L’amour n’a pas de définition universelle. Pour certains, c’est un sentiment profond et incon-trôlable qui remplit de bonheur.
L’amour se manifeste par une très forte envie d’être ensemble et parfois de tristesse lorsque l’être aimé est absent. L’amour, c’est aussi l’envie de donner, de recevoir, de faire découvrir, de partager.

C’est parfois un désir trop possessif de l’autre, champ privilégié pour le développement de la jalousie.
L’amour est parfois bien caché (beaucoup ont du mal à le montrer) mais il suffit de peu de chose pour qu’il s’exprime.
Avant d’être amoureux, il est aussi important d'apprendre à s’accepter et s’aimer soi-même !

Mais l'amour, c'est aussi de la chimie ! Attention spoiler pour les plus romantiques !

L'amour et le cerveau

Tu crois que l'amour ce n'est que l'affaire de sentiments ? En fait, ce n'est pas que ça ! Certaines pulsions amoureuses sont inscrites dans nos gènes et sont là pour assurer la survie de notre espèce. C'est pour cette raison que lorsque l'on est amoureux, il se passe des "explosions" chimiques dans notre cerveau qui nous rendent accro à l'autre.

Lorsque tu rencontres une personne qui te plaît, suivi d'un moment de proximité (câlins, danse, un baiser, ...), à ce moment-là tes 5 sens commencent à s'agiter. Des messages vont alors remonter par les nerfs, jusqu'au système limbique qui n'est rien d'autre que le "cerveau des émotions".

Et là paf ! C'est l'explosion ! Adrénaline, dopamine, endorphine, phénylétylamine, testostérone, et œstrogène montent en flèche accompagnés de pas moins de 200 autres molécules chimiques qui te rendent raide love !

Cette explosion de molécules chimiques dont la sérotonine, va petit à petit affaiblir un peu ton esprit critique, c'est le moment où l'on ne voit pas les défauts de l'autre. Tu connais sûrement la fameuse expression de « l’amour rend aveugle » ?

À ce moment-là, c'est la dopamine qui entre en jeu elle va être libérée en grande quantité, c'est ce qui de donne cette sensation de plaisir, de bien-être, de kiff ! Elle agit sur le système de récompense du cerveau, comme les drogues, c'est ce qui te donne envie de recommencer.

Les odeurs & les phéromones

Les phéromones sont aussi de la partie, ces hormones sexuelles sont secrétées dans la sueur (particulièrement la sueur des aisselles) et les secrétions génitales et sont captées par les récepteurs de l'organe voméronasal qui est situé à côté du nez. C'est ce qui explique que l'on peut être aussi sensible sur les odeurs en question d'amour, ou que l'on puisse ressentir une forme d'excitation avec des odeurs de transpiration.

On dit souvent qu'il y a une étape des 3 ans dans les relations amoureuses, c'est l'ocytocine qui entre en jeu, une hormone très importante dans le désir sexuel et le sentiment d'attachement. D'après les scientifiques notre corps en produit durant les 3 premières années pour protéger l'espèce, car c'est le délai nécessaire pour concevoir un enfant, puis l’allaiter avec l'aide et la protection du père. 

Une fois que l'amour passion et le sentiment d’illusion disparaissent avec les hormones, deux issues sont possible pour le couple : la rupture ou l'amour véritable.

Faire durer une histoire d'amour demande donc des efforts conscients au-delà des 3 premières années.