Je suis gay , mais je pense me trouver une copine pour que ma famille me laisse tranquille.

Anonyme
2014-10-29 23:03:12
Anonyme:Je pense que l'idée de la fausse copine ça donnerait de faux espoirs à ta mère et à ton entourage de te voir avec une fille, et surtout que, si elle est lesbienne et toi gay, vous n'arriverez pas à maintenir l'illusion d'un couple très longtemps...


Froidmont:As-tu seulement anticipé les difficultés éventuelles ? Cette fille lesbienne ne va pas s'empêcher de vivre sa vie de lesbienne quand même; et si un membre de ta famille la voyait au bras d'une autre fille, ou moins équivoque l'embrassant à pleine bouche. Ils viendront tous te dire que c'est une salope, que tu es cocu, etc etc. Elle aura, elle aussi, à souffrir de cette mascarade. Par ailleurs combien de temps comptes-tu jouer la comédie ? Si tu fais semblant de rester trop longtemps avec elle, prévois la question fatale : "Et pour vous, le mariage, ça vient quand ?" Tu te réserve des situations difficiles en choisissant cette voie. Mais agis comme bon te semble, tu risques juste d'en être malheureux toute ta vie.


Peut-être que elle aussi, la lesbienne, veut réussir sa vie et trouver un vrai mec en tant que mari.

Si c'est clair dès le départ, je vois pas bien où est le souci. Si la lesbienne souhaite un mari homme pour cacher sa condition à sa famille, ses amis et ses collègues, ce n'est pas très cohérent de dire que la famille du gay pourrait la choper en train d'embrasser une fille dans la rue...

Jack Lang et Monique sont bien mariés, par exemple, et personne ne va leur chercher des poux. Y en a plein dans le milieu politique des comme-ça, et personne ne leur cherche des poux, ils arrivent même à maintenir l'illusion à leurs gosses.

arthur-boy-7:so-chris merci pour ton message , j'ai pensé à m'éloigner un peu de ma famille soit de pays ou de région car pour moi c'est la seul solution pour vivre ma vie . après je sais que tôt ou tard sa risque de se savoir mais j'espère que se sera pas maintenant car ni moi ni ma famille ne sommes prés pour ça.


Je n'aime pas trop l'expression de "vivre ma vie", genre "tout plaquer pour vivre ma vie", on a l'impression que ton objectif, c'est de partir en expédition à Mykonos pour faire des partouzes soir après soir. Il ne faut pas dramatiser la situation. C'est pas parce que tu aimes un mec que tu es gay, tu es ce-mec-là-o-phile, c'est tout. En revanche, si tu entendais bien par "vivre ta vie" le fait d'écumer des partouzes gay jour après jour, c'est une autre histoire... Là effectivement, je ne peux rien pour toi