En moins de 48 heures, plus de 18.000 personnes ont trouvé et cliqué 'J'aime' sur une photo d'un Marine des États-Unis Brandon Morgan. Celui-ci revenait à la maison après une mission et sautant dans les bras de son petit ami, Dalan Wells. 

La photo était publiée sur une page Facebook intitulée "Marines Gay" et est rapidement devenu un symbole de la règle miitaire américaine concernant les gays : Don't ask, Don't tell.

En réponse, Brandon Morgan écrivait : «Pour tous ceux qui ont répondu de façon positive, mon partenaire et moi même désirons  vous dire merci» ... «Nous n'avons pas fait cela pour devenir célèbre, ou quelque chose comme ça. Nous l'avons fait [parce que] après 3 déploiements et quatre ans en sachant les uns des autres, nous n'avions plus peur de montrer ce que nous ressentions l'un pour l'autre».

Ce lundi pas moins de 4.000 commentaires ont été posté sur la photo et un peu plus 3500 personnes l'avaient partagée.
La plupart des commentaires étaient très favorables au couple.
«Bienvenue à la maison, le Sgt. Morgan!» écrit Jena Marie Dipinto.

« Je vous remercie pour votre service et sacrifice, pour le choix d'un chemin de courage, de dignité et d'héroïsme, à la fois comme un soldat mais aussi en aimant publiquement votre partenaire. Et merci à M. Wells pour avoir attendu son partenaire en assumant, l'anxiété, sacrifice de la famille, gardant l'espoir et la patience pendant que votre bien-aimé a servi pour nous tous. Le monde est un meilleur endroit grace à des hommes comme vous. »

Kirk Barnhart a écrit: «Il était temps. Je vous remercie pour votre engagement militaire, et je suis fier que cette photo fasse le buzz,  une belle image grace à laquelle nous pouvons partager votre amour!
Hélas certains commentaires étaient moins agréables.
Kenny Lewis a écrit: «Ewww vous êtes un comumiste cette image est une honte pour les Américains."

Ajouté Jessica McIntire: « Je crois que j'ai envie de vomir ... Heureuse qu'ils aident notre pays, mais ils font probablement ça, juste pour se taper des culs militaires! Etre à côté de ces hommes tout le temps, ..... beurk.

Enfin Morgan a répondu à la fois à l'amour et la haine véhiculée par les milliers de commentaires Facebook.

«En ce qui concerne les mauvaises langues, laissons les nous détester, écrivait-il.  « Pour citer Kat Williams, "everyone needs haters, so let them hate". Nous sommes heureux comme jamais tout comme les autres militaires... c'était un retour aux sources. Si les sergents-majors, les capitaines, majors, colonels autour de nous ne s'en soucient pas, alors pourquoi s'attarder sur ces quelques personnes aigries ?

Et Il a ajouté: «En résumé, je vous remercie pour votre amour et votre soutien.»