Voila la suite de l'histoire de Hugo et Thomas. Bonne Lecture !

Hugo se réveilla dans une chambre avec des habits neufs, il ne savait pas où il était et ne se souvenait pas non plus de se qui s'était passé. Il sortit de la chambre et prit un long couloir pour arriver à une véranda immense remplie d'oiseaux de tout sorte.

 

Il se sentait Libre. Mais sa Liberté se changea en Larmes quand il se souvenait de se qu'il s’était produit. Il se mit par terre et pleura mais la personne qui lui a sauvé la vie arriva, alors Hugo se levât ;

 

- Merci de m'avoir secouru mais de rien répondit poliment l'homme avec un sourire.

- Comment je peux vous remercier ?

- Cet épisode malheureux va te faire culpabiliser, tu vas te dire que tu l'as mérité alors que c’est faux, mais personne ne mérite ça donc ne vis pas en pensant au passé car ça te détruira, ne regarde jamais derrière toi maintenant.

- Mais comment ? demanda Hugo perplexe

- Tu le sauras par toi même, maintenant je vais te déposer chez toi

- Non pas maintenant, plus tard je veux regarder les oiseaux, ils sont tellement magnifiques.
- Si tu veux Mais pas longtemps il est déjà 17h30 .

Et Hugo resta plus de 1h a contempler Ses majestueux Animaux qui volait en tout liberté dans la véranda.
Il arrêta de les regarder et alla rejoindre l'homme dans son jardin et il se décida a le ramener cher lui.

Quand Hugo arriva devant la maison il avait peur de revenir dans la vrai vie, ses parents vont lui poser des questions,
Il ne sait pas si cette tentative de viol va se reproduire, il regarda l'homme dans les yeux et lui avoua:

-Je peut pas, je vais pas y arriver...

-Ne dis pas sa , soit fort  certaine personne n'ont pas pus être secourus comme toi malheureusement

Hugo regarda l'homme et vit une larme tomber et il compris
Gamin Dis le a tes parents, jure le moi Hugo trembla a ses paroles, dire qu'on a essayer de le violer,ses parents ne sont remettront jamais...

-D'accord , Hugo descendit de la voiture

Quand la voiture s'éloigna il sentit la peur revenir en lui mais il devait respecter sa promesse.
Il s'approcha de la porte d'entrer de sa maison sonna et sa mère l'ouvrit, quand elle le vit elle l'engueula
et lui posa des questions, mais Hugo lui annonça le drame et sa mère ne put s'empêcher de le prendre dans ses bras.

Mardi 23 février 10h20

Hugo racontât sa mésaventures dans tous les détail a Thomas qui le contemplé avec fascination, Quand il finit de dire son histoire Thomas ressentit comme un Frissons dans son corps puis une sensation de protection comme si Hugo Aller le protéger de tout les malheurs qu'il a subit auparavant.

-Merci Hugo,Mais on devrait Rentrer en cours car notre classe est partit en sport depuis 20 min !

-Oui ses vraie j'avais complètement zapper! lâcha Hugo en rigolant.

-Pendant cette matinée Thomas savait que un truc était née , il ne savait pas quoi pour l'instant Mais c'était rassurant et Paisible et il Aimait sa ...

Mercredi 23 février 8h

     Thomas n'avait pas dormit de la nuit , il pensait encore a la journée d'hier, Avant il ne croyait plus que l'espoir exister, Mais depuis Hier il commence a Espéré "et  si c'était lui ?","Et si aujourd'hui il ne voulait plus me voir ?
Il essaya de chasser tout ses pensée qui lui bourrer le crane. Il Prépara le biberon et le donna a Léa Car La nounou avait du retard.Puis il s'en alla au collège Avec la boule au ventre.

Il Sorti de cher Lui quand il vit une silhouette Lui faire signe au loin, C'était Hugo et la Thomas Fit se qu'il n'avait pas fait depuis Longtemps: Il souri, Mais se n'était pas se sourire banal pour Être polie quand on dit bonjour Ou un sourire pour cacher nos peine Non c'était bien plus que sa se sourire le Libérer de ses peines,le rendait Libre, Heureux même.

Il marcha vers Hugo et l'enlaça, Hugo ne comprenait pas se geste mais il se laissa faire et enlaça Thomas.

La journée s'annonça Plutôt bien, Thomas et Hugo s'avança vers le collège et Hugo lui chuchota:

-T'inquiète pas tout va bien se passai je te le promets

-Thomas regarda Hugo et sentit son cœur s'emballait, il sentit la chaleur de son corps montait juste pour ses quelque mots

Mais il ne voulait pas s'emballer, il n'y croit plus au Prince charmant depuis que l'ancien est mort,Ni a la flamme de l'amour, Alors Thomas répondit :

-Merci avec un sourire gênée,

Juste Merci pensa Thomas "Mais quel débile je suis! il faut que je me rattrape !"

-Hugo !
- Oui ?  répondit Celui ci
- On va être en retard pour le cour de math
- Oui ses vrai dépêchons nous

Catastrophe Thomas ne savait plus se qu'il disait !Rien que de regardais Hugo le rendait Nerveux ! heureusement qu'il n'est pas a coter de lui en math sinon il perdrait complètement la tête

Mercredi 23 Fevrier 8h20

Thomas arriva en cours en retard avec Hugo, Thomas s'assit a sa place habituelle et Hugo pris place juste derrière.
Quand Thomas déballa ses affaire il entendait une douce  voix l'appeler, c'était sa voisine Marine:

- Salut sa va ?

Surpris d'entendre la voix de Marine qui s'adressait a lui il répondit avec enthousiaste

- oui et toi ?

- oui mais je suis complètement pommer en math tu peux m'aider ?

-Ben j'ai un emploi du temps charger

- Et Après  les cours ?

-Ok si tu veux répondit Thomas un peu inquiet

- Cool demain on est mercredi donc viens a 14h Cher moi je vais te dire ou j'habite lâchât-elle d'un ton enjouer.

Thomas pensait faire fuir tout le monde a cause de son homosexualité et pourtant il ne le sait pas encore mais il vient de se faire une Amie.