L'amour, c'est quoi?

Victor Freax
Zaguien
Inscrit: 2009-08-10 03:08:01
2011-04-02 09:50:49
L'autre jour en français, on étudiait un texte (jusque là rien de bien exceptionnel)
Et donc la prof nous explique que le héros voit l'amour comme un besoin personnel et que chaque nouvelle conquête n'est qu'un support à son propre amour, narcissique.
C'est une définition un peu cruelle pour l'amour, mais je me pose des questions là dessus. Aime-t-on l'amour pour l'amour ou pour quelqu'un?
Voilà, donnez moi vos avis
... ! Newgate
Zaguien
Inscrit: 2011-04-01 12:04:23
2011-04-02 10:25:44
Ah la définition que tu as eu de l'amour est seulement celle d'un Don Juan.

Et sinon pas trop compris la question mais je dirai l'amour pour quelqu'un
Mélodie Supermelo
Zaguien
Inscrit: 2008-06-19 11:06:01
2011-04-02 11:03:41
L'amour ? Une grosse merde^^ Bon, plus sérieusement, ça dépend de la personne, mais ma prof de philo nous disait qu'il ne faut pas aimer quelqu'un parce que c'est notre double, qu'il nous ressemble, et chercher à se caler sur lui, mais qu'il faut au contraire apprendre à aimer son altérité.
 
Anonyme
2011-04-02 11:12:44
Je pense pas que la réponse à la question du "pourquoi aime t-on ?" soit universelle et si tranchée que cela.

Nous aimons parce que c'est ainsi.
Anonyme
2011-04-02 12:32:08
je ne pense pas qu'il faille transcender l'amour et tout ca. pour moi c'set juste une manifestation égoiste. Normalement c'est vouloir le bonheur de l'autre. Si celui ou celle qu'on aime se barre avec qq1 d'autre, voire nous hait, généralement on l'a en travers, car on espère toujours un minimum de retour, et il y aurait jamais autant de jalousie.
Et deja meme dans le fait de vouloir quelque chose pour quelqu'un : c'est parce que cela nous porte un intéret personnel, celui d'etre fier et convaincu qu'on est quelqu'un de bien et qu'on fait bien les choses même si ce n'est que pour les autres.
Anonyme
2011-04-02 14:28:38
Pour moi seul l'amour entre parent et enfants existe , c'est un amour extraordinaire .

L'amour entre deux personnes c'est quelque chose d'instable et éphémère ..
Anonyme
2011-04-02 14:31:04
Quoikeour moi seul l'amour entre parent et enfants existe , c'est un amour extraordinaire


oui , fin , en principe , si l'enfant a était réellement voulu par ces parents
Anonyme
2011-04-02 14:54:50
et encore. Voulu, mais avec quelques impératif quand meme pour certains. "mon enfant ne doit pas etre gay, doit etre le meilleur, faire un métier que moi j'ai envie qu'il fasse blablabla"

L'enfant n'est qu'un objet de désir(s).
Anonyme
2011-04-02 15:45:34
Et ben pour moi, l'amour, c'est la jouissance, l'admiration, l'attraction, la souffrance, la passion, le sacrifice, l'émotion, l'harmonie, le sentiment d'existence, le sexe...Et c bcp plus que ça.
Romain Rorodu216
Zaguien
Inscrit: 2007-07-20 07:07:34
2011-04-02 16:34:45
L'amour est ce qu'on veut y voir. L'amour est ce que les individus veulent bien lui accorder. Pour certain, c'est une manière de satisfaire leur amour propre, de pouvoir se dire : je plais. Pour d'autre, c'est une volonté d'échange, de partage, de tendresse, de complicité. Il y a autant de définition de l'amour que d'individus. Certaines seront plus attrayantes pour toi que d'autres, à toi de trouver quelqu'un qui ressent les choses de la même manière que toi
Georges Manafire
Zaguien
Inscrit: 2008-12-23 10:12:04
2011-04-02 20:59:55
L'amour ? Mécanisme psychique/physique mit en place pendant l'évolution et qui a pour principal but d'aboutir à la procréation : ) + une capacité structurante pour la société.


Ouai je sait la réalité c'est pas glamour : )
Anonyme
2011-04-02 22:04:18
Pour moi l'amour c'est un sentiment partagé entre deux personnes, un sentiment très fort qui les rend complices, inséparables...
Élaine Elaine
Zaguien
Inscrit: 2010-01-09 04:01:17
2011-04-02 22:21:44
L'amour n'est pas toujours partagé, au contraire, je pars du principe où on tombe amoureux sans le faire exprès ( du ocup le mot tomber est bien choisi)...
Si tu ne le fais pas exprès il y a de grandes chances que ça ne soit pas recirpoque.
Donc pour moi l'amour c'est quelque chose de plutot négatif au début... A la fin aussi remarque !
... ! Newgate
Zaguien
Inscrit: 2011-04-01 12:04:23
2011-04-02 23:16:23
Et oui c'est un peu comme la vie ...
Anonyme
2011-04-02 23:19:02
LA MOUR CAY TROW COWL!
Sisyphe Sisyphe
Zaguien
Inscrit: 2010-05-09 02:05:29
2011-04-03 01:05:03
C'est assez mal fichu comme énoncé, je trouve.

Si ton "héros" du cours de français voit l'amour comme..., est-ce que cela détermine sa définition de l'amour ? Et cet amour narcissique, peut-on l'appeler "amour" ? Pourquoi a-t-on recours à la qualification ?

manafire:Mécanisme ... qui a pour principal but d'aboutir à la procréation


Pourquoi ça me rappelle l'époque où je lisais les alliances de Dieu avec les patriarches ?

D'un point de vue personnel, l'amour serait plutôt une zone, un champ, un degré du lien social. Comme on peut parler d'amitié, de haine, etc.
Ceci dit, quelque part, outre l'amour en tant que cette zone, je reconnais aussi bien l'acte d'aimer qui peut sortir de ce schéma, avec les conséquences qu'il pourrait y avoir. Mais l'amour doit surtout plus toucher [à] l'âme (sans interprétation religieuse, s'il vous plaît) qu'à l'esprit. Et il se définirait dans mon monde davantage selon l'acte que comme sa seule existence posée.
Anonyme
2011-04-03 09:44:15
L'acte, oui.
Et non par le mot, qui dévaste tout, à petit ou à grand feu.
Georges Manafire
Zaguien
Inscrit: 2008-12-23 10:12:04
2011-04-03 15:12:09
Sisyphe:C'est assez mal fichu comme énoncé, je trouve.

Si ton "héros" du cours de français voit l'amour comme..., est-ce que cela détermine sa définition de l'amour ? Et cet amour narcissique, peut-on l'appeler "amour" ? Pourquoi a-t-on recours à la qualification ?

manafire:Mécanisme ... qui a pour principal but d'aboutir à la procréation


Pourquoi ça me rappelle l'époque où je lisais les alliances de Dieu avec les patriarches ?

D'un point de vue personnel, l'amour serait plutôt une zone, un champ, un degré du lien social. Comme on peut parler d'amitié, de haine, etc.
Ceci dit, quelque part, outre l'amour en tant que cette zone, je reconnais aussi bien l'acte d'aimer qui peut sortir de ce schéma, avec les conséquences qu'il pourrait y avoir. Mais l'amour doit surtout plus toucher [à] l'âme (sans interprétation religieuse, s'il vous plaît) qu'à l'esprit. Et il se définirait dans mon monde davantage selon l'acte que comme sa seule existence posée.


Beaucoup d'artifice mais la réalité est la dans ce monde tout a une utilité, et l'homme n'y échappe pas, pas plus que ces comportements. C'est peut être dur mais il existe plusieurs dimension, la dimension culturel existe belle est bien mais elle est subordonné a une dimension "biologique", si la dimension "biologique saute" il n'y a plus de dimension culturel (sans homme plus de culture).
Il en est de même pour "l'amour" création culturel qui s'appuie sur une nécessité biologique universelle à la vie : la procréation, la perpétuation. Après peut importe les création culturel si sa doit être à deux à 3 voir plus, l'essentiel c'est de répondre +/- à cette problématique.
Sa explique par ailleurs le besoin de certain couple gay pour l'adoption, moyen détourner pour répondre à cette exigence.