Il semble que les réseaux sociaux gays et d'extrême-droite s'enflamment pour un même sujet et tapent sur la même personne. Ce sujet, c'est l'homosexualité d'un membre important du Front National, le désormais, selon Closer, très people Florian Philippot.

Florian Philippot, qui est-ce exactement ?

Monsieur Philippot est issu de la petite bourgeoisie culturelle de province, fils de deux membres de l'enseignement public. Il suit un parcours standard d'un futur haut fonctionnaire de l'Etat en France : HEC puis ENA. Il travaillera dès lors à l'inspection général de l'administration. Après avoir soutenu Chevenement, il devient membre du FN en 2010. Florian Philippot deviendra rapidement un point d'encrage de la nouvelle politique de Marine Le Pen, notamment contre l'UE et l'Euro.

Florian Philippot apparaît, contrairement à Marine Le Pen, comme quelqu'un de distant dans les médias. Si Marine Le Pen semble plus agressive mais aussi plus charismatique, Philippot est à la fois, plus calme, mais aussi plus technique dans ses réponses. Souvent présent sur BFM.tv, (je soupçonne qu'il est un lit là-bas), il apparaît comme la branche modérée et gaulliste du Front National, condamnant l'Europe avant l'immigration, condamnant les ultra-riches avant les « assistés ».

Florian Philippot : Symbole d'une lutte interne

Les jeunes du Front National sont relativement nombreux à soutenir le député européen Philippot. Il incarne, en fait, un changement de direction du Front National. Une guerre interne existe dans le parti entre les identitaires dont le leader reste un Bruno Gollnisch quasi-inexistant dans les médias nationaux et les républicains dont Philippot représente les inclinaisons politiques. Marine Le Pen ayant en charge de faire la synthèse entre les deux mouvements.
Aujourd'hui, entre l'arrivée de Sébastien Chenu et l'outing de Florian Philippot, la branche identitaire vient de recevoir un sacré coup. Marine Le Pen semble faire le choix clair de la ligne républicaine, car c'est elle, qui dit-on, serait à l'initiative de l'arrivée de Monsieur Chenu. Pourtant, elle ne peut pas encore prendre le risque de perdre son électorat identitaire qui est la base du Front National et que le père avait acquis au fil des ans. On peut donc s'attendre à une radicalisation sur certains sujets et une réaffirmation de la politique d'immigration prônée par le Front National.

L'Outing de Closer : un Cache-sexe ?

Étais-ce vraiment un outing ? Beaucoup de membres du Front National savait que Florian Philippot était homosexuel, ce n'était donc pas un secret. La presse d'extrême-droite, notamment le journal/torchon Minute avait souvent fait allusion à l'orientation sexuelle du député. Il reste que, pour le public, cette information, était relativement ignorée.
La vie sexuelle et amoureuse relève de la vie privée, on ne parle pas des femmes et hommes des autres députés européens, j'estime donc que Closer n'avait pas à parler du couple de Monsieur Philippot. De nombreux journaux de gauche condamnent le paradoxe homosexualité/FN, mais les manifestations contre le mariage avaient été plus soutenue par l'UMP que par le FN, on se souvient que Marine Le Pen était restée modérée sur le sujet. Il reste, certes, toujours un paradoxe, mais peut-être, que la peur d'un euro-fascisme effraye, plus monsieur Philippot, que la fin du mariage pour tous ?
Il reste néanmoins que Monsieur Philippot doit être fier de ce qu'il est. S'il est patriote et qu'il aime son pays, c'est parce que des gens sont morts pour celui-ci. Des gens sont aussi morts pour que nous puissions être libre d'aimer qui l'on veut, il doit donc avoir la fierté de ce qu'il est, de ceux qui sont morts pour qu'ils puissent finir dans Closer et non dans un asile ou sur un bûcher.

Enfin j'aimerais, à titre indicatif, vous informez, que le journal Closer, un journal people, touche plus d'aide d'état que le monde diplomatique, le journal d'opinion français le plus lu dans le monde. Ce qui signifie que l'Outing de Monsieur Philippot est plus important, selon le gouvernement, que la réalité des émeutes en Grèce ou une étude sociologique qui explique les émeutes aux USA.