Vaccination Hepatite B ... ou pas ?

Anonyme
2012-09-03 14:27:26
Bonjour à tous !

Je viens d'aller chercher mes résultats de dépistage et je me suis rendu compte que je ne possédais pas d'anticorps anti-VHB. Le médecin m'a conseillé de me faire vacciner mais je sais que ce vaccin est controversé. Est ce vraiment nécessaire si on se protège avec un préservatif ? Qu'en pensez vous ?
J'ai pas trop envie de me faire vacciner "pour rien" ...

Merci
Nicolas
LL-sonador LL-sonador
Zaguien
Inscrit: 2010-01-08 02:01:35
2012-09-03 14:38:14
Hello !
Le préservatif protège de toutes les MST/IST (dont l'hépatite B ). Ainsi, si tu n'as pas de pratiques sexuelles à risques et que tu n'es pas toxico, ce vaccin t'est facultatif.
Il me semble qu'il y a eu une polémique autour du vaccin contre l'hépatite B (qui favoriserait de développement de la sclérose en plaques), mais j'en sais pas plus !
Nico Nicolasdi
Zaguien
Inscrit: 2012-06-09 05:06:12
2012-09-03 14:42:47
Les hépatites peuvent pas se transmettre par salive aussi, en s'embrassant?
 
LL-sonador LL-sonador
Zaguien
Inscrit: 2010-01-08 02:01:35
2012-09-03 15:01:22
La salive est porteuse du virus, mais dans une quantité beaucoup moindre. Comme pour le VIH, il faudrait que l'interieur des 2 bouches saigne de façon assez abondante. Ou bien que ton partenaire te morde... !
Mael MaelstroM
Zaguien
Inscrit: 2007-05-09 09:05:04
2012-09-03 15:17:00
De mémoire, c'est surtout sur la première génération de vaccins que la controverse porte. Je suis personnellement vacciné contre HB depuis ... 3/4ans je ne sais plus, je n'ai jamais eu de problème
Anonyme
2012-09-03 15:40:38
Le problème avec la plupart des vaccins c'est qu'ils utilisent l'aluminium comme adjuvant (bon marché mais efficace). Cet aluminium peut être nocif et l'organisme ne sait pas l'expulser. Peser le pour et le contre c'est plutôt dur. Est-ce que tu as beaucoup de risques de te voir infecté par ce virus dans notre société occidentale ou tu voudrais n'en courir aucun. Moi je voudrais n'en courir aucun en tout cas. Tout en sachant que l'aluminium est nocif. Mais il est possible pour certain vaccins de s'en procurer sans aluminium.

Bon c'est un point du problème, le reste je ne sais pas.
ND Nodoubtnodoubt
Zaguien
Inscrit: 2012-03-10 09:03:33
2012-09-03 15:51:41
Mon medecin m'a déconseillé de le faire. une personne de ma famille proche étant atteinte de la sclérose en plaque, il est préférable de ne le pas faire.
la transmission de la maladie dans les gènes n'as pas encore été prouvée mais fait partie des doutes sur cette maladie.

je refuse donc de le faire. Il est plutôt facultatif..

Si ça peut t'aider..
Harfang Harfang
Zaguien
Inscrit: 2007-07-23 08:07:30
2012-09-03 16:47:57
Le scandale de la sclérose en plaque lié aux vaccins contre l'hépatite B date du début des années 1990 il me semble.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-03 16:55:23
Le bénéfice de ce vaccin est plus important que ses risques supposés, pour les populations à risques, tels que les gays, les populations des pays à faible niveau sanitaire, et les voyageurs dans ces pays.

Pour ce qui est des risques...

Pratiqué à grande échelle, et en présence d'un adjuvant qui augmente l'expression du faible dosage pratiqué pour des raisons d'économie, ce vaccin semble avoir accéléré le déclenchement de maladies neurologiques, telles que la sclérose en plaque, mais rarement.

Pour ce qui est du bénéfice...

Les gays et populations des pays pauvres ou les grands voyageurs, sont particulierement exposés à ce virus, qui est une infection transmissible sexuellement, et par défaut d'aseptie des instruments dans les hopitaux du tiers monde.

Dans 10% des cas la maladie va devenir chronique, et détruire progressivement le foie, provoquant des fatigues extremes, et mettre en jeux la survie. Notamment il peut se développer un cancer du foie, au pronostique tres sombre.

Globalement, la vaccination reste conseillée pour les gays pratiquant de multiples rencontres.
Anonyme
2012-09-03 16:55:36
Merci pour vos réponses, j'irais voir mon médecin traitant pour savoir ce qu'il en pense. Mais à priori, je n'ai pas de comportement à risque, donc pour le moment, je ne vais pas le faire.
Anonyme
2012-09-03 16:57:57
nicolasmusique:
J'ai pas trop envie de me faire vacciner "pour rien" ...



C'est toujours mieux que d'avoir la masse de médocs à prendre ensuite, vaut mieux prévenir que guérir, en plus ça doit être remboursé donc profite-en si tu est plus sujet à risque. La prévention en plus ne coûte pas tellement à la société, ce qui coûte cher est de guérir... De plus c'est plus agréable à supporter, un simple vaccin tout con, non?
Mehdi Yo-tux
Zaguien
Inscrit: 2009-05-21 12:05:16
2012-09-03 17:06:26
Salut,

J'ai été confronté à ce genre de problème dans ma famille donc je peux te répondre. En plus, mon copain travail dans le milieu de la rechercher. Vu que j'ai tout compris, je peux t'expliquer.

Alors comme disait romanticide, en effet, il y'a eu une controverse dans les années 90.

A l'époque, l'hépatite b est un vrai fléau, il fait un ravage chez les jeunes.

Donc les autorités de l'époque se sont dit qu'ils vont vacciner systématique tel groupe de personne à risque.

Mais dans le même temps, il y'a eu une vague scélose en plaque qui a sévit.

Un groupe de chercheur, a fait une corrélation statistique entre la vague de vaccination et la vague de sclerose.


Mais cette étude à été largement, contre dit, car il n'existe aucune preuve scientifique que le vaccin déclence la maladie.

Donc depuis quelques années, la vaccin a été mis hors de cause.

J'aimerai aussi te dire, que l'hépatite b est une maladie grave. Je te conseil fortement de te faire vacciner.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-03 18:54:09
Plus qu'un reel ravage chez les jeunes, l'HB était dans le "pac" des IST, qui comprenait le HIV. Le cancer du foie était une cause parmi d'autres des déces par Sida.

Maintenant que le HIV est à peu pres controlable par une tritherapie, l'hépatite B reste un "merde" difficile à soigner, et les cas graves sont irrécupérables.

Là dessus un labo a mis au point un vaccin qu'il tenait absolument à rentabiliser, et expliqué aux gouvernement français que l'HB est tres contagieux, y compris par la salive (ce qui ne se vérifiera pas ultérieurement). Celui-ci décide alors de vacciner tous les jeunes avant qu'ils aillent tremper leur langue et autres choses dans les endroits que la morale réprouve lol.

Evidemment, plus on utilise un vaccin, plus on a des cas de réactions vaccinales, ou en tout cas de relation apparente entre la vaccination et ces réactions, auto-immunes en l'occurence, genre commencement d'une sclérose en plaque 2 mois apres.

Résultat, pour avoir voulu généraliser un bon vaccin au-delà de sa cible naturelle, sans doute pour des raisons mercantiles, on se retrouve à être un des pays avec la plus faible couverture vaccinale, car les gens se sont révoltés, y compris des medecins sensés vacciner.

Mais il reste apparemment un bon vaccin pour les gens à risque, notamment les jeunes gays instables, à ne pas négliger.
Anonyme
2012-09-07 03:36:55
Le vaccin contre l'hépatite B ( VHB ) est vraiment un plus en matière de prévention quand on est pédé.

Bien sûr, comme pour le vaccin contre les papillomavirus (HPV, qui provoquent des condylomes), on médiatisera plus facilement les très rares cas d'évènements indésirables graves. On les dénombrera, aussi, parce que c'est facile, surtout quand on est journaliste et qu'on aime le sensationnel à l'information sérieuse. Mais combien sont les gays qui y ont échappé en étant vaccinés ? Pour le savoir c'est tout de suite plus complexe, donc on préfère ne pas en parler et affoler. En ce sens, la précipitation liée à la mise sur le marché du vaccin contre la grippe H1N1 (celle qui allait tuer tout le monde, souvenez-vous) a fait beaucoup de mal aux représentations collectives sur les vaccins : on en a peur aujourd'hui, alors que les vaccins ont par le passé permis de vrais progrès de santé publique.

C'est dommage, car en prenant les faits de manière très stricte, sucer sans capote, c'est un comportement sexuel à risque, or c'est une des voies de transmission de l'hépatite B.
C'est un peu comme le VIH, oui il est peu fréquent de choper le virus ainsi, mais peu fréquent ça ne veut pas dire inexistant, et il suffit de se retrouver dans la mauvaise statistique, pour s'en rendre compte. Alors pour une fois qu'on a la chance d'avoir un vaccin efficace, quand on a déjà à gérer dans sa vie sexuelle 200 fois plus de risques de choper le VIH qu'un hétéro, baiser avec cette peur d'une hépatite B en moins, c'est clairement positif et devrait tous nous encourager à nous faire vacciner.

J'ajouterai pour finir que plus de 7 % des patients infectés par le VIH sont aussi porteurs du VHB. Et c'est pire pour l'hépatite C pour laquelle nous n'avons pas de vaccin (25%)… les traitements antirétroviraux esquintent suffisamment le foie pour ne pas en plus se payer le luxe d'une hépatite.
Anonyme
2012-09-08 09:41:12
Le vaccin est obligatoire dans le milieu hospitalier ... Perso j'aurai aimé ne jamais devoir le faire sachant qu'un ami c'est retrouvé paralysé un an !
Anonyme
2012-09-09 06:17:04
Oui enfin ce n'est pas parce que ton ami fait partie des très rares cas d'évènements indésirables, et c'est malheureux pour lui (si tant est que ce soit effectivement corrélé avec le vaccin), que cela enlève tout le bénéfice d'une couverture vaccinale importante contre le virus de l'hépatite B chez les gays…
Anonyme
2012-09-09 11:19:05
Les effets neurologiques, potentiels, sont connus ... Après la question était de savoir s'il faut ou pas le faire : Je ne le ferais pas si je n'était pas obligé. Faut peser le pour du contre.

Je sais que le risque est faible d'avoir ce genre d'effet indésirable mais il existe. Il suffit d'une dose pour que ça t'arrive !
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-09 11:58:07
il FAUT te faire vacciner. tu es jeune et en bonne santé, une infection à HBV est potentiellement grave et se traite difficilement.
de plus HBV est très contagieux: en cas de contact il y a plus de 30% de chance de contracter le virus, contre 3% pour HCV et 0.3% pour HIV. il se transmet aussi par la salive... il suffit d'un baiser!
on a la chance d'avoir un disposition un vaccin qui marche à 100% (en cas d'immunisation)
les effets secondaires neuro sont très contreversés: il n'a pas été prouvé de causalité direct.

VACCINEZ VOUS
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-09 12:00:30
stinkbombers:Les effets neurologiques, potentiels, sont connus ... Après la question était de savoir s'il faut ou pas le faire : Je ne le ferais pas si je n'était pas obligé. Faut peser le pour du contre.

Je sais que le risque est faible d'avoir ce genre d'effet indésirable mais il existe. Il suffit d'une dose pour que ça t'arrive !


Si tu as une vie monastique, ou si tu sors avec des hétéros à faible risque, le raisonnement est valable.

Si tu couches avec des gays, même en ayant l'intention de te protéger, le risque de chopper une HB avec évolution grave, reste tres supérieur.

Le risque discutable est la vaccination de l'ensemble de la population, qui par le nombre tres important de personnes vaccinées, provoque inévitablement des réactions vaccinales, alors que beaucoup de ce gens ne vont pas se retrouver dans des situations à risque.

Mais pour beaucoup de gays, qui préfèrent le concret à la cam, il n'y a pas photo.
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-09 12:00:46
la sclérose en plaque est une maladie auto immune qui se développe en dehors de toute infection virale un vaccination. il n'a pas été prouvé que ces cas soient plus liés au vaccin plus qu'au simple fait de hasard. (coincidence)
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-09 12:07:36
fabulous13:la sclérose en plaque est une maladie auto immune qui se développe en dehors de toute infection virale un vaccination. il n'a pas été prouvé que ces cas soient plus liés au vaccin plus qu'au simple fait de hasard. (coincidence)


Dans ce cas, ces coïncidences auraient du éveiller les soupçons pour d'autres vaccins, et c'est beaucoup moins le cas.

On s'est retrouvé à soupçonner une plus forte réactivité vaccinale pour le vaccin HB, conjointe à une plus forte pression des labos pharmaceutiques pour l'imposer.
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-09 12:25:15
le vaccin aurait pu induire des poussées chez des patients déja atteints de sclerose en plaque. seule une étude a avancé ça (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15365133). depuis plusieurs commissions se sont réunies d'autres études ont été faites mais aucun lien n'a été établi.
chez un jeune adolescent en bonne santé sans signes ou facteurs de risques de maladies auto immunes, il FAUT se faire vacciner
la haute autorité de santé a émis des recommandations dans ce sens:
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Hepatitis_B_sclerosis.pdf
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-09 12:55:21
fabulous13 ,

"la haute autorité de santé a émis des recommandations dans ce sens"

Si la haute autorité n'est pas capable d'expliquer ça en français aux français, c'est assez mal engagé.

D'ailleurs depuis le début cette affaire est mal engagée.
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-09 13:10:44
les recommandations de l'has sont en français et on été confirmées par une nouvelle recommandation de 2008. ces recommandations s'appuient sur des faits statistiques et épidémiologiques très sérieuses
le vaccin est une protection autrement plus efficace que le preservatif
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-09 13:12:23
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20081002_HepB.pdf
Anonyme
2012-09-09 19:09:33
Merci ... vos messages me poussent plutôt à envisager la vaccination. J'en parlerai à mon médecin.
Merci à tous
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-09-09 20:10:14
fabulous13 ,

"le vaccin est une protection autrement plus efficace que le preservatif"

Tout-a-fait.

Sur le fond je suis d'accord avec toi, un gay (je m'en tiens prudemment à eux) qui n'a pas fait vérifier par son médecin son statut sérologique HB, et le cas échéant n'est pas à jour de sa vaccination, est un gay bien imprudent...

Merci pour le lien.


nicolasmusique:Merci ... vos messages me poussent plutôt à envisager la vaccination. J'en parlerai à mon médecin.
Merci à tous


:-)
Anonyme
2012-09-10 01:01:09
allomat69:fabulous13 ,

Sur le fond je suis d'accord avec toi, un gay (je m'en tiens prudemment à eux) qui n'a pas fait vérifier par son médecin son statut sérologique HB, et le cas échéant n'est pas à jour de sa vaccination, est un gay bien imprudent...



On lui conseillera aussi dans ce cas de changer de médecin. L'imprudence ou le manque d'information en matière de prévention chez les gays, vu l'état de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) ça se comprend. Les incompétences des médecins en matières de VIH, d'hépatites et d'IST (quand ils ne sont pas en plus homophobes), ça se dénonce.
Fabulous13 Fabulous13
Zaguien
Inscrit: 2012-04-01 08:04:47
2012-09-10 20:38:22
Optiprim:


On lui conseillera aussi dans ce cas de changer de médecin. L'imprudence ou le manque d'information en matière de prévention chez les gays, vu l'état de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) ça se comprend. Les incompétences des médecins en matières de VIH, d'hépatites et d'IST (quand ils ne sont pas en plus homophobes), ça se dénonce.[/quote]
hola, là on s'échappe un peu du sujet là. Dans le cas de la vaccination contre le VHB, j'ai plus l'impression que les patients sont réticents en ce moment malgré les positions médicales consensuelles. Quand les médias entretiennent un climat de paranoia à partir de peu de choses (un article statistiquement contestable, la polémique des vaccins contre la grippe), plus une ambiance écolo naturo sceptique, cela entraîne une position qui s'apparente plus à de la superstition qu'à autre chose: un pèle mêle des phrases que j'entends régulièrement
"on sait jamais..."
"moi je fais pas confiance en ces choses là..."
"pour mes enfants je préfère leur donner de l'homéopathie que les vacciner: ça a marché chez mon petit neveu"(notez ici la puissance statistique de telles constatations comparé à des études portant sur des dizaines de milliers de cas.
"j'ai entendu à la télé..."
"de toute façon ça profite aux laboratoires pharmacologiques, y a tellement d'argent là dessous... c'est même eux qui ont fabriqué le virus du SIDA" (ce discours se rapproche d'un discours de psychose paranoïaque chronique sévère)

on a d'un côté une médecine basée sur des preuves et de l'autre côté du pur obscurantisme

Après je ne nie pas qu'il y a des médecins homophobes et incompétents (comme partout) mais la formation médicale actuellement nous forme bien sur les politiques de santé publique, de prévention et surtout nous pousse à argumenter nos décisions médicales à partir de preuves épidémiologiques solides