Malgré la nuit je te vois, malgré le bruit je t'entends ;
Tu te tiens droite et nue dans ce vacarme assourdissant.
La mélodie parfaite des murmures incessants,
Ta souffrance est muette et ton corps pourissant.

Tes yeux sont vides et pourtant je peux y voir le ciel,
Toi qui a trop plongé, tu t'es noyée à présent.
Croyais-tu que la lune l'empêcherait, Le soleil?
Ne vois-tu pas qu'ils se saignent de rouge et de blanc.

Petite fille est seule, qui m'implore dans la nuit,
L'inconnue, l'éventuelle,
Te sauveras-t-elle la vie?

Petite fille qui pleure, à genoux se meurtrie,
La Martyre éternelle
N'est pas libre aujourd'hui.