Un jour quand mon esprit philosophique déborde d'immagination, ça donne ça :

Quand l'attirance physique se mêle à la beauté de l'âme...
Quand le goût du risque prend le dessus sur la simplicité et attise les envies...
Quand simplement cette force de désir envahi tout votre être...
Quand des frissons parcourent chaque membre de votre corps juste au simple contact, aussi minime soit-il...
Quand un regard ou un sourire suffit à embellir votre journée...
Quand un manque s'empare de votre âme au moment même ou vous ne ressentez plus sa présence à vos cotés...
Quand votre esprit est imprégné du sien jusqu'à vous y faire penser sans cesse...
Quand votre être, de toute sa puissance, réclame l'insaisissable présence de son corps a vos cotés...
Quand ce sentiment, cette chaleur, ces frissons vous envahissent lorsque votre corps se retrouve adosser au sien...
Quand finalement vos deux corps, vous deux âmes ne font plus qu'un...
Mais l'amour est un sentiment si complexe a dechiffrer que le dictionnaire se contente de le decrire comme etant "l'attirance affective et sexuelle d'un etre humain pour un autre".
L'amour ne peut se contenter de cette simple definition. C'est un sentiment qui rassemble passion et intimité. Mais faut-il le ressentir pour le décrire? Peut-on vraiment décrire l'amour?
On ne peut pas donner qu'un seul nom pour toutes les choses, tout les sentiments, toutes les émotions que l'on éprouve mais peut être que cela s'en rapproche...
Peut être que cela ce rapproche du vide immense que l'on peut ressentir lors de l'éloignement... Car peut être que pour le monde vous n'êtes qu'une personne mais que pour cette personne vous êtes le monde!
Tout simplement peut être parce que sans cette personne tout semble perdre son sens.
Parce que finalement quel sens a la vie sans l'amour? Quel est le but de l'existence humaine dépourvu d'amour? Dépourvu de la chance inouï qu'est d'éprouver un sentiment qui vous ravage et que celui-ci soit également ressenti en retour? Évidement la vie n'est pas simple, faites d'obstacles qui vous font croire a l'abandon mais qui enfaite sont la pour faites naitre l'espoir. Que serait le monde sans espoir?
L'espoir de lui plaire, l'espoir de ne pas tout gâcher, l'espoir d'être aimé... Mais on est aimé que lorsque l'on pourra montrer nos faiblesses sans que, pour l'autre, cela devienne sa force. Une force qui pourrait tout détruire. Détruire cette complicité, ces sentiments, cet amour qui c'étaient installés en vous comblant de bonheur. Car finalement on est jamais a l'abri d'une grande déception. Celle qui prend le contrôle de votre esprit et qui fini par, non pas détruire seulement cet amour mais surtout vous détruire intérieurement.