L’éjaculation précoce, c’est le fait d'éjaculer avant d’avoir pénétré son ou sa partenaire, tout au début de la pénétration ou juste dès que l'on est stimulé.
Cela arrive souvent lors des premières relations ou lorsqu’on n’est pas très sûr de soi ou bien que l’on a du mal à se contrôler.

L’éjaculation précoce n’est pas une maladie. Le corps d’un homme qui éjacule rapidement fonctionne sexuellement bien voire trop bien même. Ses réactions sexuelles sont rapides et gênent parfois la relation, car l’orgasme survient trop vite, ce qui amène à de la frustration.

Pas d'inquiétude, tu n'es pas seul si ça t'arrive, en effet, l’éjaculation précoce ou prématurée est un des troubles de la sexualité masculine les plus fréquents. Selon des études, au moins un homme sur trois y est confronté dans sa vie.

Comment éviter l'éjaculation précoce

Très souvent, cela s’arrange avec le temps, l'expérience ainsi qu'en dialoguant avec son ou sa partenaire. C'est le manque de confiance en soi et le stress qui déclenchent l’éjaculation précoce ou prématurée.

Contrôler sa respiration, pratiquer des caresses et des préliminaires sont des bons moyens qui permettent de disperser l’excitation à tout le corps, de le détendre et ainsi d'éviter d’éjaculer trop vite. 

Le plus important est de garder en tête que ce n'est pas l'éjaculation qu'il faut contrôler, mais son excitation.

Se masturber sans la présence de son ou sa partenaire est un exercice qui peut aider à maîtriser son excitation avec moins de pression.

Si cela dure trop longtemps, il peut être intéressant de consulter, parfois le fait de simplement en parler avec un médecin peut débloquer la situation.