Haaa qu'est ce que ça manque ArretsurImage au PAF français!

Arrêt sur images, aussi abrégé sous le sigle ASI, a d'abord été une émission de télévision française hebdomadaire de décryptage des médias, créée et présentée par le journaliste Daniel Schneidermann et diffusée sur La Cinquième à partir de 1995 (chaîne renommée France 5 en une suppression d'autant moins tolérable qu'elle est le fait du Prince (qui exerce un pouvoir discrétionnaire et arbitraire) et qu'elle recourt à des arguments (de façade) d'une totale désinvolture.janvier 2002). Elle est produite par Carrere group. Sa diffusion est arrêtée en 2007 par décision de la direction de France 5.

Les préposés au maintien de l'ordre sur France 5 ont décrété, sans discussion, sans motifs et sans recours qu'il fallait en finir.
Une suppression d'autant moins tolérable qu'elle est le fait du Prince (qui exerce un pouvoir discrétionnaire et arbitraire) et qu'elle recourt à des arguments (de façade) d'une totale désinvolture.

Mon avis perso concernant la réelle suppression de cette émission? Celle ci dérangeait réellement la concrétisation d'un remaniement profond du "journalisme". En effet si peut de gens le savent avant un journaliste allait tout le temps sur le terrain pour vérifier, enquêter,...
De nos jours les journalistes qui sont dirigés par de gros actionnaires ont très souvent consigne de réduire les coûts et souvent il est sous entendu à ceux ci que l'AFp doit leur servir d'unique support. Bein oui faire de la pige sur une brêve rédigé par l'afp c'est plus rapide. En plus je vous laisse chercher qui a nommé le haut responsable de l'afp,.... dans le mille notre ami le président français,..... SARKOZY Du coup si vous comparez la presse d'il y a seulement quelques années à celle d'aujourdh'ui on a presque plus que des torchons sortis à "grand tirage bon uniquement à allumer le feux" comme dirait Colluche . Visionaire l'ami au nez rouge? Si peux,....
Bref maintenant on a presque plus que de la propagande pro libérale et des reportages sur la météo, regardez en ce moment c'est la neige les sujets numéro un. A oui et puis le sport aussi qui prend une place de plus en plus importante, ça bouche les trous!

Pour en revenir au sujet, le site d'@rrêt sur images prolonge l'émission du même nom, émission de relecture des images télévisées.

L'émission continu donc grâce au net et aux généreux dons réalisés par ceux qui ne veulent pas perdre cette perle de l'information.

Ici je voulait vous présenter l'une de leur dernière émission : "LES REPORTERS DU PETIT JOURNAL SE CROIENT TOUT PERMIS !"

Voici le texte d'ASI présentant cette émission :
A mi-chemin entre le divertissement et l'information, le Petit Journal de Canal+ est devenu un acteur majeur et ambigu de la communication politique en France. Il est pris très au sérieux par les responsables politiques, au point que certains n'hésitent pas à lui adresser des reproches habituellement réservés aux médias traditionnels. Par exemple celui de faire des montages d'images mensongers, ou de réaliser des interviews manipulatoires. Ces reproches sont-ils justifiés ? Le Petit Journal doit-il être considéré par les politiques et par le public comme un média comme les autres ?

Pour répondre à ces questions, Eric Coquerel, conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon, qui a refusé l'accès à une réunion avec des chômeurs à l'équipe du Petit Journal, et s'est fendu d'une tribune sur Mediapart (Il parle de notre émission, sur le site du Front de gauche.) ; Damien Lempereur, conseiller de Nicolas Dupont-Aignan, très moqué aussi par le Petit Journal ; et François Ollier, secrétaire général du Syndicat national du journalisme (SNJ) qui revient sur la polémique suite à notre interview d'Eric Marquis, délégué SNJ et président de la Commission de la carte de presse , qui s'interrogeait sur l'opportunité de renouveler la carte de presse des reporters de l'émission.



@rrêt sur images utilise actuellement dailymotion pour diffuser ses propres émission gratuitement. Jusqu'à quand je ne sais pas trop étant donné que Dailymotion est possédé en très grosse partie par le groupe Orange qui ne fait pas que du téléphone ;-) et est dirigé par des gens comme Stephane Richard, Christine Lagarde,.... bref les ultra libéraux qui souhaitent qu'une chose avoir le contrôle total du net comme ils l'ont maintenant sur la presse télévisuelle et papier.

[video]http://www.dailymotion.com/video/xo1uky_le-petit-journal-information-ou-divertissement_news[/video]

Indigné par la situation oui je le suis, et vous? Connaissez vous ces faits seulement? A ceux qui vont m'accuser de parano je les invite à vérifier chacun de mes dires par vous même vous allez voir ils prennent même plus soint de cacher ça en profondeur.