Une amie en or. Mais une seule...

Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-05 18:12:14
Salut

Je me trouve un peu bête de poster ca ici, mais j'ai besoin d'en parler et surtout, j'ai besoin d'avis. Je suis pas très forte en français, ca risque de vous démoraliser, excusez moi !

Alors voilà, y'a presque 1 mois, j'ai fais mon premier coming out à ma meilleure amie. Ca c'est très bien passée, jusque là, pas d'problèmes.

Seulement voilà, dans le "groupe d'amis" y'a 3 filles et 2 gars (et un autre de passage) et ils sont particulièrement homophobes... pour la plupart.
Ce midi on en est venu a discuter des homos. Ca a commencé parce que ma cousine et moi, on se tient la main tout le temps, on se fait souvent des bisous... Et tout le monde nous insulte de gouines. Et là, le fameux ami de passage que l'on appelera A. a débarqué, et c'est lui qui a lancé la discussion sur les homos, particulièrement sur le mariage. Il a dit qu'il était contre les gays. Je lui ai dis "Bah vas-y, argumentes, ca m'intéresse" Bien sur, la seule de mes amies a être au jus m'a fait un grand sourire. A. m'a répondu, je cite : "c'est pas normale, rien que d'imaginer deux hommes ou deux femmes dans un lit ca m'dégoute !!". On a un peu parler, j'éspérer le faire changer mais c'est peine perdu...

Réactions de mes amies :

La fille qu'est pas au courant pour moi :
"Je suis un peu pour le mariage mais surtout pas pour l'adoption !"
Pourquoi ? "Je peux pas voir deux (en murmurant) gays... avec des gosses. C'est sale."

Le premier Mec :
"Ah nan c'est crade !! beurk..." Ok,no comment...

Le deuxième mec :

"Bah ils font ce qu'ils veulent, si je devais voter je dirais oui !"

En gros, sur mes 5 amis, seuls 2 m'accepteraient si je leur disait...
Donc je sais plus quoi faire, j'en peux plus qu'on me dise "ha sale lesbienne" j'ai envie de leur dire, je suis lesbienne, et ALORS ?! J'temmer.... !

Puis c'est mes amis, quand on parle d'homos ou de couples dans la classe, je suis considérée comme hétéros, ca m'saoule ! :|

Des suggestions ? Ca serait vraiment sympa...

:-[

Edit :
J'ai due mal m'exprimer, la deuxième fille est très homophobe. Ou en a l'air en tous cas.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2013-02-05 19:21:15
"Des suggestions ? Ca serait vraiment sympa"

Pour être passé par là, mon conseil est de s'entourer d'amis hétéros gay-friendly, et de quelques amis gays en couple.

Dans ce conditions on est tranquille.
Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-05 19:38:28
Jusque là je suis d'accord, mais je vais pas demander a mes "peut-etre futurs" amis s'ils sont homophobes, surtout que dans mon collège, y'a pratiquement que des homophobes ou des homos cachés. C'est pas du tout un collège basé sur la tolérance...

Mais j'espère que sa changera dans mon nouveau collège...
 
Risiblerobin Risiblerobin
Zaguien
Inscrit: 2010-05-01 11:05:53
2013-02-05 23:48:29
Tout d'abord, pour reprendre ton titre, mieux vaut une amie en or que dix amis en plastique. Le plastique c'est vulgaire.

Ensuite, je dirais "Ah mais, EVIDEMMENT" à partir du moment où j'ai lu que tu étais au collège.
D'une part, tes amis n'auront surement pas la même réaction si ils savent qu'on parle de TOI en tant qu'homo (attention, je ne garantie rien). Mais pour autant, je ne te recommande surtout pas de leur dire. Le collège est une période où on est plein de préjugés encore. Les gens sont cons. Même pour toi, j'imagine que ta sexualité n'est pas encore une chose dont tu as fait totalement le tour. Donc, rien ne presse. Si tu veux savoir, ça ira beaucoup mieux au lycée. Mais, je ne peux pas te dire de couper ta vie sociale jusqu'à l'arrivée du lycée (d'autant que je ne sais pas en quelle classe tu es..)! Non le mieux, me semble-t-il c'est de ne pas le dire si tu ne t'en sens pas vraiment obligée. Ca n'a pas grande importance au fond; c'est ton orientation sexuelle, c'est privé. A partir du moment où tu as une personne de confiance avec qui en parler, c'est bon.
Ensuite, si jamais tu dois le dire à l'un d'eux, mieux vaut le prendre à part et dans la confidence évidemment. Les gens font souvent les malins devant les autres mais en tête à tête ça change du tout au tout.
Quand aux discussions même d'homosexualité et ce qui tourne autour, je ne te conseille pas de forcer le sujet avec les gens de ton age et de ton entourage, si tu n'es pas prête à tout entendre (et par là, je veux dire être blessée). Visiblement, ce sont des gens qui n'ont pas encore un avis critique et réfléchi (vu les arguments) donc ce n'est pas la peine de trop trop en discuter si ils sont hargneux, d'une part tu ne les convaincras pas même avec toute la logique du monde et d'autre part, c'est inutile.
Voila. Je crois que c'est tout. C'est absolument frustrant et détestable de s'entendre dire "attends encore, tu es jeune" mais c'est ça. Ca va aller de mieux en mieux avec le temps.
T....... Dylan21
Zaguien
Inscrit: 2012-10-15 10:10:59
2013-02-06 00:42:56
Si tu ressens le besoin de le dire, commence peut-être par la fille qui ne le sait pas mais qui visiblement à l'air d'être ouverte. Après, bah, tu verras mais comme les autres l'ont dit, attends peut être le lycée car au collège, niveau mentalité, ça vole bas en général quoi^^
Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-06 22:10:39
Risiblerobin:



Merci beaucoup de ta longue réponse. Tu sais, on est jeune mais ce n'est pas seulement ca le problème. Je n'en sais rien en fait. Ils ne sont pas encore assez matures pour se fonder leur propre avis, et reprennent tous les propos de leurs parents. Je n'aimes pas ca. Ce n'est pas parce que mon père est raciste que moi je le suis ^^'
(Attention, je ne veux pas dire par la que je suis plus mature qu'eux !)
J'ai pas envie d'attendre le lycée comme tu me le conseilles, ca a beau arrivé a grand pas vers moi, j'ai envie de pouvoir être moi, dès aujourd'hui.
Et question vie amoureuse, comment rencontrée une fille si je suis considérée comme hétéro ? L'amour est interdit aux homos ?
Je vais devoir mentir tout le temps a mes amis ?
Et puis j'ai peur du lycée, j'ai peur que les gens n'est pas changer d'avis et que la discrimination soit plus violente.

D'ailleurs en parlant de ca, je m'en fiche que l'on me traître de gouine de temps en temps, j'ai connue pire. Et puis on est très protéger dans notre collège, limite trop.

Effectivement, c'est frustrant d'entendre dire "tu es trop jeune !". Mais je tiens comme même a préciser que je suis sure et certaine d'être attirée par les filles, et depuis mon plus jeune âge. Je crois que c'est ce sentiment qui m'a aidé a ne pas suivre l'avis de mon entourage (ecole, famille...) concernant les différences que ce soient le racisme ou l'homophobie. Je suis pas la première lesbienne de la famille, et quand je vois comment on regarde et on parle de ses pauvres filles, ca me fait peur.

Enfin là, je dévie, je n'ai pas l'intention de faire mon CO a ma famille, bizarrement je ne trouve pas ca important, pas avant mes 16 ans au moins. Mes amis c'est différent, je passe ma vie avec eux, c'est a eux que je dois parler de mes coups de coeur etc... Et c'est au collège/lycée que je rencontrerai des filles.

Désolé, je viens de me rendre compte du pavé... Bonne soirée si tu as eu le courage de lire:)


EDIT :

dylan21:Si tu ressens le besoin de le dire, commence peut-être par la fille qui ne le sait pas mais qui visiblement à l'air d'être ouverte. Après, bah, tu verras mais comme les autres l'ont dit, attends peut être le lycée car au collège, niveau mentalité, ça vole bas en général quoi^^


Merci mais je crois que je me suis mal exprimée : la fille qui n'est pas au courant a beaucoup de mal a parler des homos. Elle ose a peine prononcé le mot et ce n'est pas la première fois que je le remarque. Et comme dis dans mon msg plus haut, je ne tiendrai pas jusqu'au au lycée. Je ne peux pas les laisser m'insulter (indirectement) sans réagir !!
Risiblerobin Risiblerobin
Zaguien
Inscrit: 2010-05-01 11:05:53
2013-02-06 23:42:42
La maturité est une question d'age ! Pas seulement (tu en es la preuve), mais souvent.
Je crois que tu as raison de vouloir être toi, évidemment. C'est juste que j'avais envie de prendre une attitude paternaliste je crois ! Ah les désirs d'être parents, parfois ça vous prends sans prévenir on dirait.
Pour l'amour, je crois que il y a une sorte de feeling entre deux personnes qui se plaisent sans pour autant qu'il soit écrit sur leur front "HOMO HOMO". Si une fille te plait, ou si tu plais à une fille, vous allez le sentir réciproquement et cela sans se faire de longs discours. On ne drague pas que les homo assumés et revendiqués, c'est un peu le jeu. Parfois on tombe juste et parfois on tombe de notre chaise.

Pour les rencontres, il y a ce site. Mais là je mettrais de grosses objections. Je crois vraiment que c'est un mauvais endroit pour faire ses premières rencontres, qui plus est quand on est jeune. Je ne crois pas que tu rêves de trouver ta nana sur internet ? Moi, non en tout cas. Mais je suis ici parce que... Enfin c'est un autre sujet.
Tu risques probablement de vivre tes premières amours d'une façon clandestine. Mais, est-ce bien un risque ? Je ne crois pas. Je suis partisan du dicton 'pour vivre heureux, vivons cachés'. Trouves-toi d'abord quelqu'un avec qui partager des sentiments et ensuite tu verras si tu dois partager ça avec tes amis.

Crois-moi, le lycée même si c'est loin d'être un paradis, c'est beaucoup mieux que le collège. C'est d'ailleurs un bon endroit pour les premiers émois, les amourettes. Voir évidemment les amours tout à fait sérieuses.

Je ne te dis pas (et je crois que tu l'avais compris) que tu es trop jeune pour les sentiments, mais seulement que ton environnement l'est. Je sais que même moi, personnellement me sachant attirer par les garçons depuis le collège (enfin l'assumant intimement en tout cas), j'aurais regardé d'un drôle d'oeil un couple de filles ou de mecs s'affichant au collège.

Le CO en effet est tout à fait compréhensible dans ce sens. Les amis d'abord.
Mais attends juste des amis dont tu sois sûr? Je ne sais pas exactement quel genre de relation tu entretiens avec tes amis, mais il ne faut pas se mentir : on s'en fait plein de nouveaux avec le temps qui passe et toute la ronde tourne. Tout change. Donc, tu verras bien. Dis-le à ceux à qui tu crois que ça peut être intéressant et productif de le dire. A ceux qui sauront t'écouter et te répondre.
Enfin tout cela n'est que du bon sens, mais bon, c'est important.

Pour le problème de leur homophobie (qui n'en est pas réellement, je suppose qu'au fond c'est juste des aprioris et de la mauvaise volonté) planante, je ne sais trop que te conseiller. C'est à toi de voir. Tu peux très bien tenter de leur expliquer les faits tels qu'ils sont pour leur faire comprendre que l'homosexualité n'a rien d'aberrant. Mais c'est souvent peine perdue et tu risques de te griller. Je ne sais pas. C'est à toi de voir.
En ce qui me concerne, au collège je me taisais sur les 'débats' homophobes qui m'entouraient mais ça me démangeait follement. Et puis, avec le temps, je suis devenu un vieux con aigris qui n'a rien à foutre de l'avis d'autrui. Encore aujourd'hui ça me titille d'entendre les cons dire des conneries. Tout à l'heure, au restaurant universitaire, j'entendais la table dans mon dos parler du mariage homosexuel avec des arguments consternants. Et ces pauvres types se gargarisaient de leur prétendu implication politique et de leur intelligence viril (ça a 18ans, ça vote alors ça croit tout savoir). J'avais envie de me retourner et de dire ce que je pensais. Et puis je me suis rappelé à l'ordre : ils n'en valent pas la peine. Je ne perds pas mon temps ni ma dignité pour quiconque. Que ce soit les cons de pro-mariage ou les cons d'opposants. Je me fous de tout désormais. Ce qu'ils peuvent penser de moi en bien ou en mal m'indiffère.
Mais bon. C'est mon caractère qui s'est forgé avec les années de mépris de l'humanité, de dédains. Ce n'est pas vraiment une vie que je recommande mais pour moi elle me convient.
Alors, à toi de voir si tu veux prendre la cause des homo, ou seulement ta cause, ou la cause de personne, si tu te fous des autres, ou si tu te tais ou encore si tu as envie de crever des yeux. C'est ton choix !

Ne t'excuse pas du pavé, j'aime la lecture. Je m'excuse du mien si toi tu n'aimes pas ça..!
T....... Dylan21
Zaguien
Inscrit: 2012-10-15 10:10:59
2013-02-07 16:30:34
Désolé, je me suis trompé de personne dans ce que je t'ai dit. Je voulais te suggérer de commencer par le dire au mec qui a l'air ouvert, qui a dit "Bah ils font ce qu'ils veulent, si je devais voter je dirais oui !".

Après, je pense que les filles homos sont mieux acceptées que les mecs homos. Enfin c'est mon point de vue mais perso, quand j'avais cet âge là, les mecs étaient beaucoup du genre à fantasmer sur les lesbiennes alors bon...
Mais je pense quand même que, malgré que tu n'aies pas envie d'attendre le lycée, le révéler ouvertement maintenant serait une erreur quoi. Commence par tes amis cette année, et puis ensuite, l'an prochain, comme t'as dit RIsiblerobin, tu te feras d'autres amis à qui tu pourras le dire directement et ainsi de suite quoi. Je ne pense pas que ça soit la meilleure solution de la crier haut et fort à tout le monde maintenant.
Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-08 21:39:58
Risiblerobin : Encore merci ! Je suis désolé j'ai lue, mais je répondrais demain pour éviter de répondre a la va vite, j'ai pas le temps ce soir. Bonne soirée

dylan21 : Ce n'est pas grave Sauf qu'avec le garcon, aujourd'hui on s'est un peu engueuler, je pense que ca va aller mieux lundi, ils supportent pas nous voir. Non, je ne veux pas l'afficher au monde entier pour l'instant, mais mes amies je les connais depuis plusieurs années, c'est vraiment une relation fusionnelle ! Merci également.
Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-11 18:35:08
J'adore lire

J'avoue que je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis, la maturité dépend aussi de l'éducation je pense, je sais que mes parents m'ont donné beaucoup de liberté et m'ont accordé leur confiance, ca m'a beaucoup aidé. Mais je me trompe peut-etre !

Risiblerobin:Pour l'amour, je crois que il y a une sorte de feeling entre deux personnes qui se plaisent sans pour autant qu'il soit écrit sur leur front "HOMO HOMO". Si une fille te plait, ou si tu plais à une fille, vous allez le sentir réciproquement et cela sans se faire de longs discours. On ne drague pas que les homo assumés et revendiqués, c'est un peu le jeu. Parfois on tombe juste et parfois on tombe de notre chaise.


C'est vrai, ce sentiment est bizarre d'ailleurs !
Mais j'ai encore le temps pour les histoires d'amour assumées

Risiblerobin:
Pour les rencontres, il y a ce site.

Oh non, pas de rencontre par internet pour moi ! Et puis il n'y a pas beaucoup de gens de mon âge. Je suis aussi exigeante qu'une hétéro... Je veux pouvoir voir l'être aimé le plus souvent possible

Risiblerobin:

Je suis partisan du dicton 'pour vivre heureux, vivons cachés'. Trouves-toi d'abord quelqu'un avec qui partager des sentiments et ensuite tu verras si tu dois partager ça avec tes amis.


Euh... Bof ! Ca va un moment mais j'aimerais quand même partager cet amour avec mes amis proches au moins, et si possible aux yeux de tous...

Quant au lycée, j'espère que ce que tu dis est vrai !


Risiblerobin: Le CO en effet est tout à fait compréhensible dans ce sens. Les amis d'abord.
Mais attends juste des amis dont tu sois sûr? Je ne sais pas exactement quel genre de relation tu entretiens avec tes amis, mais il ne faut pas se mentir : on s'en fait plein de nouveaux avec le temps qui passe et toute la ronde tourne. Tout change. Donc, tu verras bien. Dis-le à ceux à qui tu crois que ça peut être intéressant et productif de le dire. A ceux qui sauront t'écouter et te répondre.


Et bien l'amie a qui je l'ai dit, je la connais depuis le tout début de la sixième, c'est une relation vraiment fusionnelle, on ne fait qu'une ! On se fait entièrement confiance et rien ne pourra détruire notre amitié. Mais les autres, ca fait moins longtemps et on est pas aussi proche...

Risiblerobin:Je ne te dis pas (et je crois que tu l'avais compris) que tu es trop jeune pour les sentiments, mais seulement que ton environnement l'est.


Oh tu sais, mon environnement est déjà trop jeune pour les couples hétéros, alors ne parlons même pas des homos...

Risiblerobin: Alors, à toi de voir si tu veux prendre la cause des homo, ou seulement ta cause, ou la cause de personne, si tu te fous des autres, ou si tu te tais ou encore si tu as envie de crever des yeux. C'est ton choix !


Je ne veux pas prendre ma cause en particulier, juste essayer de faire changer l'avis des gens. Ils sont souvent remplis de clichés. Mais je ne m'en fous pas, même si je me tais ca me touche. J'ai du caractère mais je reste susceptible !

Risiblerobin: Tu peux très bien tenter de leur expliquer les faits tels qu'ils sont pour leur faire comprendre que l'homosexualité n'a rien d'aberrant.


C'est ce que j'ai essayer de faire avec un des mecs, qui m'a pris pour une folle ^^'

Encore merci, ca m'a fait réfléchir.
Anonyme
2013-02-12 19:24:21
Bon j'ai pas tout lu ... Je vais juste te donner mes faits. J'ai deux amis qui sont contre le mariage et je ne parle même pas de l'adoption. Ils sont au courant pour moi et un des deux a même accepté que j'ai pu avoir des sentiments pour lui. On peut être contre et respecter les homos. Ils ne veulent pas mon malheur, mais c'est juste contre leur valeurs. Après, c'est vrai que mes amis ont des arguments recevables derrière. Si ce sont de vrais amis, ils passeront au delà de tout ça. C'est difficile d'avoir une vraie opinion sur l'homosexualité quand personne dans notre entourage en est affecté ... Moi même, je me souviens avoir dit d'un pote à mon frère : "je crois qu'il est homo mais j'espère pas". Comme quoi ...
Pomme ;p Pomme-fraise
Zaguien
Inscrit: 2013-01-07 04:01:22
2013-02-14 17:10:35
Ok, merci

Je suis contente pour toi mais je ne pense pas que mon entourage réagirait pareil...

La preuve avec un de mes "amis" qui a coupé les ponts parce qu'il pensait que j'étais lesbienne avec ma cousine --'
Sacha SuperNova
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 03:10:09
2013-02-17 07:28:39
Bah, c'est déjà bien d'avoir une amie qui t'acceptes comme tu es. Même si c'est peu, c'est déjà ça.

Sors, fais des soirées, des Zagmeet, rencontre du monde, tu vas te construire un réseau.