Est-il juste de punir les gens qui ne connaissent ou ne comprennent pas la loi ?

Julie Poupine
Zaguien
Inscrit: 2007-05-01 12:05:30
2012-06-27 13:11:13
"Je ne dis pas que ce serait une cause exclusive, je dis que non seulement la société ne fait plus l'effort de prévention, mais elle ne dédaigne pas développer la violence dans l'imaginaire, et par objectif mercantile.

Dans les pays en guerre, les enfants jouent à la guerre dans la rue. Certes cela leur permet d'apprivoiser un danger qu'ils ne maitrisent pas, mais cela leur permet aussi lorsqu'ils auront grandi de devenir soldats ou terroristes, selon leur camps."

WTF ?
Les enfants jouent à la guerre donc ça leur permet de devenir soldats plus tard ?
Tu sais, j'ai beaucoup joué à la barbie et c'est pas pour ça que j'me suis fait refaire la poitrine, j'ai beaucoup joué aux petites voitures et j'suis pourtant pas devenue mécanicienne. Ce sont des JEUX ! L'enfant qui joue sait qu'il n'est pas dans le réel donc à moins d'être carrément psychotique à la base, je doute fort qu'il y ait un lien entre l'enfant qui joue à la guerre et l'enfant soldat (même dans un pays en guerre) (faudrait peut être se pencher un peu du côté de ceux qui enrôlent les enfants ...)

Tout comme il n'y a pas de lien à long terme entre les jeux vidéos violents (qui d'ailleurs ont des limites d'âge quand ils sont violent donc à la limite, c'est aussi aux parents de faire gaffe un peu, bref) et l'agressivité des gens.

Les seuls liens sont à court terme (et quand j'dis court terme, ça se compte en minutes). bref ...
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-06-27 13:39:35
Poupine,

Pour l'essentiel le topic repose surtout sur la question de savoir si dès lors que nul n'est sensé ignorer la loi, pourquoi il est fréquent que les gens prennent des risques juridiques sans le savoir, et sont surpris par la sévérité de la punition quand ils font une connerie un peu plus grosse que les autres, et se font serrer.
 
Julie Poupine
Zaguien
Inscrit: 2007-05-01 12:05:30
2012-06-27 16:04:57
allomat69:Poupine,

Pour l'essentiel le topic repose surtout sur la question de savoir si dès lors que nul n'est sensé ignorer la loi, pourquoi il est fréquent que les gens prennent des risques juridiques sans le savoir, et sont surpris par la sévérité de la punition quand ils font une connerie un peu plus grosse que les autres, et se font serrer.


ah donc vouloir dériver un peu pour discuter autour d'un truc que tu as dis c'est pas possible ?

Ok ok j'me tais puisque faut surtout pas te contredire et vouloir rebondir sur un truc que TU as dis au départ.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-06-27 18:00:43
poupine,

"ah donc vouloir dériver un peu pour discuter autour d'un truc que tu as dis c'est pas possible ? "

si si ^^

Et on est apparemment pas d'accord lorsque je fais remarquer que la société est plus prompt à créer les conditions des interdits qu'elle réprime, généralement pour faire de l'argent, que de prévenir ces conditions, voire tout simplement expliquer ces interdits et leur bien fondé.

Ceci étant, il n'est pas question pour autant de nier les responsabilités individuelles, ni les libertés individuelles. Lorsque les gens connaissent les interdits, ils peuvent les transgresser pour de multiples raisons.

Mais je pose la question, non sans malice, de la responsabilité des gens que l'on a mal informé, notamment lorsqu'ils sont jeunes.

Après un pépin grave on lit souvent les questions : "comment est-ce possible ?", "comment ne pouvait-il pas le savoir ?".

Mais si on posait la question "comment pouvait-il, ou elle, le savoir ?", bien souvent on ne trouverait pas plus de réponse.

J'appuie là où cela fait mal ^^
Mael MaelstroM
Zaguien
Inscrit: 2007-05-09 09:05:04
2012-06-27 18:43:24
Art 3 du Code civil : "Les lois de police et de sureté obligent tous ceux qui habitent sur le territoire."


Arrête de te prendre la tête. La Loi est la Loi. Par convention elle s'applique que tu saches qu'elle existe ou non. C'est un fait, c'est comme ça.

Il a plus de 200 000 lois (sans parler des règlements et autres décrets ni de la jurisprudence) ... crois tu être capable de les retenir ? C'est impossible !

Alors oui, on admet que quelqu'un puisse être condamner pour un acte qu'il ne savait pas répréhensible.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-06-27 20:57:45
Si j'ai bien compris, ce serait tout ou rien comme le nucléaire ?
soit on informe sur 200 000 lois, soit on informe sur rien ?

Je sais que cette vision manichéenne des choses est ordinaire en France, et dans quelques pays où on estime la prévention inutile, mais je suis contrariant ^^
Anonyme
2012-06-27 21:27:40
MaelstroM:Art 3 du Code civil : "Les lois de police et de sureté obligent tous ceux qui habitent sur le territoire."


Arrête de te prendre la tête. La Loi est la Loi. Par convention elle s'applique que tu saches qu'elle existe ou non. C'est un fait, c'est comme ça.

Il a plus de 200 000 lois (sans parler des règlements et autres décrets ni de la jurisprudence) ... crois tu être capable de les retenir ? C'est impossible !

Alors oui, on admet que quelqu'un puisse être condamner pour un acte qu'il ne savait pas répréhensible.


Le questionnement d'allomat se justifie. Il n'y a pas plus de 200 000 lois pour rien. Beaucoup servent à apporter de la nuance dans les décisions. Et les lois ça se change ça crée et ça se défait.


M'sieur Allomat,

Je réagissais à un bout de commentaire que je n'ai pas retranscrit.

En fait je pointais du doigt le seul problème que j'ai trouvé dans ma réflexion, les psychopathes.
Parce-que ce sont les seuls qui pourraient ne pas apprendre et il n'y a que la perspective d'une sanction qui pourrait permettre d'atténuer le risque qu'ils commettent un méfait. (eux sont-ils malades aux yeux des gens...)

Comme je l'ai dit il y a ceux qui ne sont de toutes façons pas en mesure de la connaître qui n'ont pas la capacité ou eu la possibilité mais qui ne sont pas dangereux et d'autres qui le sont.
Pour le problème de capacité on peut les accompagner et il me semble que la justice fait bien son travail dans ce sens.
Pour le problème de possibilité, il y a l'éducation, la prévention. L'éthique des gens qui nous entourent en général.
(à développer...)

En tout cas c'est un choix de société et de quel idéal on voudrait approcher.
Et ton topic peut servir de sondage (si ce n'est pas fait exprès bien sûr...), les gens se contentent du régime actuel, tant pis pour certains c'est pas leur problème...


EDIT : quand j'ai commencé à répondre le dernier commentaire était celui de maelstrom.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2012-06-27 22:23:29
Crocky ,

"En fait le pointais du doigt le seul problème que j'ai trouvé dans ma réflexion, les psychopathes.
Parce-que ce sont les seuls qui pourraient ne pas apprendre et il n'y a que la perspective d'une sanction qui pourrait permettre d'atténuer le risque qu'ils commettent un méfait. (eux sont-ils malades aux yeux des gens...) "

Merci d'avoir reformulé, je ne pigeais pas lol.

Autant que je sache les gens souffrant d'un trouble de la personnalité antisociale ne sont pas jugé irresponsables, et sont punis. Il est même possible qu'ils soient nombreux en prison. Il est probable qu'en effet seule la peur du gendarme puissent les arrêter, et encore.
Quoique on lisent sur internet que des études récentes ont montré qu'ils n'auraient pas un cerveau normal...

Dans mon topic je parle de gens tres normaux ^^

"En tout cas c'est un choix de société et de quel idéal on voudrait approcher.
Et ton topic peut servir de sondage (si ce n'est pas fait exprès bien sûr...), les gens se contentent du régime actuel, tant pis pour certains c'est pas leur problème..."

Je pense surtout qu'on fait ce qu'on peut, et on peut peu, comme d'habitude ^^

Mais je pense qu'on pourrait mieux faire.
Par exemple, même si chacun comprend que dans une bagare on peut se faire mal, je ne suis pas sur que les plus jeunes savent qu'à la suite d'un coup sur la tete ou dans le dos par exemple, ou en empêchant quelqu'un de respirer, on peut mettre quelqu'un dans le coma puis à la morgue, et finir en prison, même si on avait aucune intention d'en arriver là.

De même, l'habitude d'avoir une arme sur soi, plutôt une arme blanche en France dans certains quartiers, s'est s'exposer à devoir l'utiliser un jour ou l'autre.

On ne répondra qu'il vaut mieux finir en prison qu'à la morgue, mais c'est à évaluer au cas par cas. La plupart du temps ce sont les armes qui aggravent la violence.