Fillon contre le mariage gay pour la "sécurisation des enfants"

Theol1 Theol1
Zaguien
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2012-02-04 11:48:38
Étonnant de ne pas trouver de post au sujet de l'intervention de François Fillon dans Des paroles et des actes, jeudi soir.

À la question « Pour ou contre le mariage homosexuel », François Fillon a répondu au quart de tour qu'il était « contre » en expliquant ensuite que le mariage homosexuel lui semblait incompatible avec l'objectif du mariage, « sécuriser les enfants ».
Têtu retranscrit entièrement  , et se demande s'il n'y aurait pas là un amalgame sous-entendu avec la pédophilie.

Sans aller chercher si loin, je comprends simplement que F. Fillon estime qu'un couple homosexuel n'est pas à même de proposer un environnement "sécurisant" aux enfants, en allant à l'encontre de toutes les études réalisées sur le sujet, et surtout des faits : des dizaines de milliers de familles homoparentales existent en France, ainsi que des centaines de milliers de familles monoparentales (ou des familles configurées autrement que par le cadre du mariage, divorcées, recomposées).

Comment penser que leurs enfants ne sont pas bien traités ou ne s'épanouissent pas correctement ?
Et surtout, comment se servir de cet argument fallacieux pour s'opposer au mariage homosexuel ? Les vraies raisons sont connues (préservation de l'électorat traditionnel, influence de l'Église, déconsidération de l'amour homosexuel, dogme), et il semble particulièrement douteux d'accuser les homosexuels de ne pas être sécurisants vis-à-vis des enfants pour justifier cette opposition, plutôt que d'en assumer les vrais motifs.
Anonyme
2012-02-04 12:11:55
Après Marine Le Pen qui dit que le PACS est un échec et n'était pas une demande des homosexuels en utilisant comme "argument" que "seulement 5% des gens pacsés sont des homosexuels" (elle a décidément des problèmes avec les chiffres)... On a droit à ça avec François.
Anonyme
2012-02-04 12:12:55
vive la révolution
 
Zaguien
Inscrit: 2011-11-13 02:11:16
2012-02-04 12:18:57
Sons argument ne tien pas pas, dans ce cas il faut interdire les gens non marié d'avoir des enfants et les gens marié et avec des enfants de divorcés. Un enfant ça a besoin d'amour, les gens pensent que les enfants on besoin de base "maculin" et "feminim" en gros ils pensent qu'il faut vivre sur des stéréotype pour être heureux.

Ce qui revient a dire que les personnes fermer d'esprit sont les plus heureuses, c'est peut être le cas. Les gens fermer d'esprit font souffrir les personnes "hors système". Ce qui revient a dire que ils veulent que leur enfant sois des sales gosses qui font du mal au autre, comme leur parent peut être ? Mais quand on parle avec des parents ne disent'ils pas qu'il veulent des enfants ouvert et bien élevé et pas ceux qui sont fermer et qui se sentent au dessu de tout. Ah oui souvent les personne "in-système" et fermer, se sentent au dessu des gens "out-système" et ouvert.

Je pense surtout que les gens on une mauvaise image des gay et qu'il pense que les enfant d'homo seront aussi gay. Mais cette argument ne tien pas la route car la majorité des gay naisse dans les couple hétéros.
Zaguien
Inscrit: 2009-07-17 10:07:39
2012-02-04 14:56:58
LOL.
Anonyme
2012-02-04 18:15:55
De toute façon, de tous les candidats qui s'opposent au mariage homosexuel, aucun n'a d'argument vraiment recherché, le meilleur argument qu'ils aient étant le besoin naturel d'un enfant d'être élevé par des parents de sexe opposé, ce qui est basé sur... rien.
Je pense simplement qu'ils ne voient pas la nécessité de réfléchir sérieusement à la question, ou qu'ils ont peur de perdre une partie de leur électorat, et pour certains, qu'ils sont homophobes (pas tous, mais vu certaines choses qui ont été dites, je le pense fortement).

Je ne pense pas que Fillion soit homophobe, et franchement je ne pense vraiment pas qu'il ait songé une seule seconde à faire un sous-entendu sur la pédophilie comme le disent certains. C'est un peut exagéré comme accusation je trouve.
Mais c'est vrai qu'une fois encore, son argument est complètement pourri (je ne vois pas d'autre mot), basé sur rien, et ça montre bien sa fermeture d'esprit sur le sujet. C'était juste histoire de donner l'impression de justifier sa réponse.

En plus, ce que les opposants à l'homoparentalité n'ont toujours pas compris, c'est que l'homoparentalité existe DEJA, qu'elle n'est pas illégale, elle est juste pas reconnue. Et après c'est eux qui parlent de "sécurisation" des enfants, faut croire qu'ils n'ont pas tout compris à la situation...
Anonyme
2012-02-04 19:49:15
Vivement que ça dégage tout ça
Anonyme
2012-02-04 22:13:25
Vilcrik:Vivement que ça dégage tout ça


+1 Ce n'est plus pour longtemps.
Anonyme
2012-02-05 05:12:22
D'un côté ou d'un autre, l'équilibre mental des enfants ( ce qui est un terme totalement abject, j'en convient ) issus des couples homosexuels n'est pas établit. Les enfants pourraient en devenir malades mental, autant qu'ils pourraient devenir des personnes très saines et équilibrées, du fait que les sources et les faits fiables, en France, ne sont... rien.

Les enfants quinquagénaires issus d'un couple exclusivement homosexuel depuis leur naissance n'existent toujours pas.

Le risque est à prendre. Le risque doit être pris, et les enfants issus et élevés au sein de couples homosexuels doivent absolument être des cobayes.

Malgré tout c'est la seule vérité.

Uniquement de là l'homoparentalophobie pourra être réprimée.

Je suis évidemment pour le mariage, et l'adoption, des couples homosexuels, et suis certain de son résultat totalement positif sur tous les plans psychologiques et physiques, mais c'est un fait, rien n'est prouvé, pour l'instant il n'y a que de la spéculation.
Zaguien
Inscrit: 2011-09-18 01:09:36
2012-02-05 09:43:03
On peut dire ce qu'on veut mais ces questions autour de l'homosexualité sont intéressantes en politique, car elles sont difficiles à traiter pour les partis. (C'est pas une affaire de parti politique donc ça fait pas l'unanimité au sein des partis dans un sens ou dans l'autre).
Les intervenants sont souvent un peu maladroits. J'trouve ça vrm drôle !!
Anonyme
2012-02-05 09:49:04
Ils ont déjà fait des études montrant qu'être élevé par des parents homos n'empêchaient absolument pas l'enfant de s'épanouir. Ils parlaient d'une étude l'autre jour dans têtu, malheureusement j'arrive pas à la retrouver pour mettre le lien (si quelqu'un voit de quel article je parle et le trouve... ^^).

Et avec tous les témoignages d'enfants d'homos devenus adulte que j'ai pu lire ou entendre sur internet, je ne crois pas une seule seconde au fait qu'un enfant ait nécessairement besoin de deux parents de sexe opposé pour s'épanouir (parce que oui, c'est bien une "croyance" ) . La seule difficulté que ces enfants ont rencontré c'est la discrimination, et c'est pas en ne reconnaissant pas les familles homoparentales qui existent déjà qu'on lutte contre les discriminations.

Là je parle de l'épanouissement des enfants d'homos, mais je dois avouer que la "sécurisation" on nous l'avait jamais faite xD
Anonyme
2012-02-05 10:28:29
C'est absurde, c'est en rien le fait que les parents soient homosexuels qui joue ou non dans la "sécurisation" des enfants. D'ailleurs, est-ce que quelqu'un au gouvernement sait ce que recouvre ce terme ?
N'importe quel couple peut apporter (ou non) un épanouissement nécessaire au bon développement de l'enfant tant que le cadre est bien clair pour tous ; que ce soit un couple homosexuel, hétérosexuel, ou même une mère qui élève seule son enfant (enfin là c'est un autre sujet).
Le problème pour le gouvernement c'est qu'il ne veut pas accepter que le cadre qui n'est pas dicté par la majorité, à savoir, le mariage homosexuel, soit aussi un cadre qui tient la route, au même titre qu'un mariage hétérosexuel.

Tous les cas d'éducation sont differents, mais je pense que ce qui empêche surtout la "sécurisation" des enfants est leur isolement. Si, par exemple, des parents, voire une mère, un père seul(e) se retrouvent isolés, sans aucune autres ressources que leurs ressources internes.
Et encore, c'est une notion tellement complexe qu'il m'ait impossible de poser une généralité.

J'aimerais bien que le gouvernement fasse pour une fois appel à des éducateurs, ou alors à de simples parents au lieu de camoufler une homophobie sous des airs de théoriciens. Serait-ce trop demandé ?
Zaguien
Inscrit: 2007-05-09 09:05:04
2012-02-05 13:47:43
92% des viols sur mineurs ont lieux dans la famille hétérosexuelle.


Interdisons vite ce haut lieu de débauche et de perversité !
Zaguien
Inscrit: 2008-11-03 10:11:41
2012-02-05 19:11:46
MaelstroM:92% des viols sur mineurs ont lieux dans la famille hétérosexuelle.


Interdisons vite ce haut lieu de débauche et de perversité !


Super mauvais argument à vrai dire, quand on parle statistiques il vaut mieux savoir s'en servir. Si ton chiffre est correct, il servirait d'ailleurs plutôt l'argument opposé, prenant en compte la proportion de familles homoparentales.

Enfin bref pour revenir au sujet, c'est l'argumentaire classique de la droite traditionaliste. Le fait est que d'une part on se heurte à des préconceptions traditionnelles qui dont il est la plupart du temps difficile de se défaire étant donné la fréquence à laquelle de tels propos sont martelés un peu partout. En plus de quoi l'hypothèse (à savoir qu'avoir des parents de même sexe pourrait nuire au développement de l'enfant) n'est pas trivialement réfutable, et qu'il est donc plus facile de se cantonner à la prudence.

Et le problème c'est qu'il y a un manque cruel d'études visibles en France. Il y en a beaucoup outre-Atlantique, mais pas suffisamment, et elles manquent cruellement de visibilité. En tous cas le PS semble s'en être enquis.

Pour ce qui est de l'amalgame avec la pédophilie, je ne pense pas que Fillon ait eu cela à l'esprit, c'est en tous cas une formulation plus que maladroite. Les présentateurs auraient sans doute du demander un approfondissement.

PS : en plus il est pas gay le fils de Fillon ? Ou c'est un neveu ?
Zaguien
Inscrit: 2007-05-09 09:05:04
2012-02-05 19:39:02
C'était un argument troll ....

Que j'assume.



Et hélas, le chiffres est exact ... C'est le plus triste ...