent.
Anonyme
2013-04-18 12:46:31
pseudo:Ainsi, comment cela se passe-t-il dans vos couples, relations ? Avez-vous un avis sur la question ?
Pensez-vous que j'ai eu tort de lui dire que ce caractère est fondateur pour un couple ?


T'as posé ces questions à des couples hétéros ? Enfin je ne comprends pas ta question, c'est comme si tu demandais "comment rompent les couples homos" ou un truc du genre... Ben comme un couple quoi, donc comment les couples homos se comportent : comme des couples...

Ensuite je ne pense pas qu'un couple homosexuel soit défini par le coté actif et passif de chacun, en tout cas chez moi ça sera pas comme ça : je compte bien être passif sans faire le ménage ou actif et faire la cuisine (pour schématiser)... Après peut-être que je prone un peu trop l'égalité, on fera comme on le sent!
Ya des couples où c'est l'homme qui cuisine, la femme regarde le foot, enfin plein de possibilités quoi, je vois pas pourquoi ça serait pas pareil pour les couples homos!
Belettedu44 Belettedu44
Zaguien
Inscrit: 2011-11-26 05:11:03
2013-04-18 13:41:20
lundquist:Je suis absolument d'accord, mais en un sens, il y a forcément des structures de couple plus communes que d'autres, non ?


Oui mais aucun intérêt à savoir laquelle. C'est comme si je voulais savoir si il y a plus de ... castor femelle que de castor mâle.

Sinon chacun sa conception, moi perso j'adhère pas à la tienne. ^^
Anonyme
2013-04-18 14:09:44
belettedu44:
lundquist:Je suis absolument d'accord, mais en un sens, il y a forcément des structures de couple plus communes que d'autres, non ?


Oui mais aucun intérêt à savoir laquelle. C'est comme si je voulais savoir si il y a plus de ... castor femelle que de castor mâle.

Sinon chacun sa conception, moi perso j'adhère pas à la tienne. ^^


Moi je te raconte une histoire si tu veux O:]
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-18 18:12:28
Ce n'est pas que je n'ai pas pris en compte toutes vos réponses mais mon questionnement, s'orientait moins sur mes structures, que sur les votres. Je voulais surtout savoir comment ça marchait pour vous. D'ailleurs, vous le dîtes si bien, il y en a beaucoup trop pour les énumérer. Néanmoins, ça ne veut pas dire que ma conception est archaïque, qu'elle ne tient pas debout, que c'est un cliché : sur l'homme et la femme et le début des couples homosexuels non plus. C'est juste comme cela que ça se passe. Pas de jugements, ni pour la votre, ni pour celle-ci, qui à l'air de déranger.

Enfin, je voudrais savoir ce qu'il est bon de dire à mon ami, qui ne sait pas se positionner, non plus se définir dans son couple.
ø Lundquist
Zaguien
Inscrit: 2012-12-09 06:12:28
2013-04-18 18:16:31
belettedu44

"aucun intérêt à savoir laquelle" >>> Il s'agit de ton avis.

Personne ne fait aucune étude sur nous, et les thèses que je lis me font très peur.
L'exemple majeur d'une d'entre elle, concernant la rencontre et la formation des couples, prenait sa base dans une boîte de nuit, où on avait pas l'air de ne faire que danser. Et le propos s'est généralisé, au rapport malsain et nécessaire au sexe pour la formation des couples. DONC il vaut mieux, que je pose mes questions inintéressantes, pour avoir votre avis, et m'en forger un, que de lire des horreurs sur notre orientation.
Anonyme
2013-04-18 19:52:05
Bah comme un mec et un mec ou une nana et une nana qui partagent leur souffle, rien de plus, rien de moins.
Anonyme
2013-04-19 11:20:27
il y en a un qui fait l'homme et l'autre qui fait la femme.

La phrase de magnetism qui se rit des clichés est néanmoins en plein dans le vrai.
Un rapport sexuel n'est jamais réussi dans la neutralité et l'équivalence. Il y a à l'évidence un rôle, voilà pourquoi personne ne peut satisfaire personne entièrement en sexualité. Il y a toujours un manque, et ce manque est vécu à l'extérieur du couple, voilà ce que permet avec succès le mode de vie gay.

Pour le reste , la répartition des roles , des pouvoirs , et des compétences dans le couple, est infiniment variée.
Iusidjai Iusidjai
Zaguien
Inscrit: 2011-12-06 07:12:33
2013-04-19 14:03:56
jcmnono:il y en a un qui fait l'homme et l'autre qui fait la femme.

La phrase de magnetism qui se rit des clichés est néanmoins en plein dans le vrai.
Un rapport sexuel n'est jamais réussi dans la neutralité et l'équivalence. Il y a à l'évidence un rôle, voilà pourquoi personne ne peut satisfaire personne entièrement en sexualité. Il y a toujours un manque, et ce manque est vécu à l'extérieur du couple, voilà ce que permet avec succès le mode de vie gay.

Pour le reste , la répartition des roles , des pouvoirs , et des compétences dans le couple, est infiniment variée.


Maioui maioui....
Certes Certes
Zaguien
Inscrit: 2008-08-27 10:08:04
2013-04-20 16:34:05
Iusidjai:
jcmnono:il y en a un qui fait l'homme et l'autre qui fait la femme.

La phrase de magnetism qui se rit des clichés est néanmoins en plein dans le vrai.
Un rapport sexuel n'est jamais réussi dans la neutralité et l'équivalence. Il y a à l'évidence un rôle, voilà pourquoi personne ne peut satisfaire personne entièrement en sexualité. Il y a toujours un manque, et ce manque est vécu à l'extérieur du couple, voilà ce que permet avec succès le mode de vie gay.

Pour le reste , la répartition des roles , des pouvoirs , et des compétences dans le couple, est infiniment variée.


Maioui maioui....


Pour une fois qu'il ne parle pas du préservatif, on peut l'encourager.
Julien Voyejulien
Zaguien
Inscrit: 2010-04-19 09:04:37
2013-04-21 18:44:40
Je crois que la perception de la société des couples homosexuels ne dépassent guère l'opposition homme-femme. J'ai entendu un grand nombre de fois qu'un homme homosexuel était un esprit de femme dans un corps d'homme, ou encore que dans un couple l'un "jouait" la femme et l'autre l'homme. Je pense qu'à terme ces structures sont effectivement transposées dans la réalité. On voit par exemple des couples de lesbiennes dont l'une est "féminine" tandis que l'autre s'habillera davantage "comme un homme" (notez que je surabuse de guillemets, je n'adhère pas à l'opposition genrée que je décris).
Pour vous donner un exemple, les langues africaines tel que wolof, swahili ... appellent et définissent les homosexuels comme des femmes-hommes (Boy-girl également dans les pays anglophones d'Afrique), ou une femme en couple avec une autre femme comme un mari-femme. Notons aussi que les rôles sexuels des homosexuels sont genrés, l'actif étant l'homme, et le passif la femme. Et, si, par exemple, deux passifs venaient à avoir un rapport sexuel, celui-ci serait qualifié de rapport mâle-lesbien (puisque, même si ce sont deux hommes qui couchent ensemble, ce sont deux esprits de femme étant donné que le passif est assimilé à une femme). Enfin, en Afrique du Sud, le fait d'être lesbienne peut être raccroché au fait qu'un ancêtre mâle habite le corps d'une femme.
Bref, je maintiens que la langue nous bloque, et peut être nous influence dans nos pratiques, car elle ne dépasse pas la stricte opposition homme/femme pour une situation qui n'y répond pas.

P.S: ces exemples viennent d'un cours de littérature que j'ai suivi (oui, j'ai des drôles de cours)