Ils sont rares en France, les youtubeurs qui sont homosexuels ou qui l'avouent, retour sur les raisons possibles de cette absence.

Le monde du podcasts français est un monde que je trouve fascinant, on y trouve du tout et du n'importe quoi. Mais quand je dis « tout », il y a peut-être erreur, car on ne voit pas comme dans le monde anglo-saxon, de youtubeurs ouvertement homosexuels s'adressant à leur communauté pour en rire ou en parler sérieusement, pourquoi donc ?
Moi, qui suit beaucoup de youtubeurs notamment américains, j'ai pris conscience qu'en France nous n'avions pas notre Davey Weavey avec une baguette sous le bras. Il n'y a pas de podcasteurs de ce type qui s'adresse à notre communauté. Il y a bien entendu eut quelques tentatives mais pourquoi personne n'a encore fait le petit mais vrai effort d'écriture et de mise en scène ?
On pourrait prétendre que le public gay français qui regarde des podcasts sur Youtube est restreint. Ce qui est vrai, mais en premier lieu Youtube ne contraint pas ses podcasteurs à être salarié et certains font ça pour le plaisir. Ensuite Internet est justement le lieu pour les publics de niches. DanyCaligula, avec Doxa, par exemple, son émission de vulgarisation de la philosophie, n'espère pas faire venir toute la jeunesse de 10 à 20 ans. Enfin, il existe des méthodes de rémunérations annexes pour ces gens comme Tipeee qui permet de donner un pourboire comme pour un chanteur dans le métro.
On pourrait croire aussi que si on ne voit pas de youtubeurs homos, c'est par peur des critiques et des insultes, les filles podcasteuses sont souvent insultées, alors vous imaginez un gay faisant des vidéos. Mais Durendal, du CinémaDeDurendal (que je trouve mignon :p) est gay et cela ne pose pas beaucoup de problème, même s'il y a des cons partout. Il en parle très peu, mais a manifesté son mécontentement lors des manifestations contre le mariage pour tous par exemple.
Après l'avoir observer lui et d'autres (dont je respecte la vie privée, pas de outing), il apparaît que c'est une raison culturelle qui produit cet effet. Contrairement aux USA où les gens vivent en communauté, en France nous sommes beaucoup plus ouvert sur les autres. Cela a pour effet, le suivant : les gens se replient beaucoup moins sur la communauté gay. C'est aussi le cas pour les youtubeurs, ils ne ciblent pas leurs publics, et parlent de tous les sujets où d'un sujet précis qui les passionnent, que ce soit le cinéma, le jeu vidéo, ou la société.



Quant à Durendal, on peut le féliciter puisqu'il est le seul qui assume son homosexualité dans ses vidéos, ce que les autres ne font que sur leur Tweeter ou leur Facebook. On peut comprendre que la communauté geek soit parfois très sexiste et très homophobe, mais si ces gens peuvent se promener avec un bonnet pikachu sur le crâne toute une journée, ils accepteront bien quelques coming-out.