Certaines personnes, non, beaucoup de personnes appellent le fait d'être homosexuel un choix. " Le choix vis à vis de sa vie sexuelle ". Lorsqu'on écoute des gays parler, on comprend vite que cela arrive sans que l'on ne le demande. Ceci n'est point un virus ou une maladie, mais on comprend rapidement nos différences.

En effet, tant que nous n'arrivons pas à nous accepter tel quel, on considère cela comme une bête qui nous ronge. On voudrait être pareil à un pot qui flirte avec une fille dans un jardin public,…Une grande majorité des homosexuels aimerait pouvoir aimer les femmes et être attirés vers les femmes. Mais personne ne peut se contrôler. Personne ne peut changer sa manière d'aimer. C'est dans notre cœur et puis c'est tout !!!
On aimerait pouvoir s'afficher sans tous ces regards,… Mais mis à part dans les milieux gays très peu d'ados osent.


Quelque chose, de très important, rejoint beaucoup le problème du regard, le coming-out. Combien, sans complexes vont le réaliser autour de ses proches, sa famille,… ? De peur que la famille réagisse mal à cause principalement du regard des voisins,.. de peur d'être " déshonoré " par son fils. Excusez-moi, mais quelle " saloperie " d'honneur !!!


Pourtant dans le catholicisme, ne dit-on pas " Tu accepteras ton prochain tel qu'il est " ? Alors que ces religieux, croyants (et donc souvent les parents),… qui vont tout " les dimanches à la messe ", se ferment sur leur position et se bornent dans un schéma de la sacro sainte famille (père+mère+enfant). Il a été pourtant prouvé que psychologiquement, un enfant n'a simplement besoin d'amour et de Stabilité. Nous trouvons bien normal qu'un enfant se retrouve dans un foyer monoparental lors d'un divorce. Alors, pourquoi l'enfant serait-il moins bien avec deux pères ou deux mères ?


En regardant autour de nous, il n'est pas difficile de voir que l'homosexualité n'est pas rentrée dans les mœurs. Trouvez-vous simplement une publicité autant photographique que cinématographique où l'on trouve un couple gay ?
Certes, il y a quelques exemples, dans le 7° art et les courts métrages, mais qui ne font donc pas partit de la publicité, comme Buffy contre les Vampires où Willow sort avec Tara, où dans Dark Angel avec Original Cindies .


Mais des parents indignés (toujours à cause de leur foutu honneur), interdisent à leurs enfants de voir la série car deux filles s'embrassent. Alors que leur père aura peu être une vidéo X sur laquelle il passera quelques bons quarts d'heure en regardant deux lesbiennes avec un homme. Enfin passons les détails.



Comment faire, si personne ne change de position car, il est fort possible que si chacun devienne un tout petit peu moins réticent, l'opinion changerait. A commencer par les enfants qui ne crieraient plus " petit PD " dans les cours de récréation. A suivre par les ados qui ne considèreraient plus les homos comme un nul incapable de rien faire. Et à terminer par les adultes qui n'affirmeraient plus que ce sont les homos qui ont emmenait des maladies ou qu'être bi ou homo c'est un phénomène de mode….
.