Qui ne connait pas X-Factor, ce concours de chant international, massivement médiatisé ? Eh bien il semblerait que lors du concours de cette année, une seule des participantes soit hétérosexuelle, entourée de lesbiennes et bisexuelles.

 

Le 21 Octobre dernier, The Sun, célèbre quotidien Britannique, affirmait qu'une seule des quatre participantes de X-Factor 2012 est hétérosexuelle.

En effet,  la rappeuse tomboy Charlie Rundle a dévoilé sa bisexualité. Cette dernière avait attiré une foule de fans masculins depuis son apparition sur le show, et a déclaré que ceux-ci paraissaient étonnés quand elle leur disait qu'elle a une petite amie. 
Charlie, de son vrai nom Charlotte, a révélé qu'elle avait eu, par le passé, une relation sérieuse avec une amie qu'elle avait rencontré à Newquay, là où elle habitait. "J'étais amie avec une fille de ma commune, et nous avions l'habitude de traîner ensemble. Mais un jour, mes sentiments ont un peu changé pour elle, et j'ai compris que j'aimais hommes, et femmes." a-t-elle confié. 
Elle a ajouté que les deux participantes lesbiennes, Lucy Spraggan, et Jade Ellis, n'étaient pas son genre de fille : "Elles ont leur propres amis. Et Jade est comme ma meilleure amie, on s'amuse tellement ensemble." Elle a également avoué qu'elle n'avait en vue aucun des participants masculins non plus : "Ils sont un peu trop jeunes pour moi." disait-elle.
C'est ainsi que la quatrième et dernière participante, Ella Henderson, se retrouve la seule hétérosexuelle de ce concours. Elle a d'ailleurs avoué qu'elle était célibataire.

C'est sans aucun doute un pas de plus pour la communauté gay, de voir un nombre croissant de jeunes "people" homosexuels dans des émissions et concours télévisés. L'homosexualité semble rentrer peu à peu dans les moeurs, et être acceptée par un plus grand nombre de personnes. D'ailleurs, les Britanniques ne sont pas les seuls à bénéficier de cette "avancée", c'est également dans la télé-réalité française que de plus en plus d'homosexuels apparaissent : Secret Story, La nouvelle star, Pékin Express... la liste est longue. 
Les personnages gays, lesbiennes, ou encore bi deviennent alors des objets vendeurs dans la télévision. Danger, ou pas.