Cher inconnu,

Je t'écris de là-bas, de l'intérieur de ma prison, où rien n'est possible, où mes rêves ne sont que pures expectatives, mais plaisirs inaccessibles et mes projets fantaisies.
Une prison dans laquelle je suis SEUL car personne ne voit mes barreaux. Une prison avec d'autre prisonniers, plus fous que moi encore, ceux sont eux qui ont construit mes barreaux, leur cage est faite de peur, la mienne a été construite par la peur des autres.
Je t'écris avec l'espoir d'un jour en sortir, un jour… en espérant de tout mon c½ur que ce jour ne sera pas trop tard, qu'il existera encore la possibilité de vivre, d'espérer et de jouir quand ce sera le cas.

Je t'écris depuis ma solitude, sans amis, sans personne.
Je t'écris depuis ma prison, entend moi, écoute moi, aide moi.

Bien à toi
Y.