Est-ce par hasard que le plupart des civilisations antiques ont adoré la Déesse Lunaire ?
Son visage féminin apparaît plus doux et bienveillant que son homologue, frère ou mari, le Soleil.
Symbole de fertilité et de renaissance, la Déesse Lunaire devint la gardienne protectrice des Hommes.

Depuis les scientifiques ont confirmé que la Lune est née des entrailles la Terre, et surtout qu'elle a rendu la vie possible sur Terre...
Notre existence serait donc intimement liée à l'existence de la Lune.

A tel point que certains scientifiques se demande si la probabilité d'une vie extraterrestre n'est pas diminuée par la faible occurrence de "Lunes" autour des planètes habitables...

La durée de rotation sur elle même (jour lunaire), étant égale à la durée de rotation autour de la Terre (mois lunaire, 28 jours terrestres), la Lune montre toujours la même face à la Terre.
Sur la Lune la Terre apparaît toujours au même endroit dans le ciel...

La Lune serait née de la collision d'un corps céleste et de la Terre encore jeune, qui aurait catapulté en orbite une énorme quantité de matière provenant de la croûte et du manteau terrestres.
Les matériaux d'éjection formèrent un anneau autour de la Terre, qui se rassembla par gravitation pour former la Lune (accrétion).

Cette collision aurait fait perdre à la Terre une bonne partie du gaz carbonique qui est à l'origine de l'effet de serre sur Vénus, lui épargnant de cette manière le destin torride de sa cousine.

En attirant sur elle les astéroïdes errants qui croisent quelquefois l'orbite terrestre, elle nous a protégé contre des collisions destructrices trop fréquentes.

En attirant par gravitation la mer, et provoquant les marées sur Terre, la Lune a ralenti la rotation terrestre par un mécanisme de friction.
Ce ralentissement a diminué les forces de Coriolis, qui provoquaient des vents à haute vitesse.
Sans la Lune, les tempêtes seraient à la fois nombreuses et destructrices.

Surtout la Lune a stabilisé l'axe de rotation de la Terre, qui aurait été chaotique à l'échelle de centaines de millions d'années, et ainsi évité de terribles changements climatiques.
La Terre doit à la présence de la Lune sa stabilité climatique nécessaire à la vie.

Enfin, en provoquant des marées hautes, la Lune aurait contribué à créer des habitats marins côtiers et des régions marécageuses qui ont permis à la vie de naître et de se développer.


Que reste-t-il aujourd'hui des rythmes que la Lune a imposé à la vie terrestre ?

Hasard ou nécessité, le cycle de menstruation de la femme est de 28 jours, durée du mois Lunaire, c'est à dire de la rotation de la Lune autour de la Terre (l'usage des contraceptifs l'augmente un peu). Beaucoup de mammifères ont un cycle d'une durée fraction du mois lunaire.

De même, les Jardiniers ont une longue tradition de l'influence lunaire sur les cultures. Jardiner avec la lune c'est connaître les meilleurs moments pour semer, planter ou récolter les produits du jardin, pour intervenir aux moments les plus favorables.

Il est clair que l'homme moderne s'est affranchi en partie des rythmes lunaires, et plus généralement des rythmes de la nature.

Mais la Lune, elle, continue vaillamment à veiller sur sa grande soeur la Terre.