La vidéo homophobe d'Alain Soral sur Youtube constitue pour moi un substrat pour démonter les arguments qui visent à marginaliser l'homosexualité. Faites circuler cette vidéo sur vos réseaux sociaux, avec votre famille vos amis, tout le monde doit la voir ! Faites circuler ma lettre, je l'assume pleinement ! Ne nous laissons pas faire, silence aux homophobe et oui à la tolérance !Lettre ouverte à Alain Soral
Au sujet des homos
http://www.youtube.com/watch?v=mHxHW2j9Lx0
 
 
La remise en question du pouvoir, la critique de la religion, la dénonciation du communautarisme constitue la liberté d’expression et  justifie l’engouement des peuples pour la démocratie. Elle garantit à tous la liberté d’expression. C’est donc légitimement, fièrement et intelligemment  que vous vous saisissez de ce droit fondamental, vous lovant dans ce système que vous haïssez. Mais laissez-moi un droit  de réponse, juste la possibilité de m’exprimer moi aussi, de démonter vos arguments, le comique de votre  discours, et le manque de justesse de votre analyse.
                Il serait souhaitable d’arriver à vous faire changer d’avis sur certains points de votre idéologie, mais il est à craindre que lorsque la détermination l’emporte sur le jugement la bêtise s’en trouve grandissante favorisant l’entêtement.
                Je ne suis pas aussi cultivé que vous, ma matière grise n’en n’est donc que plus féconde et productive, que votre esprit saturé par une culture intensive, démesurée qui a fini par tracer des sillons dans votre esprit, divisant votre discours en parcelles décousues et incultivables. Afin de reprendre clairement votre analyse sur le « mariage pour tous » je vous propose de travailler sur votre vidéo mise en ligne, à la disposition de tous, sur votre compte personnel YouTube ; http://www.youtube.com/watch?v=mHxHW2j9Lx0.
                C’est précisément aux trente septième minutes et seizième secondes que commence votre critique du mariage pour tous. Vous revenez sur le terme homophobie : « aujourd’hui on a inventé un mot ; homophobie ». Le mot homophobie n’est pas nouveau il date des années 70, bon je vous l’accorde c’est encore un bébé, mais il a déjà une histoire et une filiation étymologique à comprendre. L’homophobie n’a pas eu une enfance facile, elle fut accueillie dans la bouche anglophone du psychologue Kenneth Smith avant d’être définitivement adopté par les canadiens puis reconnu en France. Ses parents biologiques sont Homo et Phobia qui sont tous les deux grecs. L’un signifiant semblable et l’autre peur. C’est un terme que je n’aime pas trop pour deux raisons. La première c’est le terme signifie clairement mot à mot « la peur de celui qui est comme moi ». C’est ridicule, il aurait mieux valu homosexophobie. La deuxième c’est que ce terme est né d’un psychologue, et que très longtemps les psychologues ont estimé que l’homosexualité était un trouble mental, et ont donc contribués largement à la haine vis à des homosexuels, d’autant plus que le terme de phobia n’est pas adapté puisqu’il ne s’agit pas d’une peur mais d’une haine. Le terme exact serait donc, selon moi homosexomépris.
                « Aujourd’hui on vous dit pas vous êtes hostiles à la destruction du mariage, je parle de la mascarade du mariage pour tous qu’est le mariage gay qui est enfaite, à la fin, le mariage pour personne. » Ceci n’est pas argumenté c’est juste des propos fustigés pour plaire à ceux qui sont contre le mariage pour tous, auquel je réponds gentiment que depuis que le mariage  homosexuel a été légalisé en France 7000 unions ont été célébrées, et quand bien même, l’objectif du gouvernement était certes de permettre à certaines familles de simplifier leurs conditions de vie, mais avant tout il s’agissait d’établir une égalité non pas entre les individus mais entre les couples. Prétendre qu’il n’y a pas de différence entre aimer un homme ou une femme. 
Ensuite comme E. Zemmour vous prétendez qu’il s’agit de la destruction du mariage vous dites ;  « C’est-à-dire la destruction d’une institution sacrée, qui est un des socles de notre civilisation qui s’appelle je le rappelle l’exogamique monogamique ». Depuis les lois des années 1900 et la séparation de l’Etat et de l’Eglise le mariage civil n’a plus rien de sacré, le sacrement se réalise dans une Eglise et ne possède aucune reconnaissance vis-à-vis de l’état. Le mariage peut apparaitre comme un socle commun, moi je pensais qu’il s’agissait de notre histoire commune, de notre connaissance, de notre Etat. Votre rappelle sur Exogamique monogamique me laisse perplexe, exogamique signifie, union d’une personne avec une personne d’un rang différent du sien. Même si aujourd’hui en France une bourgeoisie persiste il ne s’agit plus d’une classe sociale à part entière mais d’un idéal à atteindre. Donc ce terme ne possède aucun sens ici, mais du point de vu de la didactique j’appelle cela de l’enfumage ! Vous vous cachez derrière des mots que vous ne connaissez même pas, pour paraitre savant. Or l’utilisation de mots complexes ne démontrent pas une quelconque intelligence, mais peuvent au contraire dévaloriser le discours si les mots ne sont pas utilisés à bon escient.
« Donc on a cet espèce de terme qui a été monté, pour dire –vous ?! HOMOPHOBES ! Visiblement Eric Nollaud se demande si je suis homophobe. Homophobe ça veut dire que vous avez peur de l’autre. » Vous revenez sur cette définition de l’homophobie et précédemment je vous ai parlé des origines de ce mot, mais ce qui reste, ce qu’il faut savoir, c’est ce qu’il signifie, pleins de mots ont été détournés de leur origine, je pense que celui-ci en fait partie. Il signifie à mon sens haine manifeste envers des personnes homosexuelles. Mais ce terme n’est pas utilisé en droit, où l’on préfère le terme de « discrimination ». Alors la question est de savoir si l’on peut vraisemblablement être contre le mariage homosexuel sans être homophobe ? La question n’est pas si simple, le simple fait de considérer que le mariage de deux personnes de sexe opposé vaut mieux que celui de deux personnes qui s’aiment sans condition de sexe démontre à mon sens un hiérarchie des couples ce qui constitue précisément une discrimination. Donc d’un point de vu pénal oui il s’agit bien de contestations homophobes. Imaginons deux minutes que la place que possède l’homosexualité soit en réalité celle que posséderaient les noirs en France. Certains s’élançant non le mariage c’est sacré ! Le noir ne peut y souscrire ! La filiation sera bafouée ! L’enfant sera déséquilibré s’il est élevé par deux noirs. Le parallèle est simple et ne laisse aucun doute vis-à-vis du caractère racial de cette entreprise.
« Ceux qu’on peur de l’autre ce sont les homosexuels, puisqu’ils veulent être contre eux. » J’aimerai commenter cette phrase simplement elle n’est pas claire, votre intelligence me dépasse, et je me couche. Mais je crois qu’être contre sois même est une position très inconfortable. Si vous parlez des enfants homosexuels qui se suicident car ils ne s’acceptent pas comme tel et se rejettent à cause du regard que la société porte sur eux, je vous rassure ils n’ont pas peur d’eux, juste de ceux qui ont une haine viscérale des homosexuels. Mais je ne pense pas que ce soit là-dessus que vous souhaitiez venir. Mais je tenais à vous le dire pour vous rappeler que l’on ne devient pas homosexuel, on l’est.
« Donc moi je ne suis pas homophobe » c’est vrai si on se réfère au sens étymologique. « Par contre les PD commencent à m’agacer quand ils prétendent que l’enculade serait un programme politique ». Alors là je ne comprends plus… Je suis perdu ! Quel parti propose l’enculade ? Car cela fait longtemps qu’on se fait enculer sans le vouloir par les politiques, alors si un parti nous le propose clairement, moi je vote pour ! Au moins on sait à quoi s’attendre ! Le terme PD, je ne connais pas ses origines, peut être en rapport avec la pédale, mais j’estime que si vous l’employez ici c’est que vous ne le considérez pas comme une insulte mais comme un état, tout comme je pourrais dire menteur pour parler de vous. Ce n’est pas diffamatoire, ni faux.
« Voilà puis je pense qu’il sont instrumentalisés aujourd’hui puisque les ¾ des homosexuels n’ont pas demandé le mariage pour tous ». Vous pensez c’est beau, mais démontrez c’est mieux ! J’imagine que le chiffre ¾ est lui aussi le fruit de votre imaginaire.
« Et on voit très bien que c’est un tout petit lobby euh euh euh je sais pas quoi « transgenre » je sais pas quoi machin truc, qui est en train de faire des homosexuels un nouveau bouc émissaire en période de crise » pour quelqu’un qui est au fait du sujet vous me faites peine. Le lobby gay est une lubie de la droite, mais jamais personne n’a su m’expliquer qui était ce tout petit lobby. Si jamais vous avez des informations tenez-moi au courant. Si vous parlez des associations loi 1901 en faveur du respect des homosexuels, aucune de celles qui sont reconnues d’utilité publique ne s’est affichée clairement en faveur du mariage pour tous mais toutes s’affichent en faveur d’une meilleure acceptation des homosexuels, et ces associations pensent à juste titre que c’est au travers des enfants issus des couples du même sexe que l’acceptation de l’homosexualité va s’approfondir. Donc il est logique qu’elles soient en faveur de ce mariage. Mais ces associations n’ont même pas les moyens financiers de s’assumer donc je doute largement qu’elles aient un poids politique, mais elles possèdent des alliés, des  personnes sensibles à leur message qui ont une influence en politique, mais qui ont été légitiment élues.
                Ensuite vous mettez un PD face à la caméra qui démontre l’existence de ce lobby, selon lui c’est l’inter-LGBT. Il dit que ce ne sont pas des personnes physiques, que c’est une association où l’on ne peut pas avoir de contact. J’invite ce demeuré mental, handicapé par son cerveau et ses deux mains à se rendre sur le site inter-LGBT où sont répertoriés les bilans des conseils d’administration, les manières pour devenir bénévole, les coordonnées des responsables. L’adresse du lieu de réunion.
                Vous parlez des juifs et des banques. Pour m’opposer à votre travail je ne traiterai moi que d’un seul sujet mais avec toute mon attention.
« Après on nous dit qu’il y a un problème d’homophobie en France, alors que la France est le pays qui n’a jamais eu de problème avec la sexualité en général et l’homosexualité en particulier il suffit de lire Marcel Proust, de regarder l’Histoire, la monarchie française en fait souvent le prince en était mais simplement c’était en général caché par les élites». C’est précisément à partir de là que je ne pouvais pas vous laisser continuer, je ne fustige pas l’histoire des ligues ni celle de collectifs ne fustigez pas la mienne. Avant le début des années 90 l’homosexualité était considérée comme une maladie mentale, ce qui justifiait dans les années 60 l’enferment des homosexuels dans des hôpitaux psychiatriques. Dans ces centres toutes sortes d’expériences étaient menées chocs électriques, injections hormonales. Avant 70 l’homosexualité était même pénalisée ce qui démontre bien l’injustice faite aux homosexuels. Dans les années de guerre les homosexuels sont déportés avec les juifs mais le tribunal de Nuremberg ne reconnait pas le crime commis envers les homosexuels, c’est très tard sous l’influence de Pierre de Sael que sera reconnu le crime. Dans ces camps de concentrations certains hommes furent castrés, d’autres lobotomisés servant de cobaye de laboratoire. Au moyen Age sous l’influence de l’Eglise les sodomites sont brulés vif sur la place publique.
« Le peuple n’aime pas trop ça car il sent avec son très bon instinct comme la très bien montré Rouel il y sent quelque chose de mal-saint d’obscène, obscène veut dire de mauvaise augure, pour ceux qui auraient un peu de culture étymologique, donc les élites en général qui sont très homophiles et très homosexuelles car l’homosexualité est beaucoup plus présente chez les élites chez les parasites chez les jouisseurs chez ceux qui ont les moyens que chez ceux qui sont de la classe productive». Vous exposez ici votre haine et votre mépris pour les petits PD, car vous n’avez rien compris à ce qu’est l’homosexualité. Le raisonnement que vous tenez ici est outrageant, et clairement homosexophobe, discriminatoire. Vous prétendez vous intéresser vraiment au sujet, dans ce cas je me dois de vous rappeler certaines choses. L’homosexualité n’est pas un choix, elle née de l’interaction des hormones fœtales et maternelles selon des études Américaines. Elle n’est pas liée à un choix de vie particulier de certains illuminés. Elle est présente en proportion égale dans tous les rangs de la société et constitue environ 10% de la population générale. Proportion équitablement répartie dans toutes les professions médecins, avocats, commerciaux, juristes, journalistes… Simplement les homosexuels ont une grande visibilité médiatique en France et dans les pays occidentaux d’une manière générale, qui s’explique par le fait que beaucoup d’entre eux à défaut de fonder une famille choisissent de s’investir dans des carrières professionnelles prestigieuses. Leur élection prouve que l’homophobie n’est pas une constante sociétale. Elle est renforcée dans les quartiers difficiles où l’école n’a pas encore fait sa place et chez les bourgeois qui suivent un enseignement privé. Vous dites que l’homosexualité est beaucoup plus présente chez les jouisseurs, c’est certainement en effet le cas, les ébats amoureux étant toujours intenses et couronnées par un jouissement de plaisir suprême chez les homos ! (notez que cette dernière phrase est une pointe d’humour mais qui tente à se mettre à la hauteur de vos propos ».
 
« L’homosexualité  est très courante et très tolérée si en général il y a des lois pour restreindre l’homosexualité c’est pour plaire au petit peuple qui lui y voit quelque chose de mal-saint, c’est comme ça que ça marche en réalité c’est le petit peuple qui se met en défi de cette arrogance homosexuelle et les élites elles sont gavées de PD j’vais pas vous faire un dessin mais les deux lobby les plus puissant en politique sont le lobby juif et le lobby homosexuel, il y a des PD partout hein voilà, donc ce n’est pas une minorité fragile, c’est une minorité agissante très puissante c’est le deuxième lobby de France ». Je me pose la question de savoir si vous avez de nouvelles idéologies, des choses que l’on n’a pas entendues lors de la seconde guerre mondiale ? Vous savez ce discours n’est ni justifié ni même démontré.
« Donc on a inventer ce terme d’homophobie pour que les gens ne comprennent plus ce que ça veut dire aujourd’hui en période de crise aggravée le peuple du travail qui en France qui souffre en a marre de voir une ultra-minorité qui se réclame d’une pratique sexuelle qui s’appelle la sodomie envahir le champ politique pour nous dévier de question économiques » décidément vous avez peur de la sodomie. N’ayez crainte elle sera rendue obligatoire qu’en 2015 pas avant –des arguments, on ne démontre rien en ajoutant des invectives les unes à la suite des autres. Par contre je vois que oui vous êtes vraiment perdu.
« Et encore une fois c’est triste que ce soit une indépendantiste guyanaise de couleur noir qui soit une fois de plus  obligée de faire le sale boulot. » je crois viscéralement en la sincérité de notre ministre de la justice, elle s’est à mon sens saisie du dossier de manière bénévole et honnête.
   On va s’arrêter là, la suite et hors de propos et hors de sens. Ne voulant strictement rien dire.
 
«Pour moi, Monsieur, je n'ai point étudié comme vous, Dieu merci, et personne ne saurait se vanter de m'avoir jamais rien appris; mais, avec mon petit sens, mon petit jugement, je vois les choses mieux que tous les livres... », dit Alain aux autres. _Molière Dom Juan.
 
                J’attends une vidéo avec impatience dans laquelle vous présenterez vos excuses, surtout ne supprimez pas votre vidéo, je préfère connaître mes ennemies que de les savoirs dissimulés dans mon dos, comme vous je n’aime pas me faire enculer.
 
http://www.youtube.com/watch?v=mHxHW2j9Lx0
Avec toute la haine de mon cœur à votre égard.
P. Baret