En prétendant que tout va bien, tu te dis que c'est plus facile que d'affronter ce qui se passe vraiment en dessous. En fin de compte il te faut reconnaître tes émotions et tes craintes, et comprendre ce qui se passe plus clairement. Refouler une émotion ne la fera que ressurgir plus fortement dans quelques temps!

Voici quelques possibilités:

Il se peut que tu ne sois pas gay du tout, mais que tu aies conclu cela suite à une remarque que quelqu'un a fait ou bien suite à une certaine situation. Par exemple, un garçon se pense peut-être gay parce que d'autres jeunes l'appellent "pédé" ou "queer". Il s'est peut-être trouvé excité sexuellement dans les vestiaires un jour après une classe de gym ou bien dans une autre situation particulière. Est-ce qu'on doit conclure qu'il est gay? Non. Il existe des explications pour ça, autres que le fait qu'il soit gay…

Peut-être que tu continues à avoir de l'attirance pour les personnes du même sexe; C'est à dire que tu éprouves des désirs liés au sexe pour des garçons, quelques fois ou tout le temps. Peut-être que tu éprouves de l'attirance sexuelle pour une personne de l'autre sexe ou c'est peut-être pas du tout le cas. Si tu continues à avoir des désirs pour ceux du même sexe, considère ce qui suit:

Premièrement, peu importe tes émotions et tes désirs, ça ne change rien du fait que tu es une personne précieuse et que tu mérites d'être traité avec autant de respect que les autres. Cependant, tu vas trouver qu'il y a des gens qui sont inconfortables avec le sujet d'homosexualité, et donc il te faut faire attention à qui tu en parles au début (tu voudras peut-être regarder l'article Où trouver de l'aide où tu trouveras des personnes avec lesquelles tu peux parler notamment sur le forum de za-gay)
Deuxièmement, la sexualité, ça change au cours du temps. Les émotions et les désirs que tu as aujourd'hui ne resteront pas nécessairement les mêmes demain.
Troisièmement, le nom "gay" rend la situation plus difficile. Ne te sent pas obligé de prendre l'identité qui accompagne ce nom, surtout si tu n'es pas à l'aise avec ça. Souviens-toi que ton identité est comprise de bien plus que ta sexualité.