Vous avez peut-être lu mon précédent article sur la pénalisation de l'homosexualité en Inde.
Le mouvement Avaaz se mobilise en faisant une pétition :

Deux juges de la Cour suprême indienne viennent de décider que les relations homosexuelles étaient illégales. ILLÉGALES !! Si nous agissons vite, nous pouvons faire annuler cette décision rétrograde et insensée.

En Inde, des hommes et des femmes risquent désormais d'être harcelés par la police et d'être condamnés à la prison à vie. Cette décision haineuse suscite l'indignation et si nous montrons à l'Inde qu'en interdisant l'amour, elle se ridiculise aux yeux de la communauté internationale, nous pourrons contraindre le Parlement indien à adopter au plus vite une nouvelle loi qui s'imposera à la Cour suprême.

Signez maintenant pour que l'amour vainque la peur en Inde. Lorsque nous aurons rassemblé 1 million de signatures, nous écrirons les noms des signataires sur des centaines de coeurs géants devant le parlement Indien, puis nous publierons des annonces publicitaires géantes pour montrer que le monde entier refuse qu'on rende l'amour hors-la-loi.

La pétition :
http://www.avaaz.org/fr/indias_gay_outrage_loc/?bHTFHeb&v=32736

Pourquoi une telle pétition ?

Cette décision de justice offensante est une vraie surprise. En 2009, une juridiction de première instance avait conclu qu'une loi datant de l'époque coloniale et interdisant les relations homosexuelles violait la Constitution indienne. L'opinion publique attendait de la Cour suprême qu'elle confirme cette première décision. Bien au contraire, elle l'a infirmée en recourant à un argument moyenâgeux: pour les juges, les relations homosexuelles seraient « contre nature, immorales et le reflet d'un esprit pervers. »

Les avocats se préparent déjà à combattre cette décision au cours de longues batailles juridiques, mais la Cour suprême estime que c'est au Parlement de décider. Le gouvernement indien a suggéré porter cette affaire devant le Parlement, mais il est probable qu'ils ne recueilleront pas les voix nécessaires pour changer la loi et que la procédure prendra beaucoup de temps. Mais si nous faisons de l'Inde le mauvais exemple sur la scène internationale pour avoir interdit les relations homosexuelles, nous pourrons convaincre les élus et accélérer le vote.

Dans de nombreux pays à travers la planète, les droits des personnes LGBT connaissent un tournant depuis les 10 dernières années. Les citoyens de tous les pays se rendent compte que l'amour est simplement l'amour et qu'il mérite respect et protection. Mais cela ne s'est pas produit par hasard ; c'est le fruit du travail de groupes sérieux comme le nôtre, qui dénoncent les injustices là où elles se trouvent. L'Inde est maintenant notre nouveau défi : unissons nos forces avec les hommes et les femmes en Inde pour défendre l'amour.

Pour en savoir Plus :

En Inde, la Cour suprême confirme que l'homosexualité est un crime (Yagg.fr)
http://yagg.com/2013/12/11/en-inde-la-cour-supreme-confirme-lhomosexualite-est-crime/

En Inde, la justice maintient une loi vieille de 153 ans pénalisant l'homosexualité (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/12/11/inde-la-justice-confirme-la-loi-penalisant-l-homosexualite_3528977_3216.html

Inde : douche froide pour les défenseurs des droits des homosexuels (L'Humanité)
http://www.humanite.fr/monde/inde-douche-froide-pour-les-defenseurs-des-droits-555114

Inde : le gouvernement veut rétablir les droits des homosexuels (Le Point)
http://www.lepoint.fr/monde/inde-le-gouvernement-veut-retablir-les-droits-des-homosexuels-12-12-2013-1768555_24.php

http://www.avaaz.org/fr/index.php