Ces couples formation express.

Anonyme
2012-03-08 00:18:43
Bonjour à tous chères Zaguiennes, chers Zaguiens.

Grande question existentielle de ce soir, posée par mon neurone surexcité : Où est passée la Séduction ?! Ce fameux désir de "conquête" que l'on devrait avoir avec un inconnu qui nous plaît.

Oui, mes deux derniers "vrais" couples se sont formés de manière assez rapide (3eme et 2eme rendez-vous), phénomène qui ne m'a pas dérangé au premier abord, mais qui, avec du recul, me choque.

En effet, passé le cap du "oh on se correspond, je t'aime bien, c'est trop cool", le couple se formait, ce qui est en soi un engagement. La vie de couple se met rapidement en place, avec les amis, les petites routines de couple, les premières disputes ... bref un couple quoi.
Certes, la découverte de l'autre, la séduction était toujours présente, nous étions encore des inconnus, mais le cocon qui se formait ajoutait une certain "garantie".

Alors vous allez me dire : "Mais c'est normal ça, je vois pas son problème ... ah si, il doit avoir un pète au casque".
C'est peut être vrai, mais le fait est que la Séduction (avec un grand S), ce désir de conquête, était en fait moindre, la situation de couple était comme qui dirait acquise, une part de magie n'était plus là.

C'est pourquoi j'en viens à vous, chers lecteurs, pour avoir votre avis sur la chose.

Pensez vous que se mettre en couple peu de temps après s'être rencontrés est une chose rassurante, nécessaire même ? ou bel et bien un "anti-magie" ?
Faut-il prendre le temps de découvrir l'autre, avant d'envisager une éventuelle mise en couple, ou se mettre en couple pour découvrir l'autre ?
Privilégiez vous justement une relation plus légère mais progressive, plus risquée peut être, et repousser la prise d'engagement ?
Inconnu Irving
Zaguien
Inscrit: 2010-07-20 09:07:33
2012-03-08 00:30:56
Si,ton post est clair,on comprend bien le "sautage" d'étape
Anonyme
2012-03-08 00:42:22
A titre personnel, je pense avant tout que les relations au sein d'un couple sont des rapports de force : qui dirige l'autre, sur différents plans (affectif, intellectuel, culturel...)

Le problème que j'identifie de suite avec le fait de se mettre en couple rapidement, c'est celui de la confiance et de la connaissance, bien que l'un ne va pas sans l'autre.
Effectivement, je pense avant tout, mais c'est encore une fois personnel, qu'un couple, ce sont avant tout deux amis, qui après avoir partagé différentes expériences, aventures, s'aperçoivent qu'ils ressentent un peu plus que de l'amitié. Alors peut-on en venir au fait de parler de "couple". De ce point de vue, l'on atténue les rapports de force, donc le jeu de séduction, la jalousie etc.

Le deuxième problème que l'on peut identifier dans ce rapport de séduction vient de la modernité et des sites eux-mêmes. A partir du moment où l'on se voit, c'est qu'il y a une attirance - ne serait-ce que physique - entre les deux personnes. Par conséquent, la moitié du chemin et du jeu de séduction est déjà faite.

Troisièmement, je ne pense pas qu'un couple ait besoin de se séduire, ou alors ce n'est pas une vision très "romantique" de la chose. La séduction, c'est du mystère, donc une part d'inconnu, voire de mensonge. Est-ce ça un couple. Je ne pense pas.

Enfin,on pourrait avoir une vision plus libérale du couple, en imaginant, par exemple, qu'un couple ne se forme pas par contrat consensuel, mais plutôt par une situation de fait. En exemple, je dirai simplement que deux personnes qui se voient régulièrement sans avoir pour autant décidé officiellement de se mettre en couple en forment pourtant un.
De là, on peut revenir au rapport à l'amitié.

Voilà ma vision des choses : je pense qu'un couple ne doit pas nécessairement se former officiellement, mais qu'au fil des rencontres, des conversations, il peut arriver un moment où l'on se rend compte qu'il n'y a plus que l'autre qui compte, que l'on a pas envie d'aller voir ailleurs, même si l'on ne se l'est pas interdit en formant un couple "officiellement". Quant à la séduction, dans ce type de rapport, il apparaît qu'elle a totalement disparu. Mais au final, ne doit-on pas désirer quelqu'un pour ce qu'il est plutôt que parce qu'il nous montre ou ne nous montre pas? Et puis, rien n'empêche après, afin de pimenter sa vie, d'imaginer et de tenter de nouvelles expériences avec une personnes (que ce soit sexuel ou non d'ailleurs).

Je ne suis pas certain d'avoir répondu totalement à tes questions, mais espère avoir éclairé au moins partiellement ta lanterne.

Gaëtan.
 
Anonyme
2012-03-08 01:19:05
m-gaetan:Le deuxième problème que l'on peut identifier dans ce rapport de séduction vient de la modernité et des sites eux-mêmes. A partir du moment où l'on se voit, c'est qu'il y a une attirance - ne serait-ce que physique - entre les deux personnes. Par conséquent, la moitié du chemin et du jeu de séduction est déjà faite.


Je n'avais jamais vraiment mis en cause les sites de rencontre, et pourtant c'est sacrément vrai. Plus de hasard, la découverte est moins prononcée ...

m-gaetan:Troisièmement, je ne pense pas qu'un couple ait besoin de se séduire, ou alors ce n'est pas une vision très "romantique" de la chose. La séduction, c'est du mystère, donc une part d'inconnu, voire de mensonge. Est-ce ça un couple. Je ne pense pas.


Je ne suis pas totalement d'accord. Le romantisme est à mon sens justement une façon de séduire. Un couple romantique est un couple qui cherche à garder cet aspect de séduction, une façon de montrer que le partenaire n'est pas acquis. Après il est vrai qu'elle ne devrait pas être nécessaire en soi.

La séduction n'est pas nécessairement synonyme de mystère. L'inconnu nous séduit, mais la séduction ne passe pas forcément par l'inconnu.

m-gaetan:Voilà ma vision des choses : je pense qu'un couple ne doit pas nécessairement se former officiellement, mais qu'au fil des rencontres, des conversations, il peut arriver un moment où l'on se rend compte qu'il n'y a plus que l'autre qui compte, que l'on a pas envie d'aller voir ailleurs.


C'est justement de cette progression dont je parle, qui disparait apparemment, au profit de la "sécurité".

m-gaetan: Quant à la séduction, dans ce type de rapport, il apparaît qu'elle a totalement disparu. Mais au final, ne doit-on pas désirer quelqu'un pour ce qu'il est plutôt que parce qu'il nous montre ou ne nous montre pas? Et puis, rien n'empêche après, afin de pimenter sa vie, d'imaginer et de tenter de nouvelles expériences avec une personnes (que ce soit sexuel ou non d'ailleurs).


En fait, je pense avoir mal orienter mon post. Ce n'est pas forcément de la séduction face à un inconnu dont je souhaite parler mais plutôt de ce sentiment de conquête qui va en parallèle avec la progression d'une relation. Oui la séduction n'est pas essentielle, je le conçois tout à fait et te rejoins sur ce point, et c'est bien la personne qui nous attire et non ses actes.
Mais au contraire, la conquête, elle, est totalement sauve par ce concept de formation de couple. Et c'est donc, à mon avis, la meilleure façon de procéder. Etape par étape.
^^ Picsoou
Zaguien
Inscrit: 2011-11-05 06:11:42
2012-03-08 09:31:06
génération Ikéa, on choisit vite fait, on prend vu que sa coute pas chére et dés que sa vas plus on jéte pcq de toute façon on avait pas bcp invéstit dedant !
Anonyme
2012-03-08 10:07:34
Effectivement le gros soucis des rencontres par le net c'est qu'en général ça va beaucoup trop vite. C'est très simple y'a qu'à voir en moyenne le temps nécessaire pour que deux personnes d'une même classe se mettent en couple, ça se fait rarement 3 jours après la rentrée... Donc oui effectivement je pense qu'il y a pas mal de "sauts" d'étapes notamment à cause du virtuel, ne serait-ce que apprendre à connaître l'autre étant donné qu'on a tendance à d'abord discuter sur le net (plus ou moins longtemps, moins étant le mieux de mon humble avis) y'a plus vraiment ce côté "découverte". D'autre part pas mal d'homos ont tendance à se mettre en couple à cause/grâce à une simple attirance sans forcément "ressentir" quelque chose pour leur conjoint (je parle pas forcément d'amour là...) et là où le bas blesse c'est que passé l'euphorie propre à tout nouveau couple (de durée variable) quand on se rend compte qu'on a absolument rien à faire avec son mec... c'est un peu grave. Tout ça pour dire que je suis partisan de prendre son temps, et d'éviter au maximum l'accumulation de discussions virtuelles rien que pour rendre les premiers rendez-vous un minimum plus naturel et bien se donner le temps de connaître une personne avant de se mettre en couple avec (et pas l'inverse)

Après quand tu parles de Séduction je vois pas trop ce que tu veux dire mais tous les mecs ne cherchent pas forcément à séduire même si ils sont fortement attirés par des personnes, personnellement je n'aime pas séduire, ni me faire séduire tout simplement parce que c'est rarement un "geste" naturel et que ça me met mal à l'aise, après si évidemment tu te mets en couple au bout de 2 rdvs il y aura forcément peu de place pour la séduction, mais de base rien que le virtuel réduit déjà de beaucoup l'intêret de séduire un mec...
Anonyme
2012-03-08 11:46:28
d'&accord avec toi je pense que l'on est dans un société ou tout doit aller de plus en plus vite et je ne voie pas pourquoi la séduction échapperai a la règle. Âpres je suis complètement d'accord cela enlevé un certain charme. C'est pour cela que je me jette pas sur la première personne qui pourrait me correspond je préfère les voir plusieurs fois avant qu'il se passe quoi que sa soit.
Alexandre Cool05
Zaguien
Inscrit: 2011-02-22 10:02:41
2012-03-08 22:18:21
Je suis d'accord avec tout ce qui a été dis.
Procédé étape par étape, engagé au début une relation d'ami.
Seulement, je trouve que le fait de rencontrer des gens à partir de forum pose parfois quelques problèmes :
- au bout de deux rendez vous pour mieux connaître l'autre, si l'on se dit, ça collera pas, alors on laisse tomber lâchement l'autre gars ?
- si jamais on continu a le voir mais qu'on se dit, j'aimerai qu'on devienne ami, alors que l'autre veut déjà aller plus loin, ça coince !.
Bon ce n'est pas toujours comme ça, j'en suis persuadé.
Léo G33k
Zaguien
Inscrit: 2009-07-17 10:07:39
2012-03-08 22:22:28
Cool05:Je suis d'accord avec tout ce qui a été dis.
Procédé étape par étape, engagé au début une relation d'ami.
Seulement, je trouve que le fait de rencontrer des gens à partir de forum pose parfois quelques problèmes :
- au bout de deux rendez vous pour mieux connaître l'autre, si l'on se dit, ça collera pas, alors on laisse tomber lâchement l'autre gars ?
- si jamais on continu a le voir mais qu'on se dit, j'aimerai qu'on devienne ami, alors que l'autre veut déjà aller plus loin, ça coince !.
Bon ce n'est pas toujours comme ça, j'en suis persuadé.

+10. C'est pour ça que je précise que je ne cherche pas de copain, que ça se fera si ça doit se faire, mais que j'aime pas provoquer les choses. CQFD.
Anonyme
2012-03-08 22:38:12
déjà comme je disais plus haut, c'est extrêmement difficile d'apprécier une personne en deux rendez-vous tout simplement parce que pour apprécier une personne faut la connaître et la côtoyer un minimum (hormis exceptions) donc déjà les mecs qui te proposent leur main en 2 rendez-vous vont beaucoup trop vite, et pareil dans le sens inverse, ya peu de chance que tu saches déjà que ça collera pas en deux rendez-vous, faut se laisser le temps concrètement.
Après voilà faut pas non plus rencontrer des garçons en ayant des idées déjà en tête bien ancrées etc... parce que c'est le meilleur moyen d'être déçu et/ou éternellement insatisfait, comme l'a si bien dit mr G33K, on ne CHERCHE PAS de copain, ça veut absolument rien dire c'est pas un marché ou une annonce ebay, ce sont des choses qui se font d'elles mêmes, comme on ne peut pas dire " toi je te vois plus comme un ami" puisque c'est une façon aussi de se fermer (soyons honnêtes combien de vos amis avez vous choisi en vous disant "ah tiens lui là-bas ouais lui ça pourrait être un ami pas mal tiens tiens tiens...") alors que concrètement si la personne en question deviendra votre ami un jour, là aussi ça se fera de "soi-même".
Donc là encore je rejoins mr G33K dans le fait que j'aime pas provoquer les choses (je vais encore me répéter mais bon pour moi draguer/séduire ça reste une attitude de mec qui veut baiser dans l'absolu...) ou qu'on essaie de les provoquer pour moi, et j'essaie de garder l'esprit ouvert lors de mes rencontres, je pense après mûres réflexions que c'est ce qui me satisfait le plus Désolé du pavé :p
A. Bauer
Zaguien
Inscrit: 2011-09-13 01:09:39
2012-03-08 22:45:46
Tu trouve qu'au bout du "deuxième rendez-vous" c'est rapide ?!

Mes histoires (homosexuelles ou hétérosexuelles) ont commencé pour la plupart dès le premier rendez-vous/ La première soirée passée ensemble, sans pour autant durer moins d'un mois. Et avec le passage "séduction".

Tu penses peut-être qu'aujourd'hui on en est venu à oublier cette étape importante de la relation, je te répondrais que nenni ! Elle a juste "évolué" : en société, on a trouvé différentes façons d'être éloquent que l'on ne possédait pas au XIX ou au XX eme siècle par exemple (notamment grâce à une laïcité croissante de ce côté là ).

A voir donc.


PS: cependant la valeur qu'on accorde à ces nouvelles formes de charisme reste discutable. Mais là c'est un autre problème .
Anonyme
2012-03-08 22:51:21
J'ai déjà vécu ce genre de situation et pour moi il est clair que se mettre en couple en deux rendez-vous relève soi du coup de foudre, soi du surréalisme. Je parle bien de couple et pas de plans cul ou sexfriend ou whatever, mais d'après mon vécu ya des "étapes" que je considère comme pas skippable...
Hum la séduction je pense que ça dépend énormément des personnes, je connais pas mal de couples formés juste de deux amis qui s'entendaient bien, comme d'autres qui se sont formés après une soirée bien arrosée et un flirt à rallonge, donc tout est possible...et les effets seront très différents d'une personne à l'autre, c'est très simple si on me drague je me ferme directe et je suis irrécupérable... à contrario y'en a que ça amuse beaucouppp de flirter juste pour le fun... comme quoi ^^
Anonyme
2012-03-08 23:30:13
Alone-Alex:Tu trouve qu'au bout du "deuxième rendez-vous" c'est rapide ?!


Oui. En fait, j'ai surtout l'impression que le couple n'implique plus en soi la présence de sentiments. On se rencontre, on se plait, on se met en couple. Un couple totalement artificiel. Il est devenu un statut sans grande signification. J'ai toujours vu le couple comme la première finalité, la première prise d'engagement, la concrétisation de sentiments mutuels avoués, créés au fil d'une expérience de vie avec l'autre.

Maintenant se mettre en couple n'a plus de réel sens, hormis remplacer notre ancien statut de célibataire. Fréquenter quelqu'un pour apprendre à connaitre l'autre devrait être un passage obligé, à mon sens, ne serait-ce que pour que des sentiments naissent.
La mise en couple se ferait ainsi toute seule, au fil du temps.
Anonyme
2012-03-08 23:50:54
K-limb:
Alone-Alex:Tu trouve qu'au bout du "deuxième rendez-vous" c'est rapide ?!


Oui. En fait, j'ai surtout l'impression que le couple n'implique plus en soi la présence de sentiments. On se rencontre, on se plait, on se met en couple. Un couple totalement artificiel. Il est devenu un statut sans grande signification. J'ai toujours vu le couple comme la première finalité, la première prise d'engagement, la concrétisation de sentiments mutuels avoués, créés au fil d'une expérience de vie avec l'autre.

Maintenant se mettre en couple n'a plus de réel sens, hormis remplacer notre ancien statut de célibataire. Fréquenter quelqu'un pour apprendre à connaitre l'autre devrait être un passage obligé, à mon sens, ne serait-ce que pour que des sentiments naissent.
La mise en couple se ferait ainsi toute seule, au fil du temps.


Ahahahahahah il manquerait plus que tu danses comme Michael jackson et cindy Lauper sur une Playlist années 80 pour que tu sois l'homme parfait... non plus sérieusement je ne peux que plussoyer!
Jeremie Miaoumix
Zaguien
Inscrit: 2010-08-22 01:08:03
2012-03-09 00:38:55
En fait tout l'esprit de la séduction a évolué avec l'évolution des moyens de communication. Je crois qu'aujourd'hui, si je schématise grossièrement la situation, on a accès a un "vivier" énorme de profils, et les échanges qui en découlent, accélèrent les rapports entre les gens: on veut tout tout de suite, de peur de se faire piquer celui qu'on convoite. Comme dit plus haut, le premier critère est physique, et il n'y a plus de place au hasard, à la mixité, sauf pour ceux qui sortent encore un peu. Rencontrer quelqu'un qui vous est présenté, ou croisé à une soirée, c'est très différent de celui qu'on va venir chercher sur un site de rencontre. Essayez

Nickgoodfield :je vais encore me répéter mais bon pour moi draguer/séduire ça reste une attitude de mec qui veut baiser dans l'absolu...

Je ne partage absolument pas ce point de vue j'imagine que ton opinion est forgée sur une ou des expériences regrettables, mais la séduction, c'est aussi le simple plaisir de séduire, sans forcément d'arrière pensée sexuelle. On peut séduire sur le plan physique oui, mais aussi intellectuel, affectif, amical, etc.

K-limb:Maintenant se mettre en couple n'a plus de réel sens, hormis remplacer notre ancien statut de célibataire. Fréquenter quelqu'un pour apprendre à connaitre l'autre devrait être un passage obligé, à mon sens, ne serait-ce que pour que des sentiments naissent.
La mise en couple se ferait ainsi toute seule, au fil du temps.

Entièrement d'accord. Et ça fait plaisir à lire.
Anonyme
2012-03-09 00:48:39
C'est ton problème si tu n'es pas capable de donner de valeur à tes sentiments. Au revoir!
Anonyme
2012-03-09 01:54:09
S'agissant de ceux qui se pressent de se mettre en couple:

Certains le font peut-être pour s'assurer de ne pas être seul.
D'autres pour tirer profit ou pour tirer un coup.
Et puis le reste le fait car il y a vraiment un désir.
Iborian Iborian
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 06:10:22
2012-03-09 02:27:17
C'est drôle de vous voir vous rebeller contre le rôle qu'on vous prête sur ce site.
Mais c'est rassurant, ça prouve qu'on reste un être humain même derrière un écran.

Je rêve d'une société où le fait d'être un couple n'a pas d'importance social, économique, une société ou être en "couple" n'engage à rien d'autre qu'à l'affectif. Je remercie d'être dans une société déjà plus libérale qu' "avant", qui motive davantage à se former en couple sur la base d'un rapport affectif. Mais j'espère qu'un jour sexualité, amitié, amour, affectif, sentiment, etc... ne soient véritablement plus cloisonnés dans des idées préconçues, de couple conventionnel notamment. Et, qu'ainsi on soit libre d'être qui et comment on veut être, avec qui on veut et pour ce qu'on veut.
Et, n'ayez crainte, seule la liberté sans éducation est celle qui pervertit.
Car c'est sans doute la société qui impose selon des stéréotypes, à deux individus que tout semble rassembler, de se former en couple, alors que dans l'absolu, ils ne le désireraient pas dans l'immédiat en rapport à leur méconnaissance l'un de l'autre.

Mais dire que la société doit changer, c'est devoir sans doute d'abord changer soi-même. Aussi, quoi de mieux que de se mettre à penser librement différemment, et sans complexe ni crainte d'être différent ou de gêner? On est humain et chacun doit pouvoir en représenter l'image comme il l'entend, sans devoir se justifier ou risquer d'être rejeté.

On m'a dessiné une vie toute tracée, d'un homme devant trouver une femme, fonder une famille et assurer sa descendance. Chaque matin (ça dépend souvent de l'heure toutefois) je me convaincs de l'impossibilité de suivre un autre chemin que celui qui me rend vraiment heureux. Celui-là, je ne le connais pas et je ne pourrais dire avec certitude s'il est fait d'une femme, d'une famille ou d'une descendance. Je n'en sais rien et ça n'a dès lors plus d'importance. La vie est telle qu'elle est, et qui la connait mieux que... pour m'en dessiner les traits, prétendre en savoir plus que je n'en sais finalement? Personne.

Par contre, chaque jour je découvre ce qui me rend heureux et ce qui m'en empêche. Et, je me dois de respecter ces découvertes et de ne pas subir des choses qui ne me rendent pas heureux, pour ne pas non plus faire subir mon mal-être aux autres. Du moins, je trouve absurde de perdre du temps, duquel on pourrait profiter pour être heureux ou éviter d'être malheureux, à commettre des erreurs que l'on aurait pues pertinemment éviter.

À mon sens, l'être humain est ce qui a le plus de valeur à mes yeux, et je ne peux concevoir quelconque type de relation qui ne reflète pas la parfaite dignité d'un individu, ou qu'un individu ne s'investisse pas pleinement dans ce qu'il entreprend. C'est se dévaloriser, dévaloriser la nature humaine, et si je laisse la liberté à chacun de vivre comme il l'entend, je préfère éviter ce comportement, si je ne peux l'influencer en "bien".

L' "éviter" veut sans doute dire qu'à ne pas connaître la vertu qui me plairait de voir en l'autre, je suis disposé à ne pas vivre par cette forme que l'on appelle "couple", et de la façon dont on peut communément la concevoir. Mais cela ne m'empêchera sans doute pas de vivre mes expériences, aussi diverses soient-elles, par d'autres formes de relation.

Je pense que si l'on se convainc de l'importance de vivre avec des qualités à travers les personnes, plus qu'avec des gens amorphes uniquement, alors on ne craint plus aucune relation, qu'elle soit par le biais d'internet, issue d'une première, deuxième,... rencontres, basée sur une partie seulement de la personnalité d'un individu. Parce qu'à cet instant, ce qui suivrait dans l'investissement de l'un et l'autre, serait progressivement en rapport avec le regard que l'un et l'autre portent sur leurs qualités respectives.

Comment croire qu'une relation ne se construit pas? Comment faire croire qu'une relation peut exister de fait?
Des religions, certains modèles de société ont proposé leurs réponses, vous conviennent-elles?
Anonyme
2012-03-09 07:25:25
Iborian:blabla


Iborian Iborian
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 06:10:22
2012-03-09 14:37:36
Nickgoodfield : C'est dingue! Je croyais que ça n'arrivait qu'à moi... c'est un peu comme ça que je me sens quand j'écris mes post.
Anonyme
2012-03-09 16:58:44
Arcimboldo:C'est ton problème si tu n'es pas capable de donner de valeur à tes sentiments.


Ouch. Explique moi juste le lien s'il te plaît. Qu'on puisse comprendre clairement l'idée.

Arcimboldo:Au revoir!


Hum un peu facile quand même.
Anonyme
2012-03-10 00:46:07
Arcimboldo:C'est ton problème si tu n'es pas capable de donner de valeur à tes sentiments. Au revoir!


mdr tjrs des réponses aussi fines d'esprit
A. Bauer
Zaguien
Inscrit: 2011-09-13 01:09:39
2012-03-10 01:20:51
Au moins on sera jamais pire que Next version gay : chez eux c'est au bout de 59 minutes, sinon moins !



Et puis c'est drôle ça, on nous dit de vivre chaque jour comme si c'était le dernier, et la société ne nous laisse même pas profiter de nos amourettes de jeunesse sans les critiquer...

Christian valors inside....
Anonyme
2012-03-10 11:44:16
Dans toute rencontre il y as de la séduction après elle est plus ou moins apparente.

c'est sure que se mettre en couple après 2-3 jours passés avec la personne sa fais rapide. Personnellement je ne me sent pas en couple après 5-6 mois passé à connaitre la personne passé des moments avec, discuter en vrai avec.

Tu peux tjrs te mettre avec arès 3 jpurs mais cela seras surement efémère
Anonyme
2012-03-12 00:39:46
Au bout d'un moment faut arrêter de réfléchir, ça fait du bien les gars. Je lis qu'il y aurait donc une sorte de "quota" pour certains sur le temps qu'il faut attendre avant de se mettre en couple. Je vomis, beaucoup ! Faut pas déconner et laisser les choses se faire, c'est tout. J'attendrai pas X jours pour me lever un matin et me dire "Ah bah c'est bon, aujourd'hui je peux commencer à sortir avec mon copain".
Je suis assez d'accord avec K-limb sur ce concept "d'étapes" qui me paraissent nécessaires à moi aussi (et ça depuis peu.).
Il y a un problème persistant, qui n'est pas vraiment un problème car il fait aussi notre diversité et la beauté de la vie. On a chacun notre façon de voir les choses. Par exemple, je me prends en exemple direct, j'aime dire que je suis "en couple" car effectivement je trouve une sorte de sécurité là dedans. Ça calme ma jalousie excessive et ça me détends lorsque je ne vois pas mon copain. Je ne trouve pas qu'être en couple gâche une évolution des sentiments. Au contraire même. Lorsqu'on est avec quelqu'un qui nous plait, de n'importe quelle manière, dès le premier soir on va avoir un feeling et une facilitée de communication. Plus le temps va passer, plus on va se rapprocher de cette personne, la découvrir, avoir de l'affect' pour elle, parfois la haïr un peu pour mieux la retrouver... ect...
Hey les gars, je suis un génie, j'ai trouvé un concept assez commun que je vais appeler "Le couple".
Non, on est pas forcé d'être amoureux pour être en couple.
Non, on est pas forcé d'arrêter la conquête de l'autre à partir du moment qu'on est en couple.
Bien au contraire, c'est là que les petits jeux s'arrêtent et que commence les véritables actes.
Bien sûr, on peut aussi prendre la fuite en prétextant avoir tout comprit pour une prochaine fois, une prochaine personne. Mais l'idée du couple est aussi une idée de bravoure. Comme dans la conquête.
Lub Lub
Zaguien
Inscrit: 2011-01-05 12:01:00
2012-03-12 16:19:01
Est-ce que tu es sûr au moins que ce soit un problème de séduction dans tes couples ?
Parce que si c'est le cas ce problème semble bien facile à résoudre. Il suffit d'amener toi-même cette dose de séduction qu'il manque à tes relations. Pas besoin d'être d'eux pour enclencher le processus, une seule personne suffit.

Mais peut-être que le problème est ailleurs et que tu ne le sais pas encore.
Anonyme
2012-03-13 00:07:56
Lub:Est-ce que tu es sûr au moins que ce soit un problème de séduction dans tes couples ?


Je ne parle pas tellement des problèmes qu'il a pu y avoir dans mes couples, je les prenais simplement en exemple car ils avaient tous deux été assez rapides à se mettre en place. Non il y avait bien de la séduction vu que j'étais séduit. Seulement, il y avait quelque chose de gênant dans le fait d'être en couple. Car oui tout dépend de la conception que chacun a de cet engagement.
Pour moi, le couple est la première marque de sentiments partagées, autrement dit dans cette optique, être en couple après seulement quelques rencontres n'est simplement pas possible, et c'est ce que je constate. Etre en couple signifiant avoir des sentiments, je devais donner quelque chose que je n'avais pas. D'où mon mal-être.

Yriz:Bien sûr, on peut aussi prendre la fuite en prétextant avoir tout comprit pour une prochaine fois, une prochaine personne. Mais l'idée du couple est aussi une idée de bravoure.


L'idée de couple est en effet une idée de bataille, car défendre ses sentiments est important. Faire face aux difficultés va donc de soi. Mais pour le coup, je me rends compte que je ne me suis jamais réellement senti en couple, par le simple fait que je n'ai jamais eu de sentiments "amoureux" pour quelqu'un.
Lub Lub
Zaguien
Inscrit: 2011-01-05 12:01:00
2012-03-13 01:08:40
L'amour c'est bien des prises de tête mine de rien.

Au final il faut peut-être que tu apprennes à ne pas te dire trop tôt "tiens, je serai bien avec cette personne, mettons-nous en couple".

Ou a l'inverse, peut-être qu'il faut que tu persévère. Que tu t'investisse à fond de façon à découvrir la personne avec qui tu sors réellement, et de là voir si des sentiments amoureux se développent.
Il est normal de passer plusieurs mois avec une personne avant de tomber amoureux. Si ce n'est pas un mythe, le coup de foudre est rare.
Anonyme
2012-03-13 01:14:32
K-limb:
L'idée de couple est en effet une idée de bataille, car défendre ses sentiments est important. Faire face aux difficultés va donc de soi. Mais pour le coup, je me rends compte que je ne me suis jamais réellement senti en couple, par le simple fait que je n'ai jamais eu de sentiments "amoureux" pour quelqu'un.


Je pense que le problème initial est presque résolu alors. Maintenant une nouvelle question se pose, est-ce qu'il vaut mieux attendre d'avoir des sentiments amoureux/ au moins fort pour quelqu'un avant de commencer seulement à sortir avec ?
D'une part je trouve ça magique. Au moins on a pas de mauvaises surprises et on est conscient d'être réellement bien et dans l'engagement avec cette personne. Mais d'un autre côté je trouve ça illusoire d'attendre que ces sentiments apparaissent avant que le "couple" se fasse. Honnêtement, la vie va si vite de nos jours (surtout à nos âges) qu'il me parait nécessaire de "réserver sa place" si quelqu'un nous intéresse assez. Beaucoup de guillemets car, étant sur un forum, il est compliqué de formuler un avis clair et concis. Mais ce débat m'intéresse beaucoup alors j'interviens
Enfin bref, au final je pense qu'il suffirait d'un peu plus d'assurance personnel et de discussion entre les gens afin de réellement se comprendre.
Nous (et moi le premier) ne sommes pas tous des petits bisounours pleins d'amours a revendre. On essaye juste de montrer notre intérêt rapidement afin de ne pas perdre trop rapidement la personne convoitée. La malchance veut que parfois on tombe sur une personne qui veut exactement l'inverse et ça, sans discussion initiale, on peut pas le deviner.
Anonyme
2012-03-13 10:44:53
Yriz:Honnêtement, la vie va si vite de nos jours (surtout à nos âges) qu'il me parait nécessaire de "réserver sa place" si quelqu'un nous intéresse assez.


C'est ça que je trouve dommage et que je dénonce, devoir se mettre en couple avec quelqu'un pour s'assurer qu'on l'a. C'est comme mettre un collier à son chien au final. Pourtant ça ne veut rien dire, puisque le chien peut quand même s'enfuir.
Anonyme
2012-03-13 12:55:59
K-limb:
Yriz:Honnêtement, la vie va si vite de nos jours (surtout à nos âges) qu'il me parait nécessaire de "réserver sa place" si quelqu'un nous intéresse assez.


C'est ça que je trouve dommage et que je dénonce, devoir se mettre en couple avec quelqu'un pour s'assurer qu'on l'a. C'est comme mettre un collier à son chien au final. Pourtant ça ne veut rien dire, puisque le chien peut quand même s'enfuir.


Tout à fait, je te rejoins d'ailleurs totalement dans ce que tu dis, pour moi si ya couple, il doit y avoir d'abord sentiments, pas l'inverse...
Lub Lub
Zaguien
Inscrit: 2011-01-05 12:01:00
2012-03-13 14:15:52
La remarque qu'Yriz est beaucoup plus diluée que ça. . De là à comparer le copain à un chien ça y va un peu fort quand même xD. Puis dans un couple normal, personne n'enferme personne dans un carcan.

Après je suis plus ou moins d'accord. Il faut des sentiments pour se mettre en couple, même si ces sentiments se résument bien souvent à de l'attirance. Encore une fois, je pense qu'on ne peut pas être amoureux avant de se mettre en couple. On peut être fortement attiré, et c'est différent. L'amour pour moi arrive par la suite. Et il est tout à fait normal qu'il ne soit pas immédiat et mette parfois un certain temps à venir...il est rare d'être déjà full in love au bout de 3 mois.
Anonyme
2012-03-13 14:30:29
Tu soulèves là, une autre question. Qu'est-ce que pour vous le sentiment? Et K-limb, tu te contredis immédiatement. Oui c'est une sorte d'attache faites pour préserver un futur assez flou car on peut pas savoir ce qui va nous arriver demain avant de l'avoir vécu mais comme tu le dis, très justement, ce n'est finalement pas une véritable attache car la personne peut partir quand elle veut. C'est juste un moyen de prouver qu'on est intéressé, qu'on a un réel intérêt pour la personne et qu'elle ne sera pas un énième plan fesse avec forfait macdrive. Le problème dans ce débat c'est qu'on est finalement plus ou moins d'accord les uns avec les autres (ce qui est génial) mais qu'on a pas la même façon d'exprimer nos avis.
Bien évidemment qu'il faut avoir des sentiments avec de se mettre en couple et pas l'inverse, c'est ça qui différencie le couple du plan cul. Seulement je rejoins Lub dans le fait que généralement, mis à part un coup de foudre foudroyant et merveilleux, deux personnes vont commencer a se fréquenter car il y a tout simplement un sentiment d'attirance et de feeling partagé. Sinon l'une des deux, voir les deux personnes, ne se revoient plus et ne sont tout simplement pas accordées.
Je trouverai néanmoins toujours idiot d'attendre trop longtemps. Laisser un peu plus de temps que dans mon passé avant d'officialiser une relation avec quelqu'un, certes. Attendre d'être amoureux avant de déballer le grand jeu, certes. Mais honnêtement j'attendrai pas patiemment que la personne convoitée se casse, lassée par tant d'attente ou de jeux sans lendemain avant de débuter une relation avec celle ci et d'effectivement plus ou moins lui mettre un "collier". Collier de chien étant un peu excessif quand même, je penserai plutôt à une marque d'affection, une légère promesse qui dirait "Oui, tu me plais, j'ai envie d'entamer une relation plus sérieuse avec toi".
J'espère avoir été compris cette fois ci
Iborian Iborian
Zaguien
Inscrit: 2011-10-07 06:10:22
2012-03-13 18:38:52
Lorsque je vous lis, je me rends compte à quel point on est encore dans une société primitive et qu'on conceptualise l'affectif de manière primitive. Une société dans laquelle la formation du couple est l'objectif ultime et sans lequel on ne serait pas capable de jouir de l'affectif.
Je dois bien admettre que seules un homme et une femme peuvent concevoir des enfants, mais après les frontières qu'on s'impose, on se les impose soi-même, alors de la même manière elles ne demeurent pas immuables.
Mais je me rends bien compte que je ne parviendrai pas à convaincre du réalisme ni de la pertinence de mon propos, on est trop socialement influencé. Mais je pense qu'il n'existe pas de solution au fait qu'un couple trop rapidement uni puisse survivre, si on garde un point de vue aussi cloisonné. Je me trompe peut-être, sans doute...

Et, c'est mon point de vue, mais je pense pas qu'une relation puisse être stable s'il existe un rapport de force aussi puissant qui induise une appartenance de l'un à l'autre, la confiance est une liaison bien plus sure. À vous de voir si vous voulez poursuivre cet effort de rapidité que l'on subit de toutes parts dans la vie quotidienne, mais dans ce cas, se plaindre est, à mon sens, incohérent.
Louis Leserpent
Zaguien
Inscrit: 2008-05-15 08:05:15
2012-03-14 22:38:10
En fait tout depend de l'age et de la personne avec qui tu es... et aussi de ton parcours je pense.
Rien n'est jamais très simple et il faut se mefier des recettes toutes faites sur le couple.
Tout le monde ne passe pas par les même etapes et n'a pas les même raison d'etre en couple ( amour, sexe, argent, position sociale...)
Le temps avant d'etre officiellement en couple importe peu... ce qui compte c'est sa reussite, ou l'experience que tu en tires.

Bref trop de parametre pour pouvoir répondre.
Néamoins sur un plan personnel et donc totalement subjectif... Je dirai que l'amibtion, d'etre en couple est légitime. Du moment que la personne te plait et que tu lui plais que vous avez des choses en commun et des envies communes... c'est deja beaucoup. ( si tu as un cerveau et que tu souhaites faire autre chose de ta vie qu'un sot metier, et aller en vacances au camping de Vezoule bien entendu)
Autant eviter de jetter des personnes qui seront crois moi, plus que rares dans ta vie, sous pretexte "c'est trop rapide".