Anders Breivik est décidément quelqu'un de bien mystérieux. Tout le monde se demande aujourd'hui s'il ne serait pas homosexuel, une sexualité peu conforme avec son idéologie très extrémiste.Anders Brevik, ce jeune homme de 33 ans responsable du massacre de 77 personnes en Norvège en 2011, avait écrit un manifeste lorsqu'il était revenu vivre chez sa mère. Dans ce manifeste il est question d'homosexualité en termes particulièrement ambigus. En effet, il dément être homophobe et ne souhaite pas nécessairement être du côté des islamistes qui, eux, combattent fermement l'homosexualité. Mais il souligne ensuite que selon les catholiques intégristes dont il partage les pensées, il est important de respecter le mariage traditionnel et il combat naturellement les revendications de la LGBT. Aujourd'hui, un ami d'Anders Brevik affirme que ce dernier pourrait tout à fait être lui-même gay. Selon les dires de son ami, lorsqu'Anders Brevik est revenu vivre chez sa mère à 27 ans, il "ne s'intéressait qu'à son look, il avait une manière d'être très féminine et se poudrait même le visage". Anders Brevik se défend d'être gay et affirme que passer pour un homo lui assurait une couverture. Cela n'est visiblement pas l'avis de ses proches qui ont réfutés ces propos.