Billet d'humour- L'Aventure Presidentielle.

"Mais qu'est ce qu'est ce bordel ?"
C'est ce que je me suis dit plusieurs soirs de suite après des aventures coquines mais décevantes. Qu'est ce que ces homosexuels qui ne respectent même plus leurs propres clichés ! Les folles sont actives et les banlieusards m'offrent leur cul comme de vraies catins ! Les gothiques sourient et les drag-queens se scarifient, non mais oh !
STOP !
J'en ai marre, je craque ! Je veux une solution, c'est bientôt les presidentielles, Amen, allons demander à nos élus, ou au moins ceux de nos parents.

J'ai donc commencé par le président Sarkozy, il m'a dit qu'il faisait tout pour que les roms et les arabes soient parfaitement dans leur clichés mais qu'il ne pouvait pas tout faire à la fois. Je lui répondit que c'était juste de l'homophobie ! Un manque de representativité des gays ! Nous aussi on veut des discriminations !

Je me suis donc rendu chez Mélanchon qui m'a crié dans les oreilles que c'était la faute de la caste médiato-politique. Je lui ai demandé, en hurlant à mon tour, ce qu'il proposait comme solution. Il m'a dit " de tout leur prendre" et moi de lui repondre que mon probleme c'était plutot de "savoir qui prendre et par qui se faire prendre."

Je suis donc allé chez Marine Lepen qui m'a dit qu'elle voulait faire avec l'homosexualité ce qu'elle allait faire avec l'euro : l'a supprimé. J'ai trouver l'idée géniale, jusqu'à ce que je pense que cela passerait par ma propre supression et je suis un grand narcissique, ma mort me dérangerait un peu.

Déçu, comme beaucoup je suis allé voir Monsieur Hollande, il m'a dit qu'il était contre les discriminations. "D'accord mais comment on reconnait les passifs et actifs dans ce cas ?" et lui de me répondre que je n'avais qu'à demander. Et puis quoi encore !

J'ai donc décidé de monter mon propre parti, un parti qui mettera tout les banlieusards actifs dans des camps. Et ensuite toutes les folles passives dans d'autres camps où on pourra les trouvait facilement grâce à un triangle rose sur leur bras.
Ça me rapellait quelque chose et je me suis soudainement souvenu de quoi quand Marine Lepen à saisie un tribunal pour plagia. Heureusement Christine Boutin la grande amie des gays est venu me défendre...

(Ce texte est totalement fictif, on ne sait jamais xD)