Notre corps nous appartient et, indépendamment des valeurs de chacun, la loi (le code pénal) interdit certains comportements.

En France, la loi permet aux plus de 15 ans d’avoir des rapports sexuels (homosexuel et/ou hétérosexuels), à conditions qu'ils se pratiquent sans contrainte physique ou morale, et avec un partenaire autre qu'un adulte "ayant autorité" sur le jeune.

Toutefois, les parents du mineur peuvent s’y opposer, conformément aux dispositions de l’article 375 du Code Civil, s’ils estiment que la « santé, la sécurité, ou la moralité du mineur non émancipé est en danger ou si les conditions de son éducation sont gravement compromises ». Dans ce cas, des mesures éducatives peuvent être prononcées par un juge.

La loi ne prévoit pas de rapports en dessous de 15 ans, ce cas de figure est considéré comme relevant de l'éducation et de la responsabilité parentale.

La corruption de mineur, c'est quoi ?

On dit qu'il y a corruption de mineur lorsqu’un individu adulte tente de profiter de la jeunesse et de l’inexpérience de sa victime pour l’incitier à la débauche. 

Si tu es (ou as été) victime ou témoin de certains propos ou actes qui t'ont choqué, il est très important d’en parler à un adulte de ton entourage (parent, professeur, infirmières scolaires, médecin...) ou d’appeler Allo Enfance en danger (119).