Quand l'amour est réduit à sa dimension affectif

Anonyme
2011-11-04 01:00:41
C'est peut-être ton cas...non j'vais pas parler aussi directement... C'est peut-être voootttrrre cas ^^, c'est en tout cas ce que je retrouve chez beaucoup de gars : on cherche l'amour pour combler un manque affectif. J'ai constater au cours de nombreuses discutions avec des mecs gay ou bi que la recherche d'une relation serieuse avait pour motivation première un manque de calin, un manque de bisous. Si bien que pour beaucoup, l'amour se reduit à l'affectif.

Mon avis maitenant : Déjà ça me repousse, voir l'amour ainsi est assez réducteur,pour moi,cette vision est dans le ici et maitenant, ce qui est à l'encontre d'une relation serieuse. C'est la pensée de dire : j'aime l'autre parce qu'il satisfait mes besoins affectifs, si ces besoins ne sont plus satisfaits, je n'ai plus de raison d'être avec cette personne.
Or L'amour, c'est aimer quelqu'un pour ce qu'elle est, c'est une sensibilité à la beauté d'une personne, c'est un attachement à l'identité d'une personne.

Enfin, vous l'aurez compris, j'aime pas les gens qui veulent se mettre en couple simplement pour satisfaire leur manque d'affection. 8-)
A. Bauer
Zaguien
Inscrit: 2011-09-13 01:09:39
2011-11-04 01:26:05
L'amour, c'est un sentiment, vectorisé par plusieurs facteurs, aussi différents qu'il y a d'hommes et de femmes sur cette planète.

Et puis l'amour sert forcément à combler un manque d'affection. On décrit dans de nombreuses relations un sentiment de plénitude, on est comblé.. C'est pas pour rien !

L'amour ce n'est pas forcément aimer quelqu'un pour ce qu'il est: l'amour charnel, l'amour qui aveugle, l'amour qu'on idéalise,....


(Dites donc je me sent l'âme d'un poète ce soir.)

Bref, l'idée de combler un manque n'est pas si mauvaise que ca;

La solitude est un sentiment commun aux hommes, on est tous seuls dans la vie.

On ne fait finalement que des rencontres, qui finissent par passer puis disparaître.
C'est comme ca, c'est notre condition humaine, on n'y peut rien.

Et puis on a tous de l'amour à donner et à recevoir. Cette réciprocité, ca peut être une forme d'amour, pourquoi pas ?
Honk, Honk. Macaron
Zaguien
Inscrit: 2011-01-07 06:01:04
2011-11-04 05:38:39
Je suis tout à fait d'accord avec lacryJG, sauf que moi j'aurais rajouté la dimension sexuelle en plus de l'affection.

Ce qui est encore pire et encore plus vrai.
 
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2011-11-04 08:29:03
Il n'est pas faux de dire qu'au delà du désir sexuel, l'amour comble un besoin affectif.

Le seul risque est d'être égo-centré sur ses propres besoins, c'est-à-dire d'attendre, et de prendre, sans être à l'écoute des besoins de l'autre, et sans tenter dans la mesure du possible de les satisfaire. D'ailleurs, dans ce cas cela ne dure pas bien longtemps.

C'est là qu'il faut avoir conscience que l'égocentrisme est notamment assez souvent "un péché de jeunesse"...
Honk, Honk. Macaron
Zaguien
Inscrit: 2011-01-07 06:01:04
2011-11-04 08:54:57
allomat69:l'égocentrisme est notamment assez souvent "un péché de jeunesse"...



Je kiffe <3
Anonyme
2011-11-04 11:11:34
allomat69:

Le seul risque est d'être égo-centré sur ses propres besoins, c'est-à-dire d'attendre, et de prendre, sans être à l'écoute des besoins de l'autre, et sans tenter dans la mesure du possible de les satisfaire. D'ailleurs, dans ce cas cela ne dure pas bien longtemps.

C'est là qu'il faut avoir conscience que l'égocentrisme est notamment assez souvent "un péché de jeunesse"...


C'est cette égocentrisme oui dont je parle. attendre et prendre. On me dira qu'en générale ce genre de personne en manque affectif est justement très affectif et attentioné, mais la vrai question à se poser : est-il affectif pour l'autre ou l'est-il parce qu'il a besoin d'être affectif avec quelqu'un ? Dans le deuxième cas, le mec n'est pas tourné vers l'autre, mais toujours vers ses propres besoins.
Anonyme
2011-11-04 12:20:01
Les actes accomplie de façon désintéressés n'existent pas .
RainbowFlash RainbowFlash
Zaguien
Inscrit: 2011-08-03 06:08:37
2011-11-04 12:36:36
Je suis d'accord avec toi. D'ailleurs celle que j'ai aimé le plus fort et le plus longtemps c'est celle avec qui je n'ai jamais eu la moindre chance d'être en couple. Mais je l'aimais pour son caractère exeptionel, pour ses petites habitudes et manies qui me faisaient craquer, parce que je trouvais que c'était la plus belle femme au monde...
Anonyme
2011-11-04 13:00:12
L'amour ca s'explique pas ça se vit
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-04 13:18:04
Tenter d'expliquer l'amour c'est comme essayer de quantifier une qualité, c'est trop subjectif. Donne un devoir de philo à trois profs différents tu auras trois notes différentes, va voir trois spécialistes pour un même problème tu auras trois diagnostics... Pour quantifier ou expliquer il faut être objectif, or l'amour est typiquement quelque chose de subjectif. En résumant l'amour ainsi tu vas nécessairement te heurté à ceux qui ont des expériences différentes à la tienne.
Comme le dit bon (dont j'adore l'avatar) l'amour ne s'explique pas il se vit. Ta réaction semble due à de mauvaises expériences, mais j'espère qu'un jour tu comprendras, en le trouvant, que l'amour c'est plus que de l'affectif.
Anonyme
2011-11-04 15:22:54
ca depend du probleme t'en as pour la plupart où t'auras quand meme des avis qui se concentre en un point. faut pas tout jurer par la subjectivité et l'inquantifiable
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-04 16:16:45
Oui enfin bon (jeu de mot involontaire) là on parle quand même de l'amour en général, c'est pas un problème ciblé non plus, sinon je suis d'accord suivant le problème on peut toujours aider et conseiller.
Anonyme
2011-11-04 16:35:28
également tout a fait d'accord avec lacryJWG et c'est pour cela que je ne suis pas a chercher à tout pris l'amour car sa serai plus un comblement affectif et sexuel que de l'amour au sens romantique et passionnel du terme. Je prefere ainsi rester seul ^^
Claire Fenouille
Zaguien
Inscrit: 2011-06-08 09:06:49
2011-11-04 18:07:26
Shunsuke je commence à en avoir assez de te plussoyer mais... Je plussoie encore.

L'amour, c'est tellement subjectif, il dépend de tellement de choses, rien que ça définition est propre à chacun de nous ! Donc l'expliquer, c'est difficile.. Et être d'accord entre nous sur ces explications sera impossible !

Quant au reproche pour ceux qui pensent que l'amour c'est avant tout affectif, eh bien selon moi, l'amour ce n'est pas ça. Ca c'est "sortir avec quelqu'un", toujours selon moi hein. Bien sûr, dans une relation amoureuse, le tactile c'est très important, mais l'amour peut et doit aller au delà, je trouve.. Les "je t'aime vient on baise", c'est le syndrome des ados de notre époque.
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-04 20:13:17
Fenouille:Shunsuke je commence à en avoir assez de te plussoyer mais... Je plussoie encore.

L'amour, c'est tellement subjectif, il dépend de tellement de choses, rien que ça définition est propre à chacun de nous ! Donc l'expliquer, c'est difficile.. Et être d'accord entre nous sur ces explications sera impossible !

Quant au reproche pour ceux qui pensent que l'amour c'est avant tout affectif, eh bien selon moi, l'amour ce n'est pas ça. Ca c'est "sortir avec quelqu'un", toujours selon moi hein. Bien sûr, dans une relation amoureuse, le tactile c'est très important, mais l'amour peut et doit aller au delà, je trouve.. Les "je t'aime vient on baise", c'est le syndrome des ados de notre époque.


On va finir par sortir ensemble je crois ^^
La différence entre sortir avec et aimer, c'est bien vu, clair et concis...
Le "je t'aime vient on baise" c'est pas que les ados je le crains, pour chopper les gens te diraient n'importe quoi...
Anonyme
2011-11-04 20:24:40
lacryJWG:C'est peut-être ton cas...non j'vais pas parler aussi directement... C'est peut-être voootttrrre cas ^^, c'est en tout cas ce que je retrouve chez beaucoup de gars : on cherche l'amour pour combler un manque affectif. J'ai constater au cours de nombreuses discutions avec des mecs gay ou bi que la recherche d'une relation serieuse avait pour motivation première un manque de calin, un manque de bisous. Si bien que pour beaucoup, l'amour se reduit à l'affectif.

Mon avis maitenant : Déjà ça me repousse, voir l'amour ainsi est assez réducteur,pour moi,cette vision est dans le ici et maitenant, ce qui est à l'encontre d'une relation serieuse. C'est la pensée de dire : j'aime l'autre parce qu'il satisfait mes besoins affectifs, si ces besoins ne sont plus satisfaits, je n'ai plus de raison d'être avec cette personne.
Or L'amour, c'est aimer quelqu'un pour ce qu'elle est, c'est une sensibilité à la beauté d'une personne, c'est un attachement à l'identité d'une personne.

Enfin, vous l'aurez compris, j'aime pas les gens qui veulent se mettre en couple simplement pour satisfaire leur manque d'affection. 8-)
Je n'en pense pas moins
Thomas Lebibidu33
Zaguien
Inscrit: 2010-06-25 08:06:53
2011-11-04 20:56:53
lacryJWG :J'ai constater au cours de nombreuses discutions avec des mecs gay ou bi que la recherche d'une relation serieuse avait pour motivation première un manque de calin, un manque de bisous.


Moi aussi je l'ai beaucoup constaté ça

Les mecs cherchent une relation sérieuse tout les deux, donc ce point commun de "recherche" fait qu'ils se rencontrent, il se trouvent deux ou trois points en commun , ils rigolent, sexuellement il s'entendent plutôt bien, et voila que 3 mois plus tard ils se séparent sans aucun mal et chacun retourne sur le site de rencontre en recherchant une autre relation sérieuse...
(Je ne précise pas des trucs du genre "ça peut arriver qu'il tombent amoureux" ,etc... tout ces cas particuliers que vous aurez implicitement pris en compte)

Parfois ça indique aussi que plutôt que d'avoir l'honnêteté de dire qu'on cherche un amant régulier , (pour partager réciproquement avec l'autre un désir de sexualité , d'affection, de câlins et tout ce que tu veux) on utilise le faire-valoir "amour" via cette notion de "relation sérieuse" (notion qui n'a pas de sens en soi) pour garnir de roses une recherche qui peut être critiquée et/ou non-assumé.

Donc moi aussi je préfère les gens qui disent clairement qu'il aime et veulent "sortir avec quelqu'un" mais je n'aime pas ceux qui utilisent la vitrine "amour" et relation sérieuse pour combler un manque affectif, non seulement il y a tromperie, mais l'autre dans ces cas là n'est qu'un objet, sauf si lui même recherche la même chose, dans ce cas la ce sont deux objets consentants lol


Sinon pour l'amour chacun peut le définir comme il veut, et heureux sont ceux qui trouve la personne qui ont la même vision qu'eux.

J'aime beaucoup la phrase de Saint-Exupéry qui dit : "Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction"

J'aime plutôt la deuxième partie de cette phrase , parce bon, on se regarde quand même l'un et l'autre lol


Vous parliez aussi d'égocentrisme ; c'est sur que quelqu'un dans une relation qui se contente recevoir et qui donne rien, c'est du vrai égocentrisme, c'est même au delà, c'est une relation à un sens.


Mais l'amour pour moi est en fait un égocentrisme mais "positif" et en même temps réciproque.

Ça donne :

Je lui fait un cadeau, ça fait battre mon c½ur , ça va lui faire plaisir c'est cool, et ce plaisir dans ces beaux yeux , ça va me faire battre encore plus mon c½ur.


Pendant que je lui fait l'amour , je lèche doucement son torse, je caresse lentement ses pectoraux : toucher sa peau et gouter à son corps me fait plaisir à moi ce sont à mes sensations auxquelles je pence, pas au siennes
(Bon et il se trouve que ça fait aussi du bien d'être caressé...tant mieux pour l'autre!)


Quand je le regarde, ça me fait quelque chose , je ne vois pas qu'il me regarde pour me sentir important, ça c'est secondaire.
(et lui,quand je le regarde, se sens valorisé, regardé mais ne se concentre sur ça que de manière secondaire, puisque lui aussi me regarde pour son plaisir)

Tout ça , c'est l'extase du "je" à son maximum, mais pour l'autre et avec l'autre.
Et l'autre de son coté, c'est la même chose. (Pour le cadeau, pour les caresses, pour son regard, etc...)

Donc , pour moi, l'amour ce sont deux égocentrismes mais qui se tiennent par la main.
Anonyme
2011-11-04 20:57:54
Déja, de base, l'amour est une chose très narcissique. Mais ce n'est pas le sujet.

Tu mélange plusieurs choses. Tu généralise le profil de l'ado type-cliché: "J'ai besoin d'une relation physique, toussuiteménan", qui ressent un besoin compulsif de contact physique.
Tu confond l'affection avec le contact physique.
Il est indéniable que dans un couple, on cherche a combler un manque affectif.
Alors après, ne pars pas du principe que le couple = l'amour. C'est malheureusement rarement le cas, mais nous en avons chacun notre conception.

Mais je vois très mal en quoi l'affection est dans l'instant comme tu le dit.
Et même si on suis ton raisonnement, une relation sérieuse a BESOIN de moments qui s'ancrent dans l'instant.
Néanmoins, oui, on ne peut pas nier que la satisfaction de nos besoins personnels ont une grande place a tenir dans la relation. On aime également le rapport de l'autre a sois même. Et pas qu'un peu.
Le "aimer l'autre pour ce qu'il est point barre", c'est une vision très belle, mais bien trop idéaliste.
On a beau aimer sincèrement l'autre, il y a une dimension très narcissique dans le couple.
Anonyme
2011-11-04 21:49:05
On aurait pu faire le même topic en remplaçant affectif par sexuel.

On peut remarquer qu'un début de relation est souvent physique, puis quand elle prend une dimension plus affective voire spirituelle, ça passe ou ça casse.
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-04 22:08:12
Inquiétant, logique, malheureux...
Ce qui est inquiétant c'est de voir que le plus beau sentiment humain est rationalisé et rejeté par des gens qui ont toute la vie devant eux.
C'est logique qu'on retrouve cette statistique (inquiétante elle aussi) qu'un gay sur deux est ouvertement infidèle (ou libertin).
C'est tellement triste qu'à l'âge du fleur bleue on ne croit plus à son propre avenir...

J'aimerais comprendre pourquoi. Pourquoi? Parce que ce n'est pas normal, sinon tout le monde penserait pareil (les homos ont pas découvert la vérité amoureuse). C'est même dangereux. La multiplication des rapports entraine une multiplication des risques de MST. Là encore pas étonnant de voir qu'en proportion c'est chez nous qu'il y en a le plus. Qu'est ce que ça doit être dur d'être rejeté par la société et de ne plus croire en l'amour. Que fait-on dans ces cas là? Bah on profite ou plutôt on se suicide d'une façon ou d'une autre: sexe, drogue, alcool, violence, provocation, dépression, vrai suicide...

Je sais ça fait très coup de gueule, mais j'en ai marre de voir autant de gamins se foutre en l'air, ou même des plus vieux mais ils y arrivent pas toujours ou dans quel état... Je peux pas vous imposer de penser comme moi, mais faites au moins l'effort de regarder autour de vous, pas que dans le milieu, partout, car chacun d'entre nous peut changer sa vie et celle des autres en fonction de ses actions. Et les gays s'autodétruisent depuis trop longtemps.

J'hésite à poster un message aussi vindicatif mais bon sang, assez avec cette mentalité qui pousse à faire des conneries. Ce n'est pas de votre faute, c'est une pensée qui a été transmise à travers les générations et on a tous rencontré LE connard qui fait douter en l'amour véritable. Ce milieu est trop fermé, c'est à nous de l'ouvrir en fonctionnant comme les autres. Je parle pas de sortir avec des filles mais de s'engager, d'avoir un seul partenaire, avoir les mêmes conventions qu'un couple hétéro dit normal. On peut faire bouger les choses et cela commence par notre façon d'agir et de penser.

Je me prépare à un linchage mais ça fait du bien quand ça sort ^^
Thomas Lebibidu33
Zaguien
Inscrit: 2010-06-25 08:06:53
2011-11-04 22:20:32
Shunsuke :Ce milieu est trop fermé, c'est à nous de l'ouvrir en fonctionnant comme les autres. Je parle pas de sortir avec des filles mais de s'engager, d'avoir un seul partenaire, avoir les mêmes conventions qu'un couple hétéro dit normal.


Perso je suis comme ça et j'espère un jour tomber amoureux de la bonne personne.

Là tu approfondis sur le sujet de l'infidélité en fait ? (on aura tout fait du coup lol)

La fidélité pour moi à avoir directement ou indirectement de la capacité à communiquer avec l'autre. Ce n'est pas pour moi une valeur morale qu'on a ou pas. C'est intrinsèque à l'engagement, à l'amour qu'on porte à l'autre , au respect, etc...
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-04 22:45:32
Il y a l'infidélité mais pas que, il y a aussi les fidèles qui changent en permanence de mec et ceux qui prennent même plus la peine de se caser...

Et j'avais compris, malgré la taille du texte ^^ que tu as pas de principe arrêté, c'est pour ça que tu peux autant développer. C'est une chance crois moi, perso à chaque mot que je sors je pense à un exemple qui bloque mon idée...
Thomas Lebibidu33
Zaguien
Inscrit: 2010-06-25 08:06:53
2011-11-04 22:53:29
Shunsuke:Il y a l'infidélité mais pas que, il y a aussi les fidèles qui changent en permanence de mec et ceux qui prennent même plus la peine de se caser...


Ouai c'est sur il y a les instables et les celib-à-terre.

On vit aussi une époque d'insécurité généralisée, et l'insécurité affective n'est pas en reste.

Faut avoir une sacré force de caractère pour faire face à la banalisation de l'infidélité par exemple qui entraine de fait un statut de célibataire "rassurant" un statut de cocon en somme. Voila ça sent pas la tranquillité tout ça.
******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2011-11-05 22:07:00
bon:ca depend du probleme t'en as pour la plupart où t'auras quand meme des avis qui se concentre en un point. faut pas tout jurer par la subjectivité et l'inquantifiable


j'adore ^^ tu es en grande forme !



Shunsuke,

je comprends ton coup de gueule, mais qu'est-ce qui empeche les gens qui partagent ton point de vue, de tisser des liens d'amitié, qui peuvent etre des precurseurs a de liens plus serieux.

On ne fait pas autre chose lorsqu'entre adultes on ne frequente plus les milieux gays (centré sur les rencontres), mais des amis gays ou gayfriendly, et leur famille.

Le forum Zag est lui-meme frequenté par des gens moins pressés de coucher. Les zagmeet permettent d'elargir son cercle de connaissance.

Au total, meme s'il est plus simple de rester dans le "milieu gay" ( et s'en plaindre), rien n'interdit de vivre avec des amis en marge du milieu gay, tout en sortant de temps en temps, pour aller danser
notamment.
Anonyme
2011-11-06 00:42:32
nobuvince:

Mais je vois très mal en quoi l'affection est dans l'instant comme tu le dit.
Et même si on suis ton raisonnement, une relation sérieuse a BESOIN de moments qui s'ancrent dans l'instant.
Néanmoins, oui, on ne peut pas nier que la satisfaction de nos besoins personnels ont une grande place a tenir dans la relation. On aime également le rapport de l'autre a sois même. Et pas qu'un peu.
Le "aimer l'autre pour ce qu'il est point barre", c'est une vision très belle, mais bien trop idéaliste.
On a beau aimer sincèrement l'autre, il y a une dimension très narcissique dans le couple.

Quand je parle du ici et maitenant, je parle d'une relation amoureuse reduit à sa dimension affective ( et sexuel, au choix ). Je dis ça, parce que ce qui compte en fait ( selon moi ) dans ce type de relation, c'est ce qui se vis dans l'instant qui compte, il n'y a pas forement anticipation des attentes de l'autre, puisque cette dimension est supprimé. Mais bon le point est subjectif.

Autrement, aimer quelqu'un pour ce qu'il est n'est pas idéaliste du tout. Je suis sûr que chacun d'entre nous est déjà tombé amoureux de quelqu'un pas forcement proche, qui ne nous apportait pourtant rien de special à la base.
Mais je suis d'accord avec toi, l'amour, c'est aussi du narcissisme. L'amour est parfois la rencontre de deux egoïsmes faisant quelques concesions dans l'espoir d'une vie meilleure. Pour moi, l'amour est beaucoup plus. Je crois qu'il ne faut pas avoir peur de renoncer à la mediocrité.
Elie Shunsuke
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2011-11-06 11:56:53
allomat, j'avoue volontier que c'était un coup (de gueule) dans l'eau, qui ne contredit pas forcément les autres intervenants d'ailleurs, en espérant éclabousser ceux qui s'orientent vers les exemples que j'ai cité.
J'adorerais avoir des potes gays qui en veulent pas à mon... Je trouve pas de termes pas trop choquant ^^, mais jusque là j'en ai eu que par le milieu donc j'ai fini par les lâcher... Les Zag meet ça pourrait être pas mal, si j'étais pas à Valence ^^, je peux pas me permettre d'aller jusqu'à Bordeaux ou n'importe quelle (plus) grande ville pour le moment.