"Une oisiveté éprise de culture me semble être l'idéal de vie le plus élevé" nous dit Oscar Wilde, donc quitte à glander, autant en retirer quelque chose, donc on se bouge et on sort ! "Désirs et Volupté" est une exposition fort sympathique qui se déroule au Musée Jacquemart-André jusqu'au 20 janvier 2014

Désirs et Volupté : Mais qu'est ce que c'est ? Pas de panique jeune Zaguien (ou Zaguienne on est pas sexistes) je m'en vais tout t'expliquer.

Tout commence au Musée Jacquemart-André, superbe hôtel particulier du 19ème situé dans le Boulevard Haussmann à Paris (désolé pour les non-parisiens), ce musée, remplis d'une magnifique collection d'objets d'art du 18ème dont on se fiche éperduemment, renferme à l'étage une série de pièces qui, une fois passé le petit tourniquet de métal, nous transporte dans le monde merveilleux des Pré-Raphaëlites

Petit topo rapide sur les pré-raphaëlites : Le pré-raphaëlisme, est un mouvement de la peinture anglaise s'étalant à peu près de 1848 à 1914, il s'agit de la réunion d'un groupe de peintres londoniens dont les 3 plus connus sont Alma-Tadema, Burne-Jones et Lord Leighton (à ne pas confondre avec Layton qui lui est un personage de jeu vidéo). Pour plus d'info c'est par là.

Cette exposotion regroupe tout la collection de M. Perez Simon sur la période Pré-Raphaëlite. On y retrouve des liens avec tout les styles (du classicisme au romantisme, en passant par le symbolisme ou le naturalisme). L'exposition n'est pas très longue 1H30 en s'arrêtant vraiment devant chaque tableau et en les détaillants. Je ne peux que vous conseilliez de préparer votre visite, faire éventuellement des petites recherches sur les oeuvres et les peintres qui sont toujours riches d'histoires (saviez-vous par exemple que Dorothy Dene femme et modèle de Lord Leighton, aurait inspiré le personnage de Eliza dans My Fair Lady ?), et même pour les plus fous d'entre vous (ou les plus passionés allez savoir) trouver le petit détail qui permet une toute autre interprétation de l'oeuvre. Une exposition à voir absolument, ne serais-ce que pour la beauté saisissante de certaines oeuvres. 

Les tarifs sont assez raisonnable pour un musée 11€ en plein tarif et 9€50 en demi tarif (étudiants, moins de 17 ans et demandeurs d'emplois), l'audioguide est à 4€ mais je doute de sa véritable utilité (je vous conseille de tendre l'oreille une fois dans l'exposition, il se peut que vous tombiez sur quelques connaisseurs qui discutent entre eux, ça vous fera un audioguide gratuit).

Le musée est ouvert tout les jours de 10H à 18H, et pour les couches tards il y a des nocturnes jusqu'à 20H30 les lundis et samedis (comme ça on se cultives et on sort en boîte après). Pour toutes autres informations (sur l'expo, les horaires, les tarifs...) jetez un oeil ici c'est le site de l'exposition sur lequel vous pouvez trouvez toutes les infos utiles que j'aurait pu oublier.

Encore une fois une exposition à voir et même à revoir ne serais-ce que parce que ces peintres étaient de grands malades. (Et puis c'est toujours l'occasion de voir des femmes à poil, désolé messieurs)