Dieu, patrimoine mondial de l'humanité

******* Allomat69
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-23 19:44:06
Le patrimoine mondial de l\'humanité sont des sites culturels ou naturel, des traditions immatérielles ou orales, définies par l\'UNESCO (Organisation des Nations Unies...), comme un héritage commun à l\'humanité, important à conserver.



Je vous rassure, il n\'est pas encore prévu d\'inscrire Dieu au Patrimoine mondial.



Mais on se dirige inévitablement vers cette issue, car trop de zèle à Dieu nuira à Dieu.



Il convient de rappeler que peu ou prou les croyants font référence à Dieu, y compris une majorité de Bouddhistes qui prient le Bouddha comme un être supérieur, ou les Hindouistes qui adorent différents aspects de la trinité d\'un même Dieu.



Le XX siècle a cru qu\'il allait fossoyer Dieu, mais rien n\'est moins vrai.



On assiste à une véritable renaissance des religions, pas nécessairement dans la pratique religieuse, mais dans la reconnaissance à une appartenance religieuse.



On sent inexorablement monter les références à Dieu chez tous les peuples de la Terre, sauf peut-être chez les derniers peuples animistes (culte des esprits) dont la culture disparait.



Dieu redonne l\'espoir, et énergise les revendications : sociales et politiques chez les Musulmans, politiques chez les Hindous, politiques chez les Juifs, politique et bientôt sociales chez les Chrétiens des pays du nord, sociales chez les Chrétiens des pays du sud, etc...



C\'est un tsiunami en marche, qui n\'est pour l\'instant qu\'une lame de fond invisible, mais qui déferlera à l\'échelle d\'une ou plusieurs dizaines d\'années.



Puis il se calmera, et les peuples fatigués accepteront l\'idée que la religion n\'est qu\'un aspect d\'une culture, et demanderont le classement de Dieu au patrimoine mondial de l\'Humanité.

:-)

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-23 20:03:44
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il y ait une montée des pensées religieuses.

Mais dire que c'est une bonne chose, je ne suis pas d'accord, c'est plutôt un recul remarquable en tant qu'il divise encore et encore plus les peuples et affirme une volonté conflictuelle.

Je ne crois pas que ce soit un élan d'espoir mais une tentative d'explication irrationnelle des événements qui se produisent en ce moment. Je pense plutôt que ce soit un signe de manque de volonté d'affronter les choses à bras le corps avec discernement.

Je rejoins vraiment Marx sur ce point: "la religion est l'opium du peuple".
Zaguien
Inscrit: 2008-04-23 12:04:49
2009-01-23 21:01:42
Hum, moi je suis partisan du classement de Dieu au rang d'antiquité..

Ça va comme ça ? ^^
 
Anonyme
2009-01-23 21:53:35
La religion est bien souvent le refuge des gens face à une souffrance sociale. Dans ce cadre là, il n'est pas bien étonnant que les religions aient connu une forte reprise depuis les années 1970. Le communisme a une certaine époque a peut être aussi faussé le jeu, en masquant par un athéisme d'Etat les différentes religions et en se vivant lui même comme une religion.

Par ailleurs, mêler politique et religion ne donne rien de bon selon moi (esprit français es tu là). La religion relève de la sphère privée, et la transposer dans des revendications politiques comme le font les islamistes ou certains extrêmistes de toutes religions me paraît dangereux.
Anonyme
2009-01-23 23:00:49
De moins en moins de gens croient en Dieu. Notre Dieu actuel, pour nous occidentaux c\'est la Raison ou la Science.
Selon moi, j\'ai la flemme de faire un développement complet capable de révéler le fond de ma pensée mais le fait de ne croire qu\'en ces choses participe au désenchantement du monde.
On essaye de tout démontrer par la science, avec des méthodes rationnels et on en oublie ce qui ne peut pas s\'expliquer d\'une manière scientifique, comme par exemple les sentiments, les rêves, les inspirations.

Ensuite je suis d\'accord pour critiquer les institutions religieuses, qui m\'apparaissent plus comme des sectes voulant s\'immiscer dans la vie des gens. Désolé pour ceux qui sont croyant et pratiquant mais je ne peux pas m\'empêcher d\'y penser, peut être qu\'après il faut trouver un juste milieu et faire la part des choses

Je suis athée mais je ne crois pas en rien, je crois en moi.

Message édité par : Vilcrik

Anonyme
2009-01-23 23:18:21
Vilcrik, tu as tort sur un point : il n'y a pas de moins en moins de croyants, il y en a plus que jamais.
Anonyme
2009-01-23 23:19:17
Vilcrik:On essaye de tout démontrer par la science, avec des méthodes rationnels et on en oublie ce qui ne peut pas s\'expliquer d\'une manière scientifique, comme par exemple les sentiments, les rêves, les inspirations.

Et bien si justement.
C'est le but de la neurophysique, de la psychanalyse et de la psychologie.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-23 23:22:53
Baloo:Je suis d\'accord avec toi sur le fait qu\'il y ait une montée des pensées religieuses.

Mais dire que c\'est une bonne chose, je ne suis pas d\'accord, ...


Je ne suis pas sur que tu m\'aies bien lu...

Sous un ton neutre je fais rien de moins que de dire les religions vont se ramasser, si elles continuent sur la tendance actuelle, et Dieu finir dans les musées.

Il est probablement injuste de réduire une religion à ses extrémistes, mais il ne fait pas de doute que les extrémistes religieux sont en train actuellement de prendre le pas sur les modérés.

Je fonde mon analyse sur le fait la situation politique et sociale mondiale est durablement favorable à cette tendence, et surtout, que tous les cultes sont entrainés dans le tourbillon.

Il faudrait logiquement attendre de voir l\'effet \"Obama\" avant de faire des pronostiques, mais certains signes me font penser que l\'effet pourrait être trop faible, mais surtout trop tard...

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-23 23:33:07
eolo: je parlais de l\'occident, plus particulièrement la France

Baloo : oui c\'est vrai, mais est ce que la psychologie ou l\'étude de la pensée peut vraiment tout expliquer? Ça reste un domaine très flou, contenant plein de zones d\'ombre et qui n\'est pas une science \"exact\"

Je serai trés étonné que l\'on puisse démontrer par A+B tout ce qu\'il se passe dans notre cerveau, mais ça c\'est un autre domaine

Message édité par : Vilcrik

Anonyme
2009-01-24 10:08:03
allomat69:Dieu redonne l\'espoir, et énergise les revendications : sociales et politiques chez les Musulmans, politiques chez les Hindous, politiques chez les Juifs, politique et bientôt sociales chez les Chrétiens des pays du nord, sociales chez les Chrétiens des pays du sud, etc...

Si c'est un ton neutre, je ne comprends plus rien.

Je pense plutôt qu'il est très juste de comprendre les religions par leurs extrémismes parce que c'est en appréhendant leurs exceptions que l'on comprend la règle, l'exception devenant très rapidement la règle.

Vilcrik, ce n'est pas parce que ces sciences ne sont pas abouties qu'elles perdent toute crédibilité.
Je pense que les sciences n'expliquent rien, elles décrivent le monde. L'explication relève de la métaphysique et donc de l'incertitude.
Anonyme
2009-01-24 10:22:32
Ce qui me frappe surtout, c\'est la montée en nombre, toujours plus forte, de ceux qui se disent athées (j\'en fait partie) !
Maintenant, ce n\'est ni mal vu, ni interdit, ni quoi que ce soit de ne croire en aucun dieu (sauf dans certains pays encore...), et on voit de plus en plus de gens qui n\'y croient pas, ce qui prouve que la croyance en un dieu n\'est pas un phénomène général chez l\'homme, mais à tout de même été bien formaté par la montée en puissance et le rêgne quasi \"solaire\" des grandes religions sur la planête.
De même, plus qu\'un tsunami, cette relative et anecdotique montée en puissance des religions me fait plutôt penser à une vaguelette, soumis a son destin tragique : s\'éclater la tronche sur le premier rocher venu... Je n\'y crois vraiment, mais alors vraiment pas ! Les religions (je parle toujours de notre point de vue hein !) acceptent (et ne peuvent d\'ailleurs plus s\'y opposer) les attaques et les critiques les plus virulentes ! l\'égémonie des grandes institutions religieuse ne peux plus être alors que la liberté d\'expression a pris le pas sur la toute puissance de ces institutions.
Après, l\'Islam reste un autre sujet de discussion sur lequel il serait intéressant de débattre, certes...

Message édité par : Babylon

Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-24 10:37:42
Baloo ,

alors probablement qu\'on se comprend... malgré ce qu\'on écrit ^^

J\'admets que le mot \"neutre\" ne conviens pas, peut-être que le mot \"maitrisé\" conviendrait mieux, car je dois reconnaitre que les \"croyants\" de tous bords, qui confondent identité culturelle et religion, m\'ont particulièrement chauffé les neurones ces derniers temps.

Il n\'y a pas besoin d\'être grand prophète pour voir que les religions risquent de nous entrainer au chaos au XXI siècle, car elles seront le carburant des luttes, comme le fut le communisme en son temps, même si je reconnais que fondamentalement l\'origine des problèmes ne réside pas dans les croyances.

Message édité par : allomat69

Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-24 10:56:34
Babylon,

on a pas la même analyse apparemment lol

Cela n\'a rien à voir avec la fréquentation des eglises, mais le sentiment d\'appartenance aux églises.

Le seul bémol que je mets, sera la capacité d\'Obama à recentrer son pays sur une politique laique sans référence permanente à la morale judéo-chrétienne (axe du mal, etc).

Mais je ne vois pas comment un seul homme pourrait faire face, même bien entouré.

Obama n\'est à mon avis qu\'une étape, il est difficile de lutter contre les grandes tendances.

L\'Europe est encore en marge, mais pour combien de temps ?

Les monde musulman a de fait déjà basculé, car les convictions individuelles l\'emportent sur le pragmatisme de façade.

La Chine est réellement pragmatique, mais me fait pas d\'illusion sur ses intentions de régner sur le monde, elle a déjà de discrets pions avancés, et est un rien orgueilleuse par tradition.

Le monde indien n\'a jamais été aussi fragile, et le verrou Afghan est moribond selon les journalistes...

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-24 13:58:10
Bien sûr que les problèmes ne surgissent pas des croyances mais de ce qu'on en fait, c'est évident.

Alors nous sommes bien d'accord.^^
Zaguien
Inscrit: 2007-10-22 10:10:40
2009-01-24 14:23:15
La Religion n'est qu'un ramassis de mensonges!
Trois exemples:
¤ Le Christianisme et l'Islam tire leurs sources du Judaïsme. Trop de ressemblances entre les trois religions monothéistes et les religions polythéistes de l'Antiquité (Greco-romaine - Egyptienne et Scandinave, pour les plus connus).

¤ De même, la Bible a été créée à partir d'un triage sur différents livres. Les plus modérées ont été écartés, les Religieux de l'époque n'ont alors gardés que les plus conservateurs.

¤ Enfin, Jésus n'est point né dans une bergerie, mais dans une porcherie.

Les croyants d'aujourd'hui se basent ainsi sur des mensonges, pour expliquer l'irrationnel que leur dicte leur cerveau.

Par contre, la croyance en un être supérieur, ou en un Dieu, voir plusieurs Dieux, actuellement, connaît beaucoup d'adeptes.


Quant au fait de dire que Dieu va être mis au rang de patrimoine de l'Humanité, cela m'étonnerait beaucoup.
Pour la simple et bonne raison, qu'un patrimoine est visible, accessible à tous, et que les différentes régions du monde la conservent en tant que tel.
Dieu n'est pas visible [Enfin, à ma connaissance]. Les différentes régions ne se mettront jamais d'accord sur un Dieu. Et de plus, mettre Dieu en tant que patrimoine équivaudrait à déclarer sa mort, et son inapte pouvoir à régner sur les Humains. Et cela, toutes religions existantes d'aujourd'hui s'y refuseront.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-24 15:04:31
jael ,

\"Le Christianisme et l\'Islam tire leurs sources du Judaïsme...\"

Personne ne le nie je pense...


\"Jésus n\'est point né dans une bergerie, mais dans une porcherie. \"

je n\'étais pas au courant... je ferai des recherches car à la fois j\'admire la personnalité du Christ, et j\'estime les porcs trop souvent méprisés. xD


Sinon détrompe toi, l\'UNESCO développe les notions de patrimoine immatériel de l\'humanité.

Seul un critère n\'est pas rempli, Dieu est toujours bien vivant, et pas en voie d\'extinction, au contraire.

Je fonde mon analyse sur les fait que les peuples ne supporteront plus que les religions les aient entrainés dans le chaos.

Il faudrait pour cela que la tendance actuelle se poursuive au moins 10 ans et plus, et que chaos il y ait, ce qui ne me semble pas exclus.

Comme Dieu est tout de même un des plus grands acquis de l\'humanité, qui a rempli les musées et les sites historiques, je pensais tout naturellement le préserver comme patrimoine mondial de l\'humanité.

Mais j\'admets volontiers que j\'anticipe de plusieurs décennies, d\'ailleurs je serai sans doute mort avant lol.

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-24 16:55:07
Tout cela n'est que fumisterie nécessaire a engraisser le Vatican...
Anonyme
2009-01-24 19:36:28
Je serais d'accord sur le fait d'intégrer ce qui se rapporte à Dieu, aux religions, dans le patrimoine de l'humanité, c'est indéniable.
Je ne vois pas de quelle façon il est possible de nier toute l'histoire.

Ikaru55, le Vatican n'a pas le monopole de "Dieu".
Zaguien
Inscrit: 2007-11-30 01:11:41
2009-01-24 20:18:44
lol on ne peut monopoliser une entiter telle que dieu
Anonyme
2009-01-24 20:32:44
keumdefos:lol on ne peut monopoliser une entiter telle que dieu

Si Dieu est une entité déjà .... ????

Peut-on considérer que Allah, Dieu, Boudha, .... peuvent-être la même chose au point de vue culturel ? Personnellement, je ne pense pas. Dieu ou Allah pourraît être assimilé si le choc des civilisations n'existait pas et a fortiori, l'assimilation entre Boudha, Allah et Dieu.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-24 21:28:37
tangy ,

on ne peux pas nier Dieu, comme par exemple on ne peut nier la musique.

La musique n\'existe que parce qu\'on la compose, et parce qu\'on la joue.

Dieu s\'est construit au cours de l\'histoire, et est mis en scène par les fidèles, et le cas échéant les pretres selon les religions.

De plus l\'entité, l\'unicité de Dieu fait peu de doute, depuis que la plupart des peuples ont renoncé à prier les esprits.

Les religions polythéistes actuelles prient des aspects de Dieu....

Quant-à Dieu \"entité\" de l\'ensemble des religions révélées (Juive, Chrétienne, Musulmane, ...), il n\'y a aucun doute, par définition, et par filiation.

Le problème vient des religions qui veulent s\'approprier Dieu pour elle-même seule, les Hebreux ayant ouvert la voie en tant que peuple élu et inventeur de Dieu, puis les Chrétiens qui leur ont piqué Dieu, ... mais les Musulmans acceptent normalement l\'idée que Dieu est commun à tous.

Mais apparemment ça n\'arrange pas trop les intégristes, qui l\'oublient volontier.

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-24 22:39:12
allomat69:tangy ,

on ne peux pas nier Dieu, comme par exemple on ne peut nier la musique.

La musique n\'existe que parce qu\'on la compose, et parce qu\'on la joue.

Dieu s\'est construit au cours de l\'histoire, et est mis en scène par les fidèles, et le cas échéant les pretres selon les religions.

De plus l\'entité, l\'unicité de Dieu fait peu de doute, depuis que la plupart des peuples ont renoncé à prier les esprits.

Les religions polythéistes actuelles prient des aspects de Dieu....

Quant-à Dieu \"entité\" de l\'ensemble des religions révélées (Juive, Chrétienne, Musulmane, ...), il n\'y a aucun doute, par définition, et par filiation.

Le problème vient des religions qui veulent s\'approprier Dieu pour elle-même seule, les Hebreux ayant ouvert la voie en tant que peuple élu et inventeur de Dieu, puis les Chrétiens qui leur ont piqué Dieu, ... mais les Musulmans acceptent normalement l\'idée que Dieu est commun à tous.

Mais apparemment ça n\'arrange pas trop les intégristes, qui l\'oublient volontier.Message édité par : allomat69


Que fais tu de Boudha qui devient un "Demi Dieu" ou entité capable de communiquer avec Dieu puisque c'est un homme au départ ?
Après, je nie l'existence de Dieu car je ne suis pas croyant. En revanche, je ne nie pas que les religions ont une influence culturelle sur les civilisations dignes de ce nom.

Faut-il considérer les religions comme aspect culturel lorsqu'on est athée ?

Personnellement, bien que je ne crois en aucune religion et seulement en l'homme. Je m'intéresse quand même aux religions, parce que je m'intéresse aux personnes.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-25 00:08:33
Le Bouddha a montré l\'origine de la souffrance, et une voie pour échapper à la souffrance.

Il a toutefois repris à son compte certains éléments de culture Hindou, comme la réincarnation dont il n\'avait aucune raison de douter, car il est né prince Hindou (et a rejeté l\'inégalité des castes Hindous).

Mais à sa mort il a été plus ou moins divinisé.

Bien que les moines sachent qu\'on ne peut compter que sur soi pour acquérir des mérites et atteindre le Nirvana, Bouddha est considéré par beaucoup de fidèles comme un dieu capable de les aider dans leur quotidien.

\"Faut-il considérer les religions comme aspect culturel lorsqu\'on est athée ? \"

Oui sans aucun doute.

\"Personnellement, bien que je ne crois en aucune religion et seulement en l\'homme. Je m\'intéresse quand même aux religions, parce que je m\'intéresse aux personnes.\"

Je suis comme toi, et comme je suis passionné par l\'art, et suis automatiquement passionné par les religions, qui ont produit l\'essentiel de l\'art jusqu\'au XX siècle.

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-25 00:42:04
allomat69:Babylon,

on a pas la même analyse apparemment lol

Cela n\'a rien à voir avec la fréquentation des eglises, mais le sentiment d\'appartenance aux églises.

Je n\'ai jamais parlé de la fréquentation des eglises !!! T\'a lu ca ou lol, je parlais de l\'emprise des religions, ou même plutot de ce qu\'il est permis de leur reprocher.

Message édité par : Babylon

Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-25 21:13:44
Babylon ,

l'emprise des églises diminue, pendant que les sentiments d'appartenance amorce une renaissance.

C'est encore peu sensible chez les Catholiques, mais ça l'est dejà chez les Protestants, les Musulmans, les Juifs, et je pense aussi chez les Hindous à cause du dossier pakistanais.

Par contre l'Extreme Orient pourrait rester en marge du phénomène, parce que le Bouddhisme s'y prete mal, et que cette région est sur une autre dynamique.
Anonyme
2009-01-25 23:08:14
allomat69:l'emprise des églises diminue

...
C'est ce que je disais merci ^^ .
Anonyme
2009-01-26 00:21:35
Ce que j'aime dans l'idée de considérer Dieu comme un patrimoine, c'est que cela nous fait remonter au début du Moyen Age. Car rappelons-nous qu'à la chute de l'Empire Romain d'occident, les peuples se sont retrouvés sans "structure" avec la religion chrétienne pour seul lien (à des degrés différents selon les régions c'est certain.)

Baloo:Je rejoins vraiment Marx sur ce point: "la religion est l'opium du peuple".
Je me demande si lorsque ce brave Marx disait ça, il se rendait compte qu'il était en justement train de créer une autre religion, dangereuse qui plus est, à savoir le communisme ?

jael:Le Christianisme et l'Islam tirent leurs sources du Judaïsme. Trop de ressemblances entre les trois religions monothéistes et les religions polythéistes de l'Antiquité (Greco-romaine - Egyptienne et Scandinave, pour les plus connues.)
Tu peux détailler ? Car étant donné que c'est ce que j'étudie, cela m'intéresse beaucoup...
Pour parler des romains (vu que c'est ce que j'étudie) il faut savoir qu'en plus de la religion romaine traditionnelle, d'autres cultes (appelés "cultes orientaux") sont venus s'ajouter et étaient tolérés dans l'empire (contrairement au christianisme.) Ces cultes, dans leurs pratiques et leurs fondements, différaient de ceux de la religion romaine (il permettaient par exemple davantage de liens entre les fidèles et la divinité.) Certains historiens comme Franz Cumont ont alors vu là une sorte de transition entre la religion romaine et la religion chrétienne : comparaison du retour d'Osiris du royaume des morts à la résurrection du Christ, de Magna Mater (Grande Mère, ou Cybèle chez les poètes) à la Vierge Marie...
Mais en réalité, la tendance actuelle (à laquelle j'adhère) tend à penser que l'influence de ces cultes était assez limitée, qu'aucun lien ne peut être prouvé, et que l'erreur avait justement été de chercher à les comprendre en les comparant au christianisme.

jael:Jésus n'est point né dans une bergerie, mais dans une porcherie.
Une porcherie dans un pays juif ?
Zaguien
Inscrit: 2004-01-06 12:01:00
2009-01-26 01:00:49
allomat69:Dieu est toujours bien vivant, et pas en voie d'extinction, au contraire.


J'apprend d'ailleurs à l'instant qu'en plus de l'ouverture annuelle de la chasse, on pourrait même avoir quelques battues à faire en raison d'une surpopulation de l'espèce 8D.


Et je vais continuer à raconter des conneries dans mon oreiller °°.
Anonyme
2009-01-26 08:05:52
fuma:Je me demande si lorsque ce brave Marx disait ça, il se rendait compte qu'il était en justement train de créer une autre religion, dangereuse qui plus est, à savoir le communisme ?

Mais je répète encore une fois que le communisme n'est pas le stalinisme.
Le communisme n'est dangereux que s'il ne s'applique que dans un seul pays. Or, il faut qu'il soit international.

De toute façon, l'humanité n'est pas encore prête pour cela.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-26 09:37:04
Baloo ,

Le problème du communisme, c\'est que dans les pays communistes il est devenu au fil du temps une méthode de pourvoir pour quelques privilégiés, a servi les intérets de deux pays (URSS et Chine), a étiolé les économies, et n\'a plus été nourri par les nationalismes lorsque la décolonisation a été terminée.

Les idéaux politiques s\'écroulant, le communisme puis maintenant capitalisme, la démocratie peinant à protéger les minorités, et devenant elles-même une méthode de pouvoir, cela laisse le champs libre au retour des religions, qui apparaissent soit comme le seul appui moral (exemple des églises Evangéliques), sinon comme le seul ciment identitaire (exemple de l\'Islam).


Fuma,

Chacun des peuples orientaux avaient un ou plusieurs dieux protecteurs (Dieu des Hébreux, Baal, Ahura Mazda, etc...), hérités des dieux de la haute antiquité.

Toutes les religions \"révélées\" ultérieures sont nées d\'un juif génial, Jésus Christ.

Comme Bouddha finalement, il n\'a pas été \"prophète en son pays\" comme on dit pudiquement .
C\'est une situation assez courante en cas de schisme religieux.

Le Dieu des Juifs, Chrétiens et Musulmans est donc réellement unique comme le disent les écritures, ce sont les cultes qui sont pluriels, chacun étant généralement une forte composante culturelle du peuple le pratiquant.

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-26 10:30:59
Baloo:Mais je répète encore une fois que le communisme n'est pas le stalinisme.
Le communisme n'est dangereux que s'il ne s'applique que dans un seul pays. Or, il faut qu'il soit international.
Je ne parlais pas du Stalinisme. Mais je le considère comme dangereux dans la mesure où il est intolérant et où il incite à une destruction des identités culturelles.


Sinon allomat, je suis d'accord avec ton premier paragraphe
allomat:Chacun des peuples orientaux avaient un ou plusieurs dieux protecteurs (Dieu des Hébreux, Baal, Ahura Mazda, etc...), hérités des dieux de la haute antiquité.
Tu as tout à fait raison. Par la suite, ces divinités se sont en partie assimilées au divinités romaines (et vice-versa) certains prenant les caractéristiques des autres.

Par contre, je ne comprends pas bien la suite ? (Mis à part le dernier paragraphe avec lequel je suis d'accord.)
Anonyme
2009-01-26 11:04:32
allomat69:Le Bouddha a montré l\'origine de la souffrance, et une voie pour échapper à la souffrance.

Il a toutefois repris à son compte certains éléments de culture Hindou, comme la réincarnation dont il n\'avait aucune raison de douter, car il est né prince Hindou (et a rejeté l\'inégalité des castes Hindous).

Mais à sa mort il a été plus ou moins divinisé.

Bien que les moines sachent qu\'on ne peut compter que sur soi pour acquérir des mérites et atteindre le Nirvana, Bouddha est considéré par beaucoup de fidèles comme un dieu capable de les aider dans leur quotidien.

\"Faut-il considérer les religions comme aspect culturel lorsqu\'on est athée ? \"

Oui sans aucun doute.

\"Personnellement, bien que je ne crois en aucune religion et seulement en l\'homme. Je m\'intéresse quand même aux religions, parce que je m\'intéresse aux personnes.\"

Je suis comme toi, et comme je suis passionné par l\'art, et suis automatiquement passionné par les religions, qui ont produit l\'essentiel de l\'art jusqu\'au XX siècle.Message édité par : allomat69


Personnellement, je me répète mais bon passons, je suis ok avec sur le fait que Dieu sous toutes ses formes est culturel et doit faire parti du patrimoine de l'humanité mais au même titre que la laïcité et l'athéisme puisqu'on peut être laïc et croyant.

Après, je doute que toute l'humanité veuille considérer Dieu comme patrimoine de l'humanité puisque même si ce n'est pas le sujet, les questions des religions et leurs désaccord reviendra. Dsl mais c'est mon expérience des RI (relations internationals) qui me fait dire ca.
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-26 11:49:49
tangy ,

en gros on se comprend lol.

Juste préciser deux choses...

A sens de l\'UNESCO, le patrimoine de l\'Humanité est la mise en commun d\'éléments culturels qui appartiennent en propre à chaque peuple détenteur ou culture détentrice.

Par exemple le Mont Saint Michel est inscrit à la liste du patrimoine mondial, mais est Français, et Normand... mais pas Lyonnais.

De même le patrimoine immatériels tels les arts de ballet royal du Cambodge, des dessins sur le sable de Vanuatu, de la fête des Morts du Mexique, des chants épiques Pansori de Corée, ou de la cosmovision andine des Kallawaya, etc...


Je doute moi aussi que l\'humanité soit prete à considérer Dieu comme patrimoine de l\'Humanité, mais je souhaite simplement montrer que c\'est pourtant le cas, le seul bémol actuel étant que Dieu n\'est pas un patrimoine en voie d\'extinction méritant l\'aide de l\'UNESCO.

De plus je transmets volontiers le message que Dieu est commun à la plupart des religions, donc à plus de la moitié de l\'Humanité, qui devrait cesser de se \"foutre sur la gueule\" en son nom...

C\'est sur que si on portait Dieu au patrimoine, il faudrait au moins porter Shiva, Vishnu, Brahma, Buddha,... , ce qui créerait quelques jalousies pour les autres lol.

Message édité par : allomat69

Anonyme
2009-01-26 18:24:50
fuma: Je ne parlais pas du Stalinisme. Mais je le considère comme dangereux dans la mesure où il est intolérant et où il incite à une destruction des identités culturelles.

Il n'est pas intolérant puisque tout le monde l'adopterait.
Ce n'est pas non plus une destruction des identités culturelles parce qu'il n'y aucune incompatibilité à la protection de l'individu dans une sphère publique.

Allomat,
Ce n'était pas alors le communisme. On donnait juste ce nom en masque d'un régime totalitaire.

Il est vrai que ce n'est pas pour aujourd'hui, de mettre Dieu à la sauvegarde de l'oubli.
Un jour, peut-être, je l'espère.
Zaguien
Inscrit: 2009-01-22 03:01:39
2009-01-27 10:51:39
Voici un sujet intéressant...

Alors selon vous un objet de conflit tel que Dieu devrait être classé comme patrimoine historique? Alors dans ces cas là pourquoi ne pas classé l'Alsace et la Lorraine? Il ne faut pas perdre de vue que, pour chacune des religions monothéistes, il n'existe qu'un seul dieu, par définition, et la source des conflits vient de la volonté pour chacune des cultures d'imposer son idée aux autres, donc en quelque sorte d'imposer son Dieu, alors qu'en effet comme ceci est précisé dans ce forum, Dieu est bien une seule et même représentation culturelle idéologique... Cela correspond donc à se battre pour un territoire comme l'ont fait les Allemands et les Français pendant les deux guerres...

Ensuite, je ne pense pas que l'oubli de Dieu soit d'actualité. En effet comment voulez vous qu'on oubli le plus grand best-seller de tout les temps? Et puis surtout le grand sujet c'est l'UNESCO, mais indirectement Dieu est classé, puisque de grandes cathédrales et églises, ainsi que temples et autres lieux de cultes sont d'ores et déjà classés...

Par contre, là où je suis d'accord c'est dans l'idée que classer un objet de culte,même immatériel, aussi profondément ancré dans l'histoire des peuples et des cultures, soit une bonne chose. Il est évident qu'il est un devoir primordial, ne serait-ce que pour tirer les enseignements des erreurs passées (exemple du nazisme ou de l'Algérie Française) que d'instaurer une mémoire collective historique, ce qui est pour l'instant le cas dans l'enseignement en France, bien que peu poussé... Et puis d'ailleurs, pourquoi ne pas pousser à l'épanouissement culturel dans un pays qui est déjà, et on en fait suffisamment de tapage à ce propos, pluriculturel?... Après tout, le secret de la tolérance ne réside-t-il pas dans la connaissance? Si les gens étaient d'avantage intéressés, volontairement ou non, à la culture d'autrui, n'y aurait-il pas déjà bien moins de tensions? Après reste à savoir comment intéressé le reste du monde à cet épanouissement, mais des hommes et des femmes travaillent à cela chaque jour, alors l'espoir de connaitre un jour la paix et la tolérance universelle, ne serait-ce que partielle, n'est peut-être pas vain...

Alors je sais ce qu'on va dire: le sujet c'est Dieu et pas la paix dans le monde, mais si vous prenez bien le temps d'étudier chacun des livres sacrés, vous verrez que l'objectif principal et commun de tous est, justement, la paix, ainsi que la liberté et l'amour de tous, pour tous.
Anonyme
2009-01-27 21:01:20
Shunsuke:Alors je sais ce qu'on va dire: le sujet c'est Dieu et pas la paix dans le monde, mais si vous prenez bien le temps d'étudier chacun des livres sacrés, vous verrez que l'objectif principal et commun de tous est, justement, la paix, ainsi que la liberté et l'amour de tous, pour tous.

Ah bon?
Par l'intolérance véhiculée dans ces "livres sacrés", je ne vois pas de quelle manière cela est possible.
En effet, les religions, notamment le catholicisme, se veulent universelles et traitent d'impies ceux qui ne font pas partie de leurs croyances, de pécheurs et de blasphémateurs.
Anonyme
2009-01-27 22:10:00
C'est vrai que le communisme est nettement plus tolérant
Anonyme
2009-01-27 22:12:30
La religion c\'est l\'opium du peuple..


EDIT : une envie irrépressible de la mettre ^^, j\'me suis pas amusé à tout lire..

Message édité par : Solve

Anonyme
2009-01-27 22:32:24
J'ai déjà répondu à ça Solve, va voir plus haut
Zaguien
Inscrit: 2007-04-09 05:04:11
2009-01-27 22:43:43
Je suis réducteur lorsque je limite les religions à l'allégeance à un Dieu.

Les religions véhiculent des règles de vie en communauté qui complètent les règles sociales et sont utiles.

Elles véhiculent aussi des "pratiques religieuses" qui sont généralement sans grandes conséquences (sauf pour le kiki des garçons, et les moutons lol)

Et surtout elles entretiennent des appartenances communautaires, qui conduisent trop souvent à des guerres, comme l'actualité nous le démontre encore.

Je pense même que des signes montrent que nous sommes de nouveau sur la mauvaise pente, alors que le XX siècle fut plutôt défavorable au pouvoir des religions.

La plus lente à réagir, la religion catholique, montre des frémissements. C'est comme ça que j'interprète la réintégration des évèques traditionalistes voire négationistes dans l'Eglise.

Les églises protestantes font du prosélitisme depuis des années déjà, en venant en aide aux gens victimes de la crise ou de la désinsertion sociale.
Anonyme
2009-01-27 23:01:13
fuma:C'est vrai que le communisme est nettement plus tolérant

Il n'y a pas à avoir de tolérance puisque tout serait accepté, étant donné que tous seraient vraiment athées...